Modernité   60 comments

.

La boulangerie où j’ai l’usage d’aller était fermée.. en travaux depuis fin juin..

. .

j’allai donc à la maison mère puisque ces deux boulangeries sont jumelées et on y trouve un pain qui est un pain.. des ficelles trop pâlichonnes à mon goût mais qui ne deviennent pas des bâtons de police le soir..

.

.
j’avais fait remarquer ce phénomène à un autre boulanger.. il m’avait rétorqué, outré, que les ficelles étaient faites pour être mangées dans les quelques heures.. pas à garder pour le soir.. eh oui.. un boulanger qui avait dû sécher les cours.. ou un gougnafier bon à crucifier sur son fournil…

.

.

Bref ce matin, la boulangerie usuelle était ouverte..  transformation significative..  espace plus grand.. présentoir des gâteaux en arc de cercle pour faciliter la file d’attente qui en général se prolonge de plusieurs  bons mètres dans la rue.. une boutique nouvelle.. une caissière nouvelle.. et l’autre qui me connait et que je complimente pour les travaux..  une caisse nouvelle.. et nous y voilà.

Je prends mes pains habituels.. des « petits Morin »  du nom du sous-affluent de la Seine qui coule en Seine et Marne..
(NDLR : en fait il y a le petit Morin et le grand Morin, Morin signifiant marais en briard).

.

Je complète avec deux gâteaux et m’apprête à lui tendre mon biffeton de 20 euros.. quand elle m’indique, au bas de la caisse, deux espaces en creux dont l’un muni d’une fente et m’enjoint d’y glisser mon billet… je m’exécute et la machine telle un ministre de Bercy m’aspire goulûment le billet.. pour le recracher aussitôt..
Eh oui, en bon vieux inadapté au modernisme je n’ai pas calé mon billet sur la partie droite de la goulotte.. servant ainsi de guide.. ce qui, avouons le, sans explication, n’est pas d’une évidence biblique..

.

(non, cela ne me ressemble pas).

.

Fort heureusement, en ces  jours d’aout et si tôt, il n’y avait personne derrière moi pour lever les yeux au ciel en pensant que, décidément, les personnes âgées sont un poids pour les actifs qui n’ont pas que ça à foutre , eh oui.. ces  actifs fringants  greffés  du smartphone.. pas patients.. t’inquiète mon gars.. ton tour viendra.. ! 

( peut être…).

.Je réitère  la manœuvre sous l’œil bienveillant de la caissière.. mon  billet disparait dans cette fente Darmanesque.. et un cliquetis m’annonce dans le creux d’à coté.. tel un bénitier en plastique avec un plan incliné (pas très bien orienté et donc perfectible) la monnaie qui dégringole comme dans les phantasmes de l’oncle Picsou..
Misère.. au lieu d’entendre le traditionnel..  30.. 80.. et 20 qui font 100.. voire,  comme  on disait  du temps d’avant, et 20 ça fera la rue Michel.. une machine.. le gros pognon entre.. le petit pognon sort..

J’en suis resté comme deux ronds de flan.. (c’est la cas de le dire puisque nous parlons monnaie).

.

.

En regagnant la voiture  après avoir trouvé que c’était  pas mal.. j’ai songé à tous ces doigts plus ou moins propres qui allaient caresser cette sébile à flouze..
Z’auraient pu faire balancer un coup de pouit-pouit (désinfectant).. histoire de désinfecter.. ça va devenir rapidement un  nid à microbes.. les scrofuleux.. eczémateux.. les ceusses qui ne se lavent pas les mains après avoir été  lisbroquer ou  couler un bronze..

Beuah.. tu prends  ton pain main droite.. tu changes de main pour récupérer ta braise.. et tu reprends ton pain.. le tartinant avec les cadeaux  bonux.. beuh..
Ça me fait suer de prendre la carte bancaire sans contact.. j’y suis hostile..  mais là..
Je ne vais quand même pas arrêter de manger du brignolet..

.
En tout cas..   quelle modernité!

.

Marc

.

gougniafier  : bon à rien, goujat

flouze : argent. Synonymes : pognon, artiche, braise, blé, radis, oseille, fric, ronds, etc…

lisbroquer : pisser

couler un bronze : faire la grosse commission. Synonyme : poser sa pêche.

brignolet : pain

 

 

 

Publicités

Publié 20 août 2018 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , , ,

60 réponses à “Modernité

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Excellent billet d’humeur ! Cela soulage quelque peu d’exprimer ce que « l’on a sur la patate »
    Ici, nous faisons nous même le pain, après s’être lavées les mains, bien sûr ! Car la plus proche boulangerie (dépôt) est à 7 km quand le magasin est ouvert !!!
    Bonne journée. C&B
    PS : nous avons enlevé le captcha qui vous posait problème sur notre blog

    J'aime

  2. Excellent Marc, je suis morte de rire en imaginant la scène… Merci pour cet éclat de rire.
    Bises et bon début de semaine

    J'aime

  3. Excellent billet sur un sujet que je prends très au sérieux: le bon pain, celui qui a une croûte dorée et des bulles régulières dans la mie, qu’on commence enfin à trouver chez nous et qui remplace nos vieilles baguettes dont la croûte se détachait de la mie comme une peau de banane :))
    Pour l’hygiène dis-toi que la boulangère ne manipule plus les billets douteux en même temps que le pain…
    Est-ce toi qui dessines? Si oui tu as un sacré coup de crayon, comparable à ta plume pleine d’humour, bravo!

    J'aime

    • C’est vrai que trouver du bon pain, ce n’est pas facile , oui tu as raison la boulangère tripotait les sous.. c’est vrai,même si elle prenait un petit morceau de papier pour envelopper le pain..
      Non, les dessins ont été trouvés sur internet..

      J'aime

  4. BONJOUR
    j ‘ai adoré c etexte
    , je sais que ces machines à monnaie existe j ‘en ai vu une dans une grande surface … vu seulement
    parce que telle que je me connait elle n’ aurait pas fonctionnée avec moi rires

    Du bon pain nous en avons dans ma commune deux boulangeries traditionnelles
    et avec le sourire de la boulangére , et des vendeuses , en plus à travers une vitre on voit faire le pain
    j adore le pain

    bonne journée
    kénavo

    J'aime

  5. Je ne connais pas ce système, mais comme je fais mon pain…
    Evidemment, à la machine, ce n’est pas si bon que lorsqu’on a la chance d’avoir un bon boulanger. La modernité se glisse partout. Pendant mes vacances, je suis allée dans une pharmacie en libre service!

    J'aime

    • Oui, nous aussi on a investi dans une machine à pain, mais, le résultat n’est pas à la hauteur de nos espérances, ça fait vrout vrout..ça sent bon..
      mais Mo aime bien, moi il me manque la croute et les croutons..

      J'aime

  6. Nous vivons une époque moderne, le progrès fait rage ! comme le disait Philippe Meyer sur France Inter.
    Ton billet est chouettement emballé. Trop drôle ! comme disent les jeunes d’avant-hier.
    Allons ! tant que la machine ne rend pas des cacahuètes… 😉

    J'aime

  7. on a eu une machine comme ça à Conflans. Super ton billet Marc, qui a dessiné ?

    J'aime

  8. Tiens. Marrant. Je vais parfois dans une boulangerie du Haut-Plateau et il y a aussi une machine qui avale nos billets. Mais parfois, elle les avale et ne rend rien du tout. Ou alors elle rend faux. Et tout le monde s’énerve. Pourtant le pain reste bon. Heureusement. Comme tu dis, on n’arrête pas le progrès. Bises alpines et belle semaine.

    J'aime

  9. ah oui, la première fois, ça fait bizarre et on se sent un peu bête par manque de mode d’emploi (il pourrait être affiché, on serait prévenu tout en faisant la queue ;-))

    J'aime

  10. C’est sur que les « vendeuse en boulangerie » ont du souci à se faire… sauf qu’avant que je n’achète du pain « là » il faudrait que je sois désespéré. Il me semble que c’est le pire.

    J'aime

    • Ben,..pourquoi..?? c’est juste la caisse qui a changé le brichton est toujours aussi bon, travaillé à l’ancienne , d’ailleurs pour que la file se prolonge dans la rue, c’est que je ne suis pas le seul à trouver le pain bon.

      J'aime

  11. on y a droit ici aussi 😀 ! un tuyeau : tu passes à la pompe à essence juste avant et tu piques un gant plastique au distri pour récupérer ta monnaie………… ou tu t’équipes ‘un sopalin pour récupérer ton quignon 😉

    J'aime

  12. Oui mais Bercy ne rend jamais la monnaie ! Alors je propose de recycler ces robots à Bercy où ils seraient plus utiles histoire de nous rendre la monnaie mal dépensée…
    Je boycotte systématiquement les boulangeries ainsi équipées. J’ai appris que la boulangerie qui utilisait cette machine rébarbative ne l’utilisait plus. La machine est HS sur le comptoir. Problème de maintenance et coût de la maintenance ? Mort subite de la machine ? Perte de clientèle ? Je ne sais pas.
    Au fait Marc a oublié les mains de ceux qui ont la gale et qui récupèrent leur monnaie dans le bénitier en plastique à plan incliné ! 🙂

    J'aime

  13. Et ça rend juste ces ignobles machines à sous?

    Modernité que je n’apprécie gère, ou bien les gens de métier ne savent plus soustraire ou additionner …

    J'aime

  14. Cette chaine de boulangerie et sa caisse automatique existe à Martigues et à Salon de Provence depuis quelques années déjà

    J'aime

  15. Je n’aime pas du tout ces machines qui remplacent les humains . A la poste de mon patelin , il y a quelques années il y avait 3 personnes au guichet avec qui on pouvait échanger sur la pluie , le beau temps , les banalités de la vie qui égaient le quotidien ….Maintenant il y a une seule personne qui vous explique qu’il faut aller directement à la machine pour composter et payer . Et plus question de bavarder , le temps est compté ! C’est une drôle de vie que celle de ces nouvelles grandes personnes . Le Petit Prince a bien fait de retourner auprès de sa rose .
    Bizzz à partager .

    J'aime

    • oui, il y a des trucs automatiques partout dans les grandes surfaces, nourriture ou bricolage
      je m’efforce de ne jamais les utiliser..mais ils sont roués..ils diminuent le nombre de caisses  » humaines »
      alors faire la queue pour un petit paquet de boulons de 8…
      mais j’évite..

      J'aime

  16. la même chose m’est arrivée dans une boulangerie à Marseille ! je ne savais pas où enfourner mes radis et les gens derrière moi s’impatientaient , alors j’ai dit que je venais de la cambrousse , et que nous n’avions pas encore cette machine à sous …
    Bonne journée 🙂

    J'aime

    • Ben, cambrousse ou pas cambrousse sans explications faut être fortiche pour tout savoir la première fois..
      d’autant que moi, j’ai cru que j’avais le choix..entre la caissière au sourire ou la caisse aux microbes..
      ben non macache.. fallait y passer au truc aspirant..

      J'aime

  17. Quel bel article , un vrai régal , digne des conteurs provençaux ha ha ha .
    Le coup des microbes alors là il fallait y penser mais pourtant c’est bien vrai , c’est comme dans les toilettes publiques on se lave les mains et ensuite on ouvre la porte où même ceux qui sont sales l’ont touché (la clenche bien sûr) berkkkkkkk vive les microbes ….. Ma fille à toujours une petite fiole nettoyante sous la main pour se désinfecter une bonne fois pour toute après et nous aussi du coup , mince alors ! on y avait même pas pensé sans ses sages conseils d’hygiène ha ha ha .
    A bientôt , le retour à Bordeaux approche pour Dimitri , nous le ramenons dimanche prochain et à nous quelques jours de vacances ha ha ha ..
    Renée (mamiekéké).

    J'aime

  18. un cvarnet de voyage à la boulangerie !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  19. Tiens donc : lisbroquer, brignolet et cette machine infernale, je ne connaissais pas. Comme quoi on en apprend tous les jours… Chris

    J'aime

  20. hé oui on croit évoluer

    J'aime

  21. Les temps changent, assurément…

    J'aime

  22. Ah le bon pain à l’ancienne avec un bout de fromage:-) Bonsoir,
    je pouvais que aimer cette belle publication surtout en parlant de pain et ayant mon frère boulanger ,pâtissier, confiseur. Même chez moi
    les petits artisans bcp ont fermés suite à l’ouverture de nouvelles grandes surfaces avec le pain préfabriqué.
    Je me déplace alors à 20 minutes de chez moi chez mes amis français si je veux un bon pain croustillant comme j’aime ou je me déplace à 1h30
    si je visite mon frère.
    Oh les machines ça rends pas un sourire:-)
    Bonne soirée
    Lucette

    J'aime

  23. Qu’est-ce que j’aime tes petites chroniques de la vie ordinaire ^^
    bravo pour ce moment de bravoure qui m’a fait rire…
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• 🦋

    J'aime

  24. une petite BD d’humeur absolument délicieuse et très juste, où sont les humains d’antan, d’avant les robots, qui rendaient la monnaie, poinçonnaient, donnaient le départ aux trains, répondaient au téléphone ? nous voilà dans l’ère post humaine…

    J'aime

    • J’ai entendu hier à la radio un  » économiste..?  ».. qui disait que les robots allaient induire de nouveaux métiers et qu’il ne fallait pas regretter les anciens métiers qui disparaissent ..il a cité les porteurs d’eau dans les rues de Paris et les poinçonneurs du métro..
      ben moi..je regrette les poinçonneurs..
      y’ avait au moins une âme sur les quais le soir..

      J'aime

  25. C’est la nouvelle mode de la boulange les caisses automatiques ! J’y vois un avantage hygiénique pour le consommateur : la vendeuse , le vendeur ne tripote plus le pain ET l’argent ! Un vrai progrès de propreté ! 😁
    Et bravo pour ton style narratif ! 👍👍👍

    J'aime

    • c’est vrai,, la vendeuse continue à aller chercher les pains dans le presentoir derriere, puis les pose sur la balance pour les peser
      et enfin termine en les mettant dans un sac.. (sauf les baguettes qu’elle entoure d’une petite feuille de papier mince comme la loi l’oblige)
      la seule chose effectivement, elle ne touche pas l’artiche…..ce qui est un gros progrès hygienique
      est-ce que ca aura un impact sur les epidémies de grippe ou de gastro..??? 😉
      N.B. il a bien fallu qu’elle l’alimente en pognon sa machine, mais comment la monnaie est-elle mise dedans?

      J'aime

  26. Bonjour !
    Tout part en brioche de nos jours, tout part en brioche … y compris dans les boulangeries !
    Cela va devenir notre pain quotidien … priez pour nous pauvres pécheurs … amen !
    Très bon billet … pas celui de 20 € … encore qu’il ait l’air de ne pas être faux !
    Bonne journée et que la paix soit avec toi !
    Rotpier

    J'aime

    • ah oui.. ça part en brioche.. mais aussi en choucroute .. ( où on pédale), et si il y a un os dans le fromage.. sans parler de ce que l’on peut trouver dans le potage…!!!
      Merci pour le commentaire ..!!! ite reponse est Pierrot gratias.

      J'aime

  27. Evidemment que j’aime cet article, étant d’ailleurs plutôt concernée par la question.
    Ceci étant dit, je me demande à quel point la vendeuse, en manipulant expressément ces menues monnaies depuis diverses mains jusqu’à sa suprême boite à oseille rétractable, avant de se jeter à corps perdu dans le montage de sa vitrine de pâtisseries, effleurant discrètement quelques onctueuses crèmes et mousses sucrées pour les ranger au frais devant nos yeux, et en s’essuyant rapidement sur un chiffon sale … à quel point est-elle plus fiable pour l’hygiène de nos denrées boulangères que ce nouveau mécanisme moderne. Elle troc des pièces recyclées contre de belles baguettes, mais se lave t-elle les mains entre chaque manipulation ? 🙂 Afff oui, on n’arrête pas le progrès …

    J'aime

  28. Croustillant à souhaits, ce billet !

    J'aime

  29. J’ai vu une de ces machines récemment. La vendeuse m’a expliqué que c’était pour éviter au personnel de manipuler de l’argent, et aussi que c’était plus propre ! Dans une boulangerie où j’étais la semaine dernière, il y avait aussi une autre machine, un monnayeur je crois, tu peux payer ta ficelle en pièces de 1 centimes si ça te chante, tu balances tout dans la machine, elle compte pour toi et ça s’est super pratique ! 🙂

    J'aime

  30. Excellent billet en N&B… comme mes photos ! Et dire que je passe pour une femme moderne et pourtant, comme toi j’aime toutes ces choses oubliées surannées, obsolètes… Et je freine des quatre fers face à cette modernité qui nous déshumanise !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :