Archives du tag ‘Etel

En partant à Auray…   104 comments

.

Depuis Etel

Pour aller à Auray..   il y a une petite route.. Elle démarre de Belz  pour arriver au lieu dit  Toul-Garros..
Toul veut dire Trou en  breton.. et Toul-Garros rappellerait  le trou causé par l’aviateur Garros qui s’était écrasé là avec son appareil..
Cette petite route passe entre champs et bois..  avec  parfois une petite zone industrielle..

.

Bordée  par endroits de murets où arbres et pierres sont entrelacés à jamais.. on  pourrait y voir arriver des chouans..
Moi je n’aime pas cette route..  on y croise  des camions qui ne respectent guère la vitesse autorisée..

.

Et  de surcroit, le matin l’hiver, on a le soleil levant dans les yeux.. souvent sous le pare-soleil..
Moi cette route me fait peur car j’ai la crainte d’y voir surgir du gibier..
On en aperçoit souvent dans les champs sur le côté.. quand l’aube naissante y étale son tulle de brume

.

J’ai toujours une appréhension à y circuler le matin tôt…..
J’étais  en train de faire part de mes inquiétudes à Mo.. et avait réduit ma vitesse entre 60 et 70 au grand dam du pressé derrière moi..

.

Un peu avant Ker Pont.. à la hauteur de Lann Rohan.. deux cervidés traversent dans le soleil levant..  j’ai freiné.. le premier a fait un grand bond en avant.. le second a fait demi-tour..

il y a parfois des coïncidences étranges.. les psychiatres disent qu’il n’y a pas de coïncidences.. 

Mon esprit serait-il en communion avec celui des animaux du Mané  er Houet..

.

Serais-je devenu druide.. sans le  savoir..

Aurais-je moi-même, par la force de la pensée, mis en œuvre cette conjonction..

.

Dois-je faire un pèlerinage sur la tombe de Merlin..

.

dans la forêt de Brocéliande ..

.

Aller chercher la force ancestrale du radon granitique dans des menhirs de Kerzerho…

il est donc vrai que cette terre est mystérieuse..

les korrigans..

le bugul-noz…

.

.

Est-ce l’esprit du roi Marc’h  et ses oreilles de cheval.. Marc.. Marc’h

.

Je vais vérifier mes oreilles tous les matins.. on ne sait jamais

Marc

Publié 10 octobre 2021 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , ,

Que le temps me dure….   109 comments

.

de retrouver mon petit Liré Breton..

.

.

De humer l’air frais et parfumé du matin..

.

.

Entendre le vacarme criailleur des  goélands qui se chipotent les centimètres sur le port.

.

.

Voir les petits soleils levants frileux sur la ria..

.

.

Que le temps me dure de retrouver le port..  les  viviers du Pradic  près de l’ancienne glacière..

.

.

Que le temps me dure de retrouver le gout des huitres, des langoustines..

Oui que le temps me dure..

.

.

Que j’aime ce pays.. quand le  vent fait siffler les fils et gronder la barre ..

.

.

Je l’aime quand le soleil se couche en flamboyance. .  à rendre jaloux les rougeoiements des  mers du sud.

.

.

Je l’aime quand il pleut, que le vent nous lance ses gouttes salées ..

Gast .. !!  je  l’aime ce pays..  et il me manque.

 

Le texte est de Marc

Publié 10 mai 2020 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Le Loch Ness et Nessie à Etel…?   65 comments

.

En exclusivité pour nos lecteurs…

Par chance, notre reporter était là et,  surmontant son angoisse, il a réussi à obtenir quelques images d’une créature reptilienne qui a émergé quelques instants dans le port d’Etel, suscitant l’effroi des rares témoins..

Dotée de nombreux tentacules et d’étranges excroissances sur le dos, elle est apparue durant quelques instants que notre héros a pu filmer. Elle évoluait sans montrer de signes d’agressivité, ni même de crainte des spectateurs  pétrifies sur la jetée, puis a disparu en semblant se scinder en  éléments  indépendants.

.

D’autres personnes, témoins de la scène ont précisé :  « ça fait plus de 50 ans que je suis à Etel,  je n’ai jamais vu ça! ».

Un autre raconte :  « oui, dans ma famille on en parlait, mais de mémoire, personne ne l’avait jamais vu! ».

Le film a été envoyé pour enquête à l’Université Nautique de Gestion des Animaux Grotesques  (UNGAG).

Nous informerons bien entendu nos lecteurs des conclusions de l’UNGAG.

Publié 7 septembre 2019 par Leodamgan dans Bretagne, Divertissement, Etel, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Week-end de l’Ascension à Etel   64 comments

.

Avec un peu de chance

.

.

et de bons yeux, on arrive à distinguer les bateaux au milieu des autos du parking du port..

.

.

pique-nique, les pieds (presque) dans l’eau

 ..

et bronzette post-prandiale.

.

.

Ça mord?

..

Drôle de piste cyclable.

.  .

On commence à sortir les bateaux ancrés dans le port depuis l’année dernière….

.

Bref, les touristes arrivent…

.

Publié 1 juin 2019 par Leodamgan dans Etel, Non classé, Voyages

Tag(s) associé(s) : , , ,

Noël au balcon?   69 comments

.

C’était le 19 décembre..

.

Noël au balcon, Pâques aux tisons, nous dégoise* le vieil adage..

L’en a de bonnes le gonze*..   au balcon, tu parles Charles…

.

.

Mais quand dehors ça souffle à 50 nœuds avec le ciel qui presse ses nuages façon essorage de wassingue*..

Au balcon.. mes genoux oui..  ça caille trop des meules*.. même une grenouille ne s’y risquerait pas..

Et  quand je dis grenouille.. c’est histoire de respecter le  dicton et la chanson..

.

.

«  Il pleut il mouille c’est la fête à la grenouille »..

Parce que cette pauvre bête est en train de s’esbigner*..  eh oui..

C’est  drôle  ce qu’ils ont réussi à nous balancer en loucedé* les ricains..

je ne parle pas du  MacDo ou des ailes de poulets tartinées de croustille.. non.. sont plus marles*..

.

.

les doryphores.. le  feu bactérien.. le black bass…

les écrevisses de Louisiane… la grenouille taureau qui atteint le kilo..  la crépidule qui ruine nos coquilles St jacques..

tout ça.. c’est du pur jus Oncle Sam..

.

.

En tout cas.. même un crapaud buffle bien burné* se ferait balayer du  balcon.. avec le zef*  qui fait dehors…

.

.

Ça fait bling bling dans les haubans sur le port..

Ça chanstique* les barlus*..

Avec un temps pareil faut s’acagnarder au pieu*.. en attendant  que ça passe.. hiberner.. en boule…  tarin* dans le fion*  comme les clebs*..

Quand je pense qu’il y a  peu on renaudait parce que la clim’ était en rade..

Alors on a lutté avec les moyens du bord..

.

On a  sorti le ti punch..

.

et  avec Mo on a  guirlandé..

(rien à voir avec le verbe s’enguirlander)

 

On ne s’est pas mis la rate au court bouillon.. on  a sorti toute notre richesse..

et on a décoré comme on a pu..

Alors, joyeux Noël à tous!

Marc

Dégoiser : parler, jacter

Gonze : individu, mec, type, quidam

Wassingue : serpillière en langage de ch’nord

Meules : fesses, cul, dargif

S’esbigner : s’enfuir, disparaitre

En loucedé : sournoisement, en douce

Marle : malin

burné : courageux, couillu

Zef : vent (on appelle les gens de Brest « les ti zef »)

Chanstiquer: vaciller, faire chanceler

Barlus : bateaux

pieu : lit, plumard

Tarin : nez, pif

Fion : trou du cul

Clebs : chien, clébard

Se mettre la rate au court bouillon : s’inquiéter, mouronner…

Publié 23 décembre 2018 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :