Archives de la catégorie ‘Récoltes, conservation et confitures

Cynara cardunculus   113 comments

L’artichaut ..

.

« Le légume des pauvres »  disait Coluche.. « il en reste plus dans l’assiette à la fin qu’au début.. ».

.

.

Moi , j’avais avec l’artichaut une relation étrange.. sado-maso  dirait sans doute Sigmund .. en fait, étant gamin, ce que j’aimais évidemment c’était le fond, bien chaud que l’on trempe dans une petite vinaigrette bien moussue..

Le problème est que pour en arriver là, et c’est là où Sigmund intervient, faut sévèrement se bruler les doigts..

En plus on a le supplice le plus lent.. plus on avance vers le Graal, plus ça devient chaud brulant…

Je ne parle pas de l’épilation, là c’est l’attaque du château et l’huile bouillante..

Je me promettais alors que, grand et riche, j’aurai un valet qui mangerait les feuilles en me laissant le fond tiède à souhait.. prêt à savourer.

Caramba.. encore raté..

.

.

Quand nous passions nos vacances dans le sud, prés de Toulon, j’avais découvert le petit violet que l’on mange cru.. un délice..

Particulièrement astringent pour les  gencives et le palais.. on est obligé d’adoucir avec un peu de rosé ***.. c’est à ma connaissance le seul remède efficace .

(***  ndlr : je rajoute : « avec modération »  c’est impératif..  😉  et avec la nouvelle loi.. faudrait pas que le blog de Mo soit interdit)

.

Lors d’un passage chez Truffaut (publicité gratuite).. alors que Mo était scotchée au stand des graines..

j’occupais mon temps à tourner dans les rayons et je fis l’acquisition d’un pied d’artichaut..

La réaction de la jardinière en chef ne fut pas des plus enthousiastes.. mais comme toujours..  elle me laissa  faire.

On a planté le pied dans un petit coin.. près d’un pommier où il a végété un bon moment.

Au hasard d’un remembrement Mo l’a transplanté et mis  dans un coin plus ensoleillé, mieux drainé..

.

.

Et là, misère.. il s’est mis à pousser tant et si bien qu’il a commencé à nous donner de superbes petits artichauts violets..

.

.

Forts de cette expérience, nous avons  investi dans deux autres pieds.. et en bons Bretons d’adoption on a pris des gros Camus de l’ouest.

.

.

Cette plante est magnifique..   cousine du chardon elle en a  la feuille dentelée..  énorme..  d’un vert un peu  glauque..

C’est une touffe décorative..

.

Artichaut oublié en juillet

.

qui donne ces boutons dodus qui se transforment en une fleur semblable à celle du XV Ecossais mais version XXXL..

.

A noter qu’il ne faut pas planter du persil à coté.. ces plantes se haïssent  et s’entretuent..

Nous avions eu l’expérience de ce phénomène avec un vieux poirier et un juniperus..

Eh oui.. il y a des Capulet et des Montaigu aussi dans la  nature..

Nous sommes en mai..  nos pieds ont commencé leurs cadeaux..

Un régal!

.

Ahh.. au fait.. juste avant de partir..  une question, c’est pas pour moi, c’est pour ma femme :

Les feuilles, faut les racler avec les incisives ou avec les dents du bas.. ?

.

Marc

.

Publié 17 mai 2020 par Leodamgan dans artichauts, Non classé, Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : , ,

Mirabelles … En excès?   85 comments

.

On ne croit pas avoir jamais eu autant de mirabelles que cette année.

.

.

.

Nous avons cueilli tout ce qui était à notre portée,  puis secoué les branches de l’arbre.

De quoi remplir quelques paniers.

Obligés de faire de la confiture ou d’en congeler après dénoyautage. La confiture fut faite avec 500g de sucre pour un Kilo de fruits.

Ce n’était pas fini quand j’ai fait les photos des pots : au total j’en ai fait 49

..

Il restait après ça encore plein de mirabelles inaccessibles et qui ne voulaient pas tomber quand on secouait l’arbre.

On devait partir en Bretagne, alors ce sera pour les abeilles qui semblent en raffoler.

Bon appétit, les petites bourdonneuses.

.

Fruits et légumes du jardin, il y a de l’espoir!   75 comments

.

En fait, il y a mieux que de l’espoir à cause de la canicule de cette année.

.

 

.

Les mûres sans épines sont à point dès début juillet.  C’est tôt….

.

 

.

J’en suis à 6 Kg récoltés  et à 20 pots de confitures.

.

 

.

et il en reste plein à venir,

cela fait presque peur.

Va  falloir limiter ça  l’an prochain.

..

Côté figues, nous récoltons celles dites « figues fleurs » qui mûrissent en été.

La description de la fécondation des figues n’est pas chose aisée

mais  ce qui est certain c’est que la prochaine fructification aura lieu de fin septembre à courant novembre.

.

.

Il y a de la confiture tout de même en attendant.

.

.

Il y a très longtemps qu’on n’a pas eu de tomates mûres avant le 14 juillet (une fois auparavant, une année à canicule…).

.  .

Le raisin se porte bien, merci…

C’est une de nos trois variétés  de vigne : le chasselas doré.

.

 

.

Je n’arrosais jamais les vignes les années précédentes, convaincue que c’étaient des plantes de terrain sec, voire rocailleux.

Cette année avec la canicule, j’ai arrosé et je n’ai jamais eu de grappes aussi grosses!

.

.

Les pommes  vont bien aussi  pour le moment. On verra ça d’ici un mois…

Ce sont des reines des reinettes.

.

C’est sympa d’observer nos futures récoltes après tout le boulot qu’on s’est coltiné les saisons précédentes, non?

.

Publié 15 juillet 2018 par Leodamgan dans Non classé, Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : ,

Mes récoltes au potager en octobre 2015   58 comments

.

birdsdessines_perso

.

Nous avons un petit pommier très nain, en cordon,

.

Pommes1.

dont j’ignore le nom

.

Pommes noix.

mais qui donne de grosses pommes rouges bien juteuses et sucrées.

Nous avons ramassé quelques noix aussi mais sans trop nous fatiguer

car nous n’en mangeons plus  guère.

.

Betteraves carottes

.

C’est une année à betteraves rouges et à carottes.

il en reste plein à ramasser,

donc crudités obligatoires au menu pendant un certain temps…

.

Haricots tomates.

Les haricots frais à écosser nous donneront deux ou trois repas (le potager est petit).

Quant aux tomates, j’ai ramassé toutes celles qui restaient sur les plants quelle que soit leur couleur,

rouges, jaunes, vertes…

Celles qui ne mûriront plus finiront en confiture de tomates vertes ou en conserves au vinaigre comme des cornichons.

.   Raisin.

J’ai fini de ramasser le chasselas doré

mais je laisse pour l’instant le muscat de Hambourg car je le trouve encore un peu acidulé.

J’ai même laissé presque toutes les grappes de muscat dans leurs sachets

à l’abri des merles, étourneaux, guêpes et frelons.

.

Je reconnais tout de même que si nous devions compter sur ce potager pour vivre,

nous n’irions pas bien loin…

.

Publié 25 octobre 2015 par Leodamgan dans Récoltes, Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : , ,

Grosse récolte de tomates…   59 comments

.

… vertes.

.

tomates1.

Il n’est plus question de les laisser sur les plants, elles ne mûriront plus avec les températures actuelles.

D’autre part, le mildiou attaque.

Il y a bien quelques tomates mûres (entre autres, les délicieuses « Roses de Berne »)

et d’autres un peu colorées qui peuvent continuer à mûrir

mais ça sent la confiture de tomates vertes…

:mrgreen:

.

tomates-vertes1-2.

Déjà en septembre, on se posait des questions :

« les tomates vont-elles rattraper leur retard  imputable

au temps froid et prolongé du printemps et à la sécheresse de l’été? »

En octobre,  il semble que la réponse soit définitivement :

« non ».

.

Les ingrates, après tout ce que j’ai fait pour elles!

.

tomates-vertes1.

Tout de même, il faut faire attention :

certaines de ces tomates sont normalement vertes à maturité

(« Green zebra », par exemple).

.

tomates-et-pommes1.

J’ai laissé la récolte à l’extérieur mais sous abri.

J’avais essayé les autres années de les stocker à la cave, mais elles pourrissaient.

Ici, elles sont en compagnie des pommes.

Il parait que les pommes dégagent du gaz éthylène à l’état de traces,

ce qui induit la maturation des autres fruits.

.

A vérifier…

.

.

Publié 16 octobre 2013 par Leodamgan dans Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :