Archives de octobre 2021

Que faire en notre jardin en novembre 2021?   82 comments

.

.

Voyons voir…

.

DEPLANTER les dahlias et les géraniums en pleine terre pour les rentrer en serre

COUPER les fleurs fanées des asters et des hélianthus,

TAILLER les branches mortes des rosiers (la vraie taille se fera en mars).

RENTRER les plantes frileuses dans la serre (dès que la serre sera débarrassée de ce qui devra retourner dans la cave).

DEMONTER l’arrosage automatique du potager

FERMER et purger les robinets extérieurs

NETTOYER comme d’habitude : mauvaises herbes, feuilles mortes

ARRACHER les derniers plants de tomates, poivrons, courgettes…

PASSER un dernier coup de tondeuse

COTE BRICOLAGE : continuer à faire les étagères dans la cave quand il pleut…

.

A part ça, se réchauffer au feu de bois devant la cheminée.

.

Publié 31 octobre 2021 par Leodamgan dans Agenda, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

Balade en bord de mer   79 comments

.

Nous avons abandonné notre petit chemin des douaniers..

.

.

Quand le temps est très beau.. et que le vent cesse de montrer sa force.. nous allons  marcher sur la longue plage de Kerhillio..

C’est une longue plage..  au départ d’Erdeven ..  et qui  mène très loin jusqu’au fort de Penthièvre..

.

.

A marée basse.. on profite d’une large  bande de sable..  peuplée hors saison de promeneurs, de  ramasseurs de coquillages.. et des richesses que la mer, dans sa  grande bonté, laisse sur l’estran .. coquilles.. bois flotté..  et  souvent..  hélas.. morceaux de filets.. de bouées .. casiers..

.

.

Elle est en principe interdite aux chiens.. mais ces pauvres animaux ne sachant pas lire..

Il est vrai que la majorité est amicale..  les rencontres  inquiétantes sont assez rares..

.

Asperges de Rommel à Erdeven (photo web)

Quand  le coefficient de marée est important, on y voit encore émerger les défenses que Rommel avait fait ériger.. 

Rommel et son goût pour les Asparagacées.. il aimait les asperges.. non,  je ne dirais rien sur les turions que l’on trouve par centaines..

Parfois cette plage est fermée.. un  agent en quad fait des allers et retours pour en chasser les éventuels promeneurs..

.

Rafales en exercice à Lann Bihoué (photo web).

Ces jours là.. la plage est pour l’aéronavale.. les Rafales font leurs exercices de tirs Air/Sol

C’est la noria, le bruit des réacteurs ..et la rafale ra ta  tac tac tac t tac..

Je retrouve ma jeunesse à Solenzara.. les séances de tirs.. les Mirages.. l’odeur du Kérosène..

Pourquoi ai-je toujours aimé cette odeur..  quand je travaillais à  Roissy.. mon bureau donnait sur le tarmac.. Le bruit.. l’odeur..

Oui, j’ai bien conscience d’être  un peu particulier sur le sujet.. mais c’est une ambiance qui me plait..

Pourtant  je l’ai déjà dit..   pour mon premier avion à réaction  au dessus  de la maison, je m’étais réfugié sous la table de la cuisine..

.

.

En dehors de ces jours « sans » cette plage est admirable.. les couleurs.. les reflets.. le vent.. la dune.. Les « richesses » laissées par le jusant…

A n’importe quelle saison  elle sait se montrer..  même l’hiver  quand le vent souffle.. que les joues picotent un peu..

Cette leçon d’ éternité…laisser son empreinte sur le sable encore humide..en sachant que la nature effacera  notre passage.. quelle humilité…

Cette plage est   belle… puisse-t-elle le rester…

.

Un cadeau de la mer aux terriens…

.

Marc

Publié 17 octobre 2021 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Non classé, Plage, Prose à Marc, Voyages

Tag(s) associé(s) : , ,

En partant à Auray…   104 comments

.

Depuis Etel

Pour aller à Auray..   il y a une petite route.. Elle démarre de Belz  pour arriver au lieu dit  Toul-Garros..
Toul veut dire Trou en  breton.. et Toul-Garros rappellerait  le trou causé par l’aviateur Garros qui s’était écrasé là avec son appareil..
Cette petite route passe entre champs et bois..  avec  parfois une petite zone industrielle..

.

Bordée  par endroits de murets où arbres et pierres sont entrelacés à jamais.. on  pourrait y voir arriver des chouans..
Moi je n’aime pas cette route..  on y croise  des camions qui ne respectent guère la vitesse autorisée..

.

Et  de surcroit, le matin l’hiver, on a le soleil levant dans les yeux.. souvent sous le pare-soleil..
Moi cette route me fait peur car j’ai la crainte d’y voir surgir du gibier..
On en aperçoit souvent dans les champs sur le côté.. quand l’aube naissante y étale son tulle de brume

.

J’ai toujours une appréhension à y circuler le matin tôt…..
J’étais  en train de faire part de mes inquiétudes à Mo.. et avait réduit ma vitesse entre 60 et 70 au grand dam du pressé derrière moi..

.

Un peu avant Ker Pont.. à la hauteur de Lann Rohan.. deux cervidés traversent dans le soleil levant..  j’ai freiné.. le premier a fait un grand bond en avant.. le second a fait demi-tour..

il y a parfois des coïncidences étranges.. les psychiatres disent qu’il n’y a pas de coïncidences.. 

Mon esprit serait-il en communion avec celui des animaux du Mané  er Houet..

.

Serais-je devenu druide.. sans le  savoir..

Aurais-je moi-même, par la force de la pensée, mis en œuvre cette conjonction..

.

Dois-je faire un pèlerinage sur la tombe de Merlin..

.

dans la forêt de Brocéliande ..

.

Aller chercher la force ancestrale du radon granitique dans des menhirs de Kerzerho…

il est donc vrai que cette terre est mystérieuse..

les korrigans..

le bugul-noz…

.

.

Est-ce l’esprit du roi Marc’h  et ses oreilles de cheval.. Marc.. Marc’h

.

Je vais vérifier mes oreilles tous les matins.. on ne sait jamais

Marc

Publié 10 octobre 2021 par Leodamgan dans Bretagne, Etel, Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :