Archives du tag ‘réfection

Réfection du bassin : 4ème épisode et pause.   12 comments

.
Nous en sommes là:
.
Réfection du bassin : 4ème épisode et pause.
.
Toutes les planches sont fixées
et la bordure du bassin préparée.
Evidemment,
il reste à réaliser le coeur de l’ouvrage:
le bassin proprement dit.
Tous les matériaux nécessaires sont achetés et stockés,
mais nous allons devoir faire une pause
car nous aurons d’autres occupations une partie de septembre
et encore d’autres occupations
une partie d’octobre.
C’est un travail de longue haleine.
Naturellement,
en attendant,
il y a un trou noir dans le tableau
 .
81 Arasement (25)
.
bien visible sous plus d’un angle
.
.
sauf si on s’éloigne un peu.
.
.
En attendant d’avoir le temps
de faire des travaux plus consistants,
nous avons fait ce bac à galets
.
dont l’arrangement
évoluera peut-être
au gré de notre fantaisie.

.

Publié 25 août 2009 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , ,

Réfection du bassin et de la terrasse (3e épisode) : on ne plaisante pas avec les niveaux   17 comments

 .
Nous voulions nous faire plaisir
.
 ..
.
en présentant les planches sur les cadres partiellement fixés
pour se faire  une idée
(partielle)
du résultat final
et avons tout laissé en l’état pour la nuit.
C’était le 10 août.
 .
 
.
 Il a plu un peu dans la nuit,
suffisamment pour qu’on se rende compte
que l’eau coulait sur les planches de la terrasse
vers la maison
au lieu d’aller vers la pelouse.
De quoi se faire inonder par orage violent
.
Nous avions négligé quelques écarts de niveau
qui nous semblaient insignifiants.
Fallait pas.
.
 .
.
Nous avons tout démonté,
y compris les planches de la terrasse
 afin de modifier la pente
dans le sens qui nous convenait.
.
 .
Faire, cela n’est rien,
mais
 faire, défaire et refaire…
Cela nous a pris 2 jours.
.
 
 
.
Le support des planches est constitué
de cadres en chevrons
assemblés par des équerres.
.
 .
Ces cadres sont reliés entre eux par des boulons
 de 1cm de diamètre et 14 cm de long,
ce qui représente la largeur exacte de 2 chevrons,
autrement dit, il n’y a pas la place de serrer l’écrou sur la vis.
Il a fallu creuser partiellement les chevrons avec un foret de diamètre 24
pour loger la tête de la vis.
(les acrros de bricolage comprendront).
.
 
Pourquoi ne pas avoir pris des boulons de 16 cm au lieu de 14?
On n’en a pas trouvé assez en magasin.
Par ailleurs ils coûtent un euro de plus chacun.
.
 
Il était prévu au départ que tous ces cadres soient dans un même plan horizontal
pour constituer une plate-forme
couvrant aussi bien la terrasse que le tour du bassin.
.
 
Les supports de ces cadres sont divers selon la nature du terrain.
.
 
.
.
Il y a des
porte piquets de 74 cm
qu’on enfonce dans le sol,
.
 
 
.
ensuite, on solidarise les piquets et les cadres avec des boulons
ou des gros tire-fonds.
Ils sont utilisés aux points critiques
surtout pour les angles et les côtés du futur bassin.
.
 .
 
 
.
Il y a des
vérins
disposés pour empêcher les chevrons de fléchir.
.
 .
 
 
.
 Il a aussi de  simples
cales en pierres plates
par endroits,
destinées à être noyés dans du béton.
.
 
 
Lorsque nous avons recommencé la mise à niveau,
les vérins ne posaient aucun problème
et et cales en pierres plates n’étaient pas encore bétonnées,
ouf…
.
 
Mais les piquets n’avaient plus la bonne hauteur.
Il a fallu carrément déplanter certains porte-piquets
(74 cm!)
ou démonter et remonter autrement les autres piquets.
.
 
 
 
 
.
On a présenté ensuite à nouveau  
les planches sur les cadres
afin de vérifier les niveaux dans tous les sens.
.
Lors du repositionnement,
nous avons renoncé à la plate-forme dans un plan unique
(solution décidément ingérable),
.
et créé des
dénivelés
qui, somme toute, sont plus agréables à l’oeil.
.
 
 

 

.

A la récréation,
nous avons fabriqué une caisse  sans fond en planches et lambourdes
aux côtés doublés intérieurement de butyle
pour y mettre des plantes.
 .
Il est prévu à côté un caillebotis
(sur la photo, ce ne sont que des palettes ordinaires)
pour  supporter un gros cache-pots en zinc noir.
 .
 
 
.
Enfin,nous avons ôté les planches
afin de terminer les fixations, bétonnages et surtout bitumage
pour protéger les bois de l’humidité.
.
 
Les arbres vivants ont besoin d’eau
mais quand ils sont morts,
il ne en faut surtout pas.
Etonnant, non?
.
 
 

 

Publié 15 août 2009 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , ,

Démolition de bassin existant avant construction du nouveau   15 comments

.
Bien obligés…
.
.
On a commencé par démonter l’ancien passage en planches
et les rebords en ciment,
 .
.
et ranger ailleurs toutes les plantes en pots
pour dégager le champ opératoire.
 .
 
.
Ensuite, ce fut la corvée d’arrachage
 (incomplet, forcément incomplet)
des plantes aquatiques.
.
J’ai découvert à cette occasion que
 les rhizomes de nénuphar
peuvent être
plus gros que mon bras.
.
Des abords sont encore à dégager
pour pouvoir faire le tour du futur bassin
avec des allées de 1 m de large:
 
 .
.
ici
 .
.
et là.
 
  .
.
Ce qui donne ce résultat pour « ici »,
 .

 

.
et ce résultat pour « là ».
 .
 
.
Au passage, on a rencontré des rochers
qu’on avait utilisés pour 2 petites rocailles
et qu’on ne voyait même plus à cause de la végétation.
.
On les a mis dans les bambous en attendant de savoir quoi en faire.
 
.
.
Naturellement, il a fallu vider le bassin à l’aide d’une pompe.
 .
Il reste un gros tas de vase
qu’on va laisser sécher.
 .
Sur 10 cm d’épaisseur, ce substrat noir
donne l’impression d’être fertile.
 .
J’ai des souvenirs scolaires de crues bénéfiques du Nil
et de son limon magique.
 .
 
.
On a récupéré un échantillonnage significatif de
plantes de bassin
qu’on a mises dans des pots sans trou
avec de la terre et beaucoup d’eau
 .
.
puis immergées dans la réserve d’eau de pluie
qui récupère l’eau du toit de la petite maison.
.
En vidant l’eau,
nous avons récupéré aussi
 6 carpes.
moi qui croyais que les hérons les avaient toutes mangées!
Impossible de les voir avec toute la végétation qu’il y avait.
.
Nous les avons mises également dans la réserve d’eau de pluie,
en compagnie de la pompe en circuit fermé pour filtrer l’eau
et avons acheté des daphnies pour les nourrir.
Mais je ne sais si elles mangent ou pas,
elles se cachent.
.
 
.
Ah, j’oubliais :
nous avons ajouté aussi dans cette réserve
.
des araignées d’eau récupérées
.
Ces braves petites bébêtes
sont des prédatrices à moustiques!
.

 

Publié 11 août 2009 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , ,

Réfection de la terrasse qui s’effondre (2e épisode de la réfection du bassin et de la terrasse)   11 comments

 .
 La terrasse est faite,
à un epsilon près
.
(enfin, la partie qui n’est pas solidaire du tour du bassin).
.
.
Tant qu’à bricoler,
nous avons fait cela en plein air dans le jardin
à côté de la terrasse.
 .
Nous étions à l’aise pour manipuler et couper
des planches de 5 mètres.
 .
.
Il s’agissait donc de remettre à niveau la partie de la terrasse qui s’enfonce
.
avec des planches surélevées.
.
.
Le travail le plus long est la préparation  de supports
permettant d’avoir un niveau horizontal
pour les planches de couverture.
 .
La grosse fissure à gauche a été bouchée au ciment
en respectant le niveau horizontal
car le bord des planches de couverture va s’appuyer dessus.
 .
Pour surélever les planches du côté de la pente,,
nous avons mis deux lambourdes.
 .
.
Celle qui se trouve à droite au plus bas de la pente
est soutenue par des vérins permettant de régler la hauteur.
 .
 
.
L’autre lambourde est soutenue par des plots en béton que nous avons moulés.
Les plots sont solidaires de la dalle en carrelage
grâce à de gros clous enfoncés dans cette dalle
mais ils sont isolés du bois pendant la prise du béton
car la lambourde devra simplement reposer dessus.
 .
Les lambourdes ne touchent donc pas le sol
afin d’éviter les formations de mares d’eau quand il pleut.
.
 
.
Par précaution, nous avons mis de la bande bitumée
facilement amovible
sur les bords de la lambourde et le dessus des plots de béton.
..
.
Il est apparu,
après avoir fixé quelques planches,
qu’une 3ème lambourde était nécessaire
pour assurer une bonne rigidité.
C’est une lambourde sciée dans le sens de la longueur,
donc deux fois moins épaisse, placée en haut de pente
près de la fissure.
Elle est boulonnée dans des chevilles placées directement dans le carrelage
et est isolée du sol grâce à des cales en plastiques.
.
 
.
Après tout cela,
le vissage des planches dans les lambourdes
est presque une formalité.
 .
Mais les planches de 1 mètre qu’on nous a livrées
n’ont pas des bords réguliers
(Marc égalisera l’ensemble à la scie circulaire),
 .
Mais, en attendant,
cela ne nous a pas dérangés
pour prendre l’apéro le soir.
 ..

Publié 8 août 2009 par Leodamgan dans terrasse, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Réfection bassin et terrasse (1er épisode) : les plans   10 comments

.
En fait, on a déjà commencé les travaux,
mais autant commencer à raconter par le début.
 .
 
.
Nous sommes fatigués de ce fouillis dans le bassin,
de la corvée incessante d’arrachage des plantes en surnombre
qui se multiplient plus vite qu’on ne les arrache.
 .
fatigués aussi du nettoyage de la pompe,
qui était indispensable pour les poissons.
.
De plus,
il y a de plus en plus de trous et fissures dans le revêtement
du fond du bassin.
.
Au début, on posait des rustines,
mais on se lasse de tout,
ce n’est plus drôle à la fin.
.
Un autre problème qui ne s’arrange pas tout seul :
 .
3 Terrasse qui s'enfonce
.
la partie extérieure, non couverte, de la terrasse près du bassin
s’enfonce dans le sol
.
et une large fissure apparait entre cette partie qui s’enfonce
et la partie couverte qui reste horizontale.
.
 
Donc, voici notre projet.
 
.
Réfection bassin et terrasse (1er épisode) : les plans
.
Les travaux du bassin et de la terrasse
sont en partie solidaires.
Nous les attaquons donc en même temps.
 .
Pour la terrasse, il s’agit de retrouver une horizontalité de bon aloi
à  l’aide de planches qui seront surélevées du côté le plus bas.
.
Pour le bassin, nous optons pour un modèle
fait entièrement maison
et résolument zen
(et rectangulaire).
 .
Pas de terre dans le fond du bassin
(on a compris avec les nénuphars),
les plantes aquatiques seront maîtrisées dans des pots.
.
 

Réfection bassin et terrasse (1er épisode) : les plans

.
 La structure du nouveau bassin
s’appuira en partie sur celle de l’ancien.
Comme rien n’est actuellement de niveau,
nous allons faire des cadres en lambourdes
 .
Réfection bassin et terrasse (1er épisode) : les plans
.
qui seront en quelque sorte sur pilotis,
certaines posées sur des verins
et d’autres boulonnées dans des piquets enfoncés dans le sol.
Ce sont ces cadres qui supporteront ensuite les planches
du passage autour du bassin.
.
Le bassin sera hors-sol
sur la moitié de sa hauteur
pour faciliter l’accès et l’entretien.
 .
C’est du gros boulot pour deux vieillards de 64 ans
sexy
mais néanmoins sexa?
.
(à suivre).
.
 
 
 
 

Publié 6 août 2009 par Leodamgan dans Bassin aux poissons rouges, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :