Archives du tag ‘juin

Taille en vert des pommiers en juin   9 comments

 .
On est censé faire les pincements « en vert » en juin :
.
 étêter les extrémités vertes des jeunes pousses
entre les ongles du pouce et de l’index,
 .
et la taille « en vert » en juillet :
en coupant ces pousses à 4 ou 5 feuilles avec un sécateur.
.
Ces opérations,
couplées à l’éclaircissage des pommes
visent à faire grossir les fruits.
 .
En fait, j’ai un peu télescopé les tailles,
je suis passée directement à la phase 2,  mais l’ai faite à mi-juin, ou presque : 
j’avais trouvé les pousses bien développées pour leur âge.
.
Cordon avant taille
.
Les arbres soumis à ce traitement ont été
les pommiers en cordon de l’allée du potager :
.
Cordon taillé
.
un pommier à grosses pommes dont j’ai perdu le nom, qui donne
 des fruits que nous consommons d’octobre à novembre
un pommier « Reinette grise du Canada »
et un 3ème pommier récupéré, qui est très nain
mais donne des pommes de taille moyenne à la peau grenat.
.
 Ou tailler en juin
.
Voici l’emplacement auquel je taille,
4 à 5 feuilles au-dessus de la naissance de la tige.
 .
Parasites
.
 Un autre avantage de la taille en vert
est d’éliminer les extrémités atteintes par des parasites,
comme celles-ci.
.
D’ailleurs, après la taille,
je n’ai pas eu besoin de traiter les pommiers contre les parasites, 
tout était parti manuellement!
 .
Pommes à éclaircir
.
J’éclaircis les fruits ensuite en laissant 2 ou 3 pommes par bouquet.
  .
Pour tailler les pommiers en cordon,
je n’ai eu  aucun problème, c’est à ma hauteur.
.
 
Cox orange
.
Pour le Cox orange, j’ai pris le petit escabeau
(si je tombe, le sol est meuble…)
.
 
et comme cela ne suffisait pas à atteindre le sommet,
j’ai utilisé l’ébrancheur.
 .
Place aux résultats maintenant:
.
Pommier1
.
un des pommiers en cordon
en octobre 2007.
 
 

Publié 12 juin 2008 par Leodamgan dans Entretien au potager, Pommiers, Taille

Tag(s) associé(s) : , , ,

Taille de la vigne en juin   3 comments

 .

 

 .

Tous les ans vers la même date, la vigne devient folle.

On a l’impression qu’elle fait des pousses de 1 mètre dans la nuit.

.
Vigne1b
.
J’ai une des vignes dans le fond du potager qui a étendu son domaine à la corde à linge.
 .
Vigne2b
.
 .
Bon, pourquoi pas? Il y a plein de grappes dessus. Je la disciplinerai mieux en hiver.
.

Vigne avant taille.

Et il y a les vignes des pergolas de la petite maison d’amis. Elles sont prises de folie également.
.
Vigne après taille
 .
On y voit plus clair après la taille.
.
Ce que je fais : je coupe à une feuille au-dessus de la dernière grappe  toutes les tiges qui portent des grappes.
Quant aux tiges qui ne portent pas de grappes, je les coupe presque toutes en laissant juste une feuille à sa base. Je garde seulement une demi-douzaine de longues tiges vertes pour remplacer éventuellement des branches âgées l’an prochain (c’est en partie en novembre et en partie en mars de l’an prochain que je ferai la taille pour cette opération de remplacement).
.
 
Le tout représente un volume impressionnant de feuillage coupé mais il faudra sûrement retailler encore en juillet.  Ma façon de procéder est plus simpliste que les techniques indiquées dans les manuels spécialisés, mais elle fonctionne, puisque tous les ans j’ai une bonne quantité de raisin, que ce raisin arrive à maturité et qu’il est même très bon et sucré.
.
 
A propos j’ai comme variétés du Muscat de Hambourg et du Chasselas doré.
.
 

Publié 18 juin 2007 par Leodamgan dans Taille de la vigne

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :