Archives de 7 août 2017

Pont sur un torrent de pierres. Etape 1 : la charpente   51 comments

.

A construire soi-même, évidemment…

.

.

Voici le résultat à ce stade.

..

Auparavant, en avril, c’était assez fleuri.

. .

Mais le reste de l’année, c’était misérable après la floraison.

..

Marc a fait un plan technique détaillé de ce qu’il comptait réaliser

ainsi qu’une évaluation du coût des matériaux nécessaires.

..

La mise en œuvre a commencé le 4 juillet.

Afin de supporter un plancher, nous avons disposé des lambourdes sur des parpaings.

Le gros problème était la mise à niveau dans un plan horizontal:

creusement sous les parpaings, ajout de cales entre les les parpaings et les lambourdes jusqu’à obtenir une parfaite horizontalité.

..

Ensuite, ce fut la couverture par des planches.

Le dessous des planches a été bitumé pour être protégé et disposé afin de sécher.

..

Ensuite, nous avons planté les quatre poteaux du pont.

Là encore, le niveau à bulle est indispensable : pour assurer la verticalité des poteaux et pour que les sommets des poteaux  se trouvent dans un même plan horizontal.

Les supports métalliques des poteaux font environ 80 cm. Pour arriver à enfoncer complètement leur pointe, il a fallu bien arroser le sol.

la base des poteaux est bitumée avant d’être insérée dans les supports métalliques.

..

Les planches sont vissées dans les lambourdes.

Il a fallu des vis particulières passées à la graisse pour le pont.

..

On visse des lambourdes  aux poteaux du pont.  Il faut la grosse perceuse. L’assemblage se fera avec une tige filetée.

On prépare les traverses qui supporteront le plancher du pont : amincissement des extrémités et ponçage.

..

Le bois assemblé jusque là est imbibé d’un saturateur teinté (en deux couches) pour le protéger.

Le pont étant assez haut par rapport à la passerelle de bois à droite, il y a une marche intermédiaire.

..

Toutes les découpes de chevrons destinées aux assemblages ont été numérotées comme sur le plan.

On a fabriqué un motif décoratif pour les rambardes du pont, puis on l’a passé au saturateur.

..

On s’occupe ensuite d’une clôture qui entourera l’ensemble déjà réalisé.

Elle sera constituée de poteaux verticaux et pour les rambardes : de chevrons et de planches.

L’extrémité des chevrons est découpée afin de s’adapter aux poteaux (elle sera bitumée ensuite).

..

Les poteaux sont bitumés.

On commence par fixer les chevrons aux poteaux.

Le niveau à bulle est toujours obligatoire bien sûr.

.

.

Les chevrons sont passés à la peinture rouge.

Ensuite on ajoute les planches au dessous.

..

Les planches sont passées au bitume.

.

.

Ensuite, ce sont des finitions:

boules de bois au dessus des poteaux du pont, chapeaux d’aluminium au dessus des autres poteaux.

les supports métalliques sont entourés d’un petit solin de béton.

Du joint protège l’intervalle entre les supports métalliques et les poteaux.

..

Quelques vues d’ensemble après l’étape 1.

(à suivre).

.

%d blogueurs aiment cette page :