Archives de la catégorie ‘Plantes à bulbes

Nos achats de fleurs et de graines pour 2020   97 comments

.

Séduits par des catalogues de pépiniéristes, peut-être même pas trop « photoshopés »?

nous avons fait des achats.

.

Honneur aux fleurs, rien de vraiment original, plutôt des valeurs sures:

.

.

Des envies de bulbes à cultiver en pot:

bégonia « Anglélique » pour sa couleur rose à mi-ombre, bégonia « Gold balcony » au soleil,

bégonia « Illumination » en plein soleil, Glaïeuls d’Abyssinie pour la fin d’été,

...

fuchsia nain « Lady Thumb » à cultiver en bac, fuchsia Riccartonii qu’on peut cultiver en pleine terre,

rosier « Madame A. Meilland », rudbeckia « Goldsturm » pour le talus en fin d’été.

.

Ce bambou est original en revanche : il a des cannes rouges,

il répond au nom de « Fargesia indian wonder »

.

Ce n’est pas le tout d’admirer des fleurs, il faut aussi se nourrir.

Nous avons donc complété les graines qui nous restaient de l’an dernier avec :

.

.

haricot nain « Suprémo » (s’ils le disent…), betterave « Bull’s blood » (Olé…),

carotte  « Subito » (pas presto?), Carotte  « Texto » (ça c’est envoyé…),

.

.

laitue « Cud Voorburgu » (du Nord? jamais essayée encore), mâche Amely (j’espère mieux réussir que les autres années),

laitue pommée « Milan » (je connais), navet « Purple crown » (c’est royal),

..

Et quelques radis pour finir :  radis « Leradical », radis « Gloriette ».

.

Résolument optimistes, nous espérons avoir, en saison, d’aussi jolies images dans notre jardin

que sur ces rutilants catalogues qui nous ont fourni les photos de cet article.

.

Stockage des bulbes de fleurs fânées   14 comments

 .
Comme tous les ans,
J’avais déterré en avril tous les bulbes
de narcisses et tulipes
après leur floraison.
 .
On est censé attendre que le feuillage soit complètement desséché,
mais comme à ce moment là, le feuillage tombe tout seul,
on se sait plus où sont les bulbes à retirer!
 .
J’avais mis donc
les plantes en jauge dans des jardinières,
 et les avais recouvertes de terre en arrosant un peu pour tasser la terre.
 Et c’est ainsi que j’ai attendu la fanaison complète du feuillage.
 .
 
 Bulbes en jauge
.
C’est le moment en juin ou juillet, quand tout est sec.
 .
Je prépare :
.
.
des filets qui contenaient cet hiver des oranges, citrons, etc…
et dont j’avais gardé quelques uns
.
Etiquettes
.
et des étiquettes écrites  au feutre indélébile.
 .
 
Bulbes à sécher
.
J’enlève les bulbes du pot
et les étale une journée dans la serre
pour qu’ils finissent de sécher.
 .
L’intérêt est de permettre de 
diviser les paquets de bulbes agglomérés,
d’enlever les bulbes épuisés ou mangés aux limaces
et de mettre de côté les bulbillons apparus cette année
qui ne sont pas encore aptes à fleurir
(si j’ai le courage je les planterai à part
pour qu’ils grossissent 1 an ou 2).
.
.
Et pour finir,
 les bulbes sont mis dans des filets avec leurs étiquettes.
.
 Je replanterai les plus beaux bulbes  en octobre
 .
 .
en attendant la floraison du printemps.
 .
 
%d blogueurs aiment cette page :