Archives de 20 septembre 2020

Mante religieuse   109 comments

.

Avant-hier matin, partant pour une escapade centre ville, 

.

.

j’aperçois sur le côté de la voiture..  bien posée sur la carrosserie.. une mante religieuse..

Quelle surprise.. j’ai pris délicatement l’insecte menaçant pour aller la déposer plus loin

Cela fait des années que je n‘en avais pas vu.. la dernière fois c’était il y a longtemps en région  parisienne..

.

Ce fut  comme un retour dans le passé..  les vacances au Pradet près de  Toulon…

les cigales.. les mantes religieuses.. les énormes criquets.. sauterelles..

Le pare-brise de la 403 constellé de moucherons.. la calandre avec le lion où venaient picorer les moineaux.. les phares qu’il fallait  laver, gratter..

.

Et puis les soirs d’été.. fenêtre ouverte.. les piaillements des martinets.. arabesques dans le ciel..  

je m’imaginais les Spitfire et les Messerschmitt de nos magazines de l’époque..

( invariablement, les Allemands étaient gratifiés du « ach teufel.. » que je  prononçais « hache.. »  eh oui).

Ma collection d’insectes..  il fallait acheter des boites spéciales chez Boubé.. trop chères.. 

moi  j’utilisais des boites de marrons glacés que me donnait la voisine..

Le plaisir de bien présenter l’insecte..  le déposer dans la boite..  fiché sur son épingle.. avec le nom latin..

 

Tinarcha tenebricosa..  celui qui crache une  goutte de liquide écarlate comme du sang.. mais gare à l’odeur nauséabonde..

 

la cétoine dorée.. aussi précieuse et magnifique qu’un scarabée égyptien.. cetonioa aurata.. les hannetons  melolontha..

Ah les hannetons.. la malédiction de l’enseignement et des malheureux profs…

Certains copains avec plus de moyens..  achetaient chez Boubé de gros coléoptères africains.. des trucs énormes.. avec des cornes..

Mais là.. c’était de la triche..  moi je faisais avec ce que je trouvais dans le  jardin, la forêt où en vacances dans le sud..

 

Les  heures que j’ai passées sous le soleil à guetter le papillon Morio..

comme le Macaon ou le soir avec un drap blanc le grand paon de nuit..  ce sont des Graal..

Aujourd’hui on peut  faire les 500 km jusqu’à Etel sans pratiquement salir son pare brise..

Terminés les martinets..  les papillons.. une pieride  de temps en temps.. un lucane ou deux en 10 ans..

75%   des insectes  auraient disparu de la France métropolitaine en 30 ans.. et par conséquent.. hirondelles.. martinets..

Au début que nous nous sommes installés  en banlieue avec Mo..  

je voyais encore bombyle ou syrphe.. cet insecte qui ressemble à la guêpe et qui fait du surplace..

.

Aujourd’hui malgré nos hôtels à insectes..

Je ne vois que guêpes et frelons asiatiques  qui viennent se saouler des figues.. à en tomber ivres sur le sol.. 

pas solides les frelons asiatiques.. le test de pression montre que ça ne résiste pas à une pression verticale du pied..

.

Mo illumine le  jardin de fleurs.. et là oui nous avons des abeilles.. comme celles venues sur la fleur de l’agave..

Mais pour le reste..

Pourtant.. l’insecte.. c’est la réussite sublime de la nature.. squelette externe.. 

force herculéenne.. résistance aux agressions.. capable de voler malgré cette armure..

Voir l’opiniâtreté d’un bousier.. pauvre Sisyphe.. est-ce de lui que vient l’expression faire sa pelote ?

Oui.. j’accepte de faire vieux con..  mais quand même..  c’est pas terrible cette disparition.

Mais il y a bien quelque chose qui s’est passé depuis mes vacances à Toulon il y a  plus de 60 ans…

Comme dit l’autre ..  « j’balance pas .. j’évoque… ».

.

Et si c’était pour ça qu’elle priait, la mante ?

.

Marc

Publié 20 septembre 2020 par Leodamgan dans Non classé

%d blogueurs aiment cette page :