Notre sentier breton   91 comments

.

 Il est  un temps où l’on doit payer..

.

payer à notre corps les excès que nous lui avons fait subir..  Doucement mais surement il se venge… avec son allié l’âge il triomphe… il exulte..

.

.

Nous avons enfin retrouvé notre sentier côtier, abandonné depuis  au moins deux ans…  Marc a retrouve des genoux neufs en titane.. et moi le dos m’a accordé une permission.. Certes nous avons repris doucement, mais ce fut comme des retrouvailles.. les  pierres.. les arbustes  penchés.. les rochers…  tous nous ont dit bonjour…

Ce chemin côtier depuis la barre d’Etel, serpente, chemine et guide le promeneur jusqu’à la grande plage de Plouharnel.. L’idée serait un jour de  pouvoir aller de Gavres à Quiberon… C’est un chemin qui longe la côte, juste derrière l’ultime dune.. abrité  du vent et écrasé de soleil en été…  

.

.

ravagé par la mer l’hiver quand elle se déchaine et passe par-dessus ce  fragile rempart…. déversant des tonnes d’eau et de sable …

Seuls piétons et bicyclettes y  sont autorisés, parfois nous croisons des militaires..  barda sur le dos.. le chef devant.. avec juste sa boussole et sa petite carte..  et eux..  en groupe.. au pas de course.. suants.. soufflants..  mais en groupe.. unis..

.

.

La  zone dunaire  est protégée, la faune et la flore y sont admirables.. uniques.. on y observe nombre d’oiseaux, mammifères..  fleurs..  

.

.

une quantité importante de lapins.. source de repas plus copieux pour les plus grands oiseaux de proie.. 

.

.

le petit émouchet se contentant de prises plus modestes..

Combien de temps cette zone dunaire résistera-t-elle à la cupidité « promoteuresque… »..

.

.

A l’instar des lapins qui creusent leurs terriers…

.

.

Il s’y trouve également des vestiges d’une période plus sombre..  casemates, bunker.. vestiges qui montrent que le béton reste, hélas, un élément pérenne  contre les éléments naturels.. Il faut reconnaitre que, sur cette côte, ils ont fait  fort nos  maçons d’outre Rhin … peut-être qu’exiger un loyer pour ces constructions sauvages.. qui, certes aujourd’hui, assurent d’autres fonctionnalités que celles pour lesquelles elles furent  édifiées… ne serait pas usurpé.

Il n’en demeure pas moins vrai qu’aujourd’hui encore.. il arrive des accidents avec certaines trouvailles….

La nature fait son œuvre.. petit à petit..  grains après grains.. rouille après rouille.. elle   mettra du temps .. mais le temps viendra.

.

.

 Nous avons repris nos marches.. moi devant et Marc derrière..  il  me sert d’abri à cyclistes.. certains se considérant sur une piste de vitesse.. ils passent en nous frôlant..   nous arrivant dessus comme  un  kamikaze .. Le moindre écart est synonyme d’accident grave.. Il y a bien une épithète pour les  qualifier.. mais  oserai-je ..  en trois lettres..  avec un  « o »..

Il y a deux catégories de gens sur ce sentier.. et en fonction de la saison, la différence est remarquable..  quand le temps est au gris.. au vent.. au froid..  les  gens  se croisent et se saluent.. On arrive à revoir les mêmes visages.. les mêmes  couples..

Quand arrive l’été..   le ton change.. rares sont les bonjours… visages sont fermés.. vélos neufs..  tenues directement sorties du magasin.. c’est le temps où le sentier ne nous appartient plus..  il est en libre service.. papiers.. mouchoirs.. clefs de voiture…

.

.

J’avais éprouvé ce sentiment de complicité quand nous faisons nos randonnées dans le Queyras.. souvent en croisant d’autres sacs  à dos..  ils  nous est arrivé de nous arrêter.. échanger.. et même boire un coup.. et puis repartir.. comme si la montagne.. la marche.. le chemin..  redonnaient aux gens  le sens profond qui sans aucun doute est au fond de chacun de nous..  la fraternité..

L’âge nous a fait quitter la montagne.. reste ce sentier.. ai-je tort d’y croire encore à ce sentiment.. en tout cas..  la belle saison n’est pas si belle que ça.. Il est beau ce sentier.. ses  genêts..   depuis combien de temps existe-t-il..

.

.

peut-être mettons nous nos pas dans ceux de Cadoudal..  et même de ceux qui ont aligné leur présence.. que ce soit à Kerzerho  ou à Carnac…   s’il pouvait nous raconter..

Il faut être humble sur ce sentier..  savoir imaginer.. retrouver… profiter de ce don de la nature

Et  si  chacun devait y passer pour simplement.. plus tard..  garder cet usage…en se croisant, dire simplement :

.

« Bonjour ».

Marc

.

Publié 5 septembre 2021 par Leodamgan dans Bretagne, dunes, Etel, Non classé, vacances

Tag(s) associé(s) : , ,

91 réponses à “Notre sentier breton

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. J’étais trop ému en voyant les lapins ! Jusqu’à ce que je lise « source de repas » sniff…

    J'aime

  2. Magnifique randonnée. Je suis content que vous ayez retrouvé votre mobilité pour pouvoir profiter de votre cette belle nature. Belle semaine..

    J'aime

  3. De superbes photos les amis.
    Bises et bon dimanche

    J'aime

  4. Un joli reportage et malheureusement sur les sentiers on croise des gens sans gênes (pour rester poli).
    Bonne fin de journée.
    Christian

    J'aime

  5. Bonjour à tous les deux ça oui la santé est le plus important dans la vie , et ce sentier et la mer et la nature c’est magnifique et on aime beaucoup merci belle soirée à+ profitez bien++++++++

    J'aime

  6. Bonjour à vous deux, ah le début de ce billet, des vérités… pour aller loin ménageons notre monture dit un proverbe mais c’est sans compter sur l’âge…. Belle balade en partage, j’adore, et je vous souhaite d’en profiter longtemps ! Bises jill

    J'aime

  7. C’est une merveille d’authenticité, croisons les doigts pour que jamais un élu avide de rentrées d’argent ne vienne tout gâcher en laissant bétonner ce lieu de promenade.
    Ici aussi les promeneurs hors saisons touristiques ne sont pas du tout les mêmes.
    Bonne semaine.

    J'aime

    • Bonjour Claudie,
      officiellement, c’est une zone protégée, les constructions sont interdites. Et espérons qu’elles le resteront.
      Les touristes commencent à être un peu moins nombreux en ce début septembre. On verra ce qu’il en sera lundi.
      Bon dimanche à toi,
      Mo

      J'aime

  8. ah contente pour vous
    quel bonheur de pouvoir marcher sur les sentiers , cette côte est superbe , et septembre c’est le bon mois pour profiter , de moins de monde et encore de beau temps …nous nous avons de la brume sur la mer ….
    bonne soirée pour vous
    kénavo

    monica-breiz

    J'aime

    • Bonjour Monica et merci à toi!
      Nous avons eu beaucoup de brouillard ce matin mais le soleil s’est imposé en milieu de journée. Et la météo nous prévoit encore du beau temps lundi et mardi, nous allons pouvoir en profiter,
      Bon dimanche,
      kenavo,
      Mo

      J'aime

  9. Salut, Les lièvres ont pu prospérer pendant cette pandémie.

    Il fait beau alors on laisse ouvert pour aérer.

    Je fais de la brioche cet après midi.

    Bonne semaine

    J'aime

  10. oh les magnifiques photos (bon, sauf le bunker de triste mémoire, mais c’est bien aussi que ces vestiges soient conservés)
    vraiment, ça donne envie 🙂
    bonnes promenades!

    J'aime

  11. Propos, photos, j’ai partagé votre promenade avec beaucoup de plaisir. Bonne suite pour vous deux dans les jours à venir.

    J'aime

  12. Bonjour Mo
    J’adore la photo 3 avec les queues de lièvres ou Lagurus ovatus .
    Les deux genous de Marc ont été faits les deux en meme temps ? Faut_il de la réeducation ?
    Très beaux ces paysages d’Etel .
    Bises

    J'aime

    • Bonjour Marithé ( je me permets )

      J’ai été opéré la même année ( 2020), genou gauche fin janvier, genou droit début novembre, par une chirurgienne, spécialiste des membres inférieurs.
      Prothèse totale à chaque genou, de ce fait, tout faire en même temps me parait inenvisageable (il faut garder une jambe à peu près valide).
      J’étais arrivé au point où je ne pouvais plus me déplacer sans cannes anglaises, donc plus le choix.
      Je suis resté 6 jours en clinique, et ensuite j’ai eu 5/6 semaines de rééducation en ambulatoire (la matinée seulement ) un taxi venait me chercher et me ramener (la secu a pris en charge, ambulatoire revient sans doute moins cher qu’une hospitalisation je pense) kiné, gym, piscine.
      La rééducation est indispensable, un kiné venait même à la clinique dès le lendemain de l’opération pour me faire marcher et monter les escaliers , et le jour de l’opération au retour de la salle,de réveil on m’a déposé devant la porte et j’ai dû marcher jusqu’au lit.
      Oui, il FAUT faire la rééducation, en fait dès le lendemain il faut se forcer à plier le genou et ensuite retrouver l’ équilibre.
      J’ai vu au centre une personne qui n’avait pas pu faire sa rééducation rapidement, en fait il ne pouvait pas plier le genou il n’y a pas eu d’autre solution que de le réopérer.
      Je n’ai pas eu mal, enfin c’est très supportable, la rééducation, c’est long, fastidieux, mais c’est une réelle joie le jour où on arrive au centre sans ses cannes.
      En fait, j’ai plus souffert de l’arthrose que de l’opération
      Aujourd’hui, j’ai encore une petite douleur dans le genou gauche en descendant les escaliers. j’ai retrouvé mes activités de retraité ( j’ai 76 ans)
      ( jardin, entretien de la maison, peinture, ravalement, ciment etc..)
      j’ai juste des difficultés pour m’agenouiller.
      Selon la chirurgienne, il faut compter deux ans avant d’avoir une situation stable.
      Mais très sincèrement quand je repense à ce que j’ai enduré avec l’arthrose entre l’acide hyaluronique, le profenid, les infiltrations de cortisone, etc..
      Le bénéfice est incomparable, très franchement la douleur est très supportable , le plus «  » ch.. » » ce sont les bas de contention qu’il faut garder un mois pour éviter une phlébite.,
      Voilà mon vécu, c’est une décision que j’ai retardée , retardée en espérant qu’on trouverait de nouveaux traitements, cellules, greffe etc..
      la chirurgienne m’a laissé peu d’espoir sur ce genre de solution, je n’avais plus le choix.
      Et j’avais trop envie de retrouver nos balades au bord de mer.
      Bon courage à vous Marithé si vous êtes concernée par ce choix, ce n’est pas simple,
      Nous habitons en région parisienne, et j’ai été opéré dans une clinique à Paris le dentiste m’avait conseillé cette chirurgienne, je suis allé la voir
      le courant est bien passé, je lui ai accordé ma confiance et mes genoux.
      Bon courage, si vous avez des questions, n’hésitez pas
      Amicalement.
      Marc

      J'aime

  13. Sur la 3ème photo serait-ce la plante appelée « queue de lièvre » ?

    Sinon je me faisais exactement les mêmes réflexions que vous le long des dunes en remarquant des plantes arrachées, piétinées, parfois quelques papiers par terre mais surtout le manque de respect envers les plantes… Vous savez ces beaux plumeaux en bord de mer (herbes de la pampa). Des animaux ne feraient pas de tels dégâts. Comme si des gens s’étaient couchés ou battus dessus en écrasant les tiges… De quoi désespérer de la nature humaine… enfin d’une minorité j’ose espérer.

    J'aime

    • Je lis que l’herbe de la pampa serait envahissante… Au détriment d’autres espèces. Certains oiseaux semblent beaucoup l’apprécier 🦆🕊

      J'aime

    • Bonjour Madame Biche,
      oui tu as bon pour les Queues de lièvres ».
      Nous retrouverons sûrement la nature plus belle pendant nos séjours en automne et en hiver…
      Pour les herbes de la pampa, nous avons pu constater qu’elles se propagent en effet dan des terrains sauvages mais je n’en vois guère dans les dunes elles-mêmes.

      J'aime

  14. C’est encore un bien beau texte de Marc et de bien belles photos ( les tiennes Mo ? )
    j’adore celles des lapins entre autres et dites les 2 randonneurs en montagne , c’est vous ???
    Dans mon petit coin les promeneurs se disent toujours Bonjour quand ils se croisent

    J'aime

  15. Bonne nuit et Bise les éternels amoureux …

    J'aime

  16. Égoïstement j’aime quand repartent certains touristes.Je retrouve la paix propice à la méditation Ah ces sentiers côtiers nous en avons fait certains bouts avec mes parents puis à notre tour avec les enfants mais l’âge venant je ne peux plus marcher plus de 4 kms (soit 8 avec le retour) mais mes yeux ont gardé le souvenir.
    bisous a vous 2
    Sabine

    J'aime

    • Bonjour Sabine,
      8 Km c’est déjà pas mal, je ne sais pas si on les fait, en ce moment, nous… 😉 Mais on reprend doucement.
      Il y a touristes et touristes, certains sont plus respectueux que d’autres. (nous ne nous considérons plus vraiment comme des touristes, passant plus de 50% de notre temps dans le Morbihan surtout hors saison).
      Bonne journée à toi et bisous,
      Mo

      J'aime

  17. elles sont superbes tes photos
    amitié
    tilk

    J'aime

  18. Je trouve que « le bonjour » entre randonneurs reste tout de même bien présent et même parfois la conversation se fait, peut-être aussi grâce à la présence de Newton qui sait faire le pitre pour recevoir quelques timides caresses… Toutes ces photos me font envie ! Mais va falloir que j’arrête de rêvasser et que je m’active pour aller bosser… Bonne semaine à vous 2 ! 🥰

    J'aime

    • Bonjour Marla,
      Je pense comme toi que la présence d’un quatre pattes aide à communiquer.
      Nous bavardions souvent avec une dame accompagnée d’un adorable jeune toutou très affectueux. On se croisait presque tous les jours aux mêmes heures le matin sur le sentier. C’était il y a quelques années. Autrement, les gens , c’est surtout juste « Bonjour » et c’est déjà pas mal.
      Bises,
      Mo

      J'aime

  19. On trouve le même genre d’ abrutis le long du lé de la Sambre, qui foncent sans se préoccuper des marcheurs !
    C’ est toujours un plaisir de retrouver un endroit connu, et c’ est rassurant de le retrouver en bon état !
    La nature ne demande qu’ à vivre, et n’ a besoin de personne pour s’ équilibrer, et on ne peut que sourire quand on entend certaines réflexions sur le sort des lapins, les mêmes qu’on trouve dans nos assiettes !
    Merci pour tes belles photos, et espérons que le site résistera longtemps encore !
    passe une bonne semaine
    Bisous

    J'aime

    • Bonjour Pierre,
      Eh oui, les abrutis on en trouve partout.
      Mais heureusement, le sentier que nous pratiquons semble préservé des papiers, mégots et autres déchets. Ce qui semble indiquer que ces paysages sauvages attirent des gens assez respectueux de la nature (ce n’est pas St Tropez).
      Bisous et bon,ne journée,
      Mo

      J'aime

  20. Kenavo pour vous deux. Ben oui les temps changent, que veux-tu c’est regrettable mais c’est ainsi…Que de belles photos!!! un vrai régal que de vous avoir suivi. Un grand merci pour ton passage, Mo. Gros bisous et belle semaine. Nell

    J'aime

  21. Superbe promenade. Merci !

    J'aime

  22. Que ces retrouvailles sont belles ! Profiter tant que le corps le permet encore ! notre univers se rétrécit avec l’âge, ces moments de liberté accordée n’en sont que plus précieux . Belle semaine à vous deux – Bises – Hélène

    J'aime

  23. Merci de nous autoriser à emboiter vos pas sur ce chemin si doux et si beau, entouré d’une nature préservée malgré les stigmates des hommes dispersés au vent ici ou là, hélas comme presque partout aujourd’hui…ce que je regrette aussi. J’ai la chance que sur nos chemins de Haute-Loire, de Drôme ou de Provence, le bonjour existe encore, et aussi l’entraide parfois, j’ai noté que ce sont souvent les toutes jeunes femmes en groupe qui ne disent jamais bonjour, étrange non, mais sans doute est-ce lié au fait que je vieillis moi aussi et qu’elles pensent que leur jeunesse sera éternelle. Je ne leur en veux pas mais à leur âge j’étais nettement plus respectueuse 🙂 Merci encore pour ces belles images, à chaque âge il faut profiter de ce que nous offres notre corps et nos possibilités, sans regret. Bisous

    J'aime

    • Bonjour Manou,
      merci pour ton gentil commentaire.
      Je n’ai jamais fait vraiment attention au rapport qui pouvait exister entre l’âge des promeneurs et leur politesse.Mais tu as peut-être raison.
      Oui profitons, toi et nous, des endroits encore préservés tant que possible.
      Bisous et bonne journée,
      Mo

      J'aime

  24. Bonjour ! A tous deux,
    Il est beau « votre » chemin et plutôt plat ce qui est mieux quand l’âge nous rattrape.
    Concernant les déchets en bordure, tu as oublié les masques. Et oui, c’est nouveau !
    Profitez en bien avec le beau temps annoncé.
    Bises. C&B

    J'aime

  25. Salut,

    Le temps est super alors j’ai pris un peu de liberté.

    J’espère que le temps va continuer à être beau.

    Bonne semaine

    Mardi ce sont les infos bizarres

    J'aime

  26. J’adore le récit car j’ai l’impression de vous croiser lors de randonnées, et se dire bonjour, de surcroît les photos sont belles, c’est un super article, merci, bises et amitiés.

    J'aime

  27. Belle promenade, un paradis à conserver.

    J'aime

  28. Qu’il est beau ce chemin.
    J’aime cette nature sauvage.
    Bonne journée Mo

    J'aime

  29. Bonjour à vous deux et à tous ceux qui passent sur votre blog et merci pour le partage de cette belle balade . La mer est toujours aussi belle en Bretagne ! Bizzz

    J'aime

  30. Superbe description. Un brin nostalgiques; L’âge nous humidifie les yeux. Je connais les lieux. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai rallie Gâvres en vélo. Guettant chaque fois le sens du vent et mesurant sa force pour ne pas trop souffrir. Nous avons campé à Plouhinec, Belz ou Erdeven des dizaines d’année. L’âge m’a fait plier bagage. Je ne roule plus aussi loin. L’avantage de la vieillesse, c’est qu’elle nous apporte la sagesse. Bises et bon séjour. Kenavo. Florentin.

    J'aime

    • Ah merci Florentin,
      nous aurions pu nous croiser sans le savoir il y a quelques années, toi à vélo et nous à pied?
      Nous nous serions dit bonjour, j’en suis certaine. 😉
      Mais une activité que nous n’avons jamais pratiquée, contrairement à toi, c’est le camping?
      Bises et bonne soirée,
      Mo

      J'aime

  31. dans la dernière photos on dirait des mini dolmen qui bordent une route ancestrale !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  32. La Bretagne est belle, elle est attirante… les Bretons aussi ! C’est décidé, je vais m’y installer, par alternance d’abord, dans quelques mois. Un petit coin de terre au bout d’un chemin, un potager à créer, une maison à rénover, des gens qui m’aiment bien… et enfin être capable de se délester de ce qui pèse, même si on y perd matériellement, pour vivre plus simplement mais calmement.

    J'aime

  33. Bonsoir Mo.
    Je me prends..enfin..le temps de passer, et pas à la sauvette..
    (Belmondo..ça m’a..effondré, par respect, et parce que je l’aimais bien..)
    Je trouve le titre de cet article mis..un peu « dur », non ?..
    Il est un temps où l’on doit payer..
    Tout le monde sait (sauf les ânes..) que..tôt ou tard, le corps et l’organisme, à plus forte raison, nous renvoient à la figure..nos excès, sans parler de suite de..folies.
    Le pire dans tout ça restera toujours..le tabac (surtout), et dans une moindre mesure l’alcool (là-aussi, en fonction, et pas que pour l’expression..avec modération..), tout comme une nourriture trop riche et abondante et en excès de calories inutiles, voilà tout.
    Si on ajoute à cela, aucune hygiène de vie, et pas ou très peu de sport, et sinon..moindre activité, alors là, on a le cocktail..explosif, en parlant de cela, sans chercher toutefois, ni tout de suite..à faire peur.
    (je rassure, de ce côté, un « excès » de sport et/ou d’activités trop contraignantes et trop prenantes, n’est guère mieux !..)
    L’âge ne facilite rien, pour sûr, mais il faut toujours essayer d’assurer, et sinon prendre les devants et faire ce qu’il faut pour éviter un tas de choses, sachant que personne (ni moi-même) ne peut « empêcher » la vieillesse et ses affres en ressentis.
    Bien vu pour ce sentier côtier !
    .Nous avons enfin retrouvé notre sentier côtier, abandonné depuis au moins deux ans… Marc a retrouve des genoux neufs en titane.. et moi le dos m’a accordé une permission.. Certes nous avons repris doucement, mais ce fut comme des retrouvailles.. les pierres.. les arbustes penchés.. les rochers… tous nous ont dit bonjour…
    Rien de tel que de bonnes ballades à pied (sans forcer toutefois..), car, c’est le plaisir qui compte !
    Pour..
    Ce chemin côtier depuis la barre d’Etel, serpente, chemine et guide le promeneur jusqu’à la grande plage de Plouharnel.. L’idée serait un jour de pouvoir aller de Gavres à Quiberon… C’est un chemin qui longe la côte, juste derrière l’ultime dune.. abrité du vent et écrasé de soleil en été…
    Ma foi..pourquoi pas ?..
    La mer..l’eau et le travail de l’érosion..
    ravagé par la mer l’hiver quand elle se déchaine et passe par-dessus ce fragile rempart…. déversant des tonnes d’eau et de sable …
    Encore heureux que seuls les piétons y soient autorisés et dans une moindre mesure..les vélos.
    (je dis cela pour les vélos, car, que ce soit dans les Vosges, à plus forte raison, comme par chez nous, beaucoup ne respectent rien. Les vélos, dont .V.T.T. utilisent et ne se gênent pas d’utiliser les nombreux chemins et sentiers « uniquement » ouverts à la randonnée et sinon promenades à pied.
    Car, normalement la pratique du V.T.T. se fait sur des chemin s »ouverts » de plus de 2,50 m de large, et sinon, pour certains randonneurs, comme dans les Vosges cité, comme un peu partout, ne respectent pas les tracés en lacets et coupent au travers, entraînant par ce biais, avec les pluies, le ravinement de ces faux sentiers, par le fait, et qui dégradent ensuite les vrais sentiers, voilà tout..)
    Seuls piétons et bicyclettes y sont autorisés, parfois nous croisons des militaires.. barda sur le dos.. le chef devant.. avec juste sa boussole et sa petite carte.. et eux.. en groupe.. au pas de course.. suants.. soufflants.. mais en groupe.. unis..
    Les militaires se forgent les mollets et s’endurcissent dans l’effort, au fur et à mesure, en allongeant la distance..c’est là le lot de la formation de « base » puis, propre et/ou spécifique, comme pour ces commandos de marine et bérets verts de la Marine..je précise.
    Les zones « protégées » sont un havre de paix pour la faune, toutes espèces confondues..
    La zone dunaire est protégée, la faune et la flore y sont admirables.. uniques.. on y observe nombre d’oiseaux, mammifères.. fleurs..
    Ah..ces lapins, et pas que dans la lande Bretonne..
    une quantité importante de lapins.. source de repas plus copieux pour les plus grands oiseaux de proie..
    Eux au moins, ils sont à l’aise et dans leur élément de surcroît.
    Lapins à la sauce, ou..lapins tout court..
    une quantité importante de lapins.. source de repas plus copieux pour les plus grands oiseaux de proie..
    Les rapaces..veillent..contrôlent et..surveillent..leur territoire.
    le petit émouchet se contentant de prises plus modestes..
    En voyant la photo, j’avais tout d’abord cru voir et reconnaître un faucon « crécerelle », plus petit que le faucon « pèlerin » et avec une couleur roux brunâtre qui lui est propre.
    L’impact « immobilier » a tout détruit, un peu partout et à travers de nombreux paysages qui étaient « sauvages », au départ, jusqu’à l’essor du tourisme, puis..tourisme de masse, spéculation immobilière…
    Combien de temps cette zone dunaire résistera-t-elle à la cupidité « promoteuresque… »..
    Cela est un peu partout comme cela..hélas.
    Les lapins creusent pour se mettre à l’abri et pour pouvoir mettre bas pour les femelles, et ces terriers comme nombreuses galeries creusées sont leur seul sauf conduit en cas de danger..
    A l’instar des lapins qui creusent leurs terriers…
    Les vestiges d’un passé..sombre..Le mur de l’Atlantique..
    Il s’y trouve également des vestiges d’une période plus sombre.. casemates, bunker.. vestiges qui montrent que le béton reste, hélas, un élément pérenne contre les éléments naturels.. Il faut reconnaitre que, sur cette côte, ils ont fait fort nos maçons d’outre Rhin … peut-être qu’exiger un loyer pour ces constructions sauvages.. qui, certes aujourd’hui, assurent d’autres fonctionnalités que celles pour lesquelles elles furent édifiées… ne serait pas usurpé.
    Ces bunkers, depuis le début des années 70, comme souvent encore à présent, sont vite devenus des endroits de prédilection et de regroupement de certains jeunes qui s’adonnent à la fumette ou consommation de « cannabis », lorsque ce n’est pas des soirées arrosées de bières en quantité (voir un « cocktail des deux..pire ! autour d’un feu de bois..sans critiquer..chacun son « Trip »..
    Avec ces « Bunkers » on est jamais à l’abri..de..
    Il n’en demeure pas moins vrai qu’aujourd’hui encore.. il arrive des accidents avec certaines trouvailles….
    IL y a, effectivement encore, de temps à autre, des accidents qui surviennent dans ces lieux, pas sans risques.
    Le temps fait son oeuvre et les éléments avec..
    La nature fait son œuvre.. petit à petit.. grains après grains.. rouille après rouille.. elle mettra du temps .. mais le temps viendra.
    Le fer, à l’air libre et au contact de l’air, sans oublier l’air marin et salin..rouille
    Vous avez bien raison de reprendre vos marches..
    Nous avons repris nos marches.. moi devant et Marc derrière.. il me sert d’abri à cyclistes.. certains se considérant sur une piste de vitesse.. ils passent en nous frôlant.. nous arrivant dessus comme un kamikaze .. Le moindre écart est synonyme d’accident grave.. Il y a bien une épithète pour les qualifier.. mais oserai-je .. en trois lettres.. avec un « o »..
    Marc est en quelque sorte le « bouclier « ou paravent pour la circonstance..
    (les épithètes seuls ne suffiraient pas, ni les expressions un peu plus grossières, sans dire de suite..insultantes ou..ordurières..damned !..)
    Les gens..ah..les gens..
    Il y a deux catégories de gens sur ce sentier.. et en fonction de la saison, la différence est remarquable.. quand le temps est au gris.. au vent.. au froid.. les gens se croisent et se saluent.. On arrive à revoir les mêmes visages.. les mêmes couples..
    Ce sont, habituellement, toujours, à peu de choses près, les mêmes personnes qui utilisent ce sentier, sans avoir besoin de vérifier, en y venant tous les jours..
    L’été..la pire des périodes..
    Quand arrive l’été.. le ton change.. rares sont les bonjours… visages sont fermés.. vélos neufs.. tenues directement sorties du magasin.. c’est le temps où le sentier ne nous appartient plus.. il est en libre service.. papiers.. mouchoirs.. clefs de voiture…
    Les gens se prennent faussement pour et croient que tout leur est du..tout leur appartient..les autres n’existent plus..un comble !..
    La complicité..vraie « complicité » du pur bonheur !..
    J’avais éprouvé ce sentiment de complicité quand nous faisons nos randonnées dans le Queyras.. souvent en croisant d’autres sacs à dos.. ils nous est arrivé de nous arrêter.. échanger.. et même boire un coup.. et puis repartir.. comme si la montagne.. la marche.. le chemin.. redonnaient aux gens le sens profond qui sans aucun doute est au fond de chacun de nous.. la fraternité..
    Une randonnée (grande ou petite..), une sortie, en montagne, même si « simple » sortie en montagne, et partagée à deux..un vrai bonheur !
    Le problème de l’oxygénation en altitude..et l’âge..
    L’âge nous a fait quitter la montagne.. reste ce sentier.. ai-je tort d’y croire encore à ce sentiment.. en tout cas.. la belle saison n’est pas si belle que ça.. Il est beau ce sentier.. ses genêts.. depuis combien de temps existe-t-il..
    Ne jamais rien regretter..surtout pas !
    Les choses simples, partagées à deux, sont les plus belles et pas que en guise de souvenirs !
    Mettre ses pas dans le monde d’avant..bien avant..
    peut-être mettons nous nos pas dans ceux de Cadoudal.. et même de ceux qui ont aligné leur présence.. que ce soit à Kerzerho ou à Carnac… s’il pouvait nous raconter..
    Les dolmens comme menhirs ont toujours eu quelque choses de mystique pour moi,et ils dégagent, de plus, une atmosphère, comme un peu une transmission d’ondes magnétiques « positives », je précise.
    L’humilité, la plus grande richesse avec la sagesse !
    Il faut être humble sur ce sentier.. savoir imaginer.. retrouver… profiter de ce don de la nature…
    La Nature, dans sa grande et belle dimension est la plus grande richesse en ressourcement et bienfaits !
    Et si chacun devait y passer pour simplement.. plus tard.. garder cet usage…en se croisant, dire simplement :
    « Bonjour ».
    Le « Bonjour » me semble, par moment..disparu du langage et pas que en faisant référence au bon vieux dictionnaire Larousse pour la comparaison, car, nous vivons dans un drôle de Monde, une drôle d’époque (et je ne dirais pas pour ça..Covid oblige..loin delà..), on est toujours, et sinon de plus en plus dans le..chacun pour soi..du moment que je vais bien..l’autre je m’en moque, c’est d’ailleurs pareil au travail, voir pire, c’est peu dire..drôle d’époque, en effet, pour moi, et vu par moi seul…
    (Il y a, bien eu, bien-sûr, la télé qui n’a rien arrangé, au début et encore après, à présent, avec l’informatique et surtout la téléphonie « mobile » et ces nouveaux « Smartphone » ça ..empire..sans oublier les nombreux réseaux sociaux en raccord et « racolage », comme « Facebook », « Instagram », « Snapchat ».. »Whatsap », etc..c’est bien dommage.)
    Rien ne saurait, ni ne remplacera le ..dialogue, vrai dialogue, seul dialogue, les échanges, le partage, vrai partage, et le respect de l’autre, je veux dire..tous les autres..on en est bien loin à présent…
    Bonne soirée à toi et Marc, tout comme fin de soirée, à plus..Denis.

    P.S.: pour la « fumette » comme le cannabis, j’ai pu voir ça moi-même et de mes propres yeux, que ce soit pour ces blockhaus, comme dans un tas d’endroits , comme durant mes pèlerinages effectués dont en Espagne, et même sur des sites rocheux et rochers et sites d’escalade, c’est peu dire !..

    J'aime

    • Bonjour Denis,
      Merci pour ton long commentaire,
      Je vois que nous sommes d’accord sur pas mal de points.
      Pour la « fumette », ni Marc ni moi n’avons jamais essayé et je pense que maintenant il est un peu tard pour s’y mettre… 😉
      Bonne journée à toi,
      Mo

      J'aime

      • Bonjour Mo.
        Eh..oui, on en est malheureusement là, tant pour ces formes d’impolitesse..du « simple » bonjour (et qui ne coûte rien..), comme pour ma « remarque » pour ces bunkers ou autre, et en parlant de.. »fumettes »…
        Pour vendredi, je mettrais mon article concernant ma sortie de dimanche dernier le 5, et que j’ai souhaité « décaler » du fait de la disparition subite de « Bébel »..Monsieur Jean-Paul Belmondo, que j’aimais beaucoup et que je respecte, bien avant beaucoup d’autres acteurs et qui se croient au-dessus de tout et..des autres..
        (Donc, pour cet article que je vais mettre, il y aura un tas de photos (entre 200 et 400..pas moins..comme ça tu pourras voir par toi-même, et te rendre compte pour ce que j’ai dit au sujet des appareils photos, et « me » concernant pour mon « A.P.N. » et tout petit appareil photographique dit « numérique » et compact..Nikon Coolpix A100, et qui cependant fait de belles voir très belles photos..)
        Bonne fin de journée, profitez-en au maximum, comme du soleil et des températures plus douces et agréables, à plus..Denis.

        J'aime

  34. Salut,

    Le temps est super.
    On est bien sûr sorti en chemise ou pull.

    Ca fait du bien .

    Bonne fin de journée

    J'aime

  35. Merci pour cette très belle balade nature comme je les aime, et comme toujours comptée avec délice.

    J'aime

  36. j’espère qu’un jour tout le monde prendra conscience
    de l’importance et de la beauté de la nature !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  37. Salut

    On vient d’essuyer la première averse depuis plusieurs jours.

    On reste chez soi au chaud.

    L’été serait vraiment terminer?

    Bonne journée

    J'aime

  38. Salut,

    Le temps est variable entre averses et soleil.
    On reste au chaud.

    Bon week-end

    J'aime

  39. Coucou Mo,
    Très jolies photos, j’adore celle des lapins.
    Bonne soirée

    J'aime

  40. Presque mi septembre déjà, qui se partage entre pluie et soleil, au grand bénéfice de la mâche que j’ai récemment plantée !
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

    J'aime

  41. Salut

    On a beau temps cet après midi .

    On a décidé de ranger les tables et parasols d’été.

    Je me prépare pour la consultation de Lundi et on verra si on va enfin pouvoir m’opérer.

    Bon week-end

    J'aime

  42. bonjour les amis, super vos vacances en Bretagne, plein de plaisirs dans ce beau sentier, une superbe nature, de gentils lapinots, magnifiques vos photos , eh oui ça commence a peser les années, marcher en montagne, je n’y pense plus, marcher longtemps quel que soit l’endroit devient difficile, j’ai pris l’avion recemment, je demande un fauteuil d’handicapé, je suis encore assez valide, mais marcher longtemps avec un retrecissement du canal lombaire, ça n’est pas possible, j’espère que vous allez bien, bon weekend amities et bises, merci pour vos gentils passages !

    J'aime

    • Bonjour René,
      Nous n’irions plus non plus marcher en montagne comme quand nous avions trente ans. Et nous parcourons moins de distances qu’avant…
      Mais nous continuons à faire ce que nous pouvons.
      Avant sa deuxième opération du genou, Marc a aussi demandé un fauteuil roulant à l’aéroport de Roissy, c’est très bien organisé. Il faut dire que dans cet aéroport on fait pas mal de kilomètres…
      Prends soin de toi!
      Bonne soirée à toi et gros bisous,
      Mo

      Aimé par 1 personne

  43. Vous nous offrez un billet empreint de nostalgie. On ne peut pas être et avoir été ; il faut apprendre a vivre différemment, à profiter différemment et à supporter, hélas, l’incivisme de ceux avec qui nous partageons chemins et randonnées. Temps que vous pouvez marcher ensemble en profitant de ces magnifiques panoramas,la vie sera belle.

    J'aime

    • Bonjour,
      tu as tout à fait raison.
      Nous sommes revenus de Bretagne aujourd’hui pour retrouver la région parisienne et notre jardin.
      Nous avons décidé de faire du vélo d’appartement en plus des travaux nécessaires ans un pavillon.

      J'aime

  44. Et bien , je vous souhaite un bon retour au sweet home, en espérant que le oleil sera présent
    Bonne semaine
    Bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :