Archives de la catégorie ‘Récoltes

Les derniers légumes du soleil font grise mine..   92 comments

.

Nous aussi par moments.

Normal avec ce temps!

.

.

J’ai vu quelques petites aubergines de 10 à 15 cm qui avaient vaillamment poussé pendant nos trois semaines bretonnes

..

et des petites courgettes de 10 cm (la photo est trompeuse).

J’ai arraché tous les plants.

J’ai eu beaucoup de mal à déterrer ceux des aubergines, le tronc était dur comme celui d’un petit arbre, quant aux racines…

..

Il y avait aussi un reste de piments doux des Landes qui passeront dans les bricks au thon de demain.

Et un soupçon de framboises pour décorer les salades de fruits.

.

Et voilà, aubergines et courgettes une fois découpées, cela ne représente pas grand-chose…

.

Vivement l’été prochain!

Publié 11 novembre 2019 par Leodamgan dans Non classé, Récoltes

Tag(s) associé(s) : , , ,

Parfums d’Euskadi   101 comments

.

Agur

Bien sûr..  pauvre  Parisien  que je suis  je  n’ai pas la prétention de rivaliser… mais il ne m’est pas interdit d’essayer de retrouver les odeurs de mon enfance..

Quand Mémé L… faisait  rissoler  ses piments dans la grande cheminée.. noircie par les  années.. et quand  elle y ajoutait le jambon.. en tranches épaisses ..   le bruit.. l’odeur .. le gras qui devient translucide..

Que ne donnerais-je pour  m’y retrouver..

..

Alors  Mo a cultivé aubergines, courgettes, piments des landes.. poivrons.. tomates..

C’est la première fois qu’on a eu des légumes comme ceux-là…

J’ai  tenté le poulet basquaise… sans l’irrintzina.. les  maisons d’Haïnoa, ou celles d’Espelette  chargées de piments..

Les noms qui chantent..  Saint-Jean Pied de Port.. Saint Pee sur Nivelle.. Irouleguy..

Et l’Adour avec sa barre.. comme ici à Etel..   petit, je m’imaginais  une barrière en travers de la rivière…

.

.

Il faut  commencer par faire rissoler, jambon de Bayonne, chorizo, poivrons.. et réserver le mélange.

.

.

Puis..  faire rissoler les cuisses de poulet dans la poêle…

J’ai mis un peu de graisse de canard..  « hé té Hilh de pute! »  comme disait mon cher Papu  avec son accent  roulant.. ça ne peut pas faire de mal…

.

.

Ensuite on  remet le mélange  de poivrons..  puis les tomates..  on couvre et on laisse mijoter le temps qu’il faut..

Bien sur il y a du piment d’Espelette.. Sel poivre.. (pas trop).

.

Là on peut boire un coup d’Irouleguy.. ou de Madiran (le vin préféré du bon roi Henry).. Voilà..

.

Et comme on dit .. adishatz..

.

Marc

.

 

Omelette aux courgettes jaunes du jardin   79 comments

.

Pour la deuxième fois…

.

.

On ne savait pas qu’il existait des courgettes jaunes, On l’a découvert au jardin après avoir planté notre achat en jardinerie.

On l’a découpée en rondelles et mise à fondre sur un peu d’huile d’olive. D’autre part, les œufs sont battus avec beaucoup de ciboulette.

.

.

Cette variété de courgette ne tombe pas en purée.

Elle garde sa forme tout en étant fondante.  On la réserve dans une assiette pendant le début de cuisson de l’omelette.

On la dispose sur la moitié de l’omelette qui finit de cuire. Puis on replie la partie libre de l’omelette.

Je trouve qu’elle a meilleur goût que la courgette verte.

.

Ensuite, on essaiera le flan de courgettes et bien sûr elle intègrera les ratatouilles maison!

.

Publié 11 août 2019 par Leodamgan dans Aliments et boissons, Récoltes, Recettes

Tag(s) associé(s) : , ,

Mes récoltes au potager en octobre 2015   58 comments

.

birdsdessines_perso

.

Nous avons un petit pommier très nain, en cordon,

.

Pommes1.

dont j’ignore le nom

.

Pommes noix.

mais qui donne de grosses pommes rouges bien juteuses et sucrées.

Nous avons ramassé quelques noix aussi mais sans trop nous fatiguer

car nous n’en mangeons plus  guère.

.

Betteraves carottes

.

C’est une année à betteraves rouges et à carottes.

il en reste plein à ramasser,

donc crudités obligatoires au menu pendant un certain temps…

.

Haricots tomates.

Les haricots frais à écosser nous donneront deux ou trois repas (le potager est petit).

Quant aux tomates, j’ai ramassé toutes celles qui restaient sur les plants quelle que soit leur couleur,

rouges, jaunes, vertes…

Celles qui ne mûriront plus finiront en confiture de tomates vertes ou en conserves au vinaigre comme des cornichons.

.   Raisin.

J’ai fini de ramasser le chasselas doré

mais je laisse pour l’instant le muscat de Hambourg car je le trouve encore un peu acidulé.

J’ai même laissé presque toutes les grappes de muscat dans leurs sachets

à l’abri des merles, étourneaux, guêpes et frelons.

.

Je reconnais tout de même que si nous devions compter sur ce potager pour vivre,

nous n’irions pas bien loin…

.

Publié 25 octobre 2015 par Leodamgan dans Récoltes, Récoltes, conservation et confitures

Tag(s) associé(s) : , ,

Des récoltes auxquelles je tiens médiocrement :   53 comments

.

les poires dites « de curé ».

.

poires1

.

Ces poiriers de plein vent,

(tels que celui-ci dont je peux en voir une partie depuis le vélux de la chambre)

sont énormes.

Et couverts de poires, hélas,

quasiment inconsommables.

.

poires2

.

Il culmine environ à 12 mètres,

si on le compare à la hauteur du petit bungalow

se trouvant sur le terrain.

.

poires3

.

il laisse tomber ses poires à demi-pourries un peu partout

en particulier au dessus du bassin

.

poires4

.

ce qui excite les poissons

qui se figurent que quelqu’un marche sur les planches

pour leur donner à manger.

.

Et j’en mets des poubelles pleines aux déchets verts,

ne voulant pas mettre de maladies au compost (pourridié).

.

poires5

.

Et s’il n’y en avait qu’un!

Mais il y en a un deuxième à l’arrière du bungalow!

.

Publié 23 septembre 2014 par Leodamgan dans Récoltes

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :