Comment nous avons débuté notre coin zen   66 comments

.

au printemps 2016.

.

0 Etat en cours.

nous en sommes là de nos travaux.

.0a Avant Zen.

Le style du talus était quelque peu différent avant.

.1 rocaille.

Après avoir redressé une énorme pierre à l’aide d’un tire-fort et fait le ménage par le vide,

nous avons entrepris de remodeler le talus et de commencer une rocaille

avec les plus grosses autres pierres que nous avions.

.

Malgré le système de portage à deux imaginé,

la pierre de la dernière photo était si lourde que je ne pensais pas arriver à la soulever de mon côté.

.2 Bambous.

A cause de la proximité des bambous,

nous avons extirpé quelques brouettes de rhizomes.

Le film anti-bambous ajouté ensuite ne sera pas du luxe

car ils reviennent toujours!

.3 bac bassin.

Il était prévu un bassin.

Nous avons acheté pour cela un grand bac idoine.

Evidemment, il a fallu creuser  en affrontant des racines aussi diverses et variées qu’hostiles à notre projet.

Il a fallu veiller aussi à l’horizontalité du bac car la vue de l’eau de niveau dans un récipient en biais est susceptible de donner le mal de mer.

Ce qui a nécessité de creuser et recreuser jusqu’à avoir un fond bien horizontal.

.4 Petite maison.

De l’autre côté de l’allée, il y avait de quoi faire aussi.

Avant (en haut à gauche), il y avait un laurier-tin sans grand intérêt que nous avons déraciné.

La balustrade sur la terrasse en bois devenant assez pourrie, nous l’avons démontée.

.

Enfin, nous avons planté  : des bambous à tiges noires, un érable « Orange dream » (qui devient orange en automne),

et un farfugium giganteum : c’est la plante à feuilles rondes en bas à droite qui est censée devenir un couvre-sol persistant.

Il y a aussi un « Rheum palmatum » (rhubarbe géante) qui n’est pas encore sur la photo.

.5 Plantation talus1.

Revenons au talus :

nous avons commencé par la plantation d’un cyprès taillé « en nuages ».

Le pot, trop lourd a dû être transporté dans une sorte de brancard.

Pour dégager la motte, il a fallu découper le conteneur au disque à tronçonner.

Ensuite, nous avons procédé à la plantation des érables à feuillage pourpre (« Dissectum garnet »).

Les plantes plus petites ont été disposées au mieux.

.5 Plantation talus2.

Nous avons examiné la disposition des plantes sous tous les angles avant de planter.

Il y a : des heuchères, achetées ou récupérées dans le jardin, des conifères nains de Corée,

un « bambou sacré » (ou « Nandina firepower ») et des sarcococcas tous récupérés au jardin

et une graminée dorée « Hachonechloa macra Aureola » (en toute simplicité).

.7 Monolithes.

Nous avons acheté des traverses épaisses en ardoise.

Certaines nous ont servi de « monolithes » décoratifs verticaux

.8 cadre bassin.

et les autres ont permis d’habiller les bords du bac en plastique.

.9 Déversoir.

Le déversoir est fait « maison »,

moulé en béton teinté dans la masse, pour être assorti aux bordures en ardoise.

.10 couverture.

Sur un film géotextile gris, nous avons épandu des galets de granit et d’ardoise

pour couvrir le sol autour du bassin et disposé quelques galets de tailles diverses.

.11 Mise en eau.

Nous avons testé le déversoir avec la mise en eau du bassin. Il est bien horizontal.

Le circuit de la petite cascade est assuré par une mini-pompe cachée dans le bassin.

Mais elle s’encrasse vite, nous allons peut-être devoir la changer.

.

Voilà… Mais ce n’est pas fini!

.

 

Publicités

66 réponses à “Comment nous avons débuté notre coin zen

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Je suis admiratif… il ne manque plus qu’un jeune poulet et sept cailloux mutiques 🙂

    J'aime

  2. Ah ben voilà ! je viens de faire une sorte de mare, mais il me semble que le liner fuit !
    Quelle énergie, ça va être très beau… à suivre donc avec intérêt
    Bises presque bretonnes

    J'aime

    • Nous avons eu aussi ce problème à l’époque où nous avions une mare avant notre bassin. Il faut laisser baisser le niveau jusqu’à voir le trou éventuel et là, coller un morceau du liner prélevé sur un bord. Il y a des colles spéciales pour le caoutchouc.
      Bon courage et bises

      J'aime

  3. Très belle idée… qui me chuchote que je pourrais peut-être songer créer un peu plus dans mon jardin 😉

    J'aime

  4. Vous aviez fait un plan au départ ? Chouette résultat !!

    J'aime

    • Oui, on a fait un plan. Et on a fait aussi un devis comprenant les coûts des matériaux, des appareils (pompe, etc…) et des plantes. Il reste encore des achats à faire car ce n’est pas fini.

      J'aime

  5. Vous ne ménagez pas vos efforts pour aménager votre petit paradis ! Comme Elleirame, je me pose cette question: Vous faites vos propres plans?

    J'aime

  6. rhô la la !!! ça vous arrive de vous reposer, tous les deux ? bisenpassant

    J'aime

  7. wow c’est vraiment génial .. c’est un travail a temps plein mais ca vaut le coup

    J'aime

  8. Wahou !
    J’allais proposer d’ajouter un canard sur ce bassin mais il pourrait se Disputer avec le poulet de Carnetsparesseux , non ?
    Bisesss

    J'aime

  9. Qui a dit qu’on s’ennuyait à la retraite ? 🙂

    J'aime

  10. waouuuu quel boulot mais quel !! resultat j’adoreeee

    J'aime

  11. Et ça m’inspire !!!! Bravo pour être allés jusqu’au bout d’un projet semé d’embûches. Le résultat est bluffant

    J'aime

  12. Magnifique et ce parcours, digne d’un récit épique ! Et on voudrait déjà voir ce que ça donne dans deux ans quand la végétation installée aura poussé !

    J'aime

  13. Vraiment sympa ce coin ZEN ! J’imagine que ça a demandé de l’énergie 🙂

    J'aime

  14. ça va être sympa ton coin.

    J'aime

  15. Vous mettrez un brochet dans le bassin ? 🙂

    J'aime

  16. Quel boulot, mais le résultat va être magnifique !
    Bizzz à partager

    J'aime

  17. et bien !!! vous n’arrêtez pas d’embellir votre jardin !!! vous vivez dans un petit paradis vous aussi …crée à la force de vos mains et de votre amour pour la nature …

    c’est le bonheur que d’arriver à réaliser ce que l’on adore
    bon week end tout cool à vous deux les amoureux 🙂

    J'aime

  18. Bonjour
    J’aime ce genre de jardin! C’est tellement beau et reposant!

    Pour répondre à ton commentaire, chaque espèce est essentielle. Le crotale est une espèce de serpent assez timide, la rencontre avec l’homme n’est dû qu’à l’homme qui empiète sur son territoire. Les chiens attaquent plus et tuent plus de personnes que ces serpents. Pour la simple et bonne raison qu’ils sont plus en contact avec les hommes que cette espèce de serpent.
    Bisous

    J'aime

  19. j’adore !!!
    PS : nous serons à Port-Louis du 8 au 15 juillet. On peut se voir si vous êtes dans le coin. Je vous laisse également un message sur le tel

    J'aime

  20. Un jardin qui vit en tout temps, c’est magnifique. Encore mieux quand on le fait soi-même.
    Bon weekend à vous

    J'aime

  21. « Il était prévu un bassin.
    Nous avons acheté pour cela un grand bac idoine. »

    Quoi ?! un grand bac, hé! mais c’est quoi ça! Mo & Marc!
    vous ne pensez tout de même pas que je peux me laver dans un petit bac,
    comment voulez-vous que je puisse me détendre et cela confortablement dans un si petit bassin.
    Va falloir investir dans une piscine, c’est moi qui vous le dit, sinon je ne suis pas prêt de passer vous
    voir;
    j’avais tout prévu, ma tente de camping, mon frigo solaire, mes tongs, et même des slips propres.
    Non là je suis déçu mais bon, motivé comme vous êtes, vous allez bien de faire plaisir hein ?! hein ?!

    et puis, si j’invite tous les copains! (Bistroman, juliette, TuxNux, et tous les autres et …
    et ma mère (j’ai failli l’oublier) comment va t’on faire pour le barbecue ?!
    ouh la la, faudrait peut être y penser maintenant, c’est la saison ! 🙂

    J'aime

  22. Magnifique travail, wow !

    J'aime

  23. Donc pour avoir un coin zen, il ne faut pas l’être pendant les travaux!

    J'aime

  24. Hola mais c’est titanesque ! Mais les photos montrent que vos efforts ne sont pas vains. Bravo à tous deux !
    Bises. C&B

    J'aime

  25. C’est très réussi , j’adore et je vous admire pour tout le travail que vous faites dans votre jardin et qui est toujours une réussite .
    Les traverses en ardoise vous les trouvez où ? En Bretagne ?
    Bises

    J'aime

  26. Sacrés travaux. Normalement un jardin zen utilise du sable fin. Mais vu l’espace limité – qui est utilisé au mieux – la réalisation est belle.

    J'aime

  27. Un véritable et merveilleux festival floral ! Chris

    J'aime

  28. Et si le plus important dans un jardin japonais-zen c’était le lieu ou s’assoir et rester 2 heures sans rien faire? Ou peut-on se poser dans ton jardin et regarder une goute d’eau glisser?

    Est-ce qu’il y a « un bruit » pour le tempo de l’éternité?

    C’est difficile pour un occidental de faire un jardin qui ne se veut pas beau mais « zen ». ëtre beau c’est incompatible avec la recherche du « zen ».  » beau » c’est du mauvais gout.

    Juste je pense perso cela. Sans ostentation.

    J'aime

  29. Pingback: Et au milieu coulent 5 fontaines. | Au jardin de Mo et Marc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :