Archives d’Auteur

Mémère, tu t’en souviens?   27 comments

.

demandait Michel

mais ce n’est pas le sujet du jour :

.

.

Un visionnaire, le Michel, non?

.

A part ça, si vous tenez à savoir pour Mémère :

.

.

Mémère, tu t’en souviens, de notre belle époque,
C’était la première fois qu’on aimait pour de bon.
A présent, faut bien l’dire, on a l’air de vieux schnocks,
Mais c’qui fait passer tout, c’est qu’on a la façon.
Tu t’rappell’s ta guêpière, à présent quand j’y pense
J’en rigol’ tout douc’ment mais c’est plus fort que moi,
Comment qu’tu f’rais maint’nant pour y loger ta panse ?
On a pris d’la bouteille tous les deux à la fois.
Mémère, tu t’en souviens comm’ t’as fait des histoires
Pour me laisser cueillir la marguerite aux champs,
Et pourtant c’était pas vraiment la mer à boire,
Ça t’a fait des ennuis mais c’était pas méchant…
Tu t’rappell’s comm’ j’étais, je n’savais pas quoi dire ;
Y a des coups, pour un peu, j’t’aurais bien dit des vers.
T’as bien changé, mémère. Quand je vois ta tir’lire,
Comment qu’ça m’donne envie d’fair’ la route à l’envers !

Mémère, tu t’en souviens des p’tits diabolos menthe,
Des bouteill’s de mousseux du quatorze juillet !
Un éclair au café, j’veux bien mais faut qu’tu chantes !
Chérie, t’as renversé ton verre, faut l’essuyer.
Mon Dieu, c’est pourtant vrai que je t’app’lais chérie
Il n’faut pas m’en vouloir, mais je n’m’en souv’nais plus.
On parle des souv’nirs, mais c’est fou c’qu’on oublie.
J’te d’mande pardon, chérie, et qu’on n’en parle plus.

Mémère, si j’te dis ça, c’est pour te dir’ que j’t’aime,
Te l’dire comm’ ça, tout cru, c’était trop dur pour moi,
Mais au fond, j’suis content, j’vois qu’t’as compris quand même,
Et j’peux te l’dire, mémère, j’ai jamais aimé qu’toi

.

 

Publicités

Publié 21 juillet 2019 par Leodamgan dans Ecologie, Non classé

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Premières confitures de mûres   74 comments

.

Les groseilles c’était déjà fait en juin pour la plus grande partie : les plus précoces.

.

.

Nous avons environ 5 mètres de mûriers sans épines le long d’une clôture du potager. Les mûres sont à divers degrés de maturité.

.

.

J’ai ramassé hier 1,9 Kg de mûres.

Par ailleurs, j’ai cueilli aussi le reste de groseilles un peu plus tardives, un petit rien de framboises et un soupçon de groseilles à maquereaux.

.

 

.

Nous avons essayé une nouvelle méthode pour les mûres :

passer les fruits frais au mixer-plongeur avant de les cuire (1 Kg de sucre pour les 1,9 Kg de fruits).

On obtient une sorte de marmelade assez fluide qui s’étale très bien sur les tartines du matin.

.

.

Pour les groseilles, j’ai gardé ma méthode de confiture : les grains entiers  avec même poids de sucre, cette fois, car c’est franchement acide sinon.

Évidemment, il reste les petits grains mais cela ne nous dérange pas.

.

Quant au petit rien de framboises, il a agrémenté une salade de fruits.

Et le soupçon de groseilles à maquereaux?

C’est pour Marc parce que je n’aime pas ça…

Publié 14 juillet 2019 par Leodamgan dans conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : , ,

Que faire en notre jardin en juillet 2019?   72 comments

.

Évidemment, il y a cette option

.

.

ou alors celle-ci, enfiler son chapeau de jardinage sous la canicule pour :

.

TAILLER les plants de tomates, leur mettre de l’engrais mais, pour les traitements anti mildiou à la bouillie bordelaise on verra plus tard,

tailler aussi les haies trop exubérantes, la vigne, les fleurs fanées et les branches mortes, tailler en vert les pommiers

ÉCLAIRCIR les pommes en surnombre

METTRE DE L’ENGRAIS aux rosiers

METTRE de l’anti larves de moustiques dans les petits bassins, les poissons du plus grand bassin se chargent de les manger.

SEMER des salades frisées (quand il fera un peu moins chaud tout de même…), des radis noirs, des radis roses.

DÉSHERBER mais c’est dur, le sol est sec!

VÉRIFIER le circuit fermé de la fontaine (il y a une fuite, mais où?)

TONDRE l’herbe,

RÉCOLTER les framboises, les groseilles et les mûres (oui, déjà…) et les graines de giroflées pour les semer bientôt.

LASURER les planches de bassin.

ARROSER les plantes qui souffrent de la sècheresse, les autres patienteront…

 

 

Légume oublié  au potager.

.

Publié 7 juillet 2019 par Leodamgan dans Agenda, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Communiqué en provenance du Morbihan   85 comments

.

En cette période de canicule de la part d’un copain breton d’Etel :

.

Bonjour les amis.

« La Bretagne ne peut pas accueillir toutes les victimes de la chaleur du monde ».

Un député breton prône la construction d’un mur à la frontière.

« Chaque été, dès que les températures dépassent les 30°, c’est la même chose, nous sommes envahis, ce n’est plus possible » .

Dès ce matin, la police fouillait les TGV en gare de Rennes, faisant redescendre tous les Parisiens et les renvoyant en TER non climatisés vers la gare Montparnasse.

« Donnez-nous au moins une bouteille d’eau, ou du chouchen, soyez humains ! » demandaient des réfugiés parisiens tandis qu’ils étaient poussés à l’intérieur des wagons.

De son côté l’ONU a demandé à la Bretagne de rouvrir sa frontière et d’accueillir les réfugiés.

😉

.

De toute façon nous n’y mettrons pas les pieds en juillet/août…

Publié 27 juin 2019 par Leodamgan dans Non classé

Les fleurettes de notre jardin en juin 2019   56 comments

entre le 16 et le 23 juin

.

.

acanthe mollis, bleuet,

campanule salicifolia blanche, la même en bleu,

..

campanule portenschlagiana (à mes souhaits), chèvrefeuille,

consoude, coquelourde,

.

.

crucianelle, dahlia nain rouge et jaune,

érigeron, gaura,

.

.

géranium vivace Sanguineum (je crois), hémérocalle,

heuchère caramel, hortensia Annabelle,

.

.

knautia, lavande,

lysimaque ponctuée, marguerite,

.

.

millepertuis arbustif, mûrier sans épines,

nigelle de Damas, œillet d’Inde,

.

.

œnothère biennis, œnothère spéciosa,

pavot (intrus bienvenu), pélargonium mauve,

.

.

pélargonium rose, pélargonium rouge,

pied d’alouette (vagabond bien accueilli), pomme de terre (pas si laide, hein?),

.

.

rose trémière (itinérante), rosier Albéric Barbier,

rosier Bonica 82 (ce qui ne rajeunit personne), rosier Colette (non remontant, dommage),

.

.

rosier Feu d’artifice (non remontant), rosier Fleurette (très remontant),

rosier Meilland (remontant, je ne sais plus la variété), rosier New face (assez remontant),

.

.

rosier rugosa (quasi sauvage), rosier Smarty (très remontant),

rosier The fairy (très remontant), rosier White fleurette (très remontant),

.

.

santoline, sedum Cape blanco,

solanum Ranconetti (frileux), stachys lanata (feuillage gris),

..

verveine de Buenos-Aires, vigne (les grains commencent à se former),

violette cornue, yucca.

.

Voilà… Je regrette de ne pas avoir plus de rosiers remontants.

La plupart s’arrêtent de fleurir fin mai, courant juin.

Nos remontants sont des rosiers à fleurs simples (sauf The fairy et le rosier Meilland) mais je les aime aussi.

.

Publié 24 juin 2019 par Leodamgan dans Fleurs du mois au jardin, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Plantes de dunes   78 comments

.

J’avais déjà publié un tel article il y a quelques années

mais depuis j’ai trouvé des plantes supplémentaires, alors je rafraichis.

Ce sont des plantes de terrain plutôt (ou franchement) sablonneux  en bord de mer

en Bretagne, en Vendée ou en Charente maritime.

.

.

Ajonc, Alysson calicinal,

armeria maritina, arum tacheté,

..

avoine, baccharis,

bourrache, bugrane épineuse,

..

bugrane jaune, bugrane très grêle,

camomille, caquillier maritime,

..

chardon, chaton de saule,

coquelicot, crépis sancta,

..

Anacamptis morio (ou Orchis bouffon), le même en blanc,

Anacamptis morio rose, daphné gnidium,

..

diplotaxis fausse roquette jaune, églantine,

ficaire, fumeterre,

..

gaillet des sables, genêt,

geranium, geranium (minuscule mais je pense que c’est un géranium…).

..

giroflée des dunes, hélichrysum,

iris de Kempfer (il y a des étangs parfois dans les dunes), lagure ovale,

..

lavatère, liseron,

lotier, marguerite,

..

mauve, mousse,

moutarde, œillet,

..

œnothère, Epipactis palustris (ou Epipactis des marais),

Anacamptis pyramidalis (ou Orchis pyramidal), orobanche (plante parasite),

..

oxalis, panicaut des dunes,

pâquerette, pavot jaune,

..

pervenche, pois de senteur vivace,

potentille arbustive, potentille rampante,

..

prunelier, renoncule,

ronce, rose pimprenelle,

..

sauge, scabieuse,

sedum âcre, sedum blanc,

..

senecio greyi, silène maritime,

autre silène, trèfle blanc,

..

trèfle rouge, valériane,

véronique (la « mauvaise herbe »), vipérine.

.

Certaines plantes sont sans doute des cultivées évadées comme la pervenche, le pois de senteur…

Mais comme elles se sont acclimatées, je les ai prises tout de même.

.

Et maintenant : les plantes que je n’ai pas réussi à identifier :

..

Epipactis palustris, inconnue,

inconnue, inconnue

. .

Si vous arrivez à identifier certaines de ces plantes inconnues de moi

ou si certaines sont mal nommées, n’hésitez pas à me le faire savoir

et pour cela, merci beaucoup!

.

Merci à Francis qui m’a fait corriger certains noms de plantes et identifié Epipactis palustris  parmi les « inconnues »

5ème planche : ce ne sont pas des Dactylorhiza mais des Anacamptis morio ou Orchis bouffon, le premier avec sa couleur violette habituelle, les deux autres blanc et rose sont de la même espèce mais hypochrome.

11ème planche :
en haut à droite Epipactis palustris ou Epipactis des marais,
en bas à gauche Anacamptis pyramidalis ou Orchis pyramidal.

Publié 16 juin 2019 par Leodamgan dans dunes, Flore sauvage, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Quelques fleurettes bretonnes…   83 comments

.

…vues en ce moment à Etel et Erdeven

.

.

Giroflées sur les plages, géraniums sauvages,

vipérines, lotier.

.

.

Talus sur la Ria d’Etel

.

Mais des fleurs, il y en bien davantage.

J’ai un stock de photos prises depuis des années (à classer).

Publié 8 juin 2019 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Flore sauvage, Non classé

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :