Archives du tag ‘sec

Mes associations florales en fonction des situations   43 comments

.

Selon l’exposition et la nature du terrain,

j’ai fini, par essais et erreurs

à trouver les plantes qui survivaient chez moi.

.

1corete

.

En situation mi-ombragée (car il y a de grands arbres à proximité)

et en sol argileux sec en été, détrempé en hiver,

ce sont les pompons jaunes du corète du Japon et les pousses pourpres du cotinus.

(photo d’avril).

.

2fleurs roses

.

A mi-ombre et en sol argileux,

des rosiers « The Fairy » envahis par les nigelles de Damas et les coquelourdes.

(Photo de juin).

.

3hydrangea-petiolaris3

.

Carrément à l’ombre avec un sol plutôt asséché par des bambous assez proches,

des hydrangeas petiolaris, divers hostas, des fougères et le géranium geranium macrorrhizum « ‘ingwersen’s variety' ».

(Photo de mai).

.

4fleurs-terrain-sec

En sol sec, sableux et au soleil.

Des coquelourdes, des graminées,des gauras,

des hélichrysums, un phormium, des achillées et un sénécio.

(photos de juillet).

.

5fleurs-talus

.

Sur un talus argileux ayant le soleil la moitié de la journée.

Des héléniums, des rudbeckias,

auxquels s’ajoutent des knautias (boules mauves) , des oeillets d’Inde et des amarantes à feuillage rouge.

(photos d’août).

.

6fleurs-rocailles

.

Dans une rocaille au sol plutôt argileux amendé de terreau par endroits et en plein soleil.

des yuccas, des miscanthus, des rosiers à fleurs simples, des santolines, des anthémis,

de la valériane, des silènes enflés, des geraniums « Johnson’s Blue ».

(photos de juillet).

.

7plantes-aquatiques-2

.

Enfin, rien n’empêche de cultiver des plantes de terrain humide en bacs non troués.

On trouve là des thalias dealbata (grandes plantes de 2,5 m actuellement); des papyrus, des heuchères « caramel)

un acer palmatum pourpre, un bambou nain, une saggitaire,

un acorus « ogon », un orontium.

A côté des bacs, en terre, il y a une euphorbe Wulfenii.

(Photo de juillet).

.

.

Simple, non?

.

Publié 16 août 2012 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Mes plantes en terrain sableux avec galets   1 comment

 .

J’ai un coin de sable et de galets retenus par un petit muret de briques.

Il est planté de végétaux qu’on n’arrose jamais, évidemment.

.
Les fleurs y sont privilégiées.
.
Galets2.
Les galets sont fréquemment réarrangés au fur et à mesure des modifications de plantations.
.
Achillées et échinops4
.

Les achillées « Gold plate » avec leurs 2 m de haut ont intérêt à être discrètement tuteurées.

Elles fleurissent en juillet/août. En hiver, je les coupe à ras de terre.

Elles ressurgissent l’année suivante, plus vigoureusement

(en s’étant ressemées un peu partout, tant qu’à faire)

.

Les Echinops « Ritro Blue » sont spectaculaires en pleine floraison de fin juillet à mi-septembre.

Ils font 1,5 m environ. Les fleurs séchées gardent bien leur couleur bleue, mais il est préférable de ne pas garder le feuillage.

Comme pour les achillées, le feuillage fané se coupe à ras de terre en automne, et eux aussi se ressèment volontiers.

.Ail d'ornement
.
L’ail d’ornement est considéré  par certains comme une vraie peste
car il est envahissant.
.
Coquelourdes (2)
.
Les lychnis (ou « Coquelourdes »), qui apprécient particulièrement le sable s’y ressèment abondamment.
Ils sont vivaces et gardent une rosette de feuillage gris persistant en hiver. 
Ils fleurissent de mai à août/septembre
Gauras1
.
Les gauras supportent parfaitement la sècheresse. Ils demandent le plein soleil.
Ils ont une longue durée de floraison, presque jusqu’aux gelées.
.Hélichrysum2
.
l’hélichrysum ou « plante curry » est typiquement une plante de terrain sableux.
Il fleurit en début d’été mais son feuillage gris persistant est décoratif toute l’année.
On le taille en fin d’hiver.
.
Kniphophias1
.
Les lanternes jaunes et rouges des Kniphophias colorent le massif de mai à mi-juillet.
. Phormium1
.
Les phormiums apprécient également le terrain.
.
Sauge1
.
Cette sauge dite « pourpre » a une floraison bleue assez discrète, mais supporte son emplacement depuis des années.
Elle se bouture facilement en septembre. J’étoffe le massif tous les ans de cette façon.
. Senecio et achillées
.
Autre vue du coin sableux, avec en haut un sénecio aux fleurs blanches
et en bas, des achillées blanches (fleuries en été).
Le sénecio est un petit arbuste (70 cm) à feuillage gris persistant très cultivé en climat maritime et sol sableux.
Il fleurit en fin de printemps, début été. Il est facile à bouturer et n’est pas gélif
 .
Sedum1.
Et naturellement, les sedums adorent ce coin!
.
Galets1
.

Les graminées font le décor en hiver.

Au fur et à mesure que je trouve des galets, je les réaménage dans le sable autour des graminées.

.
Stipa tenuifolia1
.
Une graminée que j’aime beaucoup pour sa légèreté : Stipa tenuifolia.
.Pennisetum compressum.

Pennisetum: graminée qui fait des épis en automne, persistants en hiver.

.

Carex Frosted curls1.

Carex « Frosted curls » au centre.  Il fait naturellement des « bouclettes » et rend très bien aussi en pot.

.

Carex bronze1
.

Carex « Bronze ». Non, il n’est pas fané, c’est sa teinte normale tout au long de l’année.

.

 Palmier fleuri (2).

Ce palmier, qui a environ 20 ans

fleurit en région parisienne.

.

Bref, dans ce genre de terrain, vous avez l’embarras du choix!

.

%d blogueurs aiment cette page :