Ajout de barrières décoratives au jardin.   54 comments

.

Il s’agissait d’avoir des barrières assorties à notre coin zen.

.

0 Fin.

Voici le résultat final.

.

Le gros tronc d’arbre qu’on voit gêne la vue, certes,

mais Marc pense qu’on doit le garder comme paratonnerre

car c’est l’arbre le plus haut du jardin, un cèdre de l’Himalaya (ou cedrus deodara)

censé atteindre 50 mètres de haut

(mais celui là est tout jeune, il a une trentaine d’années).

.

1 Avant travaux.

C’était avant.

La pergola était complètement pourrie même s’il n’y parait pas sur la photo

et devenait dangereuse.

La barrière également.

Tout cela a été confié au service municipal des encombrants.

.2 Démolition.

Il restait de quoi démolir car le passage en planches comportait de nombreux éléments pourris

y compris une partie des planches et des poutres de soutènement.

Donc une partie des éléments de soutènement a été remplacée

et copieusement bitumée pour lutter contre l’humidité.

.3 Cadre.

Nous avons ensuite posé les cadres de la barrière,  constitués de chevrons 7/7 cm.

Les poteaux et les chevrons horizontaux sont assemblés avec de larges équerres.

Le cadre est bitumé en attendant la suite des évènements.

.4 Motif.

Un motif décoratif est constitué de morceaux de lambourdes assemblés par collage et vissage.

Ce motif est répété sur la longueur de la barrière.

.

L’instrument qui permet de couper avec précision les morceaux de lambourde est une scie à onglets.

Elle me fait peur de même que la scie circulaire qu’on manie à la main.

Je suis contente quand on a fini de s’en servir.

.

On a fait une pause dans la fabrication des motifs décoratifs

pour finir de remplacer les planches pourries du passage.

.5 Retour.

On a fini la barrière avec un retour le long des marches.

Les poteaux sont placés dans des supports en aluminium profondément enfoncés dans le sol.

.

Un point sur lequel il faut insister, c’est le rôle primordial du niveau à bulle

tout au long des travaux pour contrôler l’horizontalité ou la verticalité des éléments de la barrière.

.6 Goudron.

Bon, ensuite, on passe tout au bitume.

C’est moi qui m’en suis chargée.

.7 Bananier.

Mais le petit retour semblait bien vide.

Nous avons donc foncé à notre jardinerie habituelle

pour acquérir un bananier

(et aussi un eucalyptus, mais c’est pour un autre endroit).

.

Il n’était pas cher.

Nous le protègerons en hiver

on verra bien ce qu’il deviendra…

.

Publicités

54 réponses à “Ajout de barrières décoratives au jardin.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. waouuuuu brabo bravo le resultat est superbe quel bonheur d’avoir un mari bricoleur

    J'aime

  2. C’est génial tout ce travail …

    J'aime

  3. C’est superbe !!! Vraiment une très belle idée à mettre en oeuvre soi-même 🙂

    J'aime

  4. très beau résultats Mo, bravo à vous deux !!!!

    J'aime

  5. vous êtes des paysagistes doués !!! de vrais petites fourmis travailleuses 😀
    quel boulot monstre , vous n’arrêtez pas …
    et le repos du guerrier c’est pour quand ?
    et où est le bananier ?

    J'aime

  6. De beaux travaux qui, en tout cas, vous occupent bien. Le coin zen prend forme/ Maintenant, pour le bananier, il reste à voir; et je me demande s’il ne s’agit pas d’une espèce juste décorative.

    J'aime

    • C’est certain qu’on va cultiver le bananier comme une plante décorative! ce n’est pas un climat propice à la culture de la banane chez nous. Pas sûr qu’il passe l’hiver, même si dans notre coin on voit des bananiers assez hauts et âgés dans un ou deux jardins bien abrités.

      J'aime

  7. Ta fougère est énorme. Quel âge a-t-elle?

    J'aime

  8. Rencontre de Descarte et du Japonais zen. Qui donne des résultats graphiques agréables. La mise en valeur par les géométries du bois noirci va donner quoi en verdissant?

    J'aime

  9. Waouh, vous êtes les rois du bricolage, chapeau !

    J'aime

  10. Superbe travail, bravo à vous deux !

    J'aime

  11. Sympathique tous ces enclos, ça a du bosser dur alors ! Aucune blessure j’espère…

    J'aime

  12. C’est bien de savoir bricoler ! En Espagne j’ai vu un canapé et une table basse fabriqués avec des palettes.
    De grosses roulettes étaient fixées dessous. Le canapé était recouvert de gros coussins très colorés dans le salon hall d’un hôtel. Je rêve de lire et dormir sur un canapé lit en palettes à l’ombre d’un arbre 🙂 J’espère que vous avez de quoi vous reposer à côté de votre bassin zen ! Sinon, voilà :

    J'aime

    • C’est bien, cette idée de palettes. Une idée à peaufiner (avec de la lasure ou de la peinture après un passage à la ponceuse). Les intervalles entre les planches peuvent servir à ranger des journaux et le programme de TV.

      J'aime

    • Mais tout de même on aurait pu couper au disque à tronçonner les tiges filetées qui émergent en bas de la palette (juste au dessus des roues). Ce n’est pas un travail très soigné… 😉

      J'aime

    • Pourquoi vouloir dormir sur des palettes? Un matelas c’est mieux et beaucoup le font.

      J'aime

      • Ça se discute. Le bois dur recouvert d’un matelas mince est meilleur pour le dos qu’un épais matelas mou. En plus, ça évoque les futons japonais.

        J'aime

        • Que le matelas soit épais ou pas il peut être directement sur le sol. Cela apporte quoi des palettes sous un matelas? Des creux? Quant a évoquer des futons!!!!! pour qui? Ceux qui ont déjà fumé la moquette?

          Les palettes c’est juste pour se la jouer snob et branché. Avec 15 ans de retard.

          J'aime

  13. C’est vraiment très beau , je vous admire , vous faites vraiment beaucoup de belles choses pour votre jardin .
    Bravo .
    Bises

    J'aime

  14. Une autre idée de génie : la palette suspendue qui se balance au gré du vent avant de se transformer en tapis volant ! Avec matelas très confortable, je préfère !)

    J'aime

  15. Bonjour
    J’aime énormément ce genre de petite barrière!
    Bisous

    J'aime

  16. L’eucalyptus pousse très vite et en ce moment tu peux le bouturer très facilement dans un terrain humide. ça pousse de 1,5 à 2m par an.
    En fait il pousse dès qu’il fait une température positive été comme hiver, il assainit les terrains humide et protège des moustiques. au 20 juillet environ tu peux récolter les écorces qui se détachent pour en faire de l’encens

    J'aime

    • Bonjour Tux,
      S’il protège des moustiques, ça nous arrange bien car Marc est particulièrement visé par eux! Moi, beaucoup moins.
      Je vais essayer le bouturage, ça m’intéresse. Pour l’encens, je ne garantis rien… Et je ne sais pas si je vais enlever de l’écorce à un arbre aussi jeune, il fait moins d’un mètre pour l’instant…
      Bonne soirée à toi,
      Mo

      J'aime

  17. A chaque fois une belle leçon de bricolage. La barrière est vraiment dans le style. Elégant.

    J'aime

  18. Hé bien! Pas de repos pour les braves! Ça bosse dur… bravo!

    J'aime

  19. Chapeau bas ! Si un jour vous vous ennuyez, je suis sûre que nous serons nombreux et nombreuses à vous inviter dans nos jardins !! Échange gîte et couvert contre « petits travaux paysagers »😀.

    J'aime

  20. Sacré boulot !!

    J'aime

  21. Que de belles fleurs : c’est un véritable festival floral (sur lequel je reviendrai tellement il est riche). Merci beaucoup ! Chris

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :