Le Louxor   52 comments

Les cinémas de quartier…

.

Atalante

.

Moi, je suis de la même génération que Claude Moine *…
De la même banlieue..
Celle des cinémas du quartier du samedi soir.. le Bijou.. le Luxy.. le Louxor..
Celui des fauteuils en bois.. ou en velours poussiéreux..  souvent alignés.. et tant pis si on tombait derrière un grand.. foutu.. fallait se relever à moitié.. ou filer sur un strapontin..

.

.
L’ouvreuse et son panier d’osier à l’entracte.. les réclames sur l’écran.. un luminaire de bon goût s’achète chez Ledoux… un vêtement Weil vous va...
La première partie.. avec un documentaire sur la fabrication du savon noir à Marseille.. les actualités.. Movietone Fox.. et un dessin animé..
Et après l’entracte.. le rideau.. la lumière qui décroit..
Et la musique..

.

Western1

.
Aussitôt.. la poussière de l’ouest vous envahissait les poumons.. le pas du cheval.. le soleil ..
La chaleur.. le fusil le long de la selle .. l’arrivée dans cette petite ville .. le bar..
La porte à battants.. les gens qui vous dévisagent.. hostiles.. le bruit des éperons sur le sol..
Un whisky…

.

prisonniere-du-desert-1956-04-g

.

Eh oui..
Combien de fois.. combien de fois..
Que reste-t- il de tout cela.. des images.. la musique.. les visages de nos héros..
A la fois John Wayne.. et Alan Ladd…
C’est vrai.. c’est pas intellectuel.. mais moi qui fut président du ciné club à l’école.. je dois dire que j’ai fait plus d’entrées avec 

« La Colline des Potences » qu’avec ‘’les Fraises Sauvages..’’
« Les Vikings » ont largement battu « Hiroshima mon amour »..

.

the-seventh-seal-chess-game

.

Avouons qu’après une semaine de math et d’électronique.. la partie d’échec avec la mort.. ma foi…

.

Pourquoi.. c’est ainsi.. le mythe du justicier solitaire .. marqué par son destin.. qui trouve la rédemption..
Le temps a passé.. les DVD ont remplacé les cinémas de quartier.. Mad Max a remplacé Johnny Guitar…
Les robots et autres tranformers ont supplanté l’homme aux colts d’or..

.

Cathy Jurado

.
Mais les yeux de Claudia dans « Il était une fois dans l’ouest’.. Cathy Jurado dans « High noon ».. si fière et si belle…
Le temps a passé.. mais je le confesse.. j’ai gardé mon âme… l’ouest et le soleil couchant..

.

lonesome-cowboy

.

I’m a poor lonesome cow-boy..
She wore a yellow ribbon.

.

 

Marc

Pour les moins de 70 ans : Claude Moine n’est autre que Eddy Mitchell.

.

Publicités

Publié 3 janvier 2016 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , , ,

52 réponses à “Le Louxor

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. ha john wayne quel prestance

    J'aime

  2. Et à cette époque il ne fallait qu’un morceau de bois tordu pour avoir une carabine et devenir cow boy ( ou indiens). Les meurtres étaient plus goutus et odorants à cette époque. Maintenant avec le plastique et le noir c’est sans imagination et d’un chiant! L’imagination est décolorée!

    J'aime

  3. L’attraction à l’entracte ça c’était avant…que l’ex qui maux multi-salles nous prive de ce dessert !!!!

    J'aime

  4. chez moi, c’était « Le Vauban » et la voisine de mes parents m’y avait emmenée voir « san Marcelino Pan y Vino »

    J'aime

  5. Et l’homme qui tua Liberty Valence, avec cette réplique: c’était mon steak…..

    J'aime

  6. Et les péplums ? Les travaux d’Hercule, Maciste, les 10 gladiateurs… C’étaient mes préférés 🙂
    Mon père étant contrôleur des billets à l’entrée et ma sœur placeuse, inutile de préciser que le cinoche du quartier me voyait souvent… 😉

    J'aime

  7. Moi qui suis beaucoup allé dans des ciné-clubs à un moment, j’ai vu aussi pas mal de westerns avec les plus grands et aussi les films « ésotériques » classiques dont en effet « Les fraises sauvages ». Les péplums j’ai eu un peu plus de mal à entrer dedans. John Wayne, Gary Cooper, Robert Mitchum, c’étaient quand même des types qui avaient de la présence. Maintenant c’est un peu plus mou…:)

    J'aime

  8. J’ai pas l’age mais je savais qu’Eddy Mitchell se nomme Claude Moine en vrai. Il a bien fait de changer de nom, comme Jean-Philippe Smet, c’est pas très porteur… Bonne année 2016 !

    J'aime

  9. J’avais un an en 1960 mais je me souviens bien qu’ensuite quand nous allions au ciné, il y avait l’entracte avec le panier et les esquimaux que nous attendions avec délice. C était le bon vieux temps c’est vrai les westerns nous adorions avec les sioux, les apaches et Cochise. Roooo, trop trop bon.
    Bises

    J'aime

  10. Ooh L’Atalante à Bayonne, la rue St Catherine, le boulevard Alsace Lorraine, 20 ans d’une page que je viens de tourner en venant m’installer en Bretagne !
    Meilleurs voeux à tous deux pour cette année 2016

    J'aime

  11. oh, nostalgie quand tu nous tiens… 😉 tu devrais aller visiter qqs parcs nationaux américains asap… ah, j’aime bien ta génération, donc Monsieur Eddy aka Schmoll, aussi, je l’ai tjs préféré à JP Smet… 🙂
    * * *
    bonne année, parsemée de joie, d’optimisme, d’amour… amicales pensées, une excellente semaine et à+! 🙂

    J'aime

  12. un écrit nostalgique teinté de poésie …
    je ne connaissais pas ce film  » The Seventh Seal  » avec cette partie d’échec originale !

    j’essaierai de le trouver complet

    J'aime

  13. Quand je suis arrivée sur Blois , dans les années 90 et quelques , il y avait 4 cinémas dans les différents quartiers en ville , Il n’en reste plus qu’un où on peut voir les films en VO . Les autres ont fermé, remplacés par une usine à ciné , située à la périphérie .( J’ai de la chance c’est à côté de mon patelin). mais il n’y a plus d’ouvreuses et le Pop Corn y est roi ! Bizzzz à partager

    J'aime

  14. Magnifique retour dans le passé, j’adorais la Dernière Séance 🙂

    J'aime

  15. C’est toujours mieux avant 😉 et c’est peut être vrai finalement!

    J'aime

  16. En ce temps là…
    J’aimais aller au cinéma. Maintenant la sono est trop forte et je n’y suis plus allée depuis « le diner de cons »
    J’espère que mon mail passera

    J'aime

  17. Oui avant c’était mieux. Il y avait des indiens et des cow boys. Et Langlois collectionnait des films. Et maintenant les gangsters de l’Etat ont piqué les films de Langlois pour en faire la cinémathéque, les films sont fait pour avoir des subvention d’etat et l’état contrôle ce qu’il y a dans notre ordinateur! Les méchants de maintenant ne sont pas interesesants. Sauf pour les feux du bucher!

    J'aime

  18. Que de souvenirs, pour moi c’était le jeudi Boulevard Ney à Paris, où les westerns, les péplums me faisaient briller les yeux, mais j’avais une
    préférence pour les indiens ;-)…
    Bises à vous deux

    J'aime

  19. Je n’ai pas connu ce genre de cinéma , il n’y en avait pas dans mon village à la Réunion , c’était rare que j’aille au cinéma et c’était dans une simple salle appartenant à l’église si mes souvenirs sont bons , mais je me souviens de tout ce que tu dis sur le début de la projection , des réclames , de l’entracte etc …
    La dernièrze photo est superbe .
    Bises

    J'aime

  20. J’aurai aimé connaître ce temps des cinémas de quartier. Les westerns je les regarde sur dvd, je profite de la collection de mon papounet qui est grand amateur. J’ai vu que le dernier western de Tarantino est sorti, il ne me tente pas tellement. J’ai quand même aimé Django malgré l’overdose de ketchup sur la fin. Un bel hommage à un cinéma qui a fait rêver et continue d’enchanter, bravo à Marc.

    J'aime

    • Marc est un véritable amateur aussi.
      Je me souviens qu’au début de notre rencontre, il nous avait emmenées, ma sœur et moi, voir au cinéma « Règlement de comptes à OK Corral » et que ma frangine et moi avons ri à certains passages où le jeu des acteurs nous semblait mélodramatique.
      Mais j’ai fait des progrès depuis et j’apprécie les classiques du genre.
      Mo

      J'aime

  21. J’ai découvert Les Cavaliers de mister John Ford l’autre jour, je l’ai trouvé très bon. Bonne soirée !

    J'aime

  22. Leo, ho oui, une vrai cinémathèque. Bien organisée, avec des commissions pour sélectionner les BONS films à garder, parfaitement hygiéniques et corrects. Avec les bons quotas sexuels, les bons quotas non racistes, les bon quotas de violence, les bons quotas politiques….Tout cela bien calibré. Mieux calibré que les films marketing américains mais dans autre registre: bien Français. Que du bonheur d’élevage.

    J'aime

  23. chez toi y’a un poisson rouge Mo , chez moi y’a un nostradamus 😀

    J'aime

  24. Je connais également ce Moine Claude souvent présent lors d’une dernière séance !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :