Ah, ces parisiens en Norvège…   40 comments

.

AndalsnesAndalsnes 

.

Contrôle des changes oblige,

.

limité à 1500 balles, j’étais parti avec une brosse à dents, une cartouche de gitanes, un futal de rechange, quelques tee-shirts et calcifs.. sans oublier un billet de 100 balles planqué dans ma chaussette droite.. au cas où.. façon ligne de survie..

J’avais préparé un périple : traversée de la Suède, direction Trondheim.. descente en bateau le long des fjords, Bergen, Oslo, Copenhague.

Prudent, j’avais, via l’office du tourisme, payé quelques trajets.. hébergements.. auberges de jeunesse ou autres pensions.

Mon pécule, fortement entamé par ma débauche de Stockholm et mon expérience des auberges de jeunesse avec Birgit.. j’ai dû me résigner à prendre les trains de nuit, économisant au moins l’hôtel.

La vie itinérante dans les trains.. où, en fait, il suffit de répondre « yo » à une interrogation en langage viking.. si la personne demandait si la place était libre, elle s’asseyait.. sinon, elle partait.

Fastoche pour se donner un air affable..mais peu causant..

C’est ainsi que je fis Karlstad/ Andalsnes   via Lillehammer dans un wagon occupé au tiers par un groupe de Français et, dois-je l’avouer, qui me firent honte par leurs commentaires et comportement..

Fort heureusement ils me prirent pour un autochtone..

La Norvège est superbe, magnifique.. les montagnes.. les torrents.. des fjords en veux-tu, en voilà.. avec cette eau si calme, sombre, mystérieuse,

.

Vikings oars

on attend le drakkar qui doit rentrer avec Kirk Douglas dansant sur les rames..

Les fjords, c’est bien mais moi qui suis habitué à ma Ria où il faut faire une dizaine de kilomètres pour aller en face à Plouhinec, ou prendre le passeur.. là-bas, on peut atteindre 80 ou 100 Km.. voire pis… le fjord ça s’enfonce à l’intérieur profondément, loin, loin… à se demander si ç’est encore salé.. bordé de falaises avec des chutes d’eau impressionnantes.. fjord, ria, aber.. la mer va faire une balade à l’intérieur. Pour franchir cette entaille dans le continent, ce coup de surin dans la montagne.. le bac ou le car..

.

Fjord mit Wasserspiegelungen in Norwegen

.

Après quelques jours passés à Andalsnes dans un charmant petit hôtel.. j’optai pour le car, direction Alesund.. ce qui me permit d’échanger quelques mots avec les dames aux cabas.. qui se rendaient ou revenaient de quelques endroits où on ravitaille…  mais peu car on m’a très souvent pris pour un Allemand et, manifestement, ce n’était pas un avantage dans ce coin..

Au bout de pas mal de parcours une envie naturelle mais néanmoins pressante.. damned ! comment faire.. comment avertir.. va dire en norvégien : « excusez moi.. y a-t -il un arrêt prévu pour se rendre aux toilettes ? »..

Je tentai ce geste tribal à l’attention du chauffeur:  la main en arrondi, pouce sur la braguette, coup de menton.. en espérant que dans ce rude pays il n’aurait pas d’autre signification que celle que je lui destinais.. manifestement..sans parler d’universalité.. je fus compris..

Aimable, le chauffeur me répond « yo » et, en quelques mètres, s’arrête près d’une bicoque le long de la route..

Afin de ne pas ulcérer les dames vikings rigolardes dans le car, je fais le tour de la bicoque, prêt à lansquiner..

.

DS 19 2

.

Et je tombe sur une DS19 noire immatriculée 75, avec en son intérieur, deux couples d’âge moyen…. Ils avaient loupé le bac.. et poireautaient en guettant son retour (sans doute en fredonnant : «  j’attendrai.. »).

Désireux de saluer des compatriotes, je m’approche et lance un grand « B’jour m’sieurs dames ! »..

Ce fut la stupéfaction.. la sidération : un mec pas rasé , la chemise bien froissée , le pantalon avec quelques traces de sang de morue, souvenir d’une séance de pêche quelques jours avant.. dans un coin perdu.. voilà un jeune homme blond..

Une des dames me lance : « qu’est-ce que vous parlez bien français ! »

Et là, je confesse.. je m’incline, comme un sicambre, je me courbe.. j’ai répondu :  « oui, il parait.. mais j’ai beaucoup étudié »..

Pas un instant, ils ne se sont rendus compte.. et nous avons devisé un peu.. J’ai quand même été obligé de m’éloigner dans un coin tranquille pour accomplir ma mission initiale : lisbroquer..

Ainsi, deux couples de Parisiens ont pu témoigner au retour qu’ils avaient trouvé un Norvégien parlant le français d’une façon… mais d’une façon.. pour un peu on aurait dit un Français..

Eh oui, je me suis toujours demandé comment on peut se leurrer à ce point.. Il est vrai que trouver un Français sans bagages, les mains dans les poches.. sur une route perdue du nord de la Norvège..

Ben, ils y étaient bien, eux !!

Comme ces deux jeunes touristes à St Véran alors que je revenais d’une séance de recherche de minéraux.. ma pioche sur le dos, mes gros croquenots.. m’avaient pris pour le cantonnier.. et quêté mon assentiment pour une photo.

Dois-je en conclure qu’à l’époque j’avais un physique nordique.. A Stockholm, des Lapons en costume m’ont demandé leur chemin.. j’étais donc Suédois.. durant le voyage on m’a pris pour un Allemand.. un Norvégien.. ici un cantonnier du Queyras.. au boulot, on me prenait pour un Breton (à Etel aussi, on me prend souvent pour un autochtone)..

.

jaqen

.

Alors quoi.. serais je comme Janus..ou Jaqen le heros « faceless » de Game of Thrones..

.

Espérons que les Martiens…

 .

Publicités

Publié 4 janvier 2015 par Leodamgan dans Prose à Marc, Scandinavie

Tag(s) associé(s) : , ,

40 réponses à “Ah, ces parisiens en Norvège…

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. excellent billet… I love Norway! 🙂 j’ai bien aimé Trondheim et même Tromsø, mais Alesund m’a simplement charmée… ah, il y a un Queyras par ici, aussi, et j’ai une voisine suédoise… 🙂 super tes dernières photos!!!

    J'aime

  2. je me suis complètement prise dans le récit là avec l’impression d’y être …
    quelle aventure et quel bon conteur que ton Marc ! homme à multiples facettes ou visages oserais je dire 😉
    mais malgré ça je n’irai jamais me peler là bas …

    J'aime

  3. Passer pour un autochtone quand on est dans un pays étranger, c’est l’idéal pour le découvrir je pense

    J'aime

  4. Hilarant ! Bravo ! Les photos de Fjords sont superbes. Aux Etats-Unis, les vieilles dames américaines nous demandent invariablement leur chemin, ou comment marchent certains appareils publics, etc.
    J’ai un ami qui m’a expliqué comment on fit pipi au Canada, quand on est dans le Grand Nord par -40°, sans risquer de perdre son attribut viril.
    Les français font en effet parfois honte sur les sites touristiques, notamment aux Etats-Unis. Mais les australiens se conduisent encore moins bien, quand ils sont fortement alcoolisés à la bière.

    J'aime

  5. Comme d’habitude les récits de Marc sont toujours excellents.

    J'aime

  6. Ce que j’aime dans les voyages, c’est tous ces nouveaux mots qu’on apprend.
    Lansquiner, c’est du parisien norvégien?

    J'aime

  7. J’adore, surtout : « oui, il parait.. mais j’ai beaucoup étudié » 🙂 Janus n’avait que deux faces et Marc en a bien davantage…
    Merci pour ce beau récit et les photos magnifiques

    J'aime

  8. Quelles superbes photos…surtout quand on les compare aux miennes.
    On pourrait facilement mettre la première photo la tête en bas, tellement l’eau est limpide…mais elle l’est peut-être.

    J'aime

  9. Ben dis donc !! Quel aventurier cosmopolite qui ne perd pas le nord. En tout cas, si je fais la Norvège un de ses quatre, je sais qui prendre comme guide « local » !

    Pourquoi la chaussette droite, ne dis-ton pas en « mettre à gauche »?

    J'aime

  10. Dans ces années-là, et à ces âges-là, je rêvais aussi d’un tel voyage avec les copains. La Suède nous paraissait féerique sur bien de points. mais nous n’avons pas fait le voyage. Nous n’avons jamais dépassé Bruxelles.

    J'aime

  11. Magnifique photo, je reviendrai lire plus tard – meilleurs voeux pour 2015 – ys

    J'aime

  12. Des photos magnifiques pour le plaisir des yeux, et l’humour en prime…

    J'aime

  13. Merci à toi.

    J'aime

  14. Belle photos de paysage.De par chez moi les montagnes,les lacs sont differents.La seule chose que je retrouve se sont les nuag,j’ai les memes.des altos cumulus sont un peu flagada,mais ces magnifiques cirrus annoncent une perturbation tous aux igloos.

    J'aime

  15. -ça me donne envie d’aller faire un petit tour mais quand il fera 30° pas moins, pas plus non plus, ça m’étonnerait beaucoup qu’on me prenne pour une norvégienne… Je ne pense pas avoir le look !

    J'aime

  16. Sacré périple et belles photos de fjord… Mais quels kékés ces français!

    J'aime

  17. Merci pour le voyage !
    Les Français à l’étranger, c’est pas rien ! 😉

    J'aime

  18. Un drôle de marlou, ce Marc… 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :