Archives du tag ‘pommes

Tarte aux pommes et à la cannelle involontaire et confit de canard raté.   49 comments

.

Je voulais faire une tarte avec les pommes du jardin.

.

.

Pour suivre une recette, j’avais demandé à Marc de mettre « crème pâtissière » sur sa liste de courses de la semaine. Mais j’avais oublié de lui faire noter aussi du lait. donc je me suis trouvée prise au dépourvu le dimanche matin venu.

Qu’à cela ne tienne, ce dimanche matin je change mes batteries et ma recette : la crème pâtissière est remplacée par de la compote de pommes (que j’avais faite la veille). Mais pour éviter que la pâte brisée soit détrempée par la compote, j’ai étalé dessus des speculoos concassés et l’ai mise à précuire 10 minutes au four.

Ensuite, j’ai étalé la compote sur le fond couvert de speculoos et garni classiquement avec des lamelles de pommes. Sur ce:  30 minutes de cuisson à 200°.

Résultat pas trop mal ma foi… Il semblerait que j’ai enfin trouvé un truc qui fonctionne vraiment pour éviter les fonds de tarte mouillés. J’ai obtenu une pâte très fine qui avait la consistance des gâteaux secs.  Les speculoos avaient fondu dans la compote.

Marc ne raffole pas de la cannelle (des speculoos) mais a trouvé que ça allait bien avec les pommes. La prochaine fois, j’utiliserai des gâteaux secs  au citron par exemple.

********************************

Un raté plus difficile à avaler (au sens propre) en ce beau dimanche : notre essai de confit de magret de canard. Je préfère ne pas mettre la photo.

La veille, nous avions repéré une recette à faire au four : le magret, plongé dans de la graisse d’oie, est cuit deux heures à 160°. Simple, apparemment? C’est parti!

Résultat : le magret à réduit de moitié en volume et est devenu dur comme du béton.

Nous l’avons jeté, ne tenant pas à nous casser une dent.

Autrefois quand nous habitions Paris, nous avions fait, entre autres, du confit avec des résultats satisfaisants. La recette était différente. C’était en cocotte à feu doux pour des cuisses de canard. Quelle est la différence fondamentale?

.

Amis experts en cuisine : SOS!

.

Publicités

Publié 20 août 2017 par Leodamgan dans Aliments et boissons, Non classé, Recettes

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Il ne faut jamais mélanger pommes pourries, pommes cueillies et pommes tombées.   37 comments

.

pommes

.

En cet été qui tire à sa fin,

.

Pommes (1)

.

je récolte toutes les pommes de notre pommier « Cox orange »

car elles sont mûres et commencent à tomber.

.

Pommes (3)

.

Des pommes pourries, victimes d’une moniliose avancée alors qu’elles sont encore sur l’arbre,

il y en a toujours un peu chaque année malgré mon traitement préventif à la bouillie bordelaise.

Comment font les agriculteurs professionnels? A la limite, je préfère ne pas savoir.

Je ne les mets pas au compost, bien sûr, je n’élève pas la vermine si je peux l’éviter.

.

Les pommes cueillies peuvent attendre tranquillement  leur consommation.

Malgré leur aspect un peu vert, elles sont mûres et sucrées.

.

Les pommes tombées sont à utiliser de toute urgence pour faire de la compote

avant qu’elles ne virent uniformément au marron

.

 Pommes (2)

.

J’utilise en priorité les plus abîmées.

En fait, je ne fais pas vraiment de la compote que je trouve trop liquide

mais de la confiture, c’est plus de travail, mais je préfère.

J’épluche et émince les pommes.

.

 Pommes (4)

.

Pour un kilo de fruits, j’ajoute 500g de sucre.

J’aime bien mettre une gousse de vanille .

Un demi-verre d’eau au démarrage empêche de bruler les fruits au début

en attendant que les pommes restituent un maximum de jus.

A forte ébullition, ça mousse pendant 5 à 7 minutes

et quand ça arrête de mousser, la confiture est prête.

.

J’ai oublié pourquoi il fallait retourner les pots de confiture

pendant leur refroidissement

(pour éviter toute solution de continuité, peut-être?).

.

La bassine en cuivre très épais ne chôme pas en ce moment

elle n’est pourtant pas toute jeune,

elle vient de l’arrière-grand-mère de Marc.

.

 

 

 

 

Publié 24 août 2014 par Leodamgan dans conservation et confitures, Récoltes

Tag(s) associé(s) : , ,

Compote de pommes   15 comments

.
*Il pleut aujourd’hui, que fais-je dans ces cas là?
 .
non, je ne jardine pas dehors
(folle, mais pas complètement),
 .
je fais de la compote de pommes, par exemple.
.
Je préviens : ma recette est simplissime.
Inconditionnels de recettes sophistiquées, s’abstenir.
.
 
Compote pommes1
.
Comme les pommes tombées
ne se conservent pas,
 .
 
Compote pommes2
.
je les coupe en morceaux dans une marmite
en laissant la peau et les pépins,
après avoir ôté seulement les parties abîmées,
je les couvre d’eau et les porte à feu vif
le temps qu’elles ramollissent (1/4 h environ).
 .
 
Compote pommes3
.
Je les passe ensuite
dans mon super-moulin à légumes de  compétition,
 .
 
Compote pommes4
.
pour obtenir une belle purée de pommes,
 .
Compote pommes5
.
que je pése.
.
Compote pommes8
.
J’ajoute  250g de sucre par kg de purée,
et fais cuire à gros bouillons 5 mn
à partir du démarrage de la forte ébullition.
 .
Si on veut absolument ajouter des choses :
sucre vanillé, fleur d’oranger…
Pourquoi pas?
.
Mais éviter les noix hachées, la confiture devient toute noire
 (mais reste bonne,  d’ailleurs j’avais fait un billet là-dessus l’an dernier),
sauf si vous voulez de la confiture noire pour Halloween,
bien sûr.
.
 
Compote pommes9
.
Et voilà.
 .
Simple, non?
.

Publié 30 septembre 2008 par Leodamgan dans Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : ,

%d blogueurs aiment cette page :