Archives du tag ‘division

Division des dahlias   15 comments

.
La division des dahlias
 .
 n’est pas beaucoup de travail,
.
 
 
Je n’ai que 6 variétés,
à savoir:
Bishop of Llandaff,
dahlia blanc,
dahlia « fluo »,
dahlia « le croco » (peut-être…),
Dahlia « Marylin »,
Dahlia rouge.
.
 
 
.
Les dahlias sont mis en végétation dans la serre depuis 3 semaines,
dans du terreau légèrement humide.
 .
En regardant la photo,
 je me souviens que j’ai reçu récemment  une 7ème variété
(blanc et pourpre, paraît-il),
cadeau du pépiniériste, en bas à gauche.
 .
Je verrai bien ce que cela donnera.
 .
 
.
La division des dahlias
consiste à fragmenter les gros tubercules comme celui-ci
de manière à conserver un bourgeon au moins
par fragment obtenu.
 .
Je le fais quand les pousses se développent.
Cela permet de bien voir ce que l’on fait,
mais ces jeunes pousses sont très fragiles,
il faut procéder avec précaution.
 .
.
Pour ce dahlia
« Bishop of Llandaff »
ça s’est bien passé : pas de dégâts.
J’ai pu diviser le gros tubercule en 5 parties
qui seront plantées séparément.
 .
J’ai traité le reste de la même manière.
 .
J’attendrai qu’il fasse plus chaud pour les mettre en pleine terre
 .
et j’attendrai aussi que mes tulipes oranges défleurissent
 .
 
.
 car ces dahlias là
vont prendre leur place.
 .
Ce sont vraiment mes  préférés.
.

.

Diviser les iris   17 comments

 .
qui règnent sur le jardin.
 .
.
C’est intéressant en mai,
 .
.
mais beaucoup moins le reste de l’année.
Surtout quand ils se développent anarchiquement.
.
Après l’opération, nous avons :
 ..
Diviser les iris
.
A gauche, le feuillage coupé à jeter,
au centre, les vieux rhizomes à jeter aussi
et à droite, les plants, bien raccourcis du feuillage et des rhizomes,
que j’ai repiqués
 .
.
au même endroit pour commencer
 .
 
.
 et ailleurs aussi
parce qu’il m’en restait
(évidemment).
.
 
.
J’avais des iris aussi ailleurs :
beaucoup d’iris avec un peu d’anémones du Japon au début,
 .
et maintenant, c’est le contraire.
.
.
J’ai sauvé de l’extinction totale
les iris survivants
en les repiquant dans une petite rocaille,
 .
 
 .
les anémones du Japon
ayant manifestement gagné la bataille.

.

Publié 27 juillet 2009 par Leodamgan dans Multiplication : bouturage, marcottage, division

Tag(s) associé(s) : , ,

Division du thym en fleur   11 comments

.
C’est quand le thym est en fleur
que son bouturage est inratable, paraît-il.
.
C’est ce que j’ai lu dans un magazine de jardinage
qui décrivait une méthode de bouturage  du thym.
.
J’ai essayé cette méthode aujourd’hui pour la première fois.
Je vous donnerai donc plus tard mon avis là-dessus.
.
J’ai une bordure de thym qui devient irrégulière
et un peu âgée pour tout dire.
.
Thym à diviser
.
La méthode consiste à déterrer un pied de thym,
.
Eclats de touffe de thym
.
puis à arracher,
 je dis bien arracher (c’est important),
et non pas tailler proprement avec un outil bien affûté,
des branchettes jusqu’à diviser complètement la touffe.
.
Thym repiqué
.
On plante profondément ensuite les éclats
en laissant juste dépasser le haut des tiges.
On termine en arrosant copieusement, bien sûr.
.
Cette technique vous fait hésiter?
Il y a une autre façon de faire :
.
déplanter un pied de thym et le replanter beaucoup plus profondément
de façon à ce que seules les extrémités des tiges sortent de terre.
En automne, des racines ont dû se former le long des tiges.
On déterre le pied et on tronçonne toutes ces tiges racinées
pour les planter aussitôt à 20 cm de distance.
.
Thym
.
Si vous essayez celle-là, dites-moi…
.

Division des touffes de perce-neige en fleur   7 comments

 .
Les perce-neige se divisent
quand ils sont en pleine floraison.
 .
C’est maintenant.
.
Perce-neige1b
.
Par exemple, je vois une grosse touffe à flanc de rocaille
.
 Perce-neige4
.
que je divise pour replanter les éclats aussitôt.
Un peu d’arrosage, et c’est tout.
.

 

Perce-neige1
.
Un peu plus bas dans la rocaille,
il y a beaucoup de perce-neige disséminés à mi-ombre
où on les voit à peine.
Dommage.
 .
Perce-neige3
.
Je déplante tout ça
et je cherche un endroit
où je les verrai mieux.
 .
Hellebores et perce-neige
.
La base du talus me paraît convenir
car il y a déjà à proximité une touffe de perce-neige
(que je laisserai tranquille cette année).
 .
Perce-neige6
.
Il y a un endroit dénudé dans l’herbe
que je m’empresse de meubler.
.

 

Hellebore et perce-neige (3)
.
Et voilà.
.
Je trouve que les perce-neige
vont bien avec les bruyères
et les fougères.
.

 

%d blogueurs aiment cette page :