Archives du tag ‘luminosité

Plantes d’appartement pour luminosité vive   2 comments

 .

Avec cette luminosité,

à vous les jungles d’appartement!

.

 

*** Bien entendu, je n’ai pas toutes ces plantes chez moi, ce billet est un résumé de mes recherches sur ce type de plantes.

.

Acalypha 

.
ACALYPHA
  • Floraison en été et automne.

  • Besoins en eau et engrais : culture sur lit de gravillons humides, bassinages et arrosages copieux en été, mais très peu en hiver. Ne pas mouiller les fleurs. Mettre de l’engrais deux fois plus dilué que la normale et pendant la période de croissance seulement.

  • Culture dans un mélange de terre, terreau et terre de bruyère. Rempotage tous les ans en Mars.

.

Albizzia

.
ALBIZZIA
  • Floraison rare en appartement. Plante cultivée pour la finesse de son feuillage.

  • Besoins en eau et engrais : arrosages copieux du printemps à l’automme, parcimonieux ensuite. Apport d’engrais liquide durant la croissance à chaque arrosage. Période de repos en hiver.

  • Culture dans un mélange léger de terre, terreau et sable. Rempotage au printemps.

.

Allamanda

.
ALLAMANDA
  • Floraison jaune.

  • Besoins en eau et engrais : en période de croissance, arroser modérément mais régulièrement. En hiver, arroser parcimonieusement.  Engrais liquide ordinaire en période de croissance seulement.

  • Culture : rempoter au printemps dans un mélange de terreau et terre de bruyère.

 .

Aphelandra squarrosa 

.
APHELANDRA
  • Floraison au printemps.

  • Besoins en eau et engrais : culture sur lit de gravillons humides, bassinages et arrosages abondants en été, mais très peu en hiver.  Engrais liquide ordinaire tous les 15 jours en période de croissance seulement.

  • Culture : Le mélange drainant de terreau avec un peu de tourbe ou des feuilles décomposées. Le rempotage ne s’effectue au printemps que si les racines sortent du trou du fond du pot. La plupart des variétés d’aphélandras fleurissent très bien dans des pots de 13 à 14 cm.

.
Calceolaire
.
CALCEOLAIRE
  • Floraison au printemps et en été.

  • Besoins en eau et engrais : la motte ne doit jamais se dessécher. Mieux vaut arroser souvent et régulièrement mais peu à la fois, sans saturer le compost. Eviter de mouiller les feuilles lors des arrosages. Engrais liquide tous les 15 jours.

  • Culture : cette plante est annuelle.

.

Clerodendron thomsoniae

.
CLERODENDRON
  • Floraison du printemps à l’automne.

  • Besoins en eau et engrais : culture sur lit de gravillons humides, bassinages en été. Quand la plante est dans sa phase de croissance, arrosez abondamment de manière à conserver la motte toujours humide. Engrais liquide ordinaire tous les 15 jours en période de croissance seulement. Période de repos en hiver.

  • Culture : rempotages à la fin de l’hiver en utilisant un mélange à base de terreau ou de terreau et de tourbe. On peut le tailler sans problème pour lui garder les dimensions que l’on souhaite.

 .

Gloriosa

.

 

GLORIOSA
  • Floraison de juillet à novembre.

  • Besoins en eau et engrais : les bulbes mis en végétation à partir de février sont arrosés une seule fois, au moment du rempotage. Ensuite, on attend l’apparition de jeunes pousses avant d’arroser à nouveau. Au fur et à mesure que la plante se développe, elle a besoin de plus en plus d’eau. Quand la plante s’est bien développée et que la floraison est proche, réduisez un peu la fréquence des arrosages pour permettre aux bulbes d’émettre le plus de radicelles possibles qui assureront la nutrition de la plante. A la défloraison, réduisez progressivement les arrosages et placez les bulbes dans du sable sec pour l’hiver et sans qu’ils se touchent. Engrais non indispensable étant donné que le terreau est changé tous les ans.

  • Culture : c’est une plante grimpante à laquelle il faut fournir des tuteurs.

.


HIBISCUS

.
HIBISCUS
  • Foraison : fin du printemps à la fin de l’été.

  • Besoins en eau et engrais : en période de croissance, arroser abondamment, mais laisser sécher entre 2 arrosages. Arrosage modéré en hiver. Engrais liquide riche en potassium tous les quinze jours en période de croissance.

  • Culture : L’hibiscus se rempote au mois de mars, juste après être taillé. Un mélange de terreau et d’un peu de terre de bruyère convient bien. L’hibiscus fleurit mieux dans un pot relativement petit pour lui.

.
Primula malacoides
.
PRIMEVERE (Primula malacoïdes)
  • Floraison : fin d’hiver, début de printemps.

  • Besoins en eau et engrais : gardez le mélange très humide et arrosez généreusement pendant toute la période de floraison. Après la floraison et durant la période de repos, réduisez les arrosages. Au début de l’automne, reprenez des arrosages de plus en plus abondants. Engrais ordinaire liquide tous les 15 jours durant toute la floraison.

  • Culture : Rempotez très rapidement les jeunes plants achetés en début d’automne dans des pots de 10 à 12 cm. Utilisez un mélange à base de terreau. Les plantes que l’on a conservées sont nettoyées et leur mélange est renouvelé en surface, en automne également.

 .

Ardisia.crenata 

.
ARDISIA
  • Floraison en début d’été, suivie de fruits rouges si les fleurs ont été pollinisées à la main avec un pinceau.

  • Besoins en eau et engrais : culture sur lit de gravillons humides, bassinages en été. En période de croissance, arrosez abondamment, de manière à maintenir le compost humide en permanence. Engrais liquide tous les 15 jours pendant la période de croissance.

  • Culture : dans un mélange de terre franche, terre de bruyère et terreau. Rempotez tous les printemps.

.
Nertera granadensis
.
NERTERA
  • Floraison : fleurs insignifiantes en mai ou juin, suivies de fructification orange jusqu’en décembre.

  • Besoins en eau et en engrais : placez les plantes sur des gravillons maintenus humides. Bassinez légèrement tous les jours du début de la floraison jusqu’à la formation des premières baies. Arrosez abondamment. Engrais liquide bien dilué tous les 15 jours.

  • Culture : dans un mélange terre de bruyère, terreau et sable. Rempotage peu souvent indispensable.

.
Solanum pseudocapsicum
.
POMMIER D’AMOUR (Solanum pseudocapsicum)
  • Floraison : blanche en juin/juillet suivie de fructification à condition d’avoir placé la plante à l’extérieur en été.

  • Besoins en eau et en engrais : Placez-la au-dessus d’un plateau d’eau rempli de billes d’argile ou de gravillons et bassinez-la le plus fréquemment possible. Les arrosages doivent être généreux et le mélange ne doit jamais s’assécher. Diminuer les arrosages après la fructification pur 4 à 5 semaines. Engrais liquide tous les 15 jours pendant la période de floraison et début de fructification.

  • Culture : Rempotez un plant acheté en automne ou en hiver, à la mi-printemps dans un pot de 10 à 18 cm selon la taille du sujet. L’opération se fait juste avant de placer la plante à l’extérieur. Utilisez un mélange riche à base de bon terreau. Normalement, vous ne devriez pas garder la plante plus de 2 ans

 .

Aporocactus 

.
APOROCACTUS
  • Floraison : au printemps

  • Besoins en eau et engrais : arrosage une fois par semaine en été et rien en hiver.

  • Culture :dans un mélange de terreau, terre de jardin et sable.

.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
.
KALANCHOE
  • Floraison : au printemps

  • Besoins en eau et engrais : Arrosage : une fois par semaine de mars à octobre, une fois par mois de novembre à février.

  • Culture : dans un mélange de 2/3 de terreau et 1/3 de matériau drainant.

.
Epiphyllum
.
EPIPHYLLUM
  • Floraison : du printemps à l’été

  • Besoins en eau et engrais : arrosages importants en été surtout si la plante est au soleil. Un apport en engrais (engrais tomate) pendant cette période. La terre doit rester humide en toute période sans que les racines soient baignées.

  • Culture : dans un substrat acide. 2/3 de terreau, 1/3 de perlite ou de sable grossier de rivière.

 .

Cordyline terminalis fireband

.

   

CORDYLINE
  • Besoins en eau et engrais : Il faut arroser modérément toute l’année en laissant le compost s’assécher d’au moins 1/3 entre chaque apport. Durant la période de croissances, effectuez un apport d’engrais liquide ordinaire tous les quinze jours.

  • Culture : Utilisez un mélange à base de terreau. Rempotez les sujets jeunes tous les ans quand les racines passent par les trous de drainage.

.
Pandanus
.
PANDANUS
  • Besoins en eau et engrais : En période de croissance, mouillez bien le mélange à chaque arrosage et laissez un peu sécher la surface du compost avant un nouvel apport.  En hiver, arrosez peu.

  • Culture : rempotez au printemps dans un mélange à base de terreau.

.
Rhoeo tricolor
.
RHOEO
  • Des petites fleurs blanches et éphémères naissent à l’aisselle des feuilles. Elles sont enchâssées dans des bractées d’un beau vert pourpré qui restent décoratives plusieurs mois. La floraison est légèrement parfumée et apparaît en été.

  • Besoins en eau et engrais : placer le pot au-dessus d’un plateau d’eau rempli de billes d’argiles ou de galets. En été, arrosez généreusement. En automne, diminuez les arrosages et laissez sécher les 2/3 du compost en hiver entre chaque arrosage.

  • Culture : dans un mélange à base de terreau, d’un peu de tourbe, et de sable. Rempotez tous les printemps dans un pot pas trop grand.

 .

Cyperus papyrus 

.
CYPERUS-PAPYRUS
  • Besoins en eau et engrais : La base du pot doit toujours baigner dans de l’eau. Effectuez un apport d’engrais liquide ordinaire tous les mois durant la période de croissance.

  • Culture : rempotez, de préférence au printemps, dès que les touffes de tiges remplissent le pot. Le compost doit être riche, à base de terreau fertile.

.
Beaucarnea
.
BEAUCARNEA
  • Besoins en eau et engrais : Cette espèce redoute les excès d’eau. Arrosez modérément en été en laissant le compost s’assécher entre deux apports. Réduire encore les arrosages en hiver. Le beaucarnéa résiste remarquablement bien à la sécheresse pendant un certain temps. Durant la période estivale, effectuez trois ou quatre application d’engrais liquide ordinaire

  • Culture : Effectuez le rempotage au printemps si la plante a pris trop d’ampleur pour son contenant. Utilisez un mélange parfaitement drainé de terre franche, de terreau et de sable. A noter que le beaucarnéa n’aime pas être dérangé et se trouve plus à l’aise dans un pot étroit.

.
Dracaena
.
DRACAENA
  • Besoins en eau et engrais : En période de croissance, les dracaenas aiment assez l’eau. Le mélange doit demeurer humide mais sans eau stagnante. En fait, mieux vaut laisser la surface du mélange s’assécher très légèrement avant d’arroser à nouveau. Fertiliser avec un engrais liquide ordinaire tous les quinze jours en période de croissance

  • Culture : dans un mélange à base de terreau du commerce. A conserver longtemps dans des petits pots.

 .

   

Ceropegia stapelliformis
.
CEROPEGIA
  • Floraison : variétés très diverses

  • Besoins en eau et engrais : arrosage au printemps et en été 2 ou 3 fois par mois – en hiver : tous les 20 ou 30 jours. Du printemps à la fin de l’été : apporter de l’engrais à cactées dilué de moitié 3 à 4 fois par mois.

  • Culture : dans un compost aéré : tourbe, terreau de feuilles et 15% de sable. Le rempotage se fait tous les 3 ou 4 ans, dans un pot où le Céropégia devra être à l’étroit.

.
Tillandsia ionantha x erubescens
.
TILLANDSIA
  • FLoraison : la floraison des Tillandsias apparait généralement en automne ou au début de l’hiver.

  • Besoins en eau et engrais : ne pas trop l’arroser et bassinez la plante le plus souvent possible. Le tillandsia appréciera d’être cultivé au-dessus d’un plateau de gravillons ou de billes d’argile humides. Étant donné le faible système radiculaire de la plupart des tillandsias, un bassinage suffit à hydrater toute la plante. Utilisez une eau tiédie. Pour les plantes cultivées en pot, apportez une dose d’engrais ordinaire liquide dilué de moitié une fois par mois. Pour les sujets cultivés sur un tronc à épiphytes  un engrais foliaire sera le bienvenu.

  • Culture : La culture sur un tronc à épiphytes convient parfaitement à ces plantes qui n’ont quasiment pas de racines. Il suffit de lier la plante à une branche recouverte de mousse. Mais elle fait beaucoup d’effet quand elle est simplement associée à d’autres plantes vertes. Au cas où un rempotage s’impose, utilisez un mélange spécifique pour broméliacées.

.

   Naturellement,

 il y a aussi toutes les plantes grasses petites ou grandes :

cactus, agaves aloes, sedum….

qui ne posent généralement pas de problème de culture

dans un sol en partie sableux, bien drainé et peu arrosé.

 .

Je sais, vous non plus,

ne pourrez avoir

toutes

ces plantes chez vous,

.

mais peut-être rien qu’une?

 .

 

Publié 30 décembre 2008 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : , , ,

Plantes d’appartement pour luminosité moyenne.   14 comments

 .

Il s’agit : soit d’une luminosité diffuse et assez douce toute la journée,
soit d’une luminosité plus vive mais pendant deux ou trois heures par jour seulement,
comme il est fréquent en appartement.
.
En plus des plantes qui supportent l’ombre,
et qui conviennent toujours,
on trouvera ici des plantes à
 feuillage coloré et à fleurs.
.
Remarque : ce billet n’est pas inspiré de mon vécu.
 .
Achimènes
.
  
ACHIMENES :
  • Floraison de juin à septembre.
  • Au démarrage, arroser copieusement. Pendant la floraison , arroser souvent mais peu. Utiliser de l’engrais liquide.
  • Période de repos de novembre à mars : déterrer les bulbes et les entreposer à l’ombre, au sec, ou entreposer tout le pot, sans plus l’arroser.
  • Sol : terreau pas trop acide.
.
Anthurium
.
ANTHURIUM :
  • Floraison en général l’été.
  • En été, la plante exige beaucoup d’eau. Apporter de l’engrais liquide ordinaire tous les 15 jours pendant la période de croissance. Cesser tout apport durant la période de repos en hiver.
  • Rempoter les jeunes plantes tous les 2 ou 3 ans dans un mélange comportant un volume égal de tourbe ligneuse, de terreau de feuilles et de sable. Ajoutez au mélange un peu de charbon de bois pillé. Garnir le fond des contenants d’une bonne couche de drainage (tessons de pots).
.
Aucuba
.
AUCUBA :
  • Floraison : les plantes femelles donnent de petites fleurs pourpres l’été, assez insignifiantes suivies, au début de l’hiver, par des grappes de baies rouges. La fructification n’est possible que si un sujet mâle se trouve à proximité.
  • Arrosez abondamment en été. Enrichir d’engrais liquide ordinaire une fois par mois en été.
  • Un mélange de terre de jardin et de terreau convient bien à l’aucuba.
  .
Begonia rex.
     
BEGONIA REX
  • Pendant la période de croissance, arrosez modérément en laissant la motte se dessécher sur 2 cm environ entre chaque apport. Pendant le repos hivernal, arrosez avec parcimonie en laissant le compost s’assécher de moitié.
  • Enrichir d’engrais liquide ordinaire tous les quinze jours en période de croissance.
  • Rempotez tous les printemps jusqu’à ce qu’ils soient dans des pots de 15 à 20 cm. Renouveler par la suite la couche superficielle du mélange. Ils préfèrent des pots peu profonds. En rempotant, évitez de tasser le mélange. Versez plutôt la terre autour des racines et secouez légèrement le pot.
.
Calathea médaillon
.
CALATHEA
  • Floraison : jaune,  banale.
  • En été, la motte doit être constamment humide. Arrosez généreusement en utilisant de l’eau de pluie ou de l’eau non calcaire un peu tiède. En hiver, réduire fortement les apports d’eau. Laissez sécher un peu le compost entre deux apports. Effectuez un apport d’engrais liquide ordinaire tous les quinze jours durant la période de croissance.
  • Rempotez la plante chaque année au mois de juin. Cultivez-la dans un mélange de terreau de feuilles et de terre de bruyère. Prévoyez une bonne couche de drainage.
.
Chlorophytum
.
CHLOROPHYTUM
  • Plante de bureau par excellence!
  • Durant la période de croissance, arrosez généreusement pour que le compost soit toujours humide. Du mois d’octobre au mois de mars, arrosez moins. Effectuez un apport d’engrais liquide ordinaire tous les 15 jours de juin à septembre seulement pour les jeunes plantes n’ayant pas émis de stolons. Celles qui en ont produit auront besoin d’engrais toute l’année.
  • Effectuez de préférence le rempotage en mars ou en avril. Il faut prévoir beaucoup d’espace aux racines tubéreuses que produit la plante. La motte doit s’arrêter à 2,5 cm du bord du pot. On rempotera la plante quand les racines auront soulevé le mélange jusqu’au bord et qu’il ne sera plus possible d’arroser dans de bonnes conditions. Utilisez un compost à base de terreau.
   
.
coleus1
.
COLEUS :
  • Plante à feuillages diversement colorés.
  • Arrosez aussi souvent que nécessaire en été pour garder le compost très humide mais veillez à vider systématiquement la soucoupe. En hiver, réduire sensiblement les apports en tenant compte de la température ambiante. Effectuez un apport d’engrais liquide ordinaire tous les quinze jours de juin à septembre.
  • Rempotez les coleus à la fin du printemps en tenant compte qu’ils ont besoin d’espace pour que leurs racines se développent. Utilisez un compost à base de terreau du commerce.
.
Cryptanthus 'It'
.
CRYPTANTHUS
  • Il faut bassiner fréquemment et cultiver les plantes sur plateau remplis de galets ou de billes d’argile humides. Brumisez souvent, mais arrosez très modérément. Le mélange doit sécher sur à peu près un tiers de sa hauteur en été avant un nouvel apport. En hiver, à partir du mois d’octobre, diminuez peu à peu les arrosages jusqu’à laisser sécher le compost sur ses deux tiers avant tout nouvel apport. A partir de mars, reprenez progressivement les arrosages. Au moment où la croissance du cryptanthus est au plus fort, vaporisez de temps en temps le feuillage avec un engrais foliaire. Les feuilles deviendront plus grandes et plus colorées. La période de végétation active de ces plantes s’étend du mois d’avril au mois de septembre.
  • Ces espèces préfèrent les pots étroits. Ne rempotez que si la plante déborde vraiment du pot ou si la croissance des rejets nécessite un contenant plus grand. Ces plantes peuvent très bien rester longtemps dans des pots de 8 cm ou des terrines de 16 cm jusqu’au moment où les rosettes qui se sont rajoutées deviennent trop importantes.
.
Curcuma_alismatifolia
.
CURCUMA
  • Floraison à partir de 3-4 ans, quelquefois 2 ans.
  • Besoins en eau importants en pleine végétation, nuls en période de repos (de décembre à avril environ). En pot, dès que le feuillage est fané, cesser tout arrosage pour ne recommencer à arroser que lorsque la première tige est sortie (vers mai). Bien noter que tout arrosage sans une végétation bien démarrée conduit à la pourriture de la plante.Arrosez toujours votre curcuma avec de l’eau non calcaire.
  • Sol : terre de jardin en mélange avec du sable et du terreau.
  .
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
.
FITTONIA
  • En intérieur, il faut le bassiner très fréquemment et le cultiver au-dessus d’un récipient d’eau rempli de billes d’argile. Arrosez peu à chaque fois, mais de façon régulière et avec une eau non calcaire. Le compost doit toujours être maintenu légèrement humide, mais jamais saturé d’eau. Trop d’eau fait pourrir les tiges et pas assez racornit les feuilles. Effectuez un apport d’engrais ordinaire liquide tous les quinze jours en période de croissance. Diluez beaucoup plus que sur les indications de l’emballage.
  • Le rempotage est rarement nécessaire car le système radiculaire est très faible. Choisir des pots peu profonds et utilisez un mélange de terreau et de terre de bruyère, ou de terreau et de tourbe.
.
hoya.bella
.
HOYA
  • Floraison : la floraison a lieu en été et dure toute la saison. Après la floraison, il ne faut pas éliminer les pédoncules qui portaient les ombelles de fleurs. L’année suivante, les fleurs seront portées par les mêmes organes.
  • Les hoyas ne supportent pas les sur-arrosages. Il est préférable d’utiliser de l’eau douce et de bien laisser sécher le mélange en surface entre chaque arrosage pendant la période de croissance. En hiver, réduisez-les en laissant le mélange sécher sur presque sa totalité entre chaque apport.
  • Les jeunes sujets doivent être rempotés régulièrement en fin d’hiver ou au début du printemps. Utilisez un compost léger à base de terreau.
.
Hypoestes23jpg
.
HYPOESTES
  • Plante à feuillage coloré.
  • Il a de grands besoins en humidité et il faut le bassiner régulièrement et placer le pot sur un lit de cailloux, de tourbe ou de billes d’argile humides. En période de croissance, arrosez suffisamment pour bien humecter le mélange à chaque fois. Puis laissez sécher légèrement en surface avant un nouvel apport. Utilisez de préférence de l’eau de pluie. En période hivernale, si la plante arrête sa croissance, laissez sécher le compost sur une bonne moitié entre chaque arrosage. Enrichir d’engrais ordinaire liquide tous les 15 jours du mois de mars à la fin du mois d’août.
  • Utilisez un mélange à base de terreau. Rempotez tous les ans, au printemps jusqu’à ce que la plante loge dans un pot de 12 cm.
 .
Impatience de Nouvelle-Guinée
.
IMPATIENS DE NOUVELLE-GUINEE
  • Floraison : les impatiens fleurissent tout au long de l’année quand elles sont cultivées dans de bonnes conditions.
  • Arroser en laissant légèrement sécher le terreau entre deux arrosages. Diminuez alors fortement les arrosages, en maintenant le sol à peine humide et en le laissant sécher sur environ 2/3 entre chaque apport en eau. Enrichir d’engrais liquide ordinaire tous les quinze jours pendant la période de croissance.
  • Rempotez cette plante au printemps, dans un mélange à base de terreau et de terre de bruyère. Ne rempotez que lorsque les racines dépassent du trou de drainage, l’impatiens fleurissant mieux quand elle est un peu à l’étroit. Normalement, vous ne devriez pas utiliser de pots de plus de 12 cm.
.
Ixora-coccinea,rouge
.
IXORA
  • Floraison vivement colorée en été et parfois plus longtemps.
  • L’ixora a besoin d’humidité, de chaleur et d’un sol acide pour rester en bonne santé.  Il faut au moins le cultiver au-dessus d’un large récipient d’eau rempli de billes d’argile ou de gravillons. Complétez par des bassinages fréquents. Utilisez une eau non calcaire. En période de croissance, les arrosages doivent être modérés. Laissez le mélange terreux sécher sur 1 cm entre chaque arrosage. Durant le repos hivernal, n’arrosez que pour empêcher le complet dessèchement de la motte. Enrichir d’engrais pour plantes calcifuges tous les quinze jours pendant la période de croissance.
  • On utilisera de la terre de bruyère, ou un mélange de terre de bruyère et de bon terreau de feuilles. On peut additionner le mélange d’un peu de tourbe. Soigner le drainage. L’ixora n’aime pas les rempotages et il faut changer le pot que si c’est absolument nécessaire.
.
Saintpaulia
.
SAINTPAULIA
  • La floraison peut durer toute l’année sans discontinuer.
  • Les saintpaulias aiment l’humidité atmosphérique et il vaut mieux les cultiver au-dessus d’un plateau d’eau rempli de gravillons ou de billes d’argile. Arrosez les saintpaulias par le dessous, de façon à ce que les feuilles ou le collet de la plante ne soient pas en contact direct avec l’eau d’arrosage. De plus, utilisez une eau légèrement tiédie. Arrosez régulièrement, mais sans détremper le mélange. Après un bon arrosage, laissez le sécher légèrement avant un nouvel apport.  Le saintpaulia apprécie un engrais contenant de l’azote, du phosphate et du potassium à doses égales, mais en le diluant plus que la normale. Appliquez l’engrais à chaque arrosage tout au long de l’année si la plante pousse et fleurit sans interruption.
  • Rempotez à n’importe quelle période de l’année du moment que les températures soient supérieures à 16°C. Utilisez un compost fertile et aéré comme un terreau à base de tourbe. Le mélange idéal est composé de tourbe de sphaigne, de perlite et de vermiculite par parts égales. On additionne de 45 à 60 ml de chaux dolomitique par litre de substrat.
  .
Saxifrage sarmentosa
.
SAXIFRAGE SARMENTOSA
  • Floraison : les hampes florales apparaissent à la fin de l’été.
  • La plante produit des stolons comme les fraisiers (ou le chlorophytum), qu’il suffit de planter immédiatement pour avoir de nouvelles plantes.
  • Arrosez généreusement en période de croissance. Mouillez bien le mélange à chaque arrosage, videz la soucoupe et laissez le compost sécher très légèrement en surface entre chaque apport en eau. Après la floraison, diminuez graduellement les apports en eau. Pendant l’hiver, laissez sécher le mélange presque entièrement entre chaque arrosage. Lors des arrosages, évitez de mouiller le feuillage. Effectuez des apports d’engrais ordinaire liquide une fois par mois pendant la période de croissance.
  • Utilisez un mélange à base de terreau de feuilles et rempotez au printemps que si cela s’avère nécessaire. Soignez le drainage en plaçant une couche de sable ou de tessons de pots au fond du contenant. En général, on ne conserve les pieds de saxifrages que 2 ou 3 ans. Les vieux sujets s’affaissent alors que les jeunes plants sont beaucoup plus beaux et émettent des stolons très rapidement.
.
Streptocarpus 'Crystal Ice'
.
STREPTOCARPUS
  • Selon les espèces et les hybrides, on peut avoir une floraison ininterrompue toute l’année.
  • Au-dessus de 24°C, augmentez l’humidité de l’air en cultivant la plante au-dessus d’un plateau d’eau rempli de billes d’argile ou de gravillons. Arrosez de préférence par le bas, en versant l’eau dans la soucoupe, mais n’en laissez pas stagner une fois que la plante a bu. Les feuilles sont en effet sensibles à la pourriture. En période de croissance, arrosez régulièrement en laissant sécher la couche superficielle du mélange entre chaque apport en eau. Si la plante entre en repos en hiver, diminuez un peu les arrosages durant cette période. Effectuez des apports d’engrais liquide tous les 15 jours en le diluant de moitié, pendant toute la période de croissance. Pour une obtenir une belle plante, utilisez un engrais riche en phosphate.
  • Utilisez un mélange léger composé de tourbe de sphaigne, de terreau de feuilles et de perlite en gros grains mélangé à de la vermiculite. Ajoutez 7,5 ml de calcaire broyé pour 250 ml de compost. Rempotez dans des demi-pots quand les racines ont rempli tout leur contenant et de préférence juste après une période de floraison abondante.
.
Tradescentia2
.
TRADESCENTIA (misère)
  • Au printemps et en été, des grappes de petites fleurs blanches, blanc et rose ou roses, à 3 pétales, apparaissent à l’extrémité des tiges. Chaque fleur ne dure qu’une journée. Ces plantes sont surtout cultivées pour leur feuillage.
  • En période de croissance, arrosez généreusement pour maintenir le mélange très humide. Bassinez quand il fait chaud. En dehors d cette période, humidifiez bien le mélange à chaque arrosage, puis laissez-le sécher au moins sur ses 2/3 avant un nouvel apport. Effectuez des apports d’engrais ordinaire liquide tous les 15 jours pendant toute la période de croissance.
  • Utilisez un mélange à base de terreau et rempotez au printemps.
.
Certaines de ces plantes
semblent un peu compliquées à cultiver,
certes. 
On se demande presque comment
on ose les acheter chez le fleuriste.
C’est  peut-être parce qu’il ne nous raconte pas tout?
.
 

 

Publié 28 décembre 2008 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : , , ,

Plantes d’appartement pour luminosité faible,   29 comments

 .

car pour l’ombre totale, faut pas rêver.
 .
J’ai fait des recherches sur ce genre de plantes.
 .
Voici, par ordre alphabétique,
et présentés de gauche à droite,
des végétaux censés être intéressants de ce point de vue,
avec leurs exigences principales.
 .
Aglaonema
.
AGLAONEMA : elle aime la chaleur très humide, mais en hiver, laisser sécher la terre entre 2 arrosages. Enrichir d’engrais liquide ordinaire une fois par mois sauf pendant l’hiver où il est préférable d’espacer à deux mois. Les aglaonemas n’auront jamais besoin de pots de plus de 15 cm. Ne rempoter les plantes adultes que tous les 2 à 3 ans. Le sol est constitué de terreau avec un bon drainage.
  .
Alocasia1
.
ALOCASIA (« Oreille d’éléphant »): Les soins à apporter à l’alocasia consistent surtout à lui offrir le plus de chaleur et d’humidité possible. Essuyer tous les jours les feuilles avec une éponge humide et propre, effectuer des bassinages réguliers au jet très fin et placer la plante sur un récipient plein d’eau et de cailloux. En hiver, arroser avec parcimonie, juste de quoi conserver au compost une légère humidité. Utiliser une eau un peu tiède et non calcaire. Effectuer des apports d’engrais tous les 15 jours en période de croissance. La dose d’engrais doit être diluée deux fois plus qu’à l’ordinaire. L’alocasia se rempote tous les deux ans en moyenne dans un mélange composé de terre de bruyère et de tourbe ou de terreau de feuilles. On doit incorporer au mélange une forte proportion de sphagnum et prévoir un excellent drainage.
.
Asparagus
.
ASPARAGUS : La température ambiante convient l’été. En hiver, dans une pièce chauffée, l’humidité doit être élevée et l’aération, excellente.  Pendant la période de croissance, arroser copieusement. Mouiller largement le compost puis le laisser s’assécher légèrement avant l’apport suivant. L’asparagus possède de grosses racines charnues lui permettant d’emmagasiner de l’eau et des éléments nutritifs). Il ne faut jamais laisser d’eau stagner dans la soucoupe. En hiver, arroser très modérément. Il faut simplement éviter le dessèchement complet du mélange. Durant la période de croissance, effectuer un apport d’engrais liquide ordinaire tous les 15 jours.  Le sol est constitué de terreau .
.
Asparagus falcatus1
.
ASPARAGUS FALCATUS : Il faut des arrosages et engrais régulièrs au printemps et en été. Réduire l’arrosage en hiver.
.
Bilbergia1
.
BILBERGIA : tous les billbergias se satisfont des températures habituelles d’une habitation hiver comme été. A la chaleur, arroser toute l’année de manière à maintenir le sol humide mais en laissant se dessécher sur quelques centimètres avant d’arroser de nouveau. La rosette doit également être maintenue humide et si elle retient l’eau, la remplir en renouvelant tous les mois en vidant d’abord celle qui y stagne. Fertiliser tous les quinze jours avec un engrais liquide ordinaire. Ces plantes ont des racines superficielles et peuvent rester dans des pots relativement petits. Utiliser du terreau.
.
Blechnum1
.
BLECHNUM : nécessite des arrosages fréquents et beaucoup d’humidité ambiante. Poser le pot sur un lit de gravillons humides sans que le fond du pot touche l’eau. Le mélange est constituté de terreau et terre de bruyère.
.
CAOUTCHOUC (Ficus elastica):  température de 13 à 16 °C, mais supporte des températures plus basses ou plus fortes avec des apports d’eau appropriés. Il lui faut de l’humidité au printemps et en été, une relative sécheresse en hiver. Nettoyer les feuilles régulièrement pour retirer les traces de poussière.
Planter dans un mélange à base de terreau.
.
Capillaire1
.
CAPILLAIRE (Adiantum) : demande une ambiance humide et un air pur sans courants d’air. Arroser fréquemment à l’eau douce et éviter les coups de sécheresse, qui sont fatals. Par temps chaud, arroser doublement et bassiner le feuillage.
.
Ficus benjamina1
.
FICUS BENJAMINA : demande un arrosage modéré en hiver. Laisser sécher le sol entre 2 arrosages. Effectuer un apprt d’engrais tous les 15 jours. Utiliser un mélange à base de terreau.
.
Ficus pumila1
.
FICUS PUMILA : nécessite une ambiance humide. Ne jamais laisser sécher le sol. Faire un apport d’engrais de façon régulière et nettoyer la poussière du feuillage . Planter dans un mélange à base de tourbe.
.
Fougère de Boston1
.
FOUGERE DE BOSTON (Nephrolepis exaltata) : nécessite une eau non calcaire, une température normale, de l’engrais 2 fois par mois entre mars et septembre. Garder la terre légèrement humide. Eviter les courants d’air.  Planter dans un mélange à base de terre de bruyère.
.
Fougère nid d'oiseau1
.
FOUGERE NID D’OISEAU (Asplenium nidus) : maintenir la terre humide. Une température normale suffit.  Planter dans un mélange à base de terre de bruyère.
.
Helxine2
.
HELXINE (Soleirolia soleirolii): garder le pot dans une soucoupe remplie d’eau et ne jamais laisser la terre s’assécher. En hiver, éviter l’arrosage sur les feuilles, qui favorise la pourriture. L’helxine apprécie un peu d’engrais, mais très dilué et seulement une fois par mois durant la période de végétation active. Trop d’engrais provoque l’allongement des pousses, puis leur dépérissement. Le mélange préconisé pour cette plante doit être léger et relativement pauvre. On peut utiliser de la tourbe pure en garnissant le pot d’une bonne couche de drainage. Utiliser des contenants assez larges, mais peu profonds.
.
Lierre1
.
LIERRE : attention : pas trop de chaleur ni d’eau.
.
Monstera1
.
 
MONSTERA DELICIOSA : bassiner et nettoyer fréquemment les feuilles, sauf lorsqu’elles sont très jeunes. La plante peut être cultivée sur lit de gravillons humides. Les racines aériennes contribuent à la nutrition de la plante. On les réunit parfois en faisceaux que l’on fait tremper dans un pot d’eau. En tout cas, il faut leur permettre à la longue de s’enterrer dans le mélange terreux.L’atmosphère habituelle d’une pièce d’habitation convient toute l’année.arrosage  et apport d’engrais régulièrs, ne pas rempoter chaque année, garder juste humide, sans excès, surtout en hiver. Enrichir d’engrais ordinaire liquide tous les quinze jours en période de croissance.  Utiliser un mélange de terreau et de terreau de feuilles qu’on peut additionner d’un peu de tourbe. Rempoter chaque printemps jusqu’à ce que l’opération soit rendue impossible par la taille de la plante. Par la suite, renouveler simplement le mélange en surface
.
Philodendron bipinnatifidum1
.
 
PHILODENDRON BIPINNATIFIDUM :  demande une bonne humidité de l’air et des bassinages réguliers.   Mais des arrosages modérés et de l’engrais en période de croissance.  Utiliser un mélange fertile à parts égales de terreau et de terreau de feuilles ou de tourbe grossière. Le rempotage peur se faire à n’importe quel moment de l’année sauf durant la courte période de repos hivernal, dès que les racines remplissent tout le pot. Quand la plante loge dans un pot de 25 à 30 cm, renouveler simplement le mélange en surface tous les printemps. 
.
Plectranthus nummularius1
 
PLECTRANTHUS NUMMULARIUS:  aime beaucoup l’eau en été lorsqu’il pousse et un apport d’engrais de temps en temps pour avoir des feuilles plus grosses et plus brillantes. Le plectranthus a besoin d’un mélange à base de terreau dans lequel on peut apporter un peu de terre de bruyère
.
Scindapsus1
.
SCINDAPSUS : nécessite une exposition mi-ombragée, chaude, humide, sans courants d’air. Bien arroser en été et pas trop en hiver. Attendre que la terre sèche entre 2 arrosages.  Un compost à base de terreau du commerce convient très bien.
.
Syngonium podophyllum1
.
SYNGONIUM PODOPHYLLUM: Cette liane ne nécessite que peu de soins. Elle apprécie toutefois une bonne humidité atmosphérique et se portera mieux si elle est cultivée au milieu d’autres plantes ou si on place le pot au-dessus d’un plateau d’eau. En période de croissance, bassiner fréquemment quand les températures sont supérieures à 18°C.Les syngoniums s’accommodent des températures habituelles d’une pièce d’habitation. Arroser modérément en période de croissance. La surface du mélange doit sécher entre chaque arrosage. En hiver, arroser avec parcimonie. Effectuer des apports d’engrais ordinaire liquide tous les 15 jours de mars à septembre. Utiliser un mélange à parts égales de terreau et de terreau de feuilles grossièrement moulues ou de tourbe. Ajouter une part de sable pour assurer un bon drainage. Rempoter chaque printemps si les racines remplissent complètement leur contenant.
.
Spathiphyllum1
.
SPATHIPHYLLUM : à cultiver, par exemple, au-dessus d’un plateau d’eau rempli de billes d’argile ou de gravillons. Bassiner fréquemment le feuillage, surtout pendant les chaleurs. La température habituelle d’un appartement convient très bien à cette plante. ll ne faut jamais laisser le mélange sécher complètement, tout en arrosant de manière modérée. Mouiller bien le compost à chaque arrosage, puis laisser la surface sécher sur un bon centimètre avant un nouvel apport. Effectuer des apports d’engrais ordinaire liquide de mars à septembre, tous les 10 jours environ. Rempoter en avril dans un mélange léger à base de terreau de feuilles.
.
Stephanotis1
.
STEPHANOTIS : Il est préférable de la cultiver au-dessus d’un plateau d’eau rempli de billes d’argile ou de gravillons. Bassiner fréquemment, surtout quand les températures sont supérieures à 20°. Supporte mal les écarts de températures et les déplacements intempestifs. les arrosages doivent être généreux avec une eau non calcaire. Faire des apports d’engrais ordinaire liquide tous les 15 jours de mai à septembre. Utiliser un mélange composé de terreau de feuilles et d’un peu de terre de bruyère et de sable. Rempoter la plante assez tôt au printemps, début avril.
  .
Il y d’autres plantes,
mais il y a déjà là de quoi faire,
n’est-ce pas?
.

POST-SCRIPTUM : plantes tolérant les mauvais traitements.

.

   

.

SANSEVIERA (à gauche) : le Sansevieria est connu pour son endurance aux mauvais soins, à la chaleur et aux arrosages irréguliers.

.

Cette plante peut tolérer les coins assez sombres pour un certain temps mais sa croissance sera ralentie. Il est préférable de lui donner une lumière vive, de préférence près d’une fenêtre orientée au sud, mais pas au soleil direct.
Le Sansevieria s’accommode bien des températures normales d’une maison (18-21 ºC) mais tolère aussi des extrêmes allant de 30 ºC en été à un minimum de 12 ºC en hiver.
C’est une plante bien adaptée à une atmosphère sèche.
Cette plante supporte mieux la sécheresse que les excès d’eau. En période de croissance, arrosez-la modérément en laissant sécher en partie le substrat. En hiver, diminuez les arrosages et laissez sécher le terreau en profondeur entre les arrosages. Ne laissez jamais d’eau dans la soucoupe sous peine de faire pourrir les racines.
Rempotez le Sansevieria, au printemps, tous les 2 ou 3 ans. Le compost doit bien se drainer et peut être composé de terreau pour plantes d’intérieur additionné de sable grossier ou de perlite.
.

ASPIDISTRA (à droite) : il est réputé pour son endurance aux mauvais soins, à la poussière, à la chaleur, au froid et aux arrosages irréguliers.

.

Cette plante tolère les conditions de faible luminosité mais sa croissance sera plus vigoureuse si elle est exposée à une lumière vive.
Cette plante supporte les soins les plus variés mais il ne faut toutefois pas oublier de l’arroser assez régulièrement, ainsi que de bassiner les feuilles de temps en temps.
Le feuillage de Aspidistra accroche facilement la poussière et par conséquent, il faudra laver les feuilles avec une petite éponge et de l’eau claire.
L’Aspidistra est assez gourmand et il faudra donc les arroser tous les 15 avec des engrais en été.
.

 

.
CRASSULA:
A gauche, c’est une crassula issue d’une bouture donnée par un collègue de bureau il y a 3 ans.
.
Encouragée par ce résultat, je viens de démarrer un autre essai de bouturage dans de l’eau (au centre).
.
A droite, c’est une crassula dont beau-papa ne s’occupait plus (à 89 ans, on ne peut pas lui en vouloir) et que nous avons récupérée. En fait, ,depuis quelques années, elle était restée en permanence dans une annexe du garage avec très peu de jour. C’est pourquoi j’ajoute cette plante à celles supportant les mauvais traitements. Elle des tiges qui se sont allongées faute de lumière et a adopté un port un peu retombant, mais semble tout de même en parfaite santé.
Elle est en outre d’une sobriété extraordinaire et peut passer l’hiver quasiment  sans eau si elle est au frais.
Du terreau mélangé à du sable lui convient bien. Il vaut mieux lui mettre un pot plutôt petit et ne la rempoter que tous les 2 ou 3 ans.
.

Publié 26 décembre 2008 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :