Chants de marins   43 comments

C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases…

 

.

Désolé Michel..  les marins  font peut-être des phrases..

Mais le plus souvent ils chantent..   et pas que dans le port d’Amsterdam.. Ils chantent à bord.. pour le travail.. à hisser.. à virer ..au guindeau..

Mais ils chantent aussi car la vie est rude.. la peur.. le froid..  par amour.. oublier un instant cette solitude..sur cet océan  si  grand..  si terrible..

En allant à la pêche.. nous avons  eu l’occasion d’éprouver cette sensation..   la différence quand on navigue.. tant qu’on voit la côte..

Et puis le moment où tout autour.. il n’y a  que l’horizon.. plat.. vide..

.

.

Les chants de marins…  je pense que quel   que soit l’endroit du monde..  quel que soit le pays..

Quand il s’agit de quitter la terre.. du pêcheur de baleine Basque… au pêcheur de thon Etellois.. Terre-Neuvas..  Cap Hornier..

Le sentiment est le même..

.

.

Nous autres  terriens ne pouvons imaginer, partager ce que fut.. ce qu’est  la vie du marin..

La vie du marin et celle de son foyer.. épouse..enfant.. l’angoisse  du retour que l’on guette..

La vie à terre.. souvent dans un métier de la mer.. penn sardines  conserveries..

.

.

Trop de  choses à dire.. trop à évoquer..

Que dire de Botrel et sa Paimpolaise..  bien décrié par bon nombre de Bretons..  d’abord il n’y pas de falaises à Paimpol..

Et puis ses chansons dites patriotiques .. comme sa chanson  « Ma p’tite mimi »  (ma mitrailleuse) sur l’air de la tonkinoise..

.

http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/paroles/ma_mitrailleuse.htm

.

Depuis le camp de Conlie.. la Bretagne a payé un lourd tribut..

Sans parler de ceux  exécutés pour l’exemple.. car ne lisant  pas le Français il ne suivaient pas forcement les consignes..

Pensons aux  corsaires..  à la Royale.. au Bagad de Lann Bihoué… A ceux qui ont écrit nos pages d’histoire..

.

.

sans omettre bien entendu pour terminer ce petit tour d’horizon :

.

.

et comme on dit   ici

Kenavo

.

Publicités

Publié le 20 octobre 2019 par Leodamgan dans Non classé

Parfums d’Euskadi   96 comments

.

Agur

Bien sûr..  pauvre  Parisien  que je suis  je  n’ai pas la prétention de rivaliser… mais il ne m’est pas interdit d’essayer de retrouver les odeurs de mon enfance..

Quand Mémé L… faisait  rissoler  ses piments dans la grande cheminée.. noircie par les  années.. et quand  elle y ajoutait le jambon.. en tranches épaisses ..   le bruit.. l’odeur .. le gras qui devient translucide..

Que ne donnerais-je pour  m’y retrouver..

..

Alors  Mo a cultivé aubergines, courgettes, piments des landes.. poivrons.. tomates..

C’est la première fois qu’on a eu des légumes comme ceux-là…

J’ai  tenté le poulet basquaise… sans l’irrintzina.. les  maisons d’Haïnoa, ou celles d’Espelette  chargées de piments..

Les noms qui chantent..  Saint-Jean Pied de Port.. Saint Pee sur Nivelle.. Irouleguy..

Et l’Adour avec sa barre.. comme ici à Etel..   petit, je m’imaginais  une barrière en travers de la rivière…

.

.

Il faut  commencer par faire rissoler, jambon de Bayonne, chorizo, poivrons.. et réserver le mélange.

.

.

Puis..  faire rissoler les cuisses de poulet dans la poêle…

J’ai mis un peu de graisse de canard..  « hé té Hilh de pute! »  comme disait mon cher Papu  avec son accent  roulant.. ça ne peut pas faire de mal…

.

.

Ensuite on  remet le mélange  de poivrons..  puis les tomates..  on couvre et on laisse mijoter le temps qu’il faut..

Bien sur il y a du piment d’Espelette.. Sel poivre.. (pas trop).

.

Là on peut boire un coup d’Irouleguy.. ou de Madiran (le vin préféré du bon roi Henry).. Voilà..

.

Et comme on dit .. adishatz..

.

Marc

.

 

Que faire en notre jardin en octobre 2019?   85 comments

.

.

RENTRER les plantes d’appartement qui estivaient dehors.

COUPER les fleurs fanées

RECUPERER les graines d’œillets d’Inde

RECOLTER des betteraves rouges, des noix, des carottes

ARRACHER les plants de tomates qui n’ont plus que des fruits verts qui ne mûriront plus je pense

NETTOYER la cabane de jardin (toujours pas fait mais j’ai nettoyé la serre).

DEMONTER l’arrosage automatique du potager

PLANTER les tulipes

.

.

Si j’ai le temps de faire tout ça car le vent d’ouest se fait pressant…

 

.

 

Publié le 4 octobre 2019 par Leodamgan dans Agenda, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Les fleurettes de notre jardin en septembre 2019   62 comments

.

entre le 15 et le 28 septembre

.

.

amarante pourpre, anémone du Japon,

aster, bégonia,

..

bidens (tiens j’ai un raté de montage… tant pis),  buddleia,

dahlia pourpre, dahlia rouge et jaune,

..

dahlia rouge, gaura,

hélianthus, hortensia Annabelle (se fane gentiment),

..

hortensia macrophylla, impatiens Balfouri,

knautia, œillet d’Inde,

.

.

autre œillet d’Inde, pelargonium rose,

pelargonium rouge, pied d’alouette rose,

..

plumbago larpentae, rose trémière,

rosier Danse du feu, rosier Fleurette,

..

rosier Iceberg, rosier jaune,

rosier Meilland, rosier New face,

..

rosier Pierre de Ronsard, rosier Smarty,

rosier The fairy, rosier White fleurette,

.

.

sedum spectabile, sedum Vesuve,

solanum Ranconetti, verveine de Buenos Aires.

.

Publié le 29 septembre 2019 par Leodamgan dans Fleurs du mois au jardin, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Petits travaux divers …   71 comments

.

… et d’été d’ailleurs

.

.

Avec la canicule nous avons eu des fissures un peu partout.

Le sous-sol étant glaiseux, il gonfle en période très pluvieuse et se contracte par temps très sec.

Ici, il s’agit des murets bordant l’allée de garage.

Il faut ouvrir les fissures avant de les boucher avec du ciment.

..

Le ciment est lissé avec un morceau de polystyrène afin de bien rattraper le niveau du mur.

..

Un coup de peinture quand le ciment est sec et il n’y parait plus…

.

Sauf  que la canicule a continué et que le ciment a craqué à nouveau…

Du coup, nous avons fait appel à un professionnel pour les prochaines reprises de fissures!

.

Publié le 22 septembre 2019 par Leodamgan dans Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : ,

Le Loch Ness et Nessie à Etel…?   65 comments

.

En exclusivité pour nos lecteurs…

Par chance, notre reporter était là et,  surmontant son angoisse, il a réussi à obtenir quelques images d’une créature reptilienne qui a émergé quelques instants dans le port d’Etel, suscitant l’effroi des rares témoins..

Dotée de nombreux tentacules et d’étranges excroissances sur le dos, elle est apparue durant quelques instants que notre héros a pu filmer. Elle évoluait sans montrer de signes d’agressivité, ni même de crainte des spectateurs  pétrifies sur la jetée, puis a disparu en semblant se scinder en  éléments  indépendants.

.

D’autres personnes, témoins de la scène ont précisé :  « ça fait plus de 50 ans que je suis à Etel,  je n’ai jamais vu ça! ».

Un autre raconte :  « oui, dans ma famille on en parlait, mais de mémoire, personne ne l’avait jamais vu! ».

Le film a été envoyé pour enquête à l’Université Nautique de Gestion des Animaux Grotesques  (UNGAG).

Nous informerons bien entendu nos lecteurs des conclusions de l’UNGAG.

Publié le 7 septembre 2019 par Leodamgan dans Bretagne, Divertissement, Etel, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Mirabelles … En excès?   85 comments

.

On ne croit pas avoir jamais eu autant de mirabelles que cette année.

.

.

.

Nous avons cueilli tout ce qui était à notre portée,  puis secoué les branches de l’arbre.

De quoi remplir quelques paniers.

Obligés de faire de la confiture ou d’en congeler après dénoyautage. La confiture fut faite avec 500g de sucre pour un Kilo de fruits.

Ce n’était pas fini quand j’ai fait les photos des pots : au total j’en ai fait 49

..

Il restait après ça encore plein de mirabelles inaccessibles et qui ne voulaient pas tomber quand on secouait l’arbre.

On devait partir en Bretagne, alors ce sera pour les abeilles qui semblent en raffoler.

Bon appétit, les petites bourdonneuses.

.

%d blogueurs aiment cette page :