Archives du tag ‘plantation

Notre gros agave devient obèse   34 comments

.

Il a bien 50 ans d’âge

et a passé presque toute sa vie à souffrir en pot.

.

1cabane-jardin1

.

Marc avait 15 ans quand il a récupéré cette plante qui faisait environ 30 cm alors.

.

Depuis 30 ans que nous habitons notre maison,

et jusqu’à l’année dernière,

.

2agave-et-cactus-rentrc3a9s

.

nous le mettions en serre l’automne, en compagnie de son copain le cactus,

les feuilles relevées et attachées,

afin de l’empêcher de nous crever un oeil,

.

3agave1

.

et le sortions en mai

grâce à une chaise à porteurs fabriquée spécialement pour lui.

.

Mais comme il devenait décidément trop lourd,

nous l’avons mis en pleine terre dans la rocaille en mai 2011.

.

Au début, il  a très mal pris la chose

d’autant plus qu’il a perdu un paquet de ses maigres racines au dépotage.

C’est étonnant comme une plante aussi grosse peut avoir si peu de racines.

.

Mais maintenant…

.

4agave-americana1

.

A gauche, son aspect à la plantation en mai 2011,

à droite, son aspect présent. Les nouvelles feuilles sont de plus en plus larges et épaisses

et il  prend une teinte franchement plus bleue.

.

Il mesure 1,50 mètre dans tous les sens.

.

5agave-americana2

.

J’avais planté ses rejets à côté de lui (à gauche) de façon relativement espacée

mais maintenant qu’ils ont tous grossi, les voilà trop serrés…

.

6protection-2011

.

Evidemment, il y a le problème des protections hivernales.

Nous avons improvisé l’hiver dernier

mais cela risque de ne plus suffire l’hiver prochain.

.

7polycarbonate

.

On pourrait faire une sorte de serre amovible et démontable en polycarbonate

qui est un très bon isolant.

.

Nous sommes en train d’y réfléchir

(surtout Marc).

.

Publié 24 septembre 2012 par Leodamgan dans Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

Plantation d’un palmier dans un massif sur sable et galets   56 comments

.

C’était pour remplacer le prunier

mort qui a été coupé.

.

1plantation-palmier-0

.

Cela ne fait pas le même usage, certes,

mais le massif manquait de hauteur après la disparition du prunier

et le palmier fait 1,50m en tous sens.

.

2plantation-palmier-1

.

Nous avons creusé (surtout Marc) un trou de 1,20m de diamètre.

Mais en profondeur, impossible avec une bêche de descendre à plus de 60cm.

Le sol se prenait de plus en plus pour du béton.

.

3plantation-palmier-2

.

Il faut dire aussi que les racines du prunier abondaient.

.

Il n’y a que dans les films policiers

qu’on voit des truands faire creuser en pleine nature

une profonde fosse parfaitement parallélépipédique

par leur future victime,

et cela avec une simple pelle au lieu d’une bêche,

et même parfois en pleine forêt

(le sol y est meuble et sans racines sans doute?).

.

Je me souviens d’avoir vu ce genre de creusement géométriquement impeccable

dans « Sierra torride », ce qui ne rajeunit personne.

Le sol désertique, desséché, parsemé de cailloux ne semblait pas  constituer un obstacle.

En plus,  ils  faisaient un joli tas de terre bien propre à côté de la fosse


.

4plantation-palmier-3

.


(pas comme nous).

.

5plantation-palmier-4

.

Cette digression avait pour but d’expliquer

que nous n’avons pu rivaliser avec ces cantonniers aussi émérites qu’improvisés

(il doit y avoir un truc).

.

Au fait, la souche rouge-orangé à côté du trou

est ce qui reste du prunier.

.

6plantation-palmier-5

.

J’ai profité de ce remue-ménage

pour réaménager les plantes vivaces trop dispersées,

ainsi que les graminées trop serrées

et revoir la disposition des gros galets.

.

7plantation-palmier-6

.

Le palmier a été installé par les deux employés de la jardinerie qui l’ont livré.

Je ne sais pas si nous serions arrivés tous les deux à séparer la motte du pot,

tout cela avoisinait bien son quintal et  il y avait une astuce pour faire levier.

(nous avons conservé le pot comme grosse poubelle à déchets verts).

.

8plantation-palmier-9

.

Le massif vu de l’étage.

.

Le nouveau palmier à gauche tient compagnie à l’ancien à droite.

.

L’espèce de fantôme dans les galets

est un phormium protégé par un voile d’hivernage.

.

Publié 15 décembre 2011 par Leodamgan dans Semis et plantations ornementaux

Tag(s) associé(s) : ,

Octobre, le temps des tulipes,   15 comments

.

ou plutôt le temps de la plantation des bulbes de

tulipes.

.


.tulipes-achetées.

Je me suis fait plaisir.

J’ai acheté des tulipes,

dont certaines que j’avais déjà et que j’apprécie :

“Tarda” et “Turkestanica”

pour leur précocité, leur capacité à se multiplier

en restant en terre d”une année sur l’autre

et leur aspect naturel de fleurs sauvages.

.

De plus, j’ai pris les “Chaperon rouge”

que j’avais un peu perdu de vue depuis quelques années,

et des “Purissima’” pour la première fois.

.

tulipes-récupérées

.

Evidemment,

j’ai encore tous les bulbes de tulipes récupérés cette année

en fin de printemps.

Il va peut-être falloir faire un tri là-dedans, d’ailleurs.

.

Et alors, où vais-je mettre tout ça?

.

tulipes-turkestanica-0

.

Mes Turkestanica sont plantées dans de la rocaille,

dont le drainage leur réussit bien,

parmi des plantes basses

qui ne les étoufferont pas car elles sont petites.

.

tulipes-tarda1

.

Les tulipes Tarda sont encore plus basses.

Je les mets dans de la rocaille aussi,

car celles que j’avais plantées une année

dans un massif au sol un peu argileux

ont disparu complètement.

.

tulipes-flammées2

.

Les “Chaperon rouge” iront dans la rocaille également.

.

Elles fleurissent en mars

et précèderont les tulipes de cette photo

qui fleurissent en avril

et que je surnomme “tulipes flammées”, ayant oublié leur nom.

En tout cas, ces dernières ont été plantées en 2003,

sont restées en terre depuis

et sont toujours là.

.

hostas-bassin

.

Les tulipes “Purissima”,

je viens de les planter entre les hostas.

.

Le feuillage des hostas disparait en hiver,

on verra à la place au printemps des tulipes blanches

près du bassin et des galets.

.

Fuschias1

.

Mes bulbes de tulipes oranges,

que je récupère d’année en année,

vont habituellement sur ce talus

et chaque année,

.

il est délicat de les planter

entre toutes les plantes qui sont encore là

et dont certaines seront à déterrer plus tard.

.

tulipes-oranges-7

.


Mais je trouve qu’elles en valent la peine.

.

tulipes-roses-rouges-blanches-0

.

Quant à mes tulipes roses, blanches et rouges en mélange,

je les plante parmi les myosotis

qui se sont déjà amplement ressemé

.

afin d’obtenir à coup sûr

ce spectacle en avril.

.

Publié 11 octobre 2010 par Leodamgan dans Semis et plantations ornementaux, Tulipes

Tag(s) associé(s) : , ,

Plantation des tomates sous abri   13 comments

 ..
J’en étais là
après le montage de l’abri à tomates:
.

https://leodamgan.wordpress.com/2009/05/18/montage-dun-abri-a-tomates-en-2009/

.
 
.
les tomates à planter s’impatientaient.
 .
.
J’ai meublé l’abri à tomates
que nous avons fabriqué.
 .
 

 

.
Les tiges des tomates sont si allongées
et paraissent si fragiles
que je préfère les poser à plat sur le sol.
 .
Un coup de vent mauvais est vite arrivé.
 .
 
.
Je creuse profond,
 .
 
.
je place le plant et sa motte de terre
dans le trou rempli d’eau
 .
 
.
et je comble de terre après.
Les plants sortent encore de 20 ou 30 cm au dessus du sol.
.
Tout l’espace prévu est occupé.
 
.
J’ai planté les variétés suivantes:
 .
  • « Tchèques », petites tomates précoces et résistantes au froid,
  • « Double Rich », grosses tomates orange foncé très riches en vitamines,
  • « Potirons », grosses tomates rouges,
  • « Coeur de boeuf », grosses tomates bien rouges à coeur,
  • « Ananas », jaunes orangées, au goût frais et légèrement acidulé, mais pas très précoces,
  • « Berao », dites ‘tomates en arbre’, mais chez moi, pas si grandes que ça,
  • « Summer Cider », je ne sais pas trop, c’est un paquet de graines cadeau du commerçant,
  • « Climbing Trip », plants censés atteindre 7 m de haut en régions chaudes, culminent à 2m chez moi. Grosses tomates rose foncé pas très précoces.
  • Tomates en grappes dont j’ai perdu le nom, productives,
  • Tomates, petites, productives et précoces dont j’ai perdu le nom aussi, voisines des « Tchèques » sans doute.
  • Tomates cerises « Christmas ».
.
Cela fait 70 plants environ.
.
 ..
 
.
Il me restait des plants.
 .
.
Après en avoir mis dans de grands bacs tels que ceux-ci,
ou des grands pots sur la terrasse en plein soleil,
il m’en restait toujours
et les voisins ne sont pas intéressés par les potagers.
.
 
.
J’ai donc gardé seulement 3 plants par variété comme secours
en cas de problème
et jeté le reste.
 .
Il est généralement conseillé de planter les tuteurs à tomates
avant de mettre les plants en terre
afin de ne pas blesser leurs racines.
.
 .
Mais je mets pas de tuteurs individuels aux tomates,
 .
Je fais des sortes de barrières en bambous
et j’attache les tomates aux bambous horizontaux
que je déplace en hauteur
au fur et à mesure
de la croissance des plants.
 .

Publié 20 mai 2009 par Leodamgan dans Semis et plantations au potager

Tag(s) associé(s) : , ,

Pour les topinambours,   15 comments

 .
les années se suivent et ne se ressemblent pas.
.
En début 2008, nous n’avions consommé
que la moitié des topinambours
produits par la plantation de début 2007
et jeté le reste.
 .
Je ne m’attendais pas à une telle production.
 .
 
Topinambours4a.
Malheureusement, ils étaient mal placés
pour les autres légumes :
.
tout un carré du potager était perdu
car rien ne poussait entre eux et la haie (orientée au sud).
En prime, ils ont si bien ombragé la vigne qui pousse contre cette haie
qu’il  n’y a pas eu de raisin sur cette vigne là
 .
Topinambours5.
Ils ont monté à plus de 4 mètres.
.
Cependant, par temps clair et avec un bon zoom d’appareil photo,
..
on distinguait en octobre les fleurs jaunes tout là-haut.
.
 
Récolte sur un pied.
C’est ce que j’avais récupéré sur un seul pied en mars 2008.
 
 .
Récolte à replanter (12 tubercules).
toujours en mars 2008, sur le pied en question :
j’avais sélectionné une douzaine de tubercules de taille moyenne
avec des bourgeons bien développés,
.
 
Plantation topinambours.
et je les avais plantés en ligne tout contre une autre partie de la haie,
à un autre emplacement du potager, donc,
afin qu’ils ne fassent pas d’ombre aux autres légumes.
 .
 
Récolte à stocker.
Quant au reste des tubercules de ce pied déterré,
j’avais trouvé que le plus simple
était de les remettre au frais dans le trou
mais dans des paniers pour les récupérer plus facilement
au fur et à mesure des besoins,
car ils se dessèchent assez vite à l’air libre.
 .
 
Stockage.
Il fallait en consommer avant qu’ils ne redémarrent,
et il y avait encore une demi-dizaine de pieds à déterrer,
mais nous n’y sommes pas arrivés!
.
 
Mais l’année suivante, en début 2009 :
.
leur nouvel emplacement a dû moins plaire aux topinambours,
qui ont nettement moins produit.
 .
La concurrence des racines de la haie trop proche, peut-être?
Ou le fait que les tubercules récupérés marchent moins bien
que ceux qu’on achète?
 .
En tout cas en ce début 2009,
tous les tuberculers récoltés cet hiver ont été finis sans problème,
on en aurait même mangé plus.
 .
Topinambours4.
 Pour ceux qui ne connaissent pas ces tubercules,
ils rappellent les fonds d’artichauts
avec un goût de noisette plus prononcé
et une consistance moins aqueuse.
Personnellement, nous les consommons en vinaigrette (allégée)
après les avoir cuits à l’eau entre 30 et 40 minutes suivant leur taille.
 .
mais si on ne fait pas pas régime,
ce ne sont pas les recettes qui manquent sur internet.
 .
Pour la nouvelle plantation de topinambours
 faite en ce début d’année 2009,
à consommer l’hiver prochain,
 .
.
j’avais racheté des tubercules.
 
 .
.
Les pousses font une trentaine de cm.
 .
A suivre avec espoir…
.

 

Publié 4 mai 2009 par Leodamgan dans Semis et plantations au potager, topinambours

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :