Archives de la catégorie ‘Bassin aux poissons rouges

Mise en route des pompes des petits bassins   91 comments

.

Pas palpitant ce travail là… Mais il faut bien le faire.

.

.

La pompe du grand bassin où il y a les poissons était en marche mais il a fallu la nettoyer, elle était pleine de vase, beurk…

Le gros bidule en bas à droite est le filtre de la pompe, on le camoufle dans un cache en bois.

.

.

Il y a la fontaine-pierre entièrement fabriquée maison il y a trois ans. Les mésanges aimaient bien y boire et prendre une petite douche.

La pompe, c’est le cube tout petit recouvert d’un filtre bleu. Malheureusement, on  vient de découvrir qu’elle ne marchait plus.

On en a commandé une autre.

.

.

Le bain d’oiseaux  fonctionne en circuit fermé avec la fontaine.

Après mise en route de la pompe dans le bain d’oiseau, l’eau coule dans la fontaine.

.

.

L’eau était bien calme dans le petit bassin du talus.

Une pompe qui fait cascader l’eau, cela donne un peu d’animation.

.

.

Évidemment, il y a le problème des raccordements électriques

et des cordons qui sinuent un peu partout et qu’il faut camoufler…

Et éviter de se prendre les pieds dedans…

.

L’invasion des laitues d’eau.   69 comments

.

Nous pensions avoir eu une bonne idée

.

en achetant quelques laitues d’eau, cinq ou six, pour mettre dans nos bassins.

Ce sont des plantes flottantes. Les fines racines se nourrissent des particules présentes dans l’eau et contribuent à l’éclaircir.

.

Nous avions à meubler :

.

.

le bassin à poissons,

.

.

le petit bassin de la rocaille,

.

.

le petit bassin du talus.

.

.

les laitues d’eau ont vite proliféré,

.

.

mais

.

.

c’était encore acceptable.

.

.

tout de même, quand on n’a plus vu la surface de l’eau

.

.

on s’est dit qu’il fallait réagir

.

alors, on a tout enlevé et mis au compost.

Enfin, on a essayé

car il en reste des petites grosses comme des lentilles d’eau qui s’apprêtent à grossir…

.

Alors, si vous avez un bassin, méfiez-vous!

En plus, elles ne se mangent même pas!

.

Poisson vole   39 comments

.

Un petit poisson, un petit oiseau…

.

Et en plus ils butinent les fleurs de poirier.

.

 

 

Publié 1 avril 2018 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges

Tag(s) associé(s) : , ,

Combattre l’eau verte d’un bassin   50 comments

.

Il faut se rendre à l’évidence,

l’eau a verdi dans notre bassin.

.

1eau-bassin-verte-1

.

On ne voulait pas trop y croire en avril de cette année.

.

2eau-bassin-verte-2

.

Mais le doute n’était plus permis en juillet.

Les algues vertes donnaient à l’eau une teinte de soupe au cresson.

.

Il n’y a pas assez de plantes pour couvrir la surface de l’eau.

Mais cette eau ne doit pas être si mauvaise puisque les poissons ont fait des alevins.

.

3filtre-bassin-9

.

Tout de même, il fallait réagir.

Nous avons installé une pompe faisant passer l’eau

sur une lampe   UV.

.

Effectivement, Les algues sont détruites,

mais pas vaporisées,

il reste un résidu boueux dans l’eau.

C’est pire qu’avant sur le plan esthétique.

.

4filtre-bassin-1

.

En ce moment, le bassin a une drôle d’allure

avec sa plaque et son filet

destinés à protéger l’eau des chutes de fruits et de feuilles

du poirier qui surplombe l’eau.

.

Marc a fabriqué un filtre externe afin d’éclaircir l’eau.

Ce sont les tuyaux jumeaux qu’on voit sur la photo.

.

5filtre-bassin-2

.

L’eau arrive par le tuyau jaune raccordé à une pompe à gros débit,

et elle est rejetée par l’autre tuyau.

.

6filtre-bassin-3

.

La pompe est immergée à bonne distance du filtre.

.

7filtre-bassin-8

.

A l’intérieur des tuyaux, il y a des blocs de mousse  pour retenir les boues.

L’eau passe d’abord sur de la mousse à gros trous pour arrêter les plus gros débris,

puis sur de la mousse de plus en plus serrée.

Nous les nettoyons deux fois par semaine

car ils s’envasent très vite.

Cela en vaut la peine.

.

8poisson-1

.

On commence à revoir les poissons,

d’une manière un peu floue,

mais c’est encourageant.

.

9poissons1-2

.

Peut-être reverrons-nous  distinctement tous les poissons

.

10poissons1-3

.

que nous avons installés en mai de l’an dernier?

.

En tout cas, ceux qu’on aperçoit à l’occasion maintenant

ont énormément grossi depuis plus d’un an.

.

La soupe n’était peut-être pas si mauvaise?

.

Publié 13 novembre 2011 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges

Tag(s) associé(s) : , , ,

Ajouter de nouveaux poissons à son bassin,   19 comments

 .
cela se fait avec précaution,
 .
réflexion faite, au lieu de carpes Koï
(chères à l’achat et réputées fragiles),
nous avons choisi
.
Cinq tanches
.
(ce qu’il y a de bien avec les tanches, c’est qu’elles mangent les larves de moustiques),
 .
 
.
Quatre ides
.
(des poissons rouges un  peu  basiques, si j’ai bien compris,
.
 
.
et trois poissons « comètes » noirs.
.
Alors là, c’est l’erreur d’achat manifeste.
.
D’abord, je m’étais trompée sur l’étiquette
et n’avais pas vu qu’il étaient affichés 14,90 € pièce
(à la caisse, on nous a fait un rabais et ils ont été comptés 8,90€ pièce,
sans doute parce qu’on avait acheté les 3 derniers qui restaient,
mais tout de même, ça fait cher le kilo de poisson,
et il est bien connu que plus c’est fragile, plus est cher et vice-versa…)
.
Ensuite, ces bestiaux sont d’une telle timidité qu’on a du mal à les voir,
.
et le pire du pire, c’est que sur les trois achetés,
on n’arrive jamais à en voir plus de deux à la fois.
.
Où est passé le troisième?
 
.

 

.
Passée leur libération,
après mise à la  température du bassin de leurs sachets de transport
pendant une heure,
jamais nous ne les avons revus aussi nettement,
.
 
.
au mieux, des tâches parmi les reflets des bambous.
 .
Mais il sont toujours plus visibles
que les cinq  carpes grises
que nous avions récupérées de l’ancien bassin
 .
il est certain que des carpes gris clair
sur un revêtement de bassin gris moyen
sont ton sur ton
(donc, aucune faute de goût)
mais sont aussi
à la limite de l’invisibilité.
 .
.
Les tanches et les ides sont toujours fourrés ensemble.
Il se plaisent en leur groupe de neuf
.
(vous pouvez les compter pour vérifier).
 .
 
 

.

Le premier jour, terrifiés, les poissons cherchaient frénétiquement à se cacher.
 .
Mais ce bassin rectangulaire n’offre pas d’abri,

.

alors, j’ai pensé à leur offrir un refuge
pour qu’ils soient moins stressés :
un grand pot couché dans un coin du bassin.
Ils ont tout de suite compris et s’y sont tous engouffrés.
.
Ensuite, progressivement, ils sont devenus moins timides,
surtout le soir.
Ils commencent à jouer à
« cours après moi que je t’attrape »
à la surface du bassin.
 .
Ils ont l’air d’avoir la forme et mangent bien.
 .
Mais quand ils entendent des bruits forts
ou perçoivent des gestes brusques,
ils se réfugient derechef dans leur abri
ne serait-ce que pour une minute.
 .
Je compte sur ces réflexes salutaires
pour les protéger
 .
des prédateurs au long bec emmanché d’un long cou.
 .
 
 Ces derniers prolifèrent de plus en plus
en région parisienne.
 .
On pourrait m’accuser d’affamer ces pauvres bêtes,
 .
mais entre les crampes d’estomac des hérons
et la vie de nos poissons,
mon choix est fait.
 .
 
 
 

Publié 8 mai 2010 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :