Archives du tag ‘ombre

On n’aime pas couper les arbres mais…   65 comments

.

Il y a des cas où on n’a pas trop le choix.

.

.

Comme pour ce petit arbre qui ombrage un massif de fougères et d’autres plantes.

Certes les fougères supportent l’ombre mais celle-ci était tout de même trop opaque.

C’est un viburnum dit « Winter flame » qui est censé avoir des tiges très colorées jaunes et rouges.

Mais en vieillissant (depuis 30 ans) il n’a plus guère de couleurs.

J’aurais dû le recéper tous les ans pour favoriser l’apparition de jeunes tiges à la base et lui conserver l’aspect d’un arbuste mais j’ai omis…

Et maintenant il est un peu tard.

.

.

On y voit plus clair après l’élimination de ce petit arbre, non?

.

Publié 22 juillet 2018 par Leodamgan dans Aménagement et entretien au jardin d'ornement

Tag(s) associé(s) : , , ,

Nos nouvelles fougères persistantes, pour l’ombre   60 comments

.

toujours vertes en hiver.

.

fougc3a8res-1.

Nous avions il y a quelque temps débarrassé un coin ombragé des végétaux désordonnés qui y végétaient,

l’idée étant d’installer des fougères, des plantes à larges feuilles et des plantes à port élevé et étroit,

toutes ayant en commun d’aimer l’ombre.

.

Nous avons, pour l’instant, acheté et planté les fougères.

.

fougc3a8res-persistantes1.

Cyrtomium falcatum ou « fougère houx », dryoptéris cicadina ou « trompe d’éléphant »,

dryopteris filix mas ou « fougère mâle », polypodium vulgare,

.

fougc3a8res-persistantes2.

polystichum polyblepharum ou « aspisie du Japon » , polystichum setiferum  ou « aspidie à cils raides « .

.

fougc3a8res-6.

Les plus petites devant (30cm), les moyennes au milieu (60cm)

et les grandes dans le fond (80 cm).

Elles n’ont pas encore atteint leur tailles maximum et ne couvrent pas encore bien le sol.

.

Cela manque de fleurs?

J’ai mis quelques bulbes de tulipes et de narcisses entre les fougères

pour le printemps,

.

mais ce sera un petit espace vert intéressant en hiver.

.

Projet de rénovation d’un massif à l’ombre.   62 comments

.

Nous avons un projet jardinier,

(un de plus)…

.

0-plan-ombre

.

Projet plus ou moins formalisé ci-dessus.

.

.1-avant

Cela concerne un massif plus qu’ombragé…

Un vrai trou noir.

Une galaxie s’y perdrait.

.

2dessouchage

.

Pour concrétiser le projet de plantation, il faut d’abord déplanter et même dessoucher.

Nous avons éliminé un noisetier (qui a manifesté une résistance passive quoique énergique à ce processus),

un amélanchier (chétif) un viburnum, un tas de jasmins d’hiver qui ne fleurissaient pas à l’ombre,

des géraniums vivaces, du lierre, des mauvaises herbes

et un corète du Japon qui visait des hauteurs himalayennes et ombrageait tout.

(j’ai replanté une partie du corète et du jasmin d’hiver ailleurs).

On s’est retrouvé avec deux bons mètres cubes à mettre aux déchets verts.

.

3-plantes-conservees

.

On a conservé quelques plantes quand même :

un viburnum « Winter flame » que Marc a taillé en strates afin de laisser passer la lumière,

un cotinus pourpre qu’il a taillé presque en « nuages »,

un laurier-tin au feuillage persistant et à la floraison hivernale,

une très vieille pivoine arbustive qu’on garde pour des raisons sentimentales,

.

4-plantes-conservees

.

des sédums à replanter mieux,  un chèvrefeuille à floraison hivernale,

une glycine et une passiflore.

.

5-vue-densemble

.

Néanmoins, cela nous laisse un peu d’espace libre

pour donner cours à notre créativité.

.

9-hostas

.

Nous envisageons l’achat de quelques hostas

que nous avons déjà essayés chez nous

et qui étaient assez résistants aux limaces,

en particulier le sieboldana au feuillage bleu coriace.

.

10-fougeres

.

Ensuite, pour un décor permanent, nous mettrons

diverses fougères à feuillage persistant en hiver

de hauteurs diverses (120 cm, 90 cm, 60 cm et 40 cm).

.

14-darmera-peltata

.

Enfin, nous cherchons une plante à grandes feuilles arrondies comme

Darmera peltata, Astilboïdes,, Pétasites…

Pour l’instant, celles que nous avons vues demandent un sol très humide,

mais nous continuons à chercher.

L’idéal serait une plante:

à (très) grandes feuilles arrondies,

rustique,

au feuillage persistant en hiver,

supportant un terrain sec

et l’ombre.

.

Si vous avez des tuyaux…

.

Publié 11 août 2013 par Leodamgan dans Aménagement et entretien au jardin d'ornement

Tag(s) associé(s) : , , ,

Mes associations florales en fonction des situations   43 comments

.

Selon l’exposition et la nature du terrain,

j’ai fini, par essais et erreurs

à trouver les plantes qui survivaient chez moi.

.

1corete

.

En situation mi-ombragée (car il y a de grands arbres à proximité)

et en sol argileux sec en été, détrempé en hiver,

ce sont les pompons jaunes du corète du Japon et les pousses pourpres du cotinus.

(photo d’avril).

.

2fleurs roses

.

A mi-ombre et en sol argileux,

des rosiers « The Fairy » envahis par les nigelles de Damas et les coquelourdes.

(Photo de juin).

.

3hydrangea-petiolaris3

.

Carrément à l’ombre avec un sol plutôt asséché par des bambous assez proches,

des hydrangeas petiolaris, divers hostas, des fougères et le géranium geranium macrorrhizum « ‘ingwersen’s variety' ».

(Photo de mai).

.

4fleurs-terrain-sec

En sol sec, sableux et au soleil.

Des coquelourdes, des graminées,des gauras,

des hélichrysums, un phormium, des achillées et un sénécio.

(photos de juillet).

.

5fleurs-talus

.

Sur un talus argileux ayant le soleil la moitié de la journée.

Des héléniums, des rudbeckias,

auxquels s’ajoutent des knautias (boules mauves) , des oeillets d’Inde et des amarantes à feuillage rouge.

(photos d’août).

.

6fleurs-rocailles

.

Dans une rocaille au sol plutôt argileux amendé de terreau par endroits et en plein soleil.

des yuccas, des miscanthus, des rosiers à fleurs simples, des santolines, des anthémis,

de la valériane, des silènes enflés, des geraniums « Johnson’s Blue ».

(photos de juillet).

.

7plantes-aquatiques-2

.

Enfin, rien n’empêche de cultiver des plantes de terrain humide en bacs non troués.

On trouve là des thalias dealbata (grandes plantes de 2,5 m actuellement); des papyrus, des heuchères « caramel)

un acer palmatum pourpre, un bambou nain, une saggitaire,

un acorus « ogon », un orontium.

A côté des bacs, en terre, il y a une euphorbe Wulfenii.

(Photo de juillet).

.

.

Simple, non?

.

Publié 16 août 2012 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Mes plantes pour l’ombre   40 comments

.

.

J’ai enfin trouvé des plantes pour meubler

une bande de terrain orientée au nord-ouest

.

1coin-ombre1

.

entre une haie de thuyas et une petite maison.

.

J’ai utilisé :

.

2hydrangea-petiolaris1

.

des hydrangeas pétiolaris (hortensias grimpants) qui ont mis 7 ou 8 ans à atteindre 2 mètres de haut,

.

3hostas1

.

diverses variétés de hostas sélectionnés pour leur résistance aux gastéropodes,

.

4fougères1

.

des fougères à feuillage persistant en hiver (du type « polystichum »),

.

.5asperule-odorante1

de l’aspérule odorante.

Cette petite plante tapissante couvre vite  et bien tous les types de sol.

Elle fleurit aussi bien à l’ombre qu’au soleil.

Evidemment, pour sentir son parfum, il faut se pencher bien bas,

mais on n’a rien sans peine (oui, bof…),

.

6geranium-macrorrhizum1

.

des geraniums « macrorrizhum ».

Ils fleurissent à l’ombre, ont un feuillage persistant et sont vraiment tapissants.

.

7coin-ombre2

.

Quant à l’herbe qu’on aperçoit, c’est du gazon spécial ombre,

évidemment…

.

.

Publié 15 mai 2012 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : ,

%d blogueurs aiment cette page :