Quand nous avions essayé la reproduction des poissons combattants.   98 comments

.

C’était quand  nous créchions à Paname

.

.

Sans doute l’appel de  la nature, nous avions installé  3 grands aquariums dont un dit  « d’ensemble » avec  plein de poissons qui passaient leur temps à se mettre sur la tronche (les cichlidés étaient un peu teigneux après s’être reproduits)..

L’un des poissons, seul de son espèce dans cet aquarium (c’était préférable) était un Betta splendens rouge bordeaux dit : »combattant » , .

.

.

En fait, il ne combattait rien du tout faute de rival, indifférent aux autres espèces de poissons. On le représente toujours en photo les nageoires déployées en un voile somptueux mais ici, sans personne à impressionner, il trainait, misérablement les nageoires en berne, s’ennuyant comme un biffin un dimanche après midi dans une ville de garnison.

Emus , et soucieux de son équilibre, nous nous sommes mis en tête de lui trouver une compagne, histoire de lui redonner la forme et le moral..

Nous nous sommes lancés dans la documentation et après avoir lu la façon de procéder dans un livre sur les poissons d’aquarium, nous pensions être récompensés de nos efforts par une ribambelle de petits…

.

On est censé préparer un aquarium « nursery » pour servir de chambre nuptiale et recevoir les alevins. Cet aquarium est divisé en deux parties par une cloison de verre, son fond est recouvert de sable dans lequel sont enfoncées quelques plantes. Bien sûr, il y a un oxygénateur et un filtre. Tout le confort, en somme.

On doit transférer le mâle d’un côté et la femelle de l’autre côté de la séparation de verre.  Le mâle, excité, doit alors réaliser un radeau en bulles de salive dans lequel il déposera, un à un, les œufs que la femelle pondra. Pendant cette phase d’activité, il ne s’alimentera même pas. La femelle de son côté a le droit de manger copieusement.

Quand le radeau semble terminé, on enlève la séparation, les époux se rejoignent, il n’y a plus qu’à laisser faire la nature en restant discret..  pas question de jouer les mateurs…

.

.

On a suivi scrupuleusement la méthode, nous sommes allés lui chercher la femme de sa vie.. une chouquette mignonne petite femelle betta verte, une poissonne avec tout ce qu’il faut là où il faut.. et on a mis en place la nursery.

.

.

Au début tout marchait comme sur des roulettes : ils se sont examinés  à travers la cloison. Et Marcel  a déployé ses voiles en tournoyant sur lui-même, histoire de lui montrer une partie de ses talents..  Incarnation de la séduction. On ne l’avait jamais vu si beau, le Marcel.. une gravure de mode…

Chiquita avait eu le coup de foudre et avait succombé… elle semblait fascinée et cherchait le moyen de contourner la cloison afin de le rejoindre… eh oui..  pour elle c’était bon dès le premier soir.. notre agence matrimoniale était un succès.

Entre deux danses, le mâle s’est mis à buller comme un fou pour faire son radeau.. les bulles tenaient bien. Chiquita était dans tous ses états.. quant à Marcel..  l’avait manifestement pas envie de se la mettre sur l’oreille pensions nous.. .

.

.

Quand cela nous a paru bon, nous avons enlevé la séparation, ce que les poissons ont réalisé au bout de quelques secondes.

Et là… la bavure.. la boulette.. le drame…

.

.

Marcel a  foncé sur Chiquita qui a frénétiquement cherché à s’enfuir et il lui a flanqué une de ces raclées… le connard quoi.. le sale con qui bat sa femme..

On a récupéré vite fait la femelle mais elle est morte rapidement.  Les coups de tête dans la vessie natatoire, ça ne pardonne pas… la nursery était saccagée, les plantes déracinées, le radeau en bulles dispersé, du sable tourbillonnait…

Alors, on a relu le mode d’emploi. Il y était écrit que le coup de foudre n’était pas garanti. 

.

.

On s’est risqué à acheter une autre femelle, bleue.. on ne lui a pas donné de nom.. vu qu’on commençait à avoir des doutes sur le ciboulot du dit Marcel.. avait on récupéré un cinglé.. un maboule..

Hélas, le même navrant scénario s’est répété…

Faut  confesser qu’on a eu envie de balancer Marcel dans les goguenots,  histoire de lui apprendre les choses de la vie..

il est retourné dans  l’aquarium d’ensemble et s’est de nouveau trainé, ses voiles pendant lamentablement… 

.

Voilà donc comment le dieu des poissons a puni « Battling Marcel », le laissant sans descendance.

.

 

 

Publié 23 novembre 2019 par Leodamgan dans aquariums, combattants, Faune domestique, Non classé

98 réponses à “Quand nous avions essayé la reproduction des poissons combattants.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. L’histoire est racontée avec humour mais la leçon dans tout cela est qu’il faut laisser les animaux en paix dans leur milieu naturel que l’humain tout futé qu’il soit n’est pas capable de reproduire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Un poisson au caractère vraiment agressif avec les dames.
    Un sale goujat.
    Bonne soirée.
    Christian

    J'aime

  3. Très compliqué l’entretien d’un aquarium et l’assemblage de poissons qui vivent en harmonie.
    Mes parents en avaient un aussi, et je crois me souvenir que cela donnait pas mal de travail et de souci à mon Papa. Ils avaient des poissons beaucoup plus gros, genre Scalaires et autres…
    Cela dit, ils sont vraiment très très beaux ces Combattants, mais Marcel vous à aussi causé pas mal de prise de tête à ce que je lis ;-(
    Bises et bonne soirée

    J'aime

    • Oui, c’est compliqué et il y a du boulot : nettoyage manuel de l’aquarium, changement des recharges des filtres, surveillance de la santé des poissons…
      Finalement, je ne regrette pas trop d’avoir arrêté ça en quittant Paris. Actuellement, avec nos voyages fréquents en Bretagne, il serait difficile maintenant d’obtenir qu’un voisin s’en occupe en notre absence. A notre époque parisienne une amie qui habitait le même immeuble que nous les nourrissait pendant nos vacances.
      Bonne soirée et bises Pascale.

      J'aime

  4. ah que voila formidablement bien conté un vrai drame conjugal, ton récit tient en haleine, c’est super (sauf pour l’ex future maman des poissons qu’était pourtant bien gentille https://www.youtube.com/watch?v=uhGf2WzAS84 )

    J'aime

  5. Même si la lecture du texte me fait rire de par sa qualité, ce pauvre Marcel est pathétique dans son comportement avec les belles… Peut-être qu’il est tout simplement « joyeux » ?

    J'aime

    • On l’a trouvé plutôt hargneux, mais bon… J’ai regardé aujourd’hui des articles sur les poissons combattants (on n’avait pas internet à l’époque, bien sûr) et j’ai vu que beaucoup d’aquariophiles amateurs avaient eu le même problème que nous. Ces poissons sont agressifs et les femelles aussi parfois. Quand elles sont de taille supérieure à celle des mâles, ce sont eux qui peuvent morfler.

      Aimé par 1 personne

  6. Un peu trop chargé en testostérone, Marcel était un combattant hors père !

    J'aime

  7. Il n’aimait peut-être pas les femelles, Marcel !!! tu y as pensé ? – Ceci dit les poissons ne sont pas la race la plus facile à élever ! mon unique poisson rouge lorsque j’étais enfant sautait régulièrement derrière la glacière (les frigos n’existaient pas). Un jour on est arrivés trop tard ! 😦 Bises – LN

    J'aime

  8. oui en effet pas facile pour avoir eu aussi des aquariums

    J'aime

  9. ton poisson est très territoriale ..

    J'aime

  10. J’adore ta façon de raconter cette histoire ! Lolll
    Ton article tombe à pic pour illustrer les mâles violents avec les femmes …
    Même chez les poissons !!!

    Bonne journée avec des bisoux ma mo ♥

    J'aime

  11. Il ne pouvait pas s’appeler autrement que Marcel, ce con d’poisson ! Tu aurais dû faire l’expérience de lui mettre un mâle à la place de la femelle, pour voir, il lui aurait peut-être fait des mamours. Moi la seule fois que j’ai eu un poisson rouge, c’était sur mon bureau -comme la secrétaire des petits meurtres d’Agatha Christie-, à la Tour Montparnasse. Lors d’un attentat à la bombe, la nuit, à l’ambassade d’Iran, je n’ai pas pu regagner mon bureau (entre 1975 et 1978) parce que la Tour était entourée de CRS. J’avais 20 ans, je les ai fait chier avec mon poisson rouge parce que je voulais lui donner à manger. Il y avait un attentat à la bombe, dans la gaine des ascenseurs du RDC au 16ème étage -sans victime- et moi je voulais donner à manger à mon poisson rouge. (!).
    On est con quand on a 20 ans.
    Et 30 ans.
    Et 40 ans.
    Et 50.
    Et…

    Aimé par 1 personne

    • Salut Sarah,
      je vois que tu as eu des émotions fores dans ta jeunesse…
      J’ai failli en avoir aussi à une période d’attentats : je quittais les 4 Temps à la Défense quand j’ai entendu un grand boum et vu de la fumée noire derrière moi. Mais je n’avais pas laissé de poisson, ouf! Une autre fois, J’ai raté un train de banlieue qui s’est fait exploser. J’avais pris celui juste avant.
      Et Marcel n’était même pas dans le coup, parait-il…
      😉
      Bon dimanche à toi,
      bises
      Mo

      J'aime

  12. J’ai lu votre article, Madame Mo ; je suis révoltée ! J’ai aussitôt prévenu les copines : on organise une manifestation de femelles poissons lundi dans toute la FRANCE. Non aux violences faites aux femelles poissons ! Balance ton poisson mâle ! Dès aujourd’hui, prévoyons aquariums, viviers, vétos -pour celles qui auraient un malaise- et texte expliquant que c’est de l’humour, que l’on peut rire de tout, même des sujets graves.
    Bravo pour votre article. On vous soutient pour si vous avez la brillante idée de renouveler l’expérience.
    Avec deux mâles.

    J'aime

    Zézette la niçoise
    • Bonjour Zézette (pas pas épouse X, je pense?),
      Bravo pour l’initiative! Je me joins à cette manifestation.
      Je note que tu n’es pas la première à suggérer des tendances homo chez Marcel, outre sa misogynie manifeste! 😉
      Bon dimanche et bises Madame Zézette

      J'aime

  13. bonjour
    c’est trés intéressant , je ne connait pas les poissons d ‘aquarium , j ai élevé des années des carpes kois et poissons (rouges ) dans un bassin .. et j’ ai eu de la descendance , c’était trés ludique , et venait dans le dit plan d ‘eau , des crapauds , des grenouilles , des salamandres , des tritons , des oiseaux , tout un petit peuple , , jusqu’ à ce que un héron vienne aussi , et opsss fini le bassin ,…… tellement écoeurée que je l ‘ai comblé , ma plus ancienne carpe ( bella ) avec dans les 25 ans …sniff

    bon dimanche pour vous

    @ kénavo

    J'aime

    • Bonjour Monica,
      Comme je te comprends… Cela fait de la peine d’avoir bâti un bel environnement et le trouver ruiné par un oiseau glouton.
      Chez nous aussi sévissent les hérons. Après des raids de ces oiseaux, nous avons dû protéger les poissons qui nous restaient avec un filet tendu au dessus du bassin. Ce n’est pas du tout esthétique et peut-être pas parfait car un héron a réussi je je sais comment (en passant la tête par dessous?) à attraper un gros poisson qu’il avait un mal fou à avaler! je l’ai filmé. Après on a retendu le filet tout autour du bassin.

      Bon dimanche,
      kenavo.

      J'aime

  14. Bonjour Mo
    J’ai lu l’histoire de vos poissons combattants avec plaisir , on dirait un véritable polar .
    Votre article m’a permis de faire connaissance avec ces poissons que je ne connaissais pas du tout et leur mode de vie .
    Les observer devait être agréable.
    Bises

    J'aime

    • Bonjour Marithé,
      Oui nous observions nos poissons. Le combattant tout seul ne bougeait pas beaucoup mais les cichlidés qui se reproduisaient étaient intéressants avec leur façon de s’occuper de leurs alevins.
      Bises

      J'aime

  15. Ça me rappelle des choses. j’en avais étant étudiant. compliqué à gérer ces bestioles…

    J'aime

  16. Et ma préférence va au poisson ballon qui sculpte patiemment une rosace sécurisante pour séduire sa belle 🙂

    La race humaine me semble être la plus dégénérée qui existe… Qu’avons nous fait à ces poissons combattants sauvages pas si combatifs à l’état naturel ?

     » À l’origine, ce ne sont pas des poissons qui combattent jusqu’à la mort ; la variété sauvage ne fait que s’intimider en paradant, pour impressionner leur congénère et le faire fuir, contrairement à la sélection de betta actuel qui peut même aller jusqu’à tuer une femelle, à cause de la sélection humaine pour le combat.

    C’est un poisson très territorial, ce qui lui a valu le nom de Combattant du Siam ou simplement Combattant. Les mâles peuvent se montrer très belliqueux entre eux et se livrer à des combats violents, pouvant aller jusqu’à la mort du vaincu. Ceci est dû uniquement à la sélection réalisée par les humains : les bettas actuels ont un déficit en sérotonine, fixée génétiquement par l’élevage depuis des millénaires (environ 6 000 ans, qu’ils sont élevés dans de larges coupelles, en sélectionnant les plus beaux et surtout les plus agressifs).

    De ce fait, ils sont parfois très difficiles à reproduire, vu que les mâles sont capables de tuer également leurs femelles, faisant la confusion entre parader pour impressionner et attaquer pour tuer. L’humain l’a condamné à la solitude ; cela dit, il existe de plus en plus de bettas splendens au comportement plus souple, capables de vivre avec de petits poissons grégaires aux paramètres proches, le critère de combat étant délaissé petit à petit. »
    (d’après Wikipédia)

    J'aime

  17. Plus jeunes, nous avions des poissons tropicaux et avons eu la chance d’avoir des reproductions de barbus Titteya (les rosés) et Schuberti (les jaunes) ainsi que des cichlidés du lac Tanganyika. Mais pour ce qui concerne les combattants et autres Gouramis c’était une autre paire de manche, comme chez toi avec à cette époque des mâles peut-être moins agressifs. Encore que ?
    Dans la Nature les femelles sont parfois violentes aussi, comme la mante religieuse ou certaines araignées.
    Bon dimanche. C&B

    J'aime

    • Bonjour Christine,
      Comme j’ai dit plus haut, on avait des reproductions sans souci avec les cichlidés. Mais bon, avec le combattant, on n’a essayé qu’une fois (en perdant deux femelles tout de même…).
      Oui, même dans la nature, il y a des violences parfois…
      Bises,
      Mo

      J'aime

  18. Salut,,
    Pas évident de faire la reproduction pour les poissons.
    Bravo pour les belles photos de poissons.

    Ne pouvant pas bouger je passe pour vous dire que le temps est gris et froid.

    Néanmoins j’ai une pensée pour ceux qui sont dans les inondations là où normalement il fait beau.

    Bon dimanche à tous.

    J'aime

    • Salut Tiot,
      On n’a pas bougé non plus car on avait du monde à déjeuner. On avait fait un osso bucco avec des pâtes fraiches.
      Il avait fait plutôt beau chez nous aujourd’hui mais la pluie revient demain.
      Bonne soirée à toi

      J'aime

  19. J’ai adoré lire votre expérience, d’abord parce que j’ai appris des choses, ensuite parce que j’ai beaucoup souri.
    Ils étaient drôlement jolis tous les deux, j’aurais aimé savoir comment pouvaient être les petits. Tant pis…

    J'aime

  20. Hi ! hi! quelle drôle histoire, enfin par pour Chiquita, ni pour la petite bleue sans nom, mais super bien racontée ❣

    Merci Marc et Mo pour  » ce conte aquarium  » 😉😊 et Bises

    J'aime

    • Bonsoir Juliette,
      c’est une histoire racontée à deux. J’ai d’abord décrit ça de façon documentaire puis j’ai demandé à Marc d’y mettre son grain de sel par dessus, et voilà… 😉
      Gros bisous,
      Mo

      J'aime

  21. Une mienne nièce a un aquarium gros comme une maison. Quand je vais chez elle, je reste scotché devant à regarder tous ces poissons multicolores qui se croisent dans tous les sens. Mais quand je vois le boulot que son bocal lui demande, je déclare forfait à l’avance. Je suis trop feignant ! Trop beau, mais trop dur. Biss et bonne fin de dimanche. Florentin

    J'aime

    • Bonsoir Florentin,
      c’est comme moi quand je vois un aquarium d’eau de mer, c’est magnifique, l’eau est super-transparente mais c’est presque une occupation de pro… 😉
      De toute façon, les aquariums on n’en a plus depuis 1981!
      Bonne soirée, et bises,
      Mo

      J'aime

  22. Salut,

    Le temps est super alors que la météo prévoyait de la pluie.

    Il fait 10° mais toujours la chiatique.

    Bonne semaine

    J'aime

  23. J’adore votre humour à tous les deux…
    J’en redemande, des histoires de poissons, mais une un peu romantique alors, et sans mort d’homme…enfin, de poissonne…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  24. Petit poisson deviendra grand… On sait que même chez La Fontaine, l’incertitude est grande. 😉
    Je me suis régalé, bravo à Marc.

    La vie n’est guère plus simple pour les vétérinaires, avec les poissons.
    http://gehem.over-blog.fr/article-l-ete-en-pente-douce-20-119251041.html

    J'aime

  25. Il faut se méfier des mélancoliques

    J'aime

  26. Comme toujours, j’aime ton humour pour raconter cette annecdote ! Aujourd’hui c’est la journée contre les violeces faites aux femmes, je conseille vivement à madame de balancé son quoi…

    J'aime

  27. Salut
    Ce matin la chaussée est mouillée mais pas de quoi inonder le jardin.
    Il ne fait pas froid alors ça ne glissera pas.
    La sciatique persiste alors je sens que je vais encore passer une journée allongé.
    Bon MARRE DIT.

    J'aime

  28. Bien fait pour Marcel, il a eu bien de la chance de ne pas finir dans une flaque.

    J'aime

  29. En fait, elle est même pas morte, la poissonne. Elle a survécu. On l’a retrouvée dans un Truffaut (rien à voir avec le cinéaste), une jardinerie qui vend des poissons, veaux, vaches, cochons, couvées… Elle s’éclate avec un maquereau et se fait passer pour une morue alors qu’en fait c’est une tendre.
    Sinon, s’il vous reste un peu d’Osso bucco, pensez à nous en amener. Des amis y en a plus. Y a plus que des goinfres, des maîtres-chanteurs ; ou alors des tendres, je parle de mézigue. Et de la poissonne.
    Bravo à toi et, éventuellement à Marc -les femmes et les enfants d’abord- , pour cet article qui a la pêche(à la ligne).

    J'aime

    Zézette la niçoise
    • Elle a plein de sosies dans les animaleries des quais de la Seine, la poissonne! C’est là qu’on l’a achetée. Elle a dû se réincarner, c’est évident. 😉
      Ceci étant, je ne la surveille pas, elle vit sa vie.
      Bon je verrai pour l’osso-bucco. Sinon, des sardines à l’huile ou des maquereaux au vin blanc, ça irait?
      Merci d’être passée nous voir Zézette.
      Mo

      Aimé par 1 personne

  30. ça change !!!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  31. ça c’est le genre de travail de TITAN ! Nous concernant on a juste hérité d’un petit aquarium avec 4 poissons rouges. Tout se passe bien et ça sert de thérapie pour le chat

    J'aime

  32. Bonjour Mo !

    Quelle aventure !
    Ce serait maintenant, le mâle aurait eu à faire
    à la justice via « Nous toutes » ! 😊
    Bonne journée !

    Pierre

    http://rotpier.eklablog.com/

    J'aime

  33. Salut

    Il pleut alors on reste au chaud.

    J’ai toujours la sciatique mais je fais avec.

    Bonne journée

    J'aime

  34. Quel con ce Marcel !
    Le voilà privé de femelle…

    J'aime

  35. bonsoir Mo , ah oui les poissons d’aquarium j’en ai eu pendant 10 ans à Montreuil sous bois ! et j’ai eu beaucoup de guppy et +++ qui sont nés mais aussi des scalaires et là ce fut des moments magiques !! merci de ce beau partage et les photos de ces poissons et ton aquarium waouh !!! gros bisous belle semaine a + maintenant j’ai un bassin de jardin hi hi ! avec des carpes Koï et …

    J'aime

  36. ils sont magnifiques !!!
    amitié
    tilk

    J'aime

  37. Bonjour
    Parfois l’amour peut-être compliqué…
    Bisous

    J'aime

  38. Bref, un célibataire combattant et endurci… pauvres poissonnes!

    J'aime

  39. Encore un Marcel fou… et qui n’aura de descendance, Lui ce n’est ps du volant mais des nageoires… Heureux comme un poisson dans l’eau … bon, va falloir réviser cett emaxime …
    Bonne soirée.

    J'aime

  40. Salut,

    Le temps s’est amélioré un peu alors je suis sorti avec une canne.

    Demain on reste à la maison.

    Bonne journée

    J'aime

  41. Salut
    On a un temps variable et le froid arrive tout doucement mais surement.
    Heureusement on a un bon chauffage.
    Bon week-end

    J'aime

  42. je suis sûr que tu ne regrette pas la capital ….
    amitié
    tilk

    J'aime

  43.  » Bonne fin de semaine avec un moral dans les chaussettes et un temps qui n’arrange rien pour les douleurs.
    Gros bisoux ma mo ♥ « 

    J'aime

  44. La loi de la jungle aquatique en somme !

    J'aime

  45. Salut
    Pour ma sciatique ca va mieux mais je suis sous médicaments alors …
    Le temps est beau aujourd’hui et la température douce.
    Bonne journée

    J'aime

  46. En parlant de poisson mon fils a une tortue d’eau dans un grand aquarium, c’est de l’entretien et elle ne mange que des petits poissons, bise amitiés, bonne soirée.

    J'aime

Répondre à emma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :