Archives de la catégorie ‘Semis et plantations au potager

Nos achats de fleurs et de graines pour 2020   97 comments

.

Séduits par des catalogues de pépiniéristes, peut-être même pas trop « photoshopés »?

nous avons fait des achats.

.

Honneur aux fleurs, rien de vraiment original, plutôt des valeurs sures:

.

.

Des envies de bulbes à cultiver en pot:

bégonia « Anglélique » pour sa couleur rose à mi-ombre, bégonia « Gold balcony » au soleil,

bégonia « Illumination » en plein soleil, Glaïeuls d’Abyssinie pour la fin d’été,

...

fuchsia nain « Lady Thumb » à cultiver en bac, fuchsia Riccartonii qu’on peut cultiver en pleine terre,

rosier « Madame A. Meilland », rudbeckia « Goldsturm » pour le talus en fin d’été.

.

Ce bambou est original en revanche : il a des cannes rouges,

il répond au nom de « Fargesia indian wonder »

.

Ce n’est pas le tout d’admirer des fleurs, il faut aussi se nourrir.

Nous avons donc complété les graines qui nous restaient de l’an dernier avec :

.

.

haricot nain « Suprémo » (s’ils le disent…), betterave « Bull’s blood » (Olé…),

carotte  « Subito » (pas presto?), Carotte  « Texto » (ça c’est envoyé…),

.

.

laitue « Cud Voorburgu » (du Nord? jamais essayée encore), mâche Amely (j’espère mieux réussir que les autres années),

laitue pommée « Milan » (je connais), navet « Purple crown » (c’est royal),

..

Et quelques radis pour finir :  radis « Leradical », radis « Gloriette ».

.

Résolument optimistes, nous espérons avoir, en saison, d’aussi jolies images dans notre jardin

que sur ces rutilants catalogues qui nous ont fourni les photos de cet article.

.

Parfums d’Euskadi   101 comments

.

Agur

Bien sûr..  pauvre  Parisien  que je suis  je  n’ai pas la prétention de rivaliser… mais il ne m’est pas interdit d’essayer de retrouver les odeurs de mon enfance..

Quand Mémé L… faisait  rissoler  ses piments dans la grande cheminée.. noircie par les  années.. et quand  elle y ajoutait le jambon.. en tranches épaisses ..   le bruit.. l’odeur .. le gras qui devient translucide..

Que ne donnerais-je pour  m’y retrouver..

..

Alors  Mo a cultivé aubergines, courgettes, piments des landes.. poivrons.. tomates..

C’est la première fois qu’on a eu des légumes comme ceux-là…

J’ai  tenté le poulet basquaise… sans l’irrintzina.. les  maisons d’Haïnoa, ou celles d’Espelette  chargées de piments..

Les noms qui chantent..  Saint-Jean Pied de Port.. Saint Pee sur Nivelle.. Irouleguy..

Et l’Adour avec sa barre.. comme ici à Etel..   petit, je m’imaginais  une barrière en travers de la rivière…

.

.

Il faut  commencer par faire rissoler, jambon de Bayonne, chorizo, poivrons.. et réserver le mélange.

.

.

Puis..  faire rissoler les cuisses de poulet dans la poêle…

J’ai mis un peu de graisse de canard..  « hé té Hilh de pute! »  comme disait mon cher Papu  avec son accent  roulant.. ça ne peut pas faire de mal…

.

.

Ensuite on  remet le mélange  de poivrons..  puis les tomates..  on couvre et on laisse mijoter le temps qu’il faut..

Bien sur il y a du piment d’Espelette.. Sel poivre.. (pas trop).

.

Là on peut boire un coup d’Irouleguy.. ou de Madiran (le vin préféré du bon roi Henry).. Voilà..

.

Et comme on dit .. adishatz..

.

Marc

.

 

Transplantation de cassissiers (près d’un hérisson?).   57 comments

.

Les cassissiers sont vieux, mais donnent toujours.

.

Je les ai déplacés à un endroit plus dégagé et plus ensoleillé.

Ils sont maintenant proches d’une clôture orientée sud-est.

.

cassissiers1.

Le terrain est en pente. On les voit ici depuis le bas

.

cassissiers2.

Et là depuis le haut.

.

hc3a9risson.

En nettoyant la bande de terrain avant la plantation,

j’avais découvert  un tas bien rond de feuilles de bambous.

J’ai supposé que c’était le gite d’un hérisson décidé à hiberner et je n’y ai pas touché.

Je n’ai pas planté de  cassissier  à cet endroit là, tant pis.

Le lendemain, je vois un sillon partant du tas de feuilles

comme si une bestiole rondouillette et courte sur pattes était passée par là

(j’avais ratissé la veille, pourtant).

.

hc3a9risson2

.

Y a-t-il un hérisson là-dessous?

Y en avait-il un qui est parti parce que je l’ai dérangé en travaillant à proximité?

.

La réponse au printemps, sans doute…

.

Achat de graines de fleurs et légumes en février   65 comments

.

En attendant le printemps…

.

1begonias1

.

des bégonias pour la mi-ombre,

.

2fleurs1

.

De l’alysse pour un tapis blanc,  la balsamine (cousine de l’impatiens) pour la mi-ombre,

les capucines en plein soleil, les cléomes aussi (si ces capricieuses veulent bien lever…)

.

3fleurs2

.

Les cosmos en plein soleil,

la giroflée quarantaine pour la fin de l’été, le gypsophile pour accompagner les autres fleurs,

.

4fleurs3

.

le lin rouge est annuel, les pavots d’orient sont vivaces en principe

ces pois de senteur sont annuels, la dernière fleur est une amarante pourpre dont j’ai récupéré les graines.

Il me reste également des graines récupérées de rudbeckias, de monnaie du pape, d’oeillets d’Inde et de genêts.

.

5legumes1

.

J’ai aussi acheté des graines de légumes

dont 2 variétés d’épinards  qui se cultivent à des époques différentes.

.

6legumes2

.

La tétragone a un goût plus fin que les épinards

mais il faut de la patience pour récolter des petites feuilles…

.

Il me restait encore d’autres graines de l’an dernier (navets Boule d’or, betteraves, chicorées…).

.

Où vais-je semer tout ça? Je verrai bien…

Je ne suis pas forcée de tout mettre cette année.

.

Il y a beaucoup d’impulsion dans mes achats de graines de fleurs

pour tout avouer…

.

.

Les diverses variétés de tomates que je cultive.   48 comments

.

Cela fait plusieurs années que j’en sème

et j’ai essayé tant de semis différents

que je me limite un peu en nombre de variétés maintenant.

.

1tomates-29-sept-2

.

En ce 29 septembre,

il ne reste pas grand-chose sur les plants, évidemment,

mais avec l’été indien que nous avons en ce moment, les fruits continuent à mûrir..

.

2tomates-fin-sept-1

.

Je reproduis mes tomates à partir de graines récupérées sur celles de l’année.

j’ai acheté les premières graines chez Kokopelli en général,

ou alors je les ai récupérées sur des fruits achetés.

.

3tomates-potirons-2

.

Les tomates « potirons » sont de gros fruits dépassant les 600g.

Elles ne deviennent pas rouge vif même très mûres,

mais sont fondantes et juteuses.

On les pèle facilement, ce qui les rend encore meilleures en salade.

.

Je taille les plants sévèrement début septembre ,

en enlevant toutes les branches qui ne portent pas de fruits

pour favoriser le grossissement et la maturation de ceux qui sont formés.

En même temps, je surveille les feuilles pour éliminer toutes celles

qui portent la moindre trace de maladie

afin de ne pas contaminer les fruits

(il est trop tard pour traiter à la bouillie bordelaise).

.

4tomates-ananas

.

Les tomates « Ananas » ressemblent un peu aux précédentes,

mais la peau est jaune, lavée de rose, et la chair aussi.

Les fruits sont de taille variable, certains sont très gros.

Elles sont également faciles à peler.

Ce qui les rend particulières et justifie leur nom,

c’est leur parfum acidulé et un peu sucré qui rappelle l’ananas en effet.

Ce sont mes préférées.

.

Je les taille comme les « potirons ».

.

5petites-productives-prcecoces

.

J’ai surnommé ces tomates « petites productives précoces »

car ce sont leurs caractéristiques.

A l’origine,  j’avais des graines de 3 ou 4 variétés de tomates

précoces à cycle court, spéciales pour climats frais, du genre « Tchèque »,

mais je pense qu’elles ont dû s’hybrider entre elles depuis le temps

et je ne savais plus les distinguer,

alors, j’ai tout rassemblé.

.

Le goût est frais, agréable, mais pas extraordinaire non plus.

C’est surtout leur précocité qui les rend intéressantes.

.

Ce sont des tomates à port « déterminé » : elles produisent une quantité donnée de fruits, puis s’arrêtent.

Les plants sont petits.

Il n’est donc pas nécessaire de les tailler sauf pour éliminer les feuilles malades en fin de saison.

.

6tomates-en-grappe

.

Les tomates en grappe, tout le monde les connait, comme tomates « cocktail ».

Ce sont de petits fruits juteux à la peau fine,

mais pas très pratiques à faire en salade (trop de jus).

Je les laisse en vue dans la cuisine pour  picorer en passant…

.

Les plants, de grande taille, produisent de nouvelles ramifications tant qu’il ne fait pas trop froid,

fleurissent et donnent des fruits.

On se retrouve en fin de saison avec une quantité de fruits verts qu’on peut faire en confiture ou au vinaigre.

.

7cornues-des-andes-2

.

Je me souviens comment j’ai obtenu les graines de « cornues des Andes ».

C’était avec des tomates achetées sur un marché de l’île d’Oléron.

Le goût nous avait plu.

Ces tomates sont charnues. je les trouve bonnes en salade ou cuites

et j’en refais tous les ans.

.

C’est dommage qu’elles soient assez tardives,

mais avec le temps qu’il fait en ce moment,

elles mûrissent bien tout de même.

.

8coeur-de-boeuf

.

Les « coeurs de boeuf » ne sont plus à présenter,

quoique sous cette désignation, on trouve des variétés assez différentes en vente sur les marchés.

Celles qui ont une forme biscornue de bourse ou de blague à tabac sont assez farineuses,

même cultivées dans son jardin. Je n’en ferai plus.

.

Ce sont celles qui ont réellement une forme de coeur qui sont bonnes :

fraiches, fondantes mais assez fermes et faciles à peler.

.

Les plants sont sensibles aux maladies,

mais en général, on a tout récolté avant qu’ils ne soient trop malades

et surtout, avant que les fruits ne soient atteints.

.

9berao-1

.

Les tomates « de Berao » sont surnommées « tomates en arbre », mais sous nos climats, ne dépassent pas 1m80.

Elles tiennent des tomates en grappe pour la fuctification,

mais elles rappellent les « Roma » ou les « olivettes »

pour leur forme et  leur texture charnue avec peu de jus.

Elles sont assez bonnes en salade, mais surtout intéressantes cuites ou pour faire des sauces.

.

Elles continuent de donner des fruits tant que la température n’est pas trop basse.

.

10a-farcir-1

.

Je ne sais plus ce que sont ces tomates.

L’étiquette est effacée et je ne me souviens plus de ce que j’ai pu planter là…

.

Elles sont ordinaires en salade  et leur forme ronde et régulière

me fait penser aux tomates à farcir qu’on vend sur les marchés.

J’en avais effectivement récupéré des graines

mais je suis déçue.

.

Je pense que l’an prochain,  je tenterai les tomates vertes qui sont délicieuses

et les noires qui sont très douces.

J’ajouterai des tomates jaunes, très douces aussi.

Ainsi, j’aurai un festival de couleurs!

.

Repiquage des stolons de fraisiers,   10 comments

 .
il faut planter les rejets de fraisiers dans des petits pots.
 .
Les plants de fraisiers ont beaucoup dégénéré ette année.
J’aurais dû m’en occuper l’an dernier au moins.
Mea culpa.
 .
Pour essayer de rattraper,
Je vais faire une nouvelle planche de fraisiers
à un autre endroit du potager,
 
.
.
à partir des rejets
qui poussent en vrac
sur les « Maras des bois ».
 .
.
Certains rejets ont commencé à raciner.
 .
 
.
En vue du déménagement,
j’enterre des petits pots remplis de terre
à la surface desquels
je fixe les rejets
sans couper le stolon de la plante-mère.
.
 
.
Pour fixer, j’utilise des morceaux de fil de fer pliés en U.
Système D.
 
 .
 

 

.
J’en profite pour jeter les vieux plants moribonds
qui ne font même pas de rejets.
 
.
.
.
Ce qu’il faut faire pour avoir beaucoup de ces trucs rouges.

 .

Publié 17 juillet 2009 par Leodamgan dans Semis et plantations au potager

Tag(s) associé(s) : , ,

Plantation des tomates sous abri   13 comments

 ..
J’en étais là
après le montage de l’abri à tomates:
.

https://leodamgan.wordpress.com/2009/05/18/montage-dun-abri-a-tomates-en-2009/

.
 
.
les tomates à planter s’impatientaient.
 .
.
J’ai meublé l’abri à tomates
que nous avons fabriqué.
 .
 

 

.
Les tiges des tomates sont si allongées
et paraissent si fragiles
que je préfère les poser à plat sur le sol.
 .
Un coup de vent mauvais est vite arrivé.
 .
 
.
Je creuse profond,
 .
 
.
je place le plant et sa motte de terre
dans le trou rempli d’eau
 .
 
.
et je comble de terre après.
Les plants sortent encore de 20 ou 30 cm au dessus du sol.
.
Tout l’espace prévu est occupé.
 
.
J’ai planté les variétés suivantes:
 .
  • « Tchèques », petites tomates précoces et résistantes au froid,
  • « Double Rich », grosses tomates orange foncé très riches en vitamines,
  • « Potirons », grosses tomates rouges,
  • « Coeur de boeuf », grosses tomates bien rouges à coeur,
  • « Ananas », jaunes orangées, au goût frais et légèrement acidulé, mais pas très précoces,
  • « Berao », dites ‘tomates en arbre’, mais chez moi, pas si grandes que ça,
  • « Summer Cider », je ne sais pas trop, c’est un paquet de graines cadeau du commerçant,
  • « Climbing Trip », plants censés atteindre 7 m de haut en régions chaudes, culminent à 2m chez moi. Grosses tomates rose foncé pas très précoces.
  • Tomates en grappes dont j’ai perdu le nom, productives,
  • Tomates, petites, productives et précoces dont j’ai perdu le nom aussi, voisines des « Tchèques » sans doute.
  • Tomates cerises « Christmas ».
.
Cela fait 70 plants environ.
.
 ..
 
.
Il me restait des plants.
 .
.
Après en avoir mis dans de grands bacs tels que ceux-ci,
ou des grands pots sur la terrasse en plein soleil,
il m’en restait toujours
et les voisins ne sont pas intéressés par les potagers.
.
 
.
J’ai donc gardé seulement 3 plants par variété comme secours
en cas de problème
et jeté le reste.
 .
Il est généralement conseillé de planter les tuteurs à tomates
avant de mettre les plants en terre
afin de ne pas blesser leurs racines.
.
 .
Mais je mets pas de tuteurs individuels aux tomates,
 .
Je fais des sortes de barrières en bambous
et j’attache les tomates aux bambous horizontaux
que je déplace en hauteur
au fur et à mesure
de la croissance des plants.
 .

Publié 20 mai 2009 par Leodamgan dans Semis et plantations au potager

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :