Archives de la catégorie ‘Non classé

Que faire en notre jardin en mai 2021..   70 comments

Pendant que nous  serons là…

.Giroflées2

INSTALLER l’arrosage automatique (déjà fait)

PLANTER les tomates, poivrons, piments doux, melons gris de Rennes (déjà fait),

SEMER Les légumes du jardin : carottes, navets, petits pois, haricots verts, etc…

ENTRETENIR: lasurer les planches de bassin, bitumer les barrières, changer les planches abîmées..

REMETTRE EN ROUTE les pompes de bassins pour l’été,

TRAITER la vigne contre le mildiou, pour les arbres fruitiers c’est un peu tard, mais avec  les gelées qu’il y a eu…

REPEINDRE les murs de clôture divers…

ARRACHER les myosotis fanés qui se sont déjà ressemés de toute façon,

COUPER les fleurs fanées (sauf si je  veux qu’elles se ressèment) et le feuillage jauni des plantes à bulbe.

METTRE en PLEINE TERRE  les géraniums (déjà fait), les dahlias et mettre  en pot les bégonias.

DESHERBER ET  NETTOYER comme d’habitude,

Et prendre un ‘ti punch à la fin pour se reposer…

.

Plantations

Plantation de tomates avec œillets d’Inde

Poivrons, piments courgettes

Plantation de poivrons, piments doux, aubergines et courgettes.

Publié 9 mai 2021 par Leodamgan dans Agenda, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Nos fleurettes au jardin en avril 2021   81 comments

Elles commencent à venir malgré les petites gelées qu’il y a eu.

Mais je n’aurai peut-être pas d’hortensias.

.Fleurs avril 1

.

Aubriètes, azalées

bruyère blanche, bruyère rose

.

Fleurs avril 2

.

cognassier du Japon, corète du Japon (aussi)

euphorbe Wulfenii, jacinthe des bois.

.

Fleurs avril 3

.

quelques giroflées,

.

Fleurs avril 5

.

oranger du Mexique, pâquerette,

pivoine arbustive, pommier,

.

Fleurs avril 6

.

quelques primevères sauvages.

.

Fleurs avril 7

.

romarin, tulipe Angélique,

tulipe blanche, tulipe jaune,

.

Fleurs avril 8

.

tulipe Lilac wonder, tulipe noire,

tulipe rouge, viburnum carlcephamum.

.

Mais ça commence à se faner tout ça en ce début mai…

.

Publié 2 mai 2021 par Leodamgan dans Fleurs du mois au jardin, Non classé

Tag(s) associé(s) : ,

Tarte à l’orange   88 comments

.

C’est une recette que j’ai vue chez Manou :
https://www.unebonnenouvelleparjour.com/2021/02/tarte-a-l-orange-de-manou.html
Je l’ai déjà  faite deux fois et suis prête à recommencer.

.
.
.

Pour les ingrédients, je m’aperçois que j’ai oublié de mettre le beurre sur les photos.  Je  résume :

- 2 œufs moyens.
- 200 g de sucre en poudre.
- 130 g de farine blanche.
- 45 g de beurre.
- 1/2 litre de lait.
- 1 cuillère à café de levure chimique.
- le zeste et le jus d'une grosse orange (ou de deux petites).
- un petit verre de Cointreau ou de liqueur de mandarine pour renforcer le parfum d'orange (facultatif)
.

RECETTE:

- Commencez par préchauffer votre four à 180°.
- Faire fondre le beurre.

- Mélanger les éléments secs : farine, sucre, levure et zeste râpé finement. 
.
..
.

Ajoutez les deux œufs et le jus d’orange et le petit verre de liqueur (facultatif). Bien battre au fouet.
– Ajoutez le lait et le beurre fondu tiédi.
– Bien mélanger à nouveau. La pâte obtenue est liquide !
– Versez dans un moule à manqué chemisé (j’ai utilisé un moule en silicone).
– Cuire pendant 25 minutes jusqu’à ce que le dessus de la tarte soit un peu boursoufflé et surtout légèrement doré.

.

Remarque : j’ai eu un aspect un peu granuleux à cause de la pulpe parce que je n’avais pas filtré le jus d’orange.

 

Publié 25 avril 2021 par Leodamgan dans Non classé

Nos amis…   77 comments

 

à plumes…

C’est sûr que leurs ancêtres, c’était pas  la même chanson,  et puis à l’époque, on avait trouvé autre chose pour le dilatoire..  le  jour où les poules auront des dents, tu m’étonnes…

Les oiseaux,  ils ont de quoi revendiquer en terme d’ancêtres, le tyrannosaure, 8 tonnes, des crocs de 15 cm, quant à la cuisse, fallait la bassine à frire commack pour faire les trucs grillés dont je connais mal le nom.

.

Bulbul de Maurice affamé

.

Comment ça a pu finir en petit truc tout mignon,  avec de l’orange sur le poitrail,  si léger, si fragile qu’on dirait que le moindre souffle de vent. ..

Certes, si les hommes n’avaient pas eu  cette flamme destructrice, on en  aurait encore des gros.. des balèzes.. les moas, les dodos…

Restent encore les oiseaux coureurs.. autruches, émeus, nandous.. ou  les grands voiliers.. albatros, condor, etc..

Mais comment en sont ils arrivés là.. Si l’homme évolue de la même façon

on va se retrouver avec une grosse tête, et des jambes toutes fines, grosses tronches  et cannes de serins..

D’un autre côté,  s’ils étaient restés comme au départ, je ne serais pas là  à pianoter  un texte pour Mo.

Car  nourrir un gros reptile du mésozoïque, à mon avis, ce ne sont pas trois graines dans la main  qui eussent servi de casse-croûte.

.

Image du net

.

Et pourtant, si petits, si doux, ils viennent, près, très près, même dans la main.

Confiance, inconscience…  je préfère leur prêter le sentiment de la confiance. 

Quand nous nous sommes installés avec Mo, quand nous sommes passés à la phase aménagement du jardin, j’ai creusé les allées, pour y couler des plaques de béton,  des pas japonais grand format.

En creusant je mettais à  jour des vers et autres délices.

.

Merlette du jardin

.

A cette époque les merles n’étaient pas encore décimés par le virus, et une petite merlette avait vite remarqué que la pioche et la brouette signifiaient ‘’casse-croûte’’.

Petit à petit elle devint plus hardie, envahissante, à chaque fois que je sortais la  brouette elle arrivait je n’ai jamais su comment elle était avertie.

J’avais dû constituer une petite réserve de vers pour ne pas la décevoir car il arrivait que je sorte la brouette sans idée de creuser.

.

.

Tant et si bien que je m’asseyais et  posais un petit ver à côté de moi. 

Elle s’approchait doucement,  hochant la tête, la mettant de côté, jaugeant, estimant..  hésitante, me  fixant de son œil rond.. prenait son courage à deux  ailes et, vive, attrapait le ver dans son bec en s’éloignant un peu pour remettre de la distance entre nous. 

Et vint un jour où elle resta près de moi..  à prendre le vers entre mes doigts..

Elle me suivait partout.. il y a encore l’empreinte de ses pattes dans le ciment..

Certains  pourront  juger cela ridicule, mais je suis étreint devant une telle confiance.

.

Bulbul mauricien confiant

.

En vacances dans le grand sud, c’est même dans la main ou carrément dans le plat que venait ce pillard de bulbul..

Un seul fut courageux au point de se poser dans le creux de ma  main.

Les autres s’approchaient mais ne franchissaient  pas l’état de la confiance  totale.

.

Bulbul mauricien totalement confiant

.

C’est une grande émotion, sentir le petit bec qui tape dans le creux de la main, les griffes sur la paume.. sans même jeter un regard voir si des fois l’envie me prendrait de serrer..

Ce sont des moments uniques.. où l’on voit qu’on aurait pu avoir une autre histoire avec les animaux…

Pourtant  pour en arriver là où nous en sommes  l’homme ne s’est pas contenté de racines (comme j’apprenais gamin à l’école, « l’homme  préhistorique se nourrissait de racines », et moi pauvre pomme je voyais le mec en slip de fourrure sur les miches penché au bas d’un tronc en train de gratter la radicelle)..

J’avais même pas songé qu’avant d’être un slip..  c’était une bestiole.. hé.. le slip kangourou de l’époque portait bien son nom..

Pas simple..

Reste qu’il y a des moments comme ça..  forts..  émouvants.. où une petite  bestiole si  menue, accorde sa confiance ..

 

Mon  pauvre Hitchcock.. t’avais tout faux ..

.

Marc

Publié 20 avril 2021 par Leodamgan dans Faune sauvage, Ile Maurice, Non classé

Tag(s) associé(s) :

Que faire dans notre jardin en avril 2021   69 comments

Ou ce qu’il en reste…

.

Giroflées

.

FAIRE RENTRER de la terre maraichère au potager (fait)

FAIRE BECHER le potager (fait)

TONDRE l’herbe qui a poussé en notre absence (fait)

DEMONTER l’abri à agaves (fait)

SORTIR les plantes frileuses de la serre (à moitié fait)

INSTALLER l’arrosage automatique pour les futures plantations au potager

TRAITER la vigne contre le mildiou

METTRE de l’ENGRAIS aux arbustes fruitiers et aux rosiers

METTRE EN VEGETATION les bulbes de dahlias et de bégonias.

COUVRIR le bassin de filet anti-hérons et remettre en rute toutes les pompes.

ACHETER des plants de tomates, poivrons, aubergines, courgettes, piments des Landes.

PLANTER ces plants en fin de mois, je sais que c’est un peu  tôt mais on n’a pas trop le choix….

.

.Pommier

.

Promesses  de pommes…

 

Publié 15 avril 2021 par Leodamgan dans Agenda, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :