Archives de la catégorie ‘Travaux en serre

Jardinage en appartement   18 comments

 .
Faut bien s’occuper par temps de pluie.
 .
 
.
On se fait souvent des salades de fruits :

ananas, kiwis, papayes… par exemple.

.

 .
.
Lors de la préparation, on évide les papayes
..
.
de leurs graines brunes.
 .
.
On a vu sur internet qu’on pouvait faire germer les graines de papaye
.
 
.
dans du coton humide.
Pourquoi pas?
 
 
D’autre part, j’ai commencé des semis à la mai
dans des mini-serres chauffantes
avec des graines de:
.
2 sortes d’oeillets d’Inde,
rudbeckias,
zinnias,
« piment des oiseaux »,
brassica nigra,
trigonelle foenum ,
« oiseaux de paradis » (on peut toujours rêver),
amarantes rouges,
amarantes tricolores,
pavots,
fleurs de la passion,
pois de senteur,
cléomes,
physalis.
 .
Je n’ai risqué que quelques graines de chaque variété,
pour qu’il reste de quoi essayer un autre mode de culture en cas d’échec.
 .
 Et il reste plein de place dans ces mini-serres
pour les semis de
tomates!
.
.
Ensuite, c’est la mise en place du couvercle
et de l’éclairage spécial « plantes ».
 
Mesdames les graines
sont instamment priées
de lever maintenant.
 .
Et le 4ème jour, déjà :
Les plus obéissantes étaient :
 .
les pavots
– les deux variétés d’oeillets d’Inde
– le brassica nigra,
– le trigonella foenum
– les amarantes rouges.
 .
Pour info, il fait 22° dans la mini-serre
 et c’est éclairé en ce moment de 8H à 18H..
.

Publié 8 février 2010 par Leodamgan dans Semis et plantations ornementaux, Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , , ,

Semis en terrines   13 comments

Ca ne se mange pas,
ce sont des semis de fleurs.
 
Il importe de ne pas lésiner sur la
 qualité du terreau
utilisé.
 
 
Comment vais-je arriver à gérer tout ça?
Avec les graines récupérées, les graines achetées et les graines cadeaux,
il y a surplus manifeste.
 

 

Les très grosses graines
comme celles du ricin
sont un vrai bonheur,
je les enfonce par trois dans la terre de petits pots.
Facile!
 
Il est beaucoup moins amusant d’ouvrir un paquet
pour apercevoir
quelques traces de poussière
qui sont censées être des graines.
Eviter de pousser un soupir de découragement à ce moment là
(quoique… cela peut évacuer le problème).
 
Il y a des graines amusantes aussi,
comme ces graines récupérées sur des cardons
et qui ne demandent qu’à s’envoler.
Les recouvrir de terreau avant de leur tourner le dos.
On ne sait jamais.
 
 
Tant bien que mal,
tout est semé en terrines au fond percé de trous
ce qui permet en les plongeant dans une bassine d’eau,
d’humidifier le terreau
sans déranger les graines.
  
Les terrines, une fois égouttées,
 sont rangées dans le chassis qui est vide en ce moment.
Lorsqu’il est fermé,
il y règne une température de 12 ou 13° quand il n’y a pas de soleil.
Il faudra mieux faire
pour que les graines lèvent.
 
————————-
CE QUE J’AI SEME :
————————
 
 
    Amarantes tricolores.
   
Basilic pourpre.                               Belles de nuit.                               Cardons. 
 
 
Chardons.                          Cléomes.
  
                Inule.                                     Ipomées. 
  
 Lychnis.                          Mauves blanches.                         Mina lobata. 
 
Mufliers.                         Némésia.
  
Ricin.                        Roses trémières.                             Sorgho.
 
Et où vais-je mettre tout ça
(si ça lève)?
Chaque chose en son temps. 

 

Publié 28 mars 2009 par Leodamgan dans Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , ,

Semis des tomates à la maison   16 comments

.
Parce qu’il faut 20° pour que les graines germent
.
et que notre serre est
seulement maintenue hors gel.
.
Je récupère mes graines d’année en année
sur les tomates de notre potager
ou sur des tomates achetées
(par curiosité),
.
Et même, j’achète des graines parfois.
.
.
Ceci  me donne plus de variétés que je ne peut en semer au potager.
Soit 22 variétés cette année si j’ai bien compté (les petits pots plus les sachets).
.
.
Compte tenu de la température ambiante cette année,
je vais les faire lever
dans la maison.
.
J’utilise habituellement
des petites serres chauffantes.
.
Je vais pouvoir faire
 11 variétés différentes
avec les terrines que je vais mettre dedans.
Les terrines longues pouvant abriter 2 variétés.
.
Il a fallu faire des choix,
.
.
voici les sélectionnées.
.
.
Classiquement, je sème clair ces grosses graines,
.
.
J’imbibe d’eau la terre des terrines
en les plongeant dans une bassine d’eau
pour ne pas déranger les graines en surface.
.
.
et les range dans les serres chauffantes
après les avoir bien égouttées.
.
.
Ensuite, je les branche dans la maison
et je croise les doigts une bonne semaine.
.
Semis des tomates à la maison
 .
Non, ce n’est pas déjà la récolte,
ce sont quelques tomates ramassées en septembre dernier.
.
Cela avait bien marché,
on peut dire.
.

Publié 7 mars 2009 par Leodamgan dans Travaux en serre

Tag(s) associé(s) : , ,

Repiquage des plantules de tomates   13 comments

 .
Un certain nombre de plantules de tomates
sont bonnes à être repiquées
.
car elles ont au minimum les deux (vraies) feuilles réglementaires.
Je les avais semées en serre il y a plus d’un mois
à partir de graines récupérées sur les tomates des années précédentes.
 .
Plantules tomates1 
.
Elles sont dans des mini-serres chauffantes.
La terre est tiède sous les terrines
j’ai 2 bacs comme celui-ci.
.
Pots
.
Je rassemble le matériel :
étiquettes et pots de diverses couleurs.
Ce n’est pas pour faire joli ces couleurs,
c’est pour séparer les variétés de tomates
et cela me permet de mettre une seule étiquette
par groupe de pots d’une même variété.
 .
 
 Repiquage
.
J’utilise du terreau fin spécial repiquage.
 .
 Trempage
.
Pour arroser, je fais tremper les pots dans un bac rempli d’eau
plutôt que de verser l’eau dans les pots,
ça évite de trop tasser la terre ou de noyer les petites plantes.
 .
Egouttage
.
Ensuite, je laisse égoutter l’eau en excédent
.
  Stockage
.
 
 avant de rentrer les pots en serre.
J’ai repiqué une petite soixantaine de  plants.
. .
Reste plantules
.
Il reste des plantules trop petites dans l’une des mini-serres.
Elles ne me dérangent pas pour l’instant et grandiront peut-être.
L’autre mini-serre, sur la gauche, est vide
et prête à accueillir d’autres semis gourmands en chaleur.
 ..
Tomates4
.
Je n’ai plus qu’à croiser les doigts
en espérant des résultats
comme les années précédentes.
.

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :