Archives du tag ‘semis

Les semis spontanés   47 comments

.

Qu’il est doux de ne rien faire

quand tout pousse autour de vous.

.

J’ai pensé à certaines plantes

pour des gens qui, débutant un jardin,

se trouvent avec une grande surface à planter,

mais peu de plantes.

.

En attendant de voir pousser ses plantes nouvellement acquises

(généralement petites et peu nombreuses),

on peut meubler à bon compte et sans trop se fatiguer.

.

1amarantes-pourpres

.

Un paquet de graines de ces amarantes pourpres constitue un achat à vie.

.

Elles sont annuelles et sont jolies de juin à novembre.

On les arrache à la  première gelée.

.

Celles qui se ressèment d’elles-mêmes en automne  sont plus grandes et plus robustes

que celles que je sème au printemps après avoir récupéré les graines en automne.

Alors, pourquoi se fatiguer?

Evidemment, on a la surprise de l’endroit qu’elles vont choisir pour germer.

Mais  si vous êtes déterministes et tenez à composer votre décor selon un plan bien précis,

vous pouvez récupérer les graines en automne, les semer en terrine au printemps

puis les mettre en place en mai/juin.

.

2violettes-cornues2b

.

Les violettes cornues ont des opinions bien arrêtées sur ce qui leur convient :

le gravier des allées, de préférence.

Elles s’y sèment abondamment.

Elles ne dédaignent cependant pas la bonne terre de potager.

.

Elles fleurissent au printemps et en début d’été.

En période de canicule, leur feuillage se desséchant, on peut les arracher.

De nouvelles plantes germent et  redémarrent dès l’automne jusqu’aux gelées.

.

On peut en acheter en plants ou en graines.

.

3giroflees3b

.

Les giroflées ravenelles les plus communes se ressèment d’elles mêmes

si on évite d’ôter les fleurs fânées, bien sûr

(ce qui est valable pour toutes les plantes que je cite ici),

mais j’avoue que ces giroflées aux teintes variées

ont été semées par mes soins, puis repiquées, puis mises en place.

Elles sont donc probablement hors-sujet dans cet article,

mais je les aime tant

que j’en fais tous les ans.

.

On peut acheter ou récupérer les graines.

.

4coquelourdes

.

Les coquelourdes, elles, sont de belles envahisseuses très spontanées,

aussi bien pour la variété blanche que rose.

.

Elles vivent plusieurs années tout en se semant d’elles mêmes.

.

Elles affectionnent les sols sableux et le soleil, parait-il,

mais je les vois fleurir aussi à mi-ombre et en sol argileux.

Elles fleurissent de mai à août.

.

Leur entretien consiste à couper les tiges fanées en fin d’été.

Il reste une rosette de feuilles basses qui passe l’hiver sans problème.

.

5myosotis

.

Les myosotis sont d’autres envahisseurs sympathiques.

A partir du paquet de graines initial, on obtient un champ!

.

Ils fleurissent en avril/mai

.

Je les arrache après la floraison.

Ils se sont déjà ressemés suffisamment de toute façon.

En février ou mars, s’il ne gèle pas, je regroupe parfois des plants

de façon à obtenir un tapis plus homogène.

.

Ils mettent bien en valeur les tulipes

et sont capables de fleurir dans des conditions ingrates

comme dans le sol sec devant la cabane de jardin orientée au nord.

.

6impatiens-balfouri

.

Les impatiens Balfouri sont des annuelles dont les fleurs ne sont pas spectaculaires

mais qui sont capables de fleurir en sol sec à l’ombre du pied d’une haie.

Elles n’apprécient pas le soleil, en fait.

.

Elles fleurissent de juin à août.

.

Je ne m’en occupe que pour leur faire des barrières de tuteurage en bambous,

ceci afin qu’elles ne se couchent pas dans l’allée.

Je ne les arrache même plus après la première gelée,

elles se dessèchent si vite…

.

Je ne sais pas où on peut s’en procurer.

Elles sont apparues spontanément chez moi

depuis le jardin d’un voisin sans doute.

Si vous en voyez chez quelqu’un, essayez de récupérer les graines…

.

7valeriane

.

Les valérianes, elles sont amoureuses du soleil

et se sèment en sol sec dans trois grains de poussière.

.

Elles fleurissent de mai à septembre.

.

Il suffit d’en acheter un ou deux plants

pour que l’espèce se propage durablement chez soi.

.

8fenouil-bronze

.

Le fenouil bronze est décoratif par son feuillage.

.

Il est trop envahissant pour être placé au potager,

mieux vaut le réserver en décoration de massif

où il est concurrencé par les autres plantes.

.

9bleuets

.

Ces centaurées vivaces sont dans mon jardin depuis toujours.

Je ne sais pas d’où elles viennent.

Je sais qu’on peut en acheter des graines.

.

Elles fleurissent au printemps et en été.

.

Elles se propagent sans être trop envahissantes.

.

10echinpos-ritro-blue

.

Si on aime les plantes d’aspect sauvage,

on peut adopter l’échinops ‘Ritro blue’

qui s’empressera de se propager dans le jardin

(j’avais acheté un seul plant).

.

Il fleurit de juin à août.

On peut en faire de jolis bouquets secs.

.

En fin de floraison, ils commencent à sécher.

A ce moment, je coupe toute la plante à ras de terre,

feuillage compris.

Cela ne les empêche nullement de resurgir vigoureusement l’année suivante.

.

11molene1

.

Dans le genre plus sauvage encore, il y a la molène (ou « bouillon blanc »).

On en voit sur les talus au bord des routes en saison de juin à août.

Je ne sais pas d’où viennent les miennes exactement

mais je les garde.

.

On peut en acheter des variétés beaucoup plus jolies

mais qui ne se reproduisent guère.

Donc, si vous voyez de ces plantes en train de faire des graines,

servez-vous et lancez les à la volée dans un coin du jardin!

.

12nigelles-de-damas

.

Les nigelles de Damas font aussi partie de ces plantes annuelles éternellement présentes au jardin.

.

Elles fleurissent en mai/juin et accompagnent les autres plantes de leur silhouette légère.

.

Le seul entretien est l’arrachage de la plante séchée en automne ou en fin d’été..

Si on veut davantage de plantes l’an prochain,

on écrase les capsules de fruits secs pour éparpiller tout de suite les graines sur le sol.

Inutile de récupérer les graines pour les semer au printemps.

.

13pieds-dalouette

.

Les pieds d’alouette se traitent comme les nigelles.

.

Il fleurissent de juin à août.

.

14stipas1

.

Les stipas tenuifolias sont des graminées vivaces au feuillage très léger

et toujours agité par le vent.

Ils mettent en valeur les fleurs et restent jolis en hiver.

.

Ils se propagent spontanément dans un sol un peu sablonneux.

.

Il n’y a pas d’entretien à proprement parler.

On ne coupe pas le feuillage sec en hiver

mais on le « peigne » en tirant un peu dessus.

le feuillage resté vert résiste à cette traction.

.

On peut déménager sans difficulté des plantes issues de semis

qu’on trouve mal placées.

.

15cotoneaster-salicifolia

.

Il y a des arbustes aussi qui se sèment tout seuls,

les cotoneasters, par exemple.

.

évidemment, il faut patienter pour avoir des sujets bien développés…

Sur la photo de droite prise en automne, le cotoneaster porte ses fruits rouges

à côté d’un berberis pourpre.

.

Rosier Rubra

.

On ne pense pas aux semis de rosiers

mais certains, comme ce rosier « Rubra » donnent naissance à des plantules,

d’autant plus que je laisse les fruits décoratifs sur l’arbuste.

J’ai récupéré une de ces plantules dans un pot pour qu’elle grandisse

en attendant la plantation en pleine terre.

.

La floraison de ce rosier est plutôt discrète

mais son feuillage pourpre, presque persistant,

constitue un bon fond de massif

pour les hortensias blancs.

.

asplenium1

.

Les fougères aussi peuvent se propager comme bon leur semble

tels ces aspleniums

qui privilégient les talus rocailleux côté ombre.

.

Et enfin,

mais je ne vous mets pas la photo,

car vous connaissez :

le laurier-sauce se sème  partout.

J’en trouve des plants dans tout le jardin,

et ils sont difficiles à arracher.

.

C’est un vrai fléau!

.

Article déjà publié en 2011 mais toujours d’actualité.

 

.

Les plantes qui se ressèment toutes seules.   28 comments

.

Qu’il est doux de ne rien faire

quand tout pousse autour de vous.

.

J’ai pensé à certaines plantes

pour des gens qui, débutant un jardin,

se trouvent avec une grande surface à planter,

mais peu de plantes.

.

En attendant de voir pousser ses plantes nouvellement acquises

(généralement petites et peu nombreuses),

on peut meubler à bon compte et sans trop se fatiguer.

.

1amarantes-pourpres

.

Un paquet de graines de ces amarantes pourpres constitue un achat à vie.

.

Elles sont annuelles et sont jolies de juin à novembre.

On les arrache à la  première gelée.

.

Celles qui se ressèment d’elles-mêmes en automne  sont plus grandes et plus robustes

que celles que je sème au printemps après avoir récupéré les graines en automne.

Alors, pourquoi se fatiguer?

Evidemment, on a la surprise de l’endroit qu’elles vont choisir pour germer.

Mais  si vous êtes déterministes et tenez à composer votre décor selon un plan bien précis,

vous pouvez récupérer les graines en automne, les semer en terrine au printemps

puis les mettre en place en mai/juin.

.

2violettes-cornues2b

.

Les violettes cornues ont des opinions bien arrêtées sur ce qui leur convient :

le gravier des allées, de préférence.

Elles s’y sèment abondamment.

Elles ne dédaignent cependant pas la bonne terre de potager.

.

Elles fleurissent au printemps et en début d’été.

En période de canicule, leur feuillage se desséchant, on peut les arracher.

De nouvelles plantes germent et  redémarrent dès l’automne jusqu’aux gelées.

.

On peut en acheter en plants ou en graines.

.

3giroflees3b

.

Les giroflées ravenelles les plus communes se ressèment d’elles mêmes

si on évite d’ôter les fleurs fânées, bien sûr

(ce qui est valable pour toutes les plantes que je cite ici),

mais j’avoue que ces giroflées aux teintes variées

ont été semées par mes soins, puis repiquées, puis mises en place.

Elles sont donc probablement hors-sujet dans cet article,

mais je les aime tant

que j’en fais tous les ans.

.

On peut acheter ou récupérer les graines.

.

4coquelourdes

.

Les coquelourdes, elles, sont de belles envahisseuses très spontanées,

aussi bien pour la variété blanche que rose.

.

Elles vivent plusieurs années tout en se semant d’elles mêmes.

.

Elles affectionnent les sols sableux et le soleil, parait-il,

mais je les vois fleurir aussi à mi-ombre et en sol argileux.

Elles fleurissent de mai à août.

.

Leur entretien consiste à couper les tiges fanées en fin d’été.

Il reste une rosette de feuilles basses qui passe l’hiver sans problème.

.

5myosotis

.

Les myosotis sont d’autres envahisseurs sympathiques.

A partir du paquet de graines initial, on obtient un champ!

.

Ils fleurissent en avril/mai

.

Je les arrache après la floraison.

Ils se sont déjà ressemés suffisamment de toute façon.

En février ou mars, s’il ne gèle pas, je regroupe parfois des plants

de façon à obtenir un tapis plus homogène.

.

Ils mettent bien en valeur les tulipes

et sont capables de fleurir dans des conditions ingrates

comme dans le sol sec devant la cabane de jardin orientée au nord.

.

6impatiens-balfouri

.

Les impatiens Balfouri sont des annuelles dont les fleurs ne sont pas spectaculaires

mais qui sont capables de fleurir en sol sec à l’ombre du pied d’une haie.

Elles n’apprécient pas le soleil, en fait.

.

Elles fleurissent de juin à août.

.

Je ne m’en occupe que pour leur faire des barrières de tuteurage en bambous,

ceci afin qu’elles ne se couchent pas dans l’allée.

Je ne les arrache même plus après la première gelée,

elles se dessèchent si vite…

.

Je ne sais pas où on peut s’en procurer.

Elles sont apparues spontanément chez moi

depuis le jardin d’un voisin sans doute.

Si vous en voyez chez quelqu’un, essayez de récupérer les graines…

.

7valeriane

.

Les valérianes, elles sont amoureuses du soleil

et se sèment en sol sec dans trois grains de poussière.

.

Elles fleurissent de mai à septembre.

.

Il suffit d’en acheter un ou deux plants

pour que l’espèce se propage durablement chez soi.

.

8fenouil-bronze

.

Le fenouil bronze est décoratif par son feuillage.

.

Il est trop envahissant pour être placé au potager,

mieux vaut le réserver en décoration de massif

où il est concurrencé par les autres plantes.

.

9bleuets

.

Ces centaurées vivaces sont dans mon jardin depuis toujours.

Je ne sais pas d’où elles viennent.

Je sais qu’on peut en acheter des graines.

.

Elles fleurissent au printemps et en été.

.

Elles se propagent sans être trop envahissantes.

.

10echinpos-ritro-blue

.

Si on aime les plantes d’aspect sauvage,

on peut adopter l’échinops ‘Ritro blue’

qui s’empressera de se propager dans le jardin

(j’avais acheté un seul plant).

.

Il fleurit de juin à août.

On peut en faire de jolis bouquets secs.

.

En fin de floraison, ils commencent à sécher.

A ce moment, je coupe toute la plante à ras de terre,

feuillage compris.

Cela ne les empêche nullement de resurgir vigoureusement l’année suivante.

.

11molene1

.

Dans le genre plus sauvage encore, il y a la molène (ou « bouillon blanc »).

On en voit sur les talus au bord des routes en saison de juin à août.

Je ne sais pas d’où viennent les miennes exactement

mais je les garde.

.

On peut en acheter des variétés beaucoup plus jolies

mais qui ne se reproduisent guère.

Donc, si vous voyez de ces plantes en train de faire des graines,

servez-vous et lancez les à la volée dans un coin du jardin!

.

12nigelles-de-damas

.

Les nigelles de Damas font aussi partie de ces plantes annuelles éternellement présentes au jardin.

.

Elles fleurissent en mai/juin et accompagnent les autres plantes de leur silhouette légère.

.

Le seul entretien est l’arrachage de la plante séchée en automne ou en fin d’été..

Si on veut davantage de plantes l’an prochain,

on écrase les capsules de fruits secs pour éparpiller tout de suite les graines sur le sol.

Inutile de récupérer les graines pour les semer au printemps.

.

13pieds-dalouette

.

Les pieds d’alouette se traitent comme les nigelles.

.

Il fleurissent de juin à août.

.

14stipas1

.

Les stipas tenuifolias sont des graminées vivaces au feuillage très léger

et toujours agité par le vent.

Ils mettent en valeur les fleurs et restent jolis en hiver.

.

Ils se propagent spontanément dans un sol un peu sablonneux.

.

Il n’y a pas d’entretien à proprement parler.

On ne coupe pas le feuillage sec en hiver

mais on le « peigne » en tirant un peu dessus.

le feuillage resté vert résiste à cette traction.

.

On peut déménager sans difficulté des plantes issues de semis

qu’on trouve mal placées.

.

15cotoneaster-salicifolia

.

Il y a des arbustes aussi qui se sèment tout seuls,

les cotoneasters, par exemple.

.

évidemment, il faut patienter pour avoir des sujets bien développés…

Sur la photo de droite prise en automne, le cotoneaster porte ses fruits rouges

à côté d’un berberis pourpre.

.

Rosier Rubra

.

On ne pense pas aux semis de rosiers

mais certains, comme ce rosier « Rubra » donnent naissance à des plantules,

d’autant plus que je laisse les fruits décoratifs sur l’arbuste.

J’ai récupéré une de ces plantules dans un pot pour qu’elle grandisse

en attendant la plantation en pleine terre.

.

La floraison de ce rosier est plutôt discrète

mais son feuillage pourpre, presque persistant,

constitue un bon fond de massif

pour les hortensias blancs.

.

asplenium1

.

Les fougères aussi peuvent se propager comme bon leur semble

tels ces aspleniums

qui privilégient les talus rocailleux côté ombre.

.

Et enfin,

mais je ne vous mets pas la photo,

car vous connaissez :

le laurier-sauce se sème  partout.

J’en trouve des plants dans tout le jardin,

et ils sont difficiles à arracher.

.

C’est un vrai fléau!

.

Le sable au jardin, un « crottodrome » à chats.   33 comments


Quand on a réalisé avec soin un petit coin exotique,


pour avoir un effet plus exotique encore,

 on a envie de recouvrir de sol de sable.

.

1yucca-rostratablue.

 

Ce qui constitue un appel irrésistible

.


2gros-matou-17

.

pour tous les raminagrobis du voisinage,

.

3chats-1.

amateurs de litière

.

4chat-3.

bien propre et bien fraiche.

.

5chat-tigre.

Brassens pouvait chanter « j’avais le plus bel amandier du quartier… »

.

6chartreux.

pour nous c’est :

« on a le plus beau greffier du quartier… ».

.

Il est bien connu que cet inconvénient est difficile à éviter,
sauf si l’on dispose d’un pitbull (affaire de goût)

ou d’un arrosage automatique permanent dans le jardin (gaspillage peu écolo).

.

Il existe des produits répulsifs que nous avons testés.
Le test est négatif.

Le plus puant de ces produits,
à peine supportable pour les humains,
ne dérange pas les matous.

On conseille de planter des brindilles ramifiées dans le sol
pour gêner les activités des minous,
mais vous imaginez votre jardin avec ce genre de décoration?

.

Nous avons fini par faire deux choses:

.

la première est d’essayer d’empêcher les félidés d’entrer.

.

Notre jardin est clos mais laisse de larges ouvertures pour les mistigris.
Le portail de la rue en particulier leur offre une entrée facile.

.

7plexiglas-anti-chats

.

Nous avons vissé une paroi en plexiglas pour doubler les barreaux de ce portail.

.

8filet-anti-chats1.

La deuxième est d’enterrer du filet à petites mailles sous le sable
pour gêner le griffage par les minets.

.

9filet-anti-chats2.

Au potager, bien sûr,

nous étalons classiquement un filet

pour protéger les semis.

.

Cela semble fonctionner pour l’instant,
nous ne trouvons plus de traces concrètes  et odorantes de visites félines.

 .

Il reste à faire une chose si besoin est :

.

10chat-1

.

doubler les petites barrières par un filet à mailles rigides
et mettre un fil en haut de ces barrières

pour décourager les matous varappeurs.

.

Petite parenthèse scientifique, si vous le permettez :

Loi fondamentale  dite loi de Mo et Marc :


Soit C 1 le chat appartenant au proprietaire P1

on peut ecrire que la suite C1 à Cn appartient  à P1

il en suit que

∑ [Cx, Cy ]  €  ∑ [Pn , Pn+x]

soit J1 le jardin de P1 à Jx le  jardin de Px..

et V1 à Vx les  jardins  ayant propriété de NE PAS posséder de chat..

on observe  que  l’Ensemble  Crottodrome  de

[C1,Cx] € [P1,Px] ≠ [J1,Jn]

et donc :

[C1,Cx] € [P1,Px]= [V1,Vn)]

CQFD

De façon plus simple: le chat fait ses besoins ailleurs que chez lui.

C’est une loi fondamentale.



Nous aimons les chats…

notre chat Raspoutine nous manque…

Mais  il avait cette delicatesse de  faire  ses besoins dans sa litière

( il rentrait même du jardin pour  s’exécuter)

alors, c’est donc possible…

 


Publié 24 avril 2011 par Leodamgan dans Faune domestique

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Jardinage en appartement   18 comments

 .
Faut bien s’occuper par temps de pluie.
 .
 
.
On se fait souvent des salades de fruits :

ananas, kiwis, papayes… par exemple.

.

 .
.
Lors de la préparation, on évide les papayes
..
.
de leurs graines brunes.
 .
.
On a vu sur internet qu’on pouvait faire germer les graines de papaye
.
 
.
dans du coton humide.
Pourquoi pas?
 
 
D’autre part, j’ai commencé des semis à la mai
dans des mini-serres chauffantes
avec des graines de:
.
2 sortes d’oeillets d’Inde,
rudbeckias,
zinnias,
« piment des oiseaux »,
brassica nigra,
trigonelle foenum ,
« oiseaux de paradis » (on peut toujours rêver),
amarantes rouges,
amarantes tricolores,
pavots,
fleurs de la passion,
pois de senteur,
cléomes,
physalis.
 .
Je n’ai risqué que quelques graines de chaque variété,
pour qu’il reste de quoi essayer un autre mode de culture en cas d’échec.
 .
 Et il reste plein de place dans ces mini-serres
pour les semis de
tomates!
.
.
Ensuite, c’est la mise en place du couvercle
et de l’éclairage spécial « plantes ».
 
Mesdames les graines
sont instamment priées
de lever maintenant.
 .
Et le 4ème jour, déjà :
Les plus obéissantes étaient :
 .
les pavots
– les deux variétés d’oeillets d’Inde
– le brassica nigra,
– le trigonella foenum
– les amarantes rouges.
 .
Pour info, il fait 22° dans la mini-serre
 et c’est éclairé en ce moment de 8H à 18H..
.

Publié 8 février 2010 par Leodamgan dans Semis et plantations ornementaux, Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , , ,

Semis de fleurs en été   10 comments

 .
L’été n’est pas toujours de tout repos.
.
C’est le moment de semer les graines de fleurs vivaces
que j’ai achetées (ou récupérées).
.
.
J’avais récupéré des graines de
gaillardes
dans le jardin de la location
où nous  étions à Oléron
(chut, faut pas le répéter).
 .
 
.
Il y a toujours les graines
d’astrance
que j’ai achetées il y a au moins 3 ans
et que j’ai enfin semées
avant qu’elles ne passent la date limite d’utilisation.
.
Il faut dire que je repoussais cette opération
(jamais le temps…)
car voici le mode de culture:
 .
1) maintenir le semis 3 semaines en serre à 25°
2) puis le mettre 10 jours au frigo à 2 ou 3°
3) enfin, le  remettre au chaud,
 .
tout ceci pour obtenir une levée en 4 semaines au lieu de 12.
 C’est enfin fait.
 .
Il fait chaud à travers les vitres de la serre même sans chauffage.
Donc le semis restera là jusqu’au 11 aoùt,
ensuite au frigo jusqu’au 21 août
et enfin, retour dans la serre.
 .

 

.
J’avais des paquets de graines de
giroflées ravenelles
vivaces et bisannuelles
 .
 
.
et de
marguerites.
J’ai semé tout cela en terrines
(ainsi que les gaillardes)
que j’ai humidifiées par trempage.
 ..
Les autres graines que j’ai achetées se répartissent en deux groupes:
 .
Premier groupe :
.
il faut semer l’été en pépinière
 et repiquer en automne ou au printemps prochain
suivant la force des plants obtenus.
.
 
Stipa arundinacea ‘Pheasant tails’
Alysse saxatile.
 .
 
 
Deuxième groupe :
.
   deux méthodes sont valables:
.
  • semer l’été en pépinière
  • ou semer sous abri chauffé de mars à mai pour repiquer dehors en mai/juin

.

 
Lychnis Haageana ‘Lumina mix’
Achillées ‘Summer berries’
Hélénium automnale ‘Helena mix’
Inula orientalis grandiflora.
 Gaillarde ‘Arizona sun’
 
.
 Je sens que pour le deuxième groupe,
j’utiliserai la moitié des graines
selon la première méthode
et l’autre moitié selon la deuxième.
Quand je prends des précautions,
 je suis
‘ceinture et bretelles’.
.
Ce que je trouve curieux,
c’est que le mode d’emploi écrit  sur les paquets :
  .
1) semer dans une terre fine et riche à mi-ombre,
2) au stade 3 ou 4 feuilles, repiquer à 10 cm de distance à mi-ombre,
3) avant l’hiver, mettre en pot à l’abri,
4) planter au printemps,
 .

est identique pour toutes ces graines

.

 mais, pourquoi pas?

 .

 

Publié 21 juillet 2009 par Leodamgan dans Semis et plantations ornementaux

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :