Archives de la catégorie ‘Recettes

Quiche lorraine   91 comments

.

C’est du moins ce que j’ai trouvé sous ce nom dans un de mes bouquins de recettes.

.

En ce moment, avec ce temps pluvieux, il n’est guère agréable de bosser dehors

alors je vaque à des tâches domestiques.

.

.

Donc, les ingrédients :

                      • une pâte brisée ronde toute prête
                      • 4 œufs
                      • 150 g de lardons « allumettes »
                      • 120 g de jambon
                      • gruyère râpé (facultatif)
                      • une cuillère à soupe de maïzena
                      • 25 cc de crème fraiche liquide
                      • poivre, noix de muscade

..

Préparation :

faire rissoler les lardons sans matière grasse

égoutter la graisse des lardons dans une passoire

répartir les lardons sur la pâte, puis les morceaux de jambon

..

battre les œufs avec le lait, ajouter la maïzena, la muscade et le poivre

(pas de sel car les lardons, jambon et fromage sont suffisamment salés).

verser cette préparation dans la pâte

saupoudrer de gruyère râpé (si on aime, moi oui…)

cuire au four  à 220° pendant 30 minutes

.

.

Et avec une petite salade sucrine, ça va bien…

.

Mais est-ce l’authentique  quiche lorraine?

Peut-être avez vous des variantes de cette recette?

.

Publié 14 décembre 2020 par Leodamgan dans Non classé, Recettes

Tag(s) associé(s) : , ,

Tiramisu aux cerises amarena   85 comments

.

J’ai déjà donné deux recettes de tiramisu en pots individuels

mais le parfum de celui-ci est différent même si les opérations sont semblables.

.

.

. Le matériel à préparer

. les récipients dans lesquels on a cassé les biscuits à la cuillère.

. Kirsch, guignolet, cerises amarena.

. Autres ingrédients :

3 oeufs

125 g de chocolat blanc

250 g de mascarpone

100 g de sucre en poudre

une cuillère à soupe de crème fraiche

PREPARATION:

On prépare une dilution à l’eau d’un mélange kirsch et guignolet et on y trempe les biscuits.

.

.

On fait fondre le chocolat blanc dans la crème fraiche.

Ensuite on y ajoute 25 g d’un mélange guignolet et kirsch.

.

.

On sépare les blancs des jaunes d’œufs

on bat les jaunes avec les 100 g de sucre

on ajoute le mascarpone et on mélange bien.

.

.

On bat les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel

et on les ajoute délicatement à la préparation précédente.

.

.

Par dessus les biscuits trempés dans les liqueurs on verse le chocolat fondu auquel on a ajouté  le guignolet/kirsch

On met dessus 3 cerises amarena par pot

On complète à ras bord avec la préparation crémeuse.

On couvre avec les couvercles .

C’est tout.

Ceux qui sont à consommer le lendemain passent une nuit au frigo.

Le reste peut aller sans problème au congélateur pour une occasion ultérieure.

Publié 6 décembre 2020 par Leodamgan dans Non classé, Recettes

Tag(s) associé(s) : ,

Tiramisu aux deux chocolats   85 comments

.

C’est la première fois qu’on fait cette version de tiramisu et on ne l’a pas encoure goûtée

On verra ça bientôt.

.

.

Il faut comme matériel :

  • des casseroles pour faire deux bains-marie
  • des petits récipients à dessert avec couvercles (6 pour la quantité de tiramisu obtenue)
  • un batteur électrique
  • des saladiers

Ingrédients:

  • 3 oeufs
  • 120g de sucre
  • 250g de mascarpone
  • 6 biscuits à la cuiller répartis dans le fond des récipients à dessert
  • 50g de chocolat noir
  • 50g de chocolat blanc
  • 50 ml d’Amaretto (liqueur italienne au parfum d’amande)
  • 100 ml de café très fort
  • crème fleurette

.

..

On sépare les blancs et les jaunes des œufs

On bat les jaunes avec le sucre

On y ajoute le mascarpone et on mélange bien

On bat les blancs en neige ferme.

On ajoute ensuite délicatement les blancs au mélange précédent

On divise ensuite  ce mélange final dans deux saladiers.

.

.

On mélange l’amaretto au café, on répartit ce mélange sur les biscuits à la cuiller.

On fait fondre au bain-marie séparément le chocolat blanc et le chocolat noir auxquels on a ajouté deux cuillers à soupe de crème fleurette

 

.

Dans les récipients à dessert, on verse le chocolat blanc fondu sur les biscuits à la cuiller

On répartit ensuite la moitié du mélange crémeux (oeufs+  mascarpone) dans les récipients,

on dépose du chocolat noir fondu par dessus

on complète les récipients avec la deuxième moitié de mélange crémeux

on saupoudre de cacao en poudre

on ferme les récipients et hop! au congélateur si on n’en a pas l’usage tout de suite.

.

Il est à noter qu’il y a un peu de vaisselle ensuite

.

Publié 22 décembre 2019 par Leodamgan dans Non classé, Recettes

Tag(s) associé(s) : , ,

Recette de brick au thon et à l’œuf.   86 comments

.

Les ingrédients pour 2 personnes :

  • 4 feuilles de brick
  • une boite de thon au naturel
  • 2 œufs
  • un petit oignon blanc, 3 ou 4 rondelles de chorizo, un ou deux piments doux des Landes ou un morceau de poivron, un citron

Hacher finement l’oignon, le chorizo, le piment doux et faire rissoler doucement dans une poêle frottée d’huile d’olive

Mélanger ce hachis rissolé au thon émietté et arroser d’un filet de jus de citron

Superposer 2 feuilles de brick par personne et y disposer le mélange en couronne.

..

Dans chaque couronne de mélange casser un œuf.  Replier les feuilles de brick et les mettre à poêle chaude du côté replié.

Saisir à feu vif deux minutes de chaque côté. Le jaune d’œuf doit rester liquide.

Servir chaud. Cela va bien avec une salade.

 

.

 

Publié 17 novembre 2019 par Leodamgan dans Non classé, Recettes

Tag(s) associé(s) : , , ,

Parfums d’Euskadi   101 comments

.

Agur

Bien sûr..  pauvre  Parisien  que je suis  je  n’ai pas la prétention de rivaliser… mais il ne m’est pas interdit d’essayer de retrouver les odeurs de mon enfance..

Quand Mémé L… faisait  rissoler  ses piments dans la grande cheminée.. noircie par les  années.. et quand  elle y ajoutait le jambon.. en tranches épaisses ..   le bruit.. l’odeur .. le gras qui devient translucide..

Que ne donnerais-je pour  m’y retrouver..

..

Alors  Mo a cultivé aubergines, courgettes, piments des landes.. poivrons.. tomates..

C’est la première fois qu’on a eu des légumes comme ceux-là…

J’ai  tenté le poulet basquaise… sans l’irrintzina.. les  maisons d’Haïnoa, ou celles d’Espelette  chargées de piments..

Les noms qui chantent..  Saint-Jean Pied de Port.. Saint Pee sur Nivelle.. Irouleguy..

Et l’Adour avec sa barre.. comme ici à Etel..   petit, je m’imaginais  une barrière en travers de la rivière…

.

.

Il faut  commencer par faire rissoler, jambon de Bayonne, chorizo, poivrons.. et réserver le mélange.

.

.

Puis..  faire rissoler les cuisses de poulet dans la poêle…

J’ai mis un peu de graisse de canard..  « hé té Hilh de pute! »  comme disait mon cher Papu  avec son accent  roulant.. ça ne peut pas faire de mal…

.

.

Ensuite on  remet le mélange  de poivrons..  puis les tomates..  on couvre et on laisse mijoter le temps qu’il faut..

Bien sur il y a du piment d’Espelette.. Sel poivre.. (pas trop).

.

Là on peut boire un coup d’Irouleguy.. ou de Madiran (le vin préféré du bon roi Henry).. Voilà..

.

Et comme on dit .. adishatz..

.

Marc

.

 

%d blogueurs aiment cette page :