Un oued breton   37 comments

.

« Oued : cours d’eau le plus souvent intermittent des régions sèches,où l’alimentation s’effectue presque uniquement par ruissellement, et s’achevant généralement dans une dépression fermée ou disparaissant par épuisement. »

.

Oued..  ça me faisait rêver étant gosse..  je m’imaginais parcourant le désert à dos de dromadaire..

le survolant comme ces héros de l’aéropostale..  la nuit étoilée..  échappant aux rezzous..

quelle découverte.. le Quadalquivir.. n’est que la transformation de Oued el kebir…

la grande rivière..

.

kerhillio (2).

La plage de Kerhillio s’étend d’ Erdeven jusqu’au début de l’isthme de Quiberon sur environ cinq ou six kilomètres.. une plage immense.. un estran riche en découvertes..  je ne parle pas des asperges de Rommel ou des obus que les marées de  115 s’amusent à rappeler qu’à une époque.. la construction d’ entrepreneurs d’outre-Rhin a été florissante..

une plage où l’on peut marcher.. marcher.. le nez au vent dans un sens.. et bien sûr.. dans l’autre sens.. un parcours idéal pour des seniors.. qui aiment le plat.. le moelleux du sable humide.. qui aspirent  à pratiquer les  soixante minutes de marche quotidienne.. indispensables à une santé de fer.. selon les Diafoirus  d’aujourd’hui..

.

Oued1.

le hic ?.. c’est qu’au bout de  vingt minutes de marche.. arrêt.. coincés comme des  »Long horn »  face au Rio Grande..

.

Oued4.

la plage est barrée par un  torrent d’eau et de gravillons venu de la dune.. de l’eau douce.. (on a goûté..)  l’hiver  la zone dunaire absorbe comme une éponge.. les rares pluies Bretonnes gonflent le sol.. l’imprègnent..le gorgent … mais  généreusement cette zone restitue à l’océan.. via ces  déversoirs..

.

Oued5.

il y a pas mal de petits étangs dans ces dunes.. étang de keravéon.. étang de Poulbe.. étangs  qui vivent l’hiver et au printemps et qui survivent l’été..

.

Oued6.

Ce rio de la plage de Kerhillio est sans doute le déversoir de l’étang de Loperhet.. situé plus à l’intérieur près du dolmen de Tennad er Menguen (traducteurs Bretons.. à vous.. menguen.. facile..)

.

 

Oued6a.

Nous on préfère laisser libre cours à l’imagination.. l’oued El Mo.. c’est pas beau ça…

.

 

Oued7.

en fermant un peu les yeux.. quand le soleil tape.. on entendrait presque blatérer..

.

Oued9.

actuellement notre marche s’arrête là..

.

Oued10

.

bien sûr.. on pourrait traverser  en se déchaussant… ou en prenant un bain de  pieds…

ou en passant sur ce petit pont…

mais bon.. on attendra l’été..

.

Publicités

Publié 17 avril 2016 par Leodamgan dans Bretagne, dunes, Etel, Non classé

Tag(s) associé(s) : , ,

37 réponses à “Un oued breton

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. C’est beau , très beau , ça fait rêver …
    l’oued el Mo c’est beau aussi 🙂
    bonnes randonnées sur la plage alors …

    J'aime

  2. Quelle aventure!
    Je comprends mieux d’où viennent les nitrates, au fait ils ont quel goût?

    J'aime

  3. C’est bo!

    J'aime

  4. J’aime bien la définition. Finir par dépression ou épuisement, quelle triste fin pour un oued !

    J'aime

  5. Une plage que j’ai beaucoup pratiqué vers mes vingt ans en juillet. Je venais d’Arradon via Auray et Plouharnel. Je trouvais des pièces de monnaies assez souvent, et ramassais des coups de soleil terribles car je ne savais pas me protéger, à l’époque.

    J'aime

    • On trouve encore des choses, en tout cas, on voit des gens pleins d’espoir avec des détecteurs de métaux (à la recherche de la rolex qui leur manque pour accomplir leur destin?)
      Le soleil cogne plus qu’il n’y parait en Bretagne, la brise marine est traitre.

      J'aime

  6. ca fait plaisir a voir surtout quand l’annonce de la belle saison est omniprésente

    J'aime

  7. C’est très beau et très évocateur des pays arides .
    Vous faites bien d’attendre l’été pour traverser l’oued.
    Bises

    J'aime

  8. merci de toutes ces infos

    J'aime

  9. Une jolie balade , merci .
    Bizzz

    J'aime

  10. J’adore cette plage qui est tout simplement MAGNIFIQUE !
    Et en plus sous un tel ciel breton… !

    J'aime

  11. Mais si c’est beau tout ca mais pour les petons, il fait encore un peu froid grrrrr, Bisous.

    J'aime

  12. Magnifique et magique et j’espère moins dangereux que les oueds arabes dans un desquels Isabel Eberhardt, l’aventurière, trouva la mort en 1904 ! Faites attention à vous et respirez (je vous envie).

    J'aime

    • Tu en sais des choses sur les oueds…
      Qui t’empêche de venir aussi respirer en Bretagne? Ou même en mer du Nord? J’ai gardé un bon souvenir de plages belges intelligemment abritées par des brise-vent où il faisait bon rêvasser en chaise-longue au soleil. C’était à une époque où je travaillais à Tourcoing près de la frontière.

      J'aime

      • Je vais très rarement à la mer du Nord chez nous, où notre langue française est à présent mal vue en de nombreux endroits. Autrement dit, les Flamands ne nous aiment plus guère (sauf les intelligents). Mais de toute façon, c’est en France que je vais si je vais à la mer, en Normandie ou en Bretagne où les côtes ont été préservées de ces affreux immeubles pour touristes et où l’on peut marcher, quasi sans fin, sans rencontrer âme qui vive… comme décrit dans ce beau reportage…

        J'aime

  13. On a envie de s’y promener et de venir s’y vider la tête ! Merci pour la jolie ballade 😉 Belle journée

    J'aime

  14. Traverser pieds nus, ça doit surtout rapporter un rhume!

    J'aime

  15. J’ai oublié de dire que pour les publicités, c’est tout à fait exact. Certains sites nous observent via le cookie qu’ils ont déposé, d’où l’intérêt de supprimer intégralement les cookies plusieurs fois par semaine. Ce qui oblige bien sûr à s’inscrire à nouveau là (pseudo/nom ou mail + mot de passe) où nous avons un compte (ex. sur Facebook, etc). Ne pas oublier aussi de nettoyer les « caches ».

    J'aime

  16. Mais que voilà une jolie promenade!

    J'aime

  17. Nous ne pensions pas que la Bretagne fût aussi aride ! Le réchauffement climatique sans doute ?
    Bises et bon WE. C&B

    J'aime

    • Oui, bon… L’aridité est surtout visible sur les plages. 😉
      Cependant, certaines plantes poussent à même le sable ce qui semble indiquer qu’il y a de l’eau en profondeur tout de même.
      Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :