Archives du tag ‘fontaine

Et au milieu coulent 5 fontaines.   46 comments

.

On aime entendre chuchoter l’eau dans notre jardin.

.

.

Nous avons un bassin avec déversoir dans la rocaille,

..

la même chose sur un talus,

..

une fontaine près des bambous,

..

.

un bain d’oiseaux « jacuzzi »,

rien n’est trop beau pour nos petits piafs,

.

.

et une pierre fontaine avec ruissellement sur des galets

(c’est notre petite dernière),

.

Toutes ces fontaines sont entièrement réalisées de nos petites mains

(nous avons acheté les pompes, tout de même).

J’en ai parlé dans le cadre de nos travaux de bricolage:

 

https://leodamgan.wordpress.com/category/bain-doiseaux/

https://leodamgan.wordpress.com/2016/06/23/comment-nous-avons-debute-notre-coin-zen/

https://leodamgan.wordpress.com/2011/03/17/construire-un-bassin-hors-sol-avec-dversoir-dans-une-rocaille-partie-1/

https://leodamgan.wordpress.com/2010/05/04/construire-soi-meme-une-fontaine-pres-dun-pont-a-travers-les-bambous/

.

Pour la pierre fontaine, on vous expliquera plus tard

car cela fait partie d’une autre réalisation.

.

 

 

 

 

Publié 21 avril 2017 par Leodamgan dans fontaine, Non classé, Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

Construire soi-même une fontaine fonctionnant en circuit fermé avec un bain d’oiseaux (Ch 3)   23 comments

 .
Ne surtout pas se laisser impressionner par ce projet!
C’est très faisable.
 .
Ce chapitre 3  fait suite à :
https://leodamgan.wordpress.com/2010/04/08/construire-un-pont-a-travers-les-bambous-ch-1/
https://leodamgan.wordpress.com/2010/04/16/construire-un-bain-doiseaux-pres-dun-pont-a-travers-les-bambous-ch-2/
.
Il faut commencer par découper une plaque de contreplaqué
aux dimensions voulues pour faire le socle de la fontaine
car, bien entendu, on a d’abord fait des plans détaillés
et la marche à suivre
n’est plus qu’une formalité de réalisation
.
(qui prendra du temps
et sera un peu fatigante, certes…).
.
 
L’emplacement aura été soigneusement déterminé
et on aura veillé à araser le sol pour qu’il soit de niveau
(après avoir arraché toutes les souches de bambous gênantes).
.
Le socle de la fontaine se présente comme une boîte
dont la surface supérieure est solidement étayée par dessous
car il y aura du poids à supporter.
Marc avait pensé renforcer encore cet étayage avec un vérin de maçon,
mais n’en a pas trouvé chez notre fournisseur.
Il ne sera pas trop tard  pour le faire par la suite
car l’intérieur du socle restera toujours accessible par la face arrière,
ne serait-ce que pour résoudre d’éventuels problèmes de tuyauteries.
.
 On prépare le coffrage de la margelle de la fontaine
et l’emplacement du trou d’évacuation d’eau.
.
On dépose une première couche de ciment
en respectant le trou d’évacuation, bien sûr.
.
Ensuite, on recouvre de caoutchouc spécial bassin
puis de grillage.
Cette fois, le trou d’évacuation est recouvert par le caoutchouc,
 c’est voulu,
mais on marque bien son emplacement.
.
La deuxième couche de ciment est armée par le grillage placé auparavant.
On commence à disposer le tuyau d’arrivée d’eau,
immobilisé par des pierres cimentées,
le détail de cette réalisation est entièrement affaire de goût personnel.
Nous avons choisi des pierres grises
car le revêtement devra évoquer la pierre de lave ou le basalte.
Notre fontaine sera rustique
et un peu montagnarde.
.
 
Pour rester dans le style souhaité,
le ciment de coffrage de la margelle de la fontaine
est teinté dans la masse en noir.
.
Après décoffrage de la margelle,
cela prend tournure.
Les pierres plates horizontales sont prises dans le ciment.
Elles sont destinées à créer un mini-barrage dans la fontaine.
Le robinet d’arrivée d’eau est un peu trop visible
.
mais cela peut s’arranger avec un petit coffrage en ciment.
.
C’est à ce moment là qu’on découpe le caoutchouc et le grillage qui couvrent
le trou d’évacuation d’eau.
Il n’y aura pas de fuites à ce niveau là,
le tour étant bien pris dans le ciment.
.
On recouvre d’une grille fine
pour empêcher les feuilles de boucher l’évacuation.
On va maintenant vous décrire le fonctionnement
de la fontaine.
.
 
Bain d'oiseaux3 (7)
L’eau est remontée par une pompe placée dans le bassin d’oiseaux.
.
Depuis le bassin d’oiseaux à gauche,
cette eau passe dans un tuyau
le long du pont dans les bambous,
pour arriver dans le robinet de la fontaine à droite.
.
A l’arrière de la fontaine,
un autre tuyau part du trou d’évacuation
pour que l’eau redescende vers le bain d’oiseaux.
On fonctionne donc en circuit fermé.
.
Le socle est recouvert de carreaux de teinte anthracite
jointoyés de noir,
afin de rester dans la gamme.
 Au premier essai de fonctionnement 
il n’est pas interdit de croiser les doigts…
Le débit d’évacuation sera-t-il identique au débit d’arrivée?
Les tuyaux ont le même diamètre, certes,
on a tout de même une petite appréhension.
Mais au bout de quelques heures de fonctionnement,
.
on peut être certain que
ça marche!
.