Archives de 14 avril 2019

Quand la lande bretonne se couvre d’or.   62 comments

Cette  fois ça y est..

.

de Cancale à Josselin.. de Plogoff à Plélan  la Bretagne  se couvre d’or…

Breizh izel.. et  même Breiz uhel se  parent des couleurs du printemps..

.

L’ajonc, à ne pas confondre avec le genêt, nous offre sa splendeur..

.

 le long des routes,

.

des sentiers,

de la dune..

.

Il résiste à tout,  au vent  salé, à la pollution..

Il est là pour nous annoncer le printemps et couvrir de jaune le paysage..

.

Il parait que la nuit les korrigans viennent parfois le parer de pièces d’or..

.

Mais malheur à celui  qui, cherchant le magot, croisera la route de l’Ankou sur un de ces  chemins bordés de murets moussus..

où, fut un temps, on y entendait le cri de la chouette..

.

On dit que certaines nuits  les sirènes de la  ville d’Ys,

terre de Gradlon, viennent y chercher la mandragore  pour  distiller leurs philtres d’amour pour les marins au cœur meurtri..

.

Elles viennent quand la vague est forte et laissent sur leur passage des morceaux de pourpre.. qui s’accrochent en longues tiges..

.

Elle est belle cette terre au printemps..  elle est belle la dune…

Je les aime ces plantes..  j’aime  les ajoncs qui résistent, s’obstinent  et qui pourraient avoir de la rancœur..

Mais, au contraire, nous offrent ce paradis doré..

Publié 14 avril 2019 par Leodamgan dans Non classé

%d blogueurs aiment cette page :