Dans l’espace, sur une espèce d’exoplanète,   77 comments

.

Dans le cadre du jeu proposé par Carnets paresseux, ici, je recycle un vieux documentaire

car comme l’a bien dit Lavoisier (après Anaxagore) : « Rien ne se perd, rien ne se crée ».

.

sous la lumière cruciforme

.

1img_5902.

d’un soleil étranger,

.

2img_5925.

 nos intrépides explorateurs combattent de hideux aliens au péril de leur vie.

Ce valeureux fantassin fait partie de ceux qui ont déjà exterminé les abominations marines à tentacules et les féroces chats chevaucheurs d’hippocampes aériens  (horreurs griffues venues de Pluton).

Il reste des monstres blindés, intéressants néanmoins,  car il est possible de les manger sans risquer d’exo-intoxication alimentaire (après les avoir désinfectés dans un court-bouillon parfumé aux herbes aromatiques, toutefois).

.

3img_5965.

D’autres monstres gigantesques rôdent en silence, trahis seulement par leurs traces dans le limon spongieux.

.

4img_5920.

Quelles espèces vivantes nous reste-t-il à rencontrer?

Cette énigmatique statue est-elle faite à l’image d’une race dominante disparue ou à celle de leur divinité?

Et quelle peut être la signification de cette flèche?

N’importe… Si une vie intelligente existe toujours ici, elle ne s’est pas encore manifestée à nos explorateurs.

Il nous faudrait épuiser et vérifier toutes les hypothèses possibles pour trouver des réponses à nos interrogations.

.

5img_5957.

Le prêtre de l’expédition est formel :

ces monolithes témoignent indubitablement d’un culte religieux rendu depuis longtemps au dieu venu du Centaure.

.

6img_5956.

Pour le linguiste de l’équipe, leur écriture reste à déchiffrer (ces stries trop régulières ne sauraient être l’effet du hasard et des intempéries).

.
D’après l’exobiologiste, la faune et la flore de cette planète sont très dangereuses pour nous  malgré leur aspect parfois anodin.

.

7img_5926.

cette végétation rouge, par exemple, qui pourrait nous faire croire en sécurité sur Mars, est si nocive que sa simple vue peut endommager le nerf optique. Evitez donc de la fixer trop longtemps.

.

8img_5934.

Ce qui a adopté la forme d’un gentil papillon vénusien amateur de mimosa et autres gentilles fleurettes est un redoutable parasite sournois, polymorphe et pervers de surcroît.

Avant de comprendre ce qui vous arrive, vous vous retrouvez plus infestés de chenilles qu’une carotte dentellisée par les larves de la mouche de la carotte.

.

98img_5946.

Quant aux champignons, je préfère ne pas même en parler. Ce ne sont pas des champignons, d’abord…

.

10img_5916.

Cachée derrière le buisson vert épineux, c’est probablement l’entrée de l’antre d’un des monstres. Nos courageux astronautes vont l’explorer maintenant.

.

S’ils n’en reviennent pas, ayez une pensée émue pour eux…

.

Publicités

Publié 12 janvier 2017 par Leodamgan dans concours, Divertissement, Ecriture, Non classé

Tag(s) associé(s) : , , ,

77 réponses à “Dans l’espace, sur une espèce d’exoplanète,

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Excellentissime ! Ailleurs, c’est déjà ici…:)

    J'aime

  2. hahhahah topppppppp

    J'aime

  3. Eh bien voilà !!! la plus réaliste de toutes nos errances ! bravo Mo, bisous

    J'aime

  4. Les photos sont suberbes. Comment fais-tu pour trouver de tels commentaires?

    J'aime

  5. C’est juste fantastique. Les photos sont magnifiques, et les commentaires tellement adaptées…

    J'aime

  6. Ah bon ? Les espèces de l’espace laissent si peu d’espace aux espèces ?

    J'aime

  7. Merci pour cette histoire fantastique…..
    Mais que devient-on à la suite de l’exploration derrière le buisson vert épineux?

    J'aime

  8. Comme quoi, pas besoin d’aller très loin pour trouver la grande aventure!

    J'aime

  9. On vit dangereusement!

    J'aime

  10. J’aime beaucoup le crabe et le petit soldat en plastique. Ambiance Starship Troopers que je vous recommande pour son second degré visionnaire à l’époque. Seulement l’épisode 1, ne vous égarez pas. 🙂

    J'aime

    • Je remarque un détail troublant : le temps est perturbé en plus de l’espace : votre commentaire est daté du 14 janvier à 11h35 et j’ai présentement 11H18 ce même 14 janvier. Est-ce un coup des Starship Troopers? 😉
      Par contre ma réponse à ce commentaire est datée de 12H19 ce qui est faux!

      J'aime

  11. Quelle histoire fantastique ! On voit bien qu’elle a été inspirée par Krypton (d’où nous venons, bien entendu !) Chris

    J'aime

  12. et, bien dis donc Mo, quelle joyeuse surprise 😀 j’ai relu plusieurs fois … quelle épopée , la Bretagne ça vous gagne … j’arrive pour voir tout ça de mes yeux incrédules …

    J'aime

  13. Quelle belle histoire ! Espérons que tous ces ingrédients t’aurons autant inspirée pour le repas que tu ne l’est pour raconter tes aventures sur les plages de l’ouest…
    Bises et bon dimanche. C&B

    J'aime

    • En parlant de repas il se trouve que nous recevons des amis dimanche prochain et que le menu mauricien (provisoire) comporte :
      -des crevettes sauce piquante
      -du poulet bryani
      -de la mousse de litchis
      le tour arrosé de vin et de champagne comme il se doit…
      Si cela vous tente un jour, les grands voyageurs…
      Bises

      J'aime

  14. j’adore votre délire les amis !!! Et j’en redemande encore et encore

    J'aime

  15. Pingback: Quelques espèces d’espaces (agenda ironique de janvier) | Carnets Paresseux

  16. Certaines images (mentales) sont insoutenables, comme d’imaginer ces monstres plongés dans l’eau chaude d’un court bouillon…
    Quand je pense que tu as réchappé de cette épopée tribulatoire…
    Je ne sais pas comment tu as fait. 😉
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  17. La mise en scène avec le crabe et le soldat en plastique m’a tout de suite fait penser l’Homme qui rétrécit sauf que dans le film le monstre est une araignée. J’ai bien aimé ce regard extraterrestre mais pertinent sur la faune, la flore et les paysages de nos contrées. Beau travail !

    J'aime

  18. Brrrr…désormais, je regarderai où je mets les pieds, oui mais aussi les mains, sans oublier de regarder en l’air…et tout ça en même temps?! Au secououououours.

    J'aime

  19. Pingback: Lire les espèces d’espaces (agenda ironique de janvier) | Carnets Paresseux

  20. Génial! Merci pour ce passionnant reportage. Vivement le retour des explorateurs que l’on en sache plus sur cette espèce d’espace!

    J'aime

  21. très intéressant et philosophique… d’où viens-je et dans quel étage j’erre… 🙂 mystère et bulles de gomme(ou de savon liquide!)… 😉

    J'aime

  22. Bonjour Mo! Très original ton reportage, bravo! Les photos sont très belles. Un vrai plaisir. Bises amicales A bientôt

    J'aime

  23. Excellent ! L’espace recèle décidément une déclinaison d’espèces étranges…
    J’ai entendu dire qu’on la nommait imagination. Pas de doute, elle foisonne ! Bravo Mo, c’est réussi ! 🙂

    J'aime

  24. Une très belle idée que cette exploration de notre planète avec des yeux extraterrestres 🙂

    J'aime

  25. je vais être court (comme l’existence misérable de notre vie) mais j’adôre!

    J'aime

  26. Rhooo elle est belle la planète où tu habites Mo 🙂
    Bisessss

    J'aime

  27. Vous excellez dans l’art d’écrire , je suis rentrée dans votre monde et c’est le but non ?
    Bises

    J'aime

  28. Tu as l’âme d’un journaliste, un vrai, tu vois des choses réelles et tu en déduis un monde très personnel !) j’adore

    J'aime

  29. Passionnante plongée en abimes au mépris des risques !! J’ai tremblé pour le soldat, porté des lunettes adaptées à la végétation, suivi le panneau car je suis parfois un poisson-mouton… L’histoire ne le dit pas mais j’imagine que ces glorieux explorateurs sont revenus pour pouvoir nous faire partager les exploits!!! Merciiiiii !!!

    J'aime

  30. Pingback: Les nouvelles d’espèces d’espaces (agenda ironique de janvier) | Carnets Paresseux

  31. Émue, je le suis.

    J'aime

  32. J’aime aussi beaucoup l’idée du soldat en plastique qui illustre bien l’ambiance.

    J'aime

  33. … je me suis régalé, merci

    J'aime

  34. Excellente compo la 2e 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :