Et si…   103 comments

Et si avec Mo nous étions restés à Paname, dans notre   douzième..  et si  le temps s’était figé dans les années 70

Déjà nous n’aurions pas  notre amie l’arthrose…

Et  notre  désespérante habitude de fréquenter les salles d’attente d’hosto ou de radiologie..

Mes genoux ne seraient pas en titane..   mais en bons  os made in  Gross Paris..   Façon matériel de guerre…

Et puis bon, faut bien l’avouer.. pas mal de kilos en moins…

Bien sûr moins de vécu.. c’est vrai.. mais bon..

.

 

 

 

 

 

 

 

En fait c’est cette affaire de Charlie Hebdo qui m’a fait repenser à tout ça..

A l’époque je bossais rue du Louvre..  bureau 7  5eme étage.. le 5/7..  comme cette discothèque qui a brulé  faisant  tant de morts..

Hara kiri n’avait pas encore titré son fameux bal tragique à Colombey..

Mais c’était l’époque des fanzines.. Gotlieb se déchainait..

.

L’écho des savanes.. Métal hurlant.. Fluide glacial…

J’avais laissé Blek le roc ou Pecos Bill.. et  ça revenait..

Le génie des alpages de  F’Murr…

 

Et puis ce titre qui vit la naissance.. Charlie mensuel devenait hebdo…

Choron et  Wolinski  dans Hara kiri..

Cette couverture célèbre..qui  fut encore  dans l’actualité :

« Giscard vend sa femme aux émirs » saisie.. interdiction .. réédition avec trois couvertures différentes..

C’était l’époque de la création , du neuf.. du créatif..  de l’innovant.. bref du bouillant.. du pas politiquement Korrect..

Le mois de mai avait laissé des graines.. ça poussait de partout.. combi Volkswagen.. et virons à Srinagar ou à Goa..

 

J’étais rentré dans une boite « costard cravate obligatoire pour les hommes et jupes pour les femmes ».

Et là ça prenait l’eau de partout.. des robes.. des jupes courtes.. pas de soutif.. des polos..

Punaise..  l’anarchie.. que dis-je, la chienlit comme  nous disait la voix  derrière l’écran noir (pas de mes nuits blanches).

Ouais..  si nous étions restés à Paname avec Mo..  en figeant le temps..

 

Sainté***  et ses poteaux carrés…

Je suis trop vieux.. l’époque d’aujourd’hui ne me plait plus.. Je ne sais pas..

Ouais..  ne restent que ces images du temps d’avant..

Parait que nous sommes des profiteurs.. On bossait 44 ou 45 heures par semaine.. mais on s’en foutait c’était bien..

Et dans notre domaine.. l’informatique c’est bien.. mais  faut le chouchouter nuit et jour, le Big Brother

Ouais, trop vieux..   trop  vieux

J’aurais dû rester à Paname avec  ma douce  Mo et appuyer sur pause .

Allez , un petit signe à mon pote de la BA115 . Il se reconnaitra…

Carpe diem

.

Marc

.

*** NB : les poteaux carrés de Sainté

La finale de la Coupe des clubs champions européens 1975-1976 voit le Bayern Munich remporter sa troisième Coupe des clubs champions. Les Bavarois s’imposent le score de 1-0 face aux Français de l’AS Saint-Étienne, au terme d’une rencontre qui marqua la mémoire collective des supporters de foot français.

La rencontre est globalement dominée par les Stéphanois, surtout la première période pendant laquelle ils touchent par deux fois les montants du gardien allemand Sepp Maier. Ces poteaux avaient la particularité d’être carrés, ce qui était assez rare car ce type d’anciens montants avait été remplacé dans la plupart des stades par des poteaux ronds. Dominique Bathenay et Jacques Santini seront les deux malchanceux à faire heurter le ballon sur ces poteaux, respectivement à la suite d’une frappe lointaine et sur une tête. Le match fut ainsi surnommé du côté français la « finale des poteaux carrés » en référence à ces faits de jeu, alimentant la légende autour de cette rencontre. Pour certains, si les poteaux avaient été ronds, les Stéphanois auraient inscrit ces deux buts mais en réalité, personne ne peut vraiment dire si le ballon serait rentré3.

Publié 13 septembre 2020 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : ,

103 réponses à “Et si…

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Salut,
    C’était la belle époque , j’étais en Allemagne .

    Il fait chaud et c’est tant mieux.

    Ca fait du bien surtout pour le moral.

    Bonne journée

    J'aime

  2. Cet article me ramène en droite ligne dans mes années de prédilection.
    Si oui mais avec si on peut tout faire, j’ai beau essayer je n’arrive pas à repartir en arrière.
    J’ai beaucoup aimé texte et illustrations.
    Hara kiri le journal bête et méchant.

    J'aime

  3. Ce billet m’a rappelé des souvenirs agréables pour certains, nous sommes dans la même génération, mais je préfère personnellement la période actuelle et ne voudrais pas revenir en arrière même si elle n’a pas que des bons côtés comme chaque époque. Belle semaine.

    J'aime

  4. Ben ? La seule façon de ne pas vieillir … La nostalgie c’est comme l’alcool… les films de jean yanne et

    J'aime

  5. Que de souvenirs ces années mais hélas impossible de revenir en arrière.

    Bonne fin de dimanche.
    Christian

    J'aime

  6. Bonjour Mo
    Je crois que beaucoup de personnes de notre génération préfère le monde d’avant , aujourd’hui plus rien n’est pareil et on vit dans la peur de beaucoup de choses .
    PS : Les différences entre un pouillot véloce et un moineau sont nombreuses , le bec du pouillot véloce est fin , le moineau a un gros bec . Et les plumes sont de couleur différente aussi .
    C’est vrai que sur ma photo on ne se rend pas bien compte car le pouillot a le bec ouvert ,mais il est bien plus petit qu’un moineau et nous n’avons pas de moineaux en ce moment .
    Bises

    J'aime

    • Bonjour Marithé,
      Merci, je vais essayer de reconnaitre les pouillots véloces si j’en vois..;
      C’est vrai que pour le passé on se souvient volontiers des bonnes choses mais que l’on ne sait pas de quoi demain sera fait, surtout en cette année particulière…
      Bises,
      Mo

      J'aime

  7. Ah , les Métaux Hurlants , les échos , les fluides , les hara kiri … on en a encore plein … si les petites souris ne les ont pas mangés
    c’est sur que maintenant la créativité rigolote bof ! et les années 80 étaient pas mal aussi Marc !
    j’aime bien  » J’aurais dû rester à Paname avec ma douce Mo et appuyer sur pause  »

    Bises et sourires à vous 2 😊

    J'aime

  8. La nostalgie du passé…tout va trop vite. Je n’ai pas le temps de m’adapter à quelque chose que c’est déjà changé. L’avenir me fait peur, pas pour moi, mais pour mes arrières petits enfants. Qu’est-ce qui les attend? mimi

    J'aime

  9. je comprends… et vu que la marche arrière est impossible, je suis contente d’avoir l’âge que j’ai et de ne pas devoir assister à la débâcle finale totale 😉

    J'aime

  10. Je suis aussi à l’âge où ça fait mal de se retourner. Il y a trop de souvenirs. On n’arrive même plus à trier. Mais bon, ma douce et moi, nous sommes tout de même heureux d’être arrivés au moins jusque là. Alors, carpe diem, comme conclut Marc.

    J'aime

  11. Belle rétrospective. Bises

    J'aime

  12. J’ai aussi connu Hara Kiri et le professeur Choron qui nous a heureusement laissé sa fille si sympa et rigolote.
    Et l’arthrose n’est pas du tout mon amie surtout ces temps-ci alors que la météo est belle. Je me demande ce qu’elle me trouve pour s’accrocher ainsi à mon corps. Je redoute le retour du froid et de l’humidité mais, comme ma compatriote récemment disparue, je me dis que ça ira mieux demain 😉
    Et comme disait je ne sais plus qui, le jour où je m’éveillerai en n’ayant mal nulle part c’est que je serai morte mais je ne suis pas pressée, j’ai encore tellement de choses à découvrir, apprendre, entendre, faire,… Mais surtout je souhaite accompagner mes petits-enfants le plus loin possible…dans un état potable qui me le permette bien sûr.
    Bonne soirée

    J'aime

    • Bonjour,
      tu es donc encore une fan de Choron? Et on dirait que tu partages certains soucis avec nous…Mais tu prends tout ça avec beaucoup d’humour… 😉
      En fait, tu parles d’or!
      Bonne soirée à toi aussi
      Mo

      J'aime

  13. Hum.. la rue du Louvre (poste ouverte H 24) deux années à l’agence Sépia, la DS du patron jetée dans le trou (des Halles, hahah!)
    ..que « peut-être » je n’aurais pas connu si mama n’eut pas la bonne idée de m’interdire de sortie au 5/7 ce fameux soir. Des 45 copains partis en car d’Annecy (mode de transport de l’époque ou auto-stop pour aller en boite) cinq sont revenus.
    Bref, je ne cours pas après les blessures (elles cheminent sans soutien ni renfort) sinon m’égarer ou m’énerver (crotte ‘nd fuck)
    Ou une résistante (j’ose: plus récente) « pensée » au camarade Tignous, alors Chloé son épouse (son livre « Si tu meurs je te tue », 2020) et nos aérés étés indiens si agréablement partagés à Calvi,
    Stop ! ..vrai, les poteaux étaient carrés ! (ni verts) mais! on a connu le bikini (pas l’atoll) avant le multikini, et si le superstitieux veut bien faire risette (étonnez-moi) on aura la chance, disons le loisir que le prochain autodafé ne soit pas la parole.
    Merci Mo et Marc pour ce moment, évidement dénué de nostalgie, bise,

    J'aime

    • Ah là là… Tu reviens de loin… Ta mère avait eu un sixième sens, elle t’a évité d’être victime dans la tragédie du 5/7!
      Oui, en ce moment il faut (re)penser aux victimes du massacre de Charlie,moi je pense en particulier à Cabu dont j’adorais les dessins.
      Et tu as connu aussi les poteaux carrés et les bikinis… Bienvenue au club!
      Bonne soirée à toi et bises,
      Mo

      J'aime

  14. Mais si, mais si, le ballon serait rentré !!! 🙂

    C’est drôle, j’ai lu ce texte comme si Paname était une île paradisiaque ! Comme moi non plus je n’aime pas ce qu’est devenue la société actuelle*, je me crée moi-même mon Paname paradisiaque. Où ai-je lu : « Sois le changement que tu veux voir advenir dans le monde » ?
    Loin, bien loin de toutes les injonctions (et pas injections !) auxquelles nous devrions être soumis afin de faire plaisir à certains…

    PS1 : je ne savais pas que Paname était Paris ; ça rimait plutôt avec Bahamas, Île Maurice, noix de coco, palmiers et sable chaud dans mon esprit ! 🙂
    PS2 : la société actuelle = celle dont nous parlent les médias ; il y a un biais évidemment…

    J'aime

    • Bonjour madame Biche,
      ne pas confondre Panama et Paname : l’un est exotique et l’autre non… 😉 Ah, en passant : d’aucuns croient que Pantruche veut dire Paris aussi. Erreur, Pantruche c’est Pantin.
      Pour ce qui est des injonctions auxquelles on nous soumet pour faire plaisir à certains, elles sont clairement beaucoup plus courantes qu’autrefois… 😉
      Passe une bonne soirée,
      Mo

      J'aime

  15. Oh j’adore cet article écrit avec l’encre du passé que nous ne pensions pas qu’un jour on le regretterait, pas tout bien sûr, je veux occulter les années de guerre 39/45,impossible, ah les comics dont j’en ai encore, les journaux lus en cachette, merci pour ces souvenirs, bises Mo amitiés Marc.

    J'aime

    • Merci Marie,
      j’aime bien ton expression : « écrit avec l’encre du passé », c’est joli.
      Bien sûr que nous ne regrettons pas tout, c’est surtout notre jeunesse que nous regrettons peut-être… 😉
      Bises
      Mo

      J'aime

  16. c’est comme si on n’avait plus le droit de rire !!!
    tu as une belle collection …que de souvenirs !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

    • Je crois qu’il est de plus en plus difficile de rire de tout.. 😉
      Les images qui illustrent l’article sont prises sur internet. Nous n’avons pas gardé tous ces journaux. Dommage sans doute.
      Bonne journée à toi Tilk,
      Mo

      J'aime

  17. Que de beaux et bons souvenirs de cette époque avec choron and cie !
    Mais pas certaine de vouloir y revenir à part si on peut supprimer certaines périodes qui furent calamiteuses à tous points de vue.
    Je te souhaite un bon début de semaine avec plusieurs jours de grande chaleur qui vont tenir confinés ceux qui ne supportent pas.
    Je plains sincèrement ceux qui sont obligés d’aller bosser.
    Nous essayons toujours de supporter nos maux en attendant tous les deux de nouveaux examens …
    Ainsi que les problèmes familiaux qui me perturbent et me donnent un moral au plus bas niveau.
    Marre de cette VDM !
    Je continue malgré tout mon blog qui me fait beaucoup de bien grâce à nos échanges toujours avec l’humour omniprésent.
    Ca m’aide à penser à autre chose …
    Gros bisoux, ma tit’ mo chérie ♥

    J'aime

    • Bonjour chère Dom,
      Bien sûr que tout n’était pas idyllique dans le passé… Nous faisions simplement une revue des journaux d’humour de l’époque avec un peu de nostalgie, certes… 😉
      Nous avons assez bien supporté le confinement car par goût nous sommes plutôt sédentaires.
      Etant en Bretagne depuis 2 jours, nous avons moins la canicule qu’en région parisienne.
      Je te souhaite bien du courage pour affronter tous tes soucis.
      Je te fais de gros bisous et te remercie de continuer ton blog,
      Mo

      J'aime

  18. Te voilà bien nostalgique et je le comprends, le temps d’avant celui de notre jeunesse nous parait plus beau. Perso j’étais encore ado et je découvrais comme toi Charlie et autres journaux et BD satiriques qui me ravissaient ! Ce qui se passe aujourd’hui me stupéfie, on ne peut plus rire de tout, la presse est muselée et je m’inquiète beaucoup pour ce qui reste de notre démocratie…Bonne semaine à tous les deux

    J'aime

    • Bonjour Manou,
      je suis bien d’accord avec toi : on ne peut plus rire de tout et surtout pas avec tout le monde!
      Il est vrai également que notre vision du passé est auréolée par le souvenir de notre jeunesse. Mais nous ne passons pas pour autant notre temps à la regretter! 😉
      Bises,
      Mo

      J'aime

  19. C’était une époque différente, on commençait à bosser à 14 ans, on faisait 48 heures par semaine et on acceptait toutes les heures supplémentaires qu’on nous proposait, et malgré cela on était déclaré majeur qu’à l’âge de 21 ans, aujourd’hui la majorité est à 18 ans et ils commencent à travailler à 24 ans, et il parait que c’est nous les profiteurs! Cherchez l’erreur.
    Amicalement
    Claude

    J'aime

    • C’est vrai, j’ai connu la semaine de 45 heures, puis de 40 puis de 39 puis de 35… puis la retraite à 60 ans (juste à temps).
      Ce qu’on reproche aux baby-boomers c’est sans doute d’avoir pu travailler sans connaitre trop de chômage pour la plus grande partie.
      Bonne journée à toi,
      Mo

      J'aime

  20. Gotlieb, un grand !

    J'aime

  21. Blek, Tarzan, Akim étaient mes préférés, parce que j’y puisait mes modèles de dessins au fusain !
    Je n’aimais pas le professeur Choron, au niveau caniveau pour moi !
    Je n’ai pas aimé mai 68 non plus, et aujourd’hui je comprends pourquoi !
    Je revois des vidéos des années 50, et je me dis toujours qu’on y voit beaucoup de sourires, ce qui n’ est plu le cas de nos f jours stressés !
    Passe une bonne semaine
    Bises

    J'aime

  22. Salut,
    Il fait beau et c’est tant mieux car je peux m’occuper de la pelouse et du mini jardinet.
    Bonne semaine

    J'aime

  23. OUPSSS et dire que j ‘ai vendu quelqueS uns de ces journeaux , , dans une librairie journeaux , ou je travaillait

    et Peccos Bill mon frére le lisait …. moi des magazines de mode ……rires …sympa tout cela mais je ne connait pas PARIS
    bonne nouvelle semaine pour vous
    kénavo les jardiniers

    J'aime

  24. bonjour chers amis, je comprends votre nostalgie, moi j’ai passé ma vie à Paris de 1945 a 1988, je suis parti dans le sud, et je n’ai jamais remis les pieds à Paris …sans regrets, j’habitais dans la banlieue et je travaillais à Paris, trois heures de transport par jour, aucun regret à ce sujet ! je ne regrette pas du tout le temps d’avant ! chacun vois les choses à son idée, chaque opinion est respectable …portez vous bien les amis, bonne semaine amitiés et bises

    J'aime

    • Bonjour René,
      nous avons quitté Paris pour la banlieue en 81 et fait construire un pavillon. Nous avions encore pas mal de temps à travailler et avons galéré dans les transports comme toi… Mais au moment de la retraite nous sommes restés où nous sommes car ce n’est pas désagréable.
      Bonne soirée à toi et bises,
      Mo

      J'aime

  25. et si on était tout simplement heureux d’avoir vécu une époque formidable ! car elle l’était mais nous ne le savions pas 😀 Je m’étais abonnée à Charlie Hebdo rien que pour découper les pages consacrées aux Peanuts ! je n’ai jamais divorcé de Snoopy depuis 🙂 Ta douce Mo est toujours à tes côtés depuis toutes ces années et ça aussi c’est un bonheur qui n’a pas de prix ! il n’y a de place que pour les souvenirs heureux à notre époque. Tout le reste est bon pour la poubelle. Merci Marc pour cette évocation
    Hélène

    J'aime

  26. Souvenir 2/5 reçu 5/5. 😉
    Je n’ose pas te demander si vous vous êtes connus grâce aux petites annonces d’Hara-Kiri. 🙂
    http://www.deblog-notes.com/harakiri

    J'aime

    • Negatif.. nous nous sommes connus au boulot.. comme pas de gens d’ailleurs..
      le télé travail va ruiner le matrimonial .. ne resteront que les petites annonces..
      ( et en plus..il n’y a plus de 3615 Ulla…!!)
      Marc

      J'aime

  27. je me souviens de Bleck le roc …j’étais tout gamin !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  28. Un retour aux sources de notre jeunesse… Le temps passé en couches de rires et en éclats d’images faites pour dire que la vie ce n’est pas qu’une tragédie mais aussi une sacrée comédie où grands et petits font chacun leurs profits différents, bien sûr suivant le rang dans l’échelle sociale… mais, ne roulant pas sur l’or on pouvait être riche d’énergie et de créativité avec l’humour en prime Ces années là je n’avais qu’un seul jour de congé par semaine et en semaine le week-end étant en poste.. La journée de travail commençait à 6H45 et finissait à 22H, avec deux pauses de une heure à la mi journée et une autre de 17 à 18H… ça sans compter les semaines de gardes qui revenait tous les 21 jours … mais bon on vivait ça avec bonne grâce et on profitait à fond de nos congés et vacances..
    Un récapitulatif de ces années là …
    http://www.mirebalais.net/2016/06/a-l-aube-des-annees-70.html
    Amitiés des farfadets du Poitou.

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour,
      nous ne faisions pas autant d’heures que toi tous les jours mais nous étions bien au dessus des 35 heures au début des années 70 … 😉 Et aussi je faisais des installations de logiciels la nuit chez des clients afin de ne pas perturber les utilisateurs. On m’appelait parfois à l’improviste le dimanche pour des dépannages… Quant à Marc, il faisait des journées à rallonge à cause des transports en voiture….
      J’ai suivi le lien que tu as donné et j(‘ai trouvé ton article très intéressant. Eh oui, nous avons vécu tout cela aussi…
      Bonne journée à toi,
      Mo

      J'aime

  29. ah, dans le rétro, beaucoup de rêves enfuis, de pavés et d’utopies, il reste l’odeur des roses, et vous n’en manquez pas

    J'aime

  30. Salut,

    Le temps est superbe ,

    On a été invité au resto du Mémorial de notre dame de Lorette et c’était super.

    Bonne journée

    J'aime

  31. moi j’étais abonné à métal hurlant et à Spirou
    amitié
    tilk

    J'aime

  32. Salut

    Le vote aujourd’hui c’est sur  » le meilleur du web » et c’est une seule fois par mois.

    Il fait très beau avec un léger vent que j’apprécie.

    On est bien sous le parasol.

    Bonne journée

    J'aime

  33. ça nous rajeuni pas !!!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  34. L’écho des savanes, Fluide glacial. J’avais une vingtaine d’annès…

    J'aime

  35. Salut,

    Il fait beau et c’est tant mieux.
    Il me reste un bout de barrière à peindre alors demain je m’y attèle.
    Bonne journée

    J'aime

  36. Hélas nous sommes tous (ou presque) logés à la même enseigne. L’essentiel est d’agir comme tu le fais avec humour et bonne humeur.

    J'aime

  37. fluide glacial c’était vraiment génial surtout au début !!!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  38. Oh punaise, LA belle époque les années 70 (la meilleure devrais je dire), celle où j’allais entrer dans l’adolescence aussi. Je me souviens de ces magazines fluide glacial, métal hurlant, l’écho des savanes … Gotlib bien sur et les albums F’mur …
    ces magazines devraient valoir de l’or maintenant, du moins « sentimentalement » mais que diantre, que de bons souvenirs les années 70

    J'aime

    • Bonjour,
      je ne sais pas s’ils valent de l’or, beaucoup de gens ont dû en garder. 😉 Mais je ne suis pas sûre de vouloir en relire, cela me ferait peut-être plus de mal que de bien? 😉
      Nous avons des souvenirs en commun semble-t-il…
      Bonne journée à toi,
      Mo

      Aimé par 1 personne

  39. Salut,

    Le temps est superbe et il ne fait pas trop chaud. On a démonté le parasol car la météo annonce un rafraichissement.

    Bon week-end

    J'aime

  40. J’ai adoré ton article. Oui quelle belle époque ; créative, libre où l’on pouvait, presque, tout dire…Où, est ce temps? Que nous est-il arrivé pour avoir autant perdu de liberté? La liberté de pensée, de pouvoir s’exprimer sans être pris pour un raciste ou autre. Coluche et tant de disparus seraient bien surpris, je pense. Aaahhh!!! Liberté chérie, j’écris ton nom…

    J'aime

    • Bonjour Nell,
      je réagis comme toi.
      C’était une belle époque datant d’environ 50 ans tout de même… Il y a eu pas mal de changements depuis.
      Oui « Liberté j’écris ton nom » … Paul Eluard aussi serait stupéfait du détournement qui en est souvent fait…
      Bises à toi,
      Mo

      J'aime

  41. Toujours pas de pluie, il faudra attendre jeudi prochain parait il, en attendant, les nuits sont de plus en plus fraîches !
    Passe une bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

  42. Nostalgie … Nostalgie du temps perdu. perdu ? Non. On a bien vécu. Avec la chance qu’il ne nous soit jamais rien arrivé de vraiment fâcheux. Sauf évidemment les inévitables disparitions de gens aimés. Alors vivons les années qui nous restent avec le même bonheur. Bises et bon wee-end. Florentin

    J'aime

    • Bonjour Florentin,
      Tu es la sagesse même… Je suis bien d’accord avec ton analyse. Mais on a envie parfois de jeter un coup d’œil au passé sans pour autant en rester prisonnier. 😉
      Bonne journée à toi et bises,
      Mo

      J'aime

  43. Salut,
    On a eu un temps pluvieux aujourd’hui.
    On est resté devant la télé.
    Bon dimanche

    J'aime

  44. Serais tu nostalgique ? En ce qui me concerne, je n’aime pas regarder en arrière, seul instant présent compte pour moi

    J'aime

    • Non on ne passe pas notre temps à être nostalgiques du tout. C’était juste une réminiscence surtout parce que Marc avait parlé des journaux de l’époque et que cela lui avait fourni un sujet de blog…. 😉

      J'aime

  45. Bonjour Marc et Mo !
    Nostalgie quand tu nous prends ! J’ai connu mai 68 : 5 semaines de grève dure avec occupation de l’usine et séquestration du dirlo !
    ( c’était avant de rentrer à l’Education Nationale ! ) Quand j’ai commencé à bosser à 16 ans 1/2 ( avec un petit CAP, je faisais une semaine 50 h et l’autre 58 h 1/2 ! )
    Bon dimanche !
    Pierre

    J'aime

  46. Salut

    Il fait beau .

    Je vais pouvoir terminer la peinture du mur.

    Demain la tonte de la pelouse et ce sera terminé pour le jardin.

    Bon dimanche.

    J'aime

  47. Bonjour
    Il y a certaines période qui nous marquent!
    Bisous

    J'aime

  48. L’ouverture de ce procès a fait ressurgir plein d’émotions et de souvenirs à beaucoup. Chacun avec son vécu. J’aime ton partage.

    J'aime

  49. Bonne soirée à vous deux, et merci beaucoup à Mo pour ses visites, bises et amitiés

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :