Archives du tag ‘chat

Tranche de pain, tranche de vie…   53 comments

.

Ce matin, comme tous les dimanches…

.

J’ai fait mon viron* du dimanche: le pain, puis le cimetière sur la tombe de mes parents.. un rituel…

Ici dans notre commune, le pain, le bon pain est une denrée rare..

Il a plus  d’innovants qui ont réussi le jumelage avec Monsieur Bricolage… tu as un pain insipide le midi.. et un marteau le soir..

J’ai fait la remarque une fois… le gonze* m’a rétorqué que la ficelle, c’était  fait pour manger   »de suite »…

Mais il y a un boulanger qui fait ses trucs à l’ancienne.. il  est bardé de médailles..  façon meilleure baguette, meilleur éclair etc..

Tout ça pour dire que son bricheton*  a le goût du pain d’avant..  et le dimanche matin, y a intérêt à se pointer à l’aube.. car il y a du peuple..

.

.

En fait, j’en ai déjà parlé… c’est celui qui a installé sa machine à  aspirer les biffetons.. une machine inventée par Bercy sans doute…

En tout cas, pas de bol.. ça fait un mois que  sa moloch à flouze* est en rade.

Tractation à l’ancienne..  faut cigler* dans les doigts farinés et fuselés de la  boulangère.

Bref ce matin, faisant une croix sur ma grasse mat’, je me pointe, le jour se levant à peine, vers les  huit plombes..

Hé ben mauvaise pioche y’avait pas une place pour se  garer…

Obligé de se garer à perpète.. bref, je me gare devant une maison en construction.

.

.

En même temps que je m’extrayais du véhicule.. de dessous la palissade, sort un beau greffier*.. un beau bestiau au poil gris.. un gris tendre… gorge de pigeon.

Le matou se dirige vers moi en miaulant avec véhémence..  tête bien droite.. décidé…  gueule grande ouverte à me montrer ses petits crocs..

Il y a un truc qui lui déplait.. en fait il me demande quelque chose mais quoi..

Je lui parle doucement.. il vient frôler mes fumerons* histoire de déposer ses phéromones..

Il accepte  poliment un gratte-gratte sur le crâne mais sans plus.. juste histoire de dire… « OK gratte moi.. mais agit.. ».

J’ai fermé la caisse à boulons et suis parti chez le roi du fournil..

.

A mon retour, à peine arrivé-je à quelques mètres, il est sorti de dessous la voiture pour me vilipender de nouveau.. il venait vers moi, sa petite tête.. ses grands  yeux guettant le geste attendu..

C’est clair, je ne répondais pas à ses espérances..

Je lui ai expliqué  avec regret que je n’avais rien à lui donner…  j’ai refermé le coffre..

Il a dû comprendre que  nous n’étions pas faits pour  partager..

.

Il est reparti digne mais déçu.. la queue en l’air.. me découvrant son trou de balle rose..

Ben oui..  j’ai failli.. va savoir..

.

Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.

.

Marc

.

viron : petit tour, balade..

gonze : bonhomme, type..

bricheton : pain

flouze : argent,

cigler : payer

greffier : chat

fumerons : jambes

 

 

Publicités

Publié 16 décembre 2018 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : ,

Le drame   39 comments

 

Le drame, que dis-je..   un  émoi  incommensurable dans la résidence.. un mystère..

.

le chat et le renard

.

Les chats disparaissent.. un par un.. le greffier..  un jour était là et le lendemain.. zoup.. terminé le minou..

Bien disparu..  sans laisser de traces.. pas même un poil.. ou un collier anti-puces.. rien..

Un lourd soupçon s’est abattu..

.

Nous ne sommes  plus en 1870 à Paris.. quand on mangeait les chiens et les chats..

On a mangé Kiki, la chienne à ma  tante.. c’est resté une histoire familiale..

Eh oui.. en 1870.. ça clappait mal à Paname et mes aïeux ont dû se résoudre à l’horrible..

Z’ont bouffé Kiki..  becqueté.. en daube, le klebs.. et cette marque.. ce sceau s’est transmis de génération en génération..

Z ‘ont bouffé Kiki..

Un sceau d’infamie que nous trainons.. face à la SPA ou GreenPeace..

Comme les Cheyennes.. on a bouffé du chien..

Mais là.. nous n’en sommes pas là.. même si l’essence est aussi rare que les puces sur le dos d’une truite..

nous n’en sommes pas réduits à jaffer  les greffiers..

.

Alors.. que dire.. que penser..

Un trafic d’organes.. de bestioles pour laboratoire.. va savoir…

Non.. un coupable est désigné.. le goupil.. on l’a vu.. trainer vers le local à poubelles..

Tout beau.. tout  rouquemoute.. avec sa  belle queue.. façon chapeau de Davy Crockett..

Alors c’est forcément lui.. c’est lui ce salopard qui s’embourbe les matous.. bouffe tout..

.

Il doit les emporter tout pantelants et sans défense dans son antre..

Et comme l’ogre..

Préparer son grand couteau.. son grand chaudron.. et zoup..

Un peu de thym, de laurier..  un oignon piqué de clous de girofles..

A table, mes  petits renardeaux..

Regardez ce que Maman vous mijote..

Du matou.. bien tendre..  persillé à souhait…

Elevés au Ronron..  ou à l’autre truc, celui avec la branche de persil.. et la chouette  gonzesse en chemise de nuit qui danse sur la table..

Comme si un chat bouffait du persil.. y’a que les têtes de veau. qui s’en remplissent le tarin..

Mangez mes grands.. régalez vous…  si on manque, je retournerai demain en chercher.. y’en a d’autres..

.

Ma sœur qui vit dans le sud.. celui de Rhett Butler et de Mam’zelle Scarlett..

Là.. ce sont les alligators qui se tapent les chats ou les chiens..

Eh oui..  c’est triste ..

C’est  terrible cette histoire.. mais c’est la nature..

.

Publié 29 mai 2016 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Faune domestique, Faune sauvage, Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : ,

Le sable au jardin, un « crottodrome » à chats.   33 comments


Quand on a réalisé avec soin un petit coin exotique,


pour avoir un effet plus exotique encore,

 on a envie de recouvrir de sol de sable.

.

1yucca-rostratablue.

 

Ce qui constitue un appel irrésistible

.


2gros-matou-17

.

pour tous les raminagrobis du voisinage,

.

3chats-1.

amateurs de litière

.

4chat-3.

bien propre et bien fraiche.

.

5chat-tigre.

Brassens pouvait chanter « j’avais le plus bel amandier du quartier… »

.

6chartreux.

pour nous c’est :

« on a le plus beau greffier du quartier… ».

.

Il est bien connu que cet inconvénient est difficile à éviter,
sauf si l’on dispose d’un pitbull (affaire de goût)

ou d’un arrosage automatique permanent dans le jardin (gaspillage peu écolo).

.

Il existe des produits répulsifs que nous avons testés.
Le test est négatif.

Le plus puant de ces produits,
à peine supportable pour les humains,
ne dérange pas les matous.

On conseille de planter des brindilles ramifiées dans le sol
pour gêner les activités des minous,
mais vous imaginez votre jardin avec ce genre de décoration?

.

Nous avons fini par faire deux choses:

.

la première est d’essayer d’empêcher les félidés d’entrer.

.

Notre jardin est clos mais laisse de larges ouvertures pour les mistigris.
Le portail de la rue en particulier leur offre une entrée facile.

.

7plexiglas-anti-chats

.

Nous avons vissé une paroi en plexiglas pour doubler les barreaux de ce portail.

.

8filet-anti-chats1.

La deuxième est d’enterrer du filet à petites mailles sous le sable
pour gêner le griffage par les minets.

.

9filet-anti-chats2.

Au potager, bien sûr,

nous étalons classiquement un filet

pour protéger les semis.

.

Cela semble fonctionner pour l’instant,
nous ne trouvons plus de traces concrètes  et odorantes de visites félines.

 .

Il reste à faire une chose si besoin est :

.

10chat-1

.

doubler les petites barrières par un filet à mailles rigides
et mettre un fil en haut de ces barrières

pour décourager les matous varappeurs.

.

Petite parenthèse scientifique, si vous le permettez :

Loi fondamentale  dite loi de Mo et Marc :


Soit C 1 le chat appartenant au proprietaire P1

on peut ecrire que la suite C1 à Cn appartient  à P1

il en suit que

∑ [Cx, Cy ]  €  ∑ [Pn , Pn+x]

soit J1 le jardin de P1 à Jx le  jardin de Px..

et V1 à Vx les  jardins  ayant propriété de NE PAS posséder de chat..

on observe  que  l’Ensemble  Crottodrome  de

[C1,Cx] € [P1,Px] ≠ [J1,Jn]

et donc :

[C1,Cx] € [P1,Px]= [V1,Vn)]

CQFD

De façon plus simple: le chat fait ses besoins ailleurs que chez lui.

C’est une loi fondamentale.



Nous aimons les chats…

notre chat Raspoutine nous manque…

Mais  il avait cette delicatesse de  faire  ses besoins dans sa litière

( il rentrait même du jardin pour  s’exécuter)

alors, c’est donc possible…

 


Publié 24 avril 2011 par Leodamgan dans Faune domestique

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :