Archives de la catégorie ‘Faune sauvage

Les pique-assiettes emplumés de Maurice   67 comments

.

Tous les jours, dès qu’on passe à table, ils arrivent!

.

.

Les plus audacieux : les bulbuls Orphée.

Ils aiment les fruits, la confiture et les miettes de cake.

.

.

Ces sortes de moineaux rouge vif sont des foudis rouges.

.;

La géopélie zébrée est une sorte de pigeon miniature à peu près de la taille d’un merle, particulièrement gloutonne.

Elle peut aussi picorer des miettes de la taille d’une tête d’épingle…

..

le « Martin triste », une variété de merle au cri désagréable et dont des plumes claires au bord des yeux forment un maquillage assez réussi.

. .

le tisserin qui fait des nids en hauteur assez impressionnants ce qui ne l’empêche pas de bien se tenir à (notre) table.

.

.

Enfin le petit moineau avec une patte estropiée mais qui n’a peur de rien.

On l’avait déjà vu il y a deux ans.

C’est un vieux copain.

 

Publicités

Publié 26 novembre 2018 par Leodamgan dans Faune sauvage, Ile Maurice, Non classé

Tag(s) associé(s) : ,

« Les oiseaux », le retour?   52 comments

.

Vous parlez d’un gazouillis d’oiseaux au réveil!

.

.

Ils étaient assez nombreux pour qu’on se pose des questions…

.

.

…mais il ne s’agirait pas d’un remake de film, seulement de la préparation d’un mariage royal chez les corvidés,

Enfin, je crôaaa…

.

Publié 22 mai 2018 par Leodamgan dans Faune sauvage, Non classé

Tag(s) associé(s) :

Perruches sauvages en notre jardin   64 comments

.

Elles sont belles, certes,

mais ô combien gloutonnes…

.

.

Il y en avait une demi douzaine tout en haut du grand pin.

.

.

Elles peuvent vider une mangeoire en quelques heures.

Et après, boulotter les aiguilles du pin comme dessert.

.

Publié 26 février 2018 par Leodamgan dans Faune sauvage, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Invasion de perruches à collier en Ile-de-France   64 comments

.

Dans notre jardin, elles étaient une bonne demi-douzaine,

.

.

toutes pareilles.

.

J’en avais déjà vu une bande à Verrières-le-Buisson chez des amis

https://leodamgan.wordpress.com/2008/12/15/perruches-sauvages-a-verrieres-le-buisson/

mais elles sont arrivées chez nous maintenant.

Il y a eu un article à ce sujet sur France info en avril 2017 :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/invasion-perruches-collier-1069125.html

.

.

Elles sont jolies, certes, mais terriblement voraces.

On avait rempli la mangeoire de graines de tournesol pour les mésanges

mais en deux ou trois jours, les perruches en ont consommé la moitié

tout en propulsant plein de graines par terre quand elles faisaient balancer la mangeoire.

.

Marc réfléchit à la création d’une mangeoire supplémentaire conçue

afin que les graines soient accessibles uniquement aux petits oiseaux.

.

Quant aux perruches, j’ai vu que des voisins, séduits par leur beauté,

les nourrissaient déjà.

.

Publié 22 décembre 2017 par Leodamgan dans Faune sauvage

Tag(s) associé(s) : , ,

Plage déserte?   55 comments

.

 img_3168.

C’est l’impression à première vue.

.img_3193.

Mais c’est  la cohue quand on s’approche.

.

img_3198.

Sont peu sociables, ces volatiles.

.

img_3204.

Ce  n’était pourtant que nous…

.

img_3218.

Bon, à la prochaine!

.

img_3167

.

Si nous fûmes boudés par les goélands,

notre banc de méditation nous est fidèlement resté.

.

Publié 12 février 2017 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Faune sauvage, Non classé, Plage

Tag(s) associé(s) : , ,

Le héron voleur   54 comments

.

qui a mangé presque tous nos poissons de bassin.

Enfin on pense que c’est lui le responsable

car on trouvait qu’on avait de moins en moins de poissons.

.

.

Et un jour, on l’a pris en flagrant délit.

.

Et en plus, après avoir réussi à avaler son poisson,

il est revenu le lendemain!

.

.

faux-heron.

Pourtant, pour suivre certains conseils, nous avions bricolé un faux héron pour chasser le vrai

mais il n’a sans doute pas été crédible.

.

filets-de-bassin.

Quant au bassin, il était recouvert d’un grillage vert moyennement esthétique

sauf à la base des plantes où l’eau restait libre.

Tout de même, comment le héron réussissait-il à attraper les poissons?

.

Nous avons entortillé depuis du filet fin autour des plantes

en attendant une autre solution.

.

Mais ce héron, on l’aura un jour!

.

 

Publié 30 octobre 2016 par Leodamgan dans Faune sauvage, Non classé

Tag(s) associé(s) : , , ,

Le drame   39 comments

 

Le drame, que dis-je..   un  émoi  incommensurable dans la résidence.. un mystère..

.

le chat et le renard

.

Les chats disparaissent.. un par un.. le greffier..  un jour était là et le lendemain.. zoup.. terminé le minou..

Bien disparu..  sans laisser de traces.. pas même un poil.. ou un collier anti-puces.. rien..

Un lourd soupçon s’est abattu..

.

Nous ne sommes  plus en 1870 à Paris.. quand on mangeait les chiens et les chats..

On a mangé Kiki, la chienne à ma  tante.. c’est resté une histoire familiale..

Eh oui.. en 1870.. ça clappait mal à Paname et mes aïeux ont dû se résoudre à l’horrible..

Z’ont bouffé Kiki..  becqueté.. en daube, le klebs.. et cette marque.. ce sceau s’est transmis de génération en génération..

Z ‘ont bouffé Kiki..

Un sceau d’infamie que nous trainons.. face à la SPA ou GreenPeace..

Comme les Cheyennes.. on a bouffé du chien..

Mais là.. nous n’en sommes pas là.. même si l’essence est aussi rare que les puces sur le dos d’une truite..

nous n’en sommes pas réduits à jaffer  les greffiers..

.

Alors.. que dire.. que penser..

Un trafic d’organes.. de bestioles pour laboratoire.. va savoir…

Non.. un coupable est désigné.. le goupil.. on l’a vu.. trainer vers le local à poubelles..

Tout beau.. tout  rouquemoute.. avec sa  belle queue.. façon chapeau de Davy Crockett..

Alors c’est forcément lui.. c’est lui ce salopard qui s’embourbe les matous.. bouffe tout..

.

Il doit les emporter tout pantelants et sans défense dans son antre..

Et comme l’ogre..

Préparer son grand couteau.. son grand chaudron.. et zoup..

Un peu de thym, de laurier..  un oignon piqué de clous de girofles..

A table, mes  petits renardeaux..

Regardez ce que Maman vous mijote..

Du matou.. bien tendre..  persillé à souhait…

Elevés au Ronron..  ou à l’autre truc, celui avec la branche de persil.. et la chouette  gonzesse en chemise de nuit qui danse sur la table..

Comme si un chat bouffait du persil.. y’a que les têtes de veau. qui s’en remplissent le tarin..

Mangez mes grands.. régalez vous…  si on manque, je retournerai demain en chercher.. y’en a d’autres..

.

Ma sœur qui vit dans le sud.. celui de Rhett Butler et de Mam’zelle Scarlett..

Là.. ce sont les alligators qui se tapent les chats ou les chiens..

Eh oui..  c’est triste ..

C’est  terrible cette histoire.. mais c’est la nature..

.

Publié 29 mai 2016 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Faune domestique, Faune sauvage, Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : ,

%d blogueurs aiment cette page :