La fraicheur du teint scandinave   56 comments

.

802783825-culture-norvegienne-bunad-norvegien-nationalite-architecture-traditionnelle

.

C’était une réclame de l’époque …

« Retrouvez la fraicheur du teint scandinave »..

.

Je me demande même si ce n’était pas « Oil of Olaz ».. je ne sais pas où est Olaz et son huile mais j’étais parti en Suède avec cette publicité en tête.. retrouver les blondes guerrières du Walhalla.. avec le teint qui va avec..

Après mon départ de Stockholm, je visais le nord de la Norvège.. par le chemin de fer. Ma première escale fut cette ville dont j’ai oublié le nom mais qui abrite le plus vieux pont de pierre de Suède.

Soucieux de mon pécule, j’optai pour la solution donnant-donnant.. et en arrivant à l’auberge de jeunesse.. je proposai d’échanger ma nuit contre de menus travaux, ménage ou vaisselle par exemple.. le père « Ob », comme on disait à l’époque, accepta en précisant avec un sourire entendu que Birgit resterait avec moi pour me donner les directives..

Cette fois, nous y étions.. la blonde fille du Nord de Dylan.. le teint de pêche.. sans huile du golfe.. la petite sirene d’Andersen… au longs cheveux de lin.. Par Odin !..

Je fis une promenade dans cette bourgade, bien sur photographiant le vieux pont.. et m’offrant un sandwich avec une bière.. blonde…

A l’heure prévue, je me suis pointé à l’auberge, où le responsable me dit que Birgit allait arriver et que j’allais m’y mettre.. Au fond de la pièce, une porte s’entrebailla doucement… une voix un peu grave mais féminine… semblait maugréer..

J’étais prêt à voir arriver la créature de la publicité.. longue.. fine.. teint pale et cheveux clairs en cascade sur ses épaules…

Elle poussa la porte d’un coup d’épaule.. en tirant un grand coup sur le tuyau de l’aspirateur

A   part quelques boutons qui décoraient son visage et un air farouche de Walkyrie.. ce fut son gabarit qui me laissa coi.. Birgit possédait un physique qui faisait plus penser aux lanceuses de poids soviétiques de la belle époque qu’aux frêles sylphides qui hantent les forêts profondes de Scandinavie.. Elle me salua d’un grognement et me tendit mon outil de travail.. l’aspirateur. ..

Elle me montra du doigt la zone que je devais aspirer tandis qu’elle s’affairait à épousseter ..  De temps en temps elle interrompait son travail pour m’indiquer un nouvel endroit..un meuble à déplacer..

J’ai donc passé une bonne partie de la soirée à faire le ménage.. ma compagne me gutturant les ordres..

Dans ma grande candeur.. je songeai que la nuit venant je pourrais au moins aller m’allonger et roupiller un peu..

Mais il y avait un facteur que j’avais omis.. nous étions en juin.. au centre de la Suède.. et en cette saison.. même si ce n’est pas le soleil de minuit.. ce dernier fait juste un touch and go en dessous de l’horizon et recommence sa course dans le ciel..

.

689677147-passer-l'aspirateur-flims-ennui-fauteuil

.

Dire que j’ai passé la nuit, je ne sais pas.. mais j’ai bossé bien longtemps.. ma garde chiourme ne m’a pas laissé un instant de repos..

Je me souviens qu’elle était vêtue d’une robe ample et assez courte qui, lorsqu’elle se penchait, découvrait une culotte rouge qui couvrait ses rotondités arrières qu’elle avait fort développées. . en fait conformes à l’ensemble de son gabarit….

Il y a dû y avoir un quiproquo..car à un moment donné elle m’a expliqué en guttural que c’était terminé..

En fait elle m’a montré la porte.. je suis sorti.. elle aussi et elle a fermé à clef…

Je me suis retrouvé dehors.. le jour était là..

Comme un imbécile.. crevé.. l’envie de dormir de m’allonger un peu.. ce fut le déclic.. ma décision était prise.. ce serait mon unique nuit en Suède.. et la fin de mon séjour en Suède. .

Déjà le jus de cassis avec le steak à la groseille.. m’avait donné une sale impression..

Mais là.. avec une telle hospitalité… c’est au-delà de l’humain.. pas possible.. donc c’était suffisant.. cap au Nord..

Dans le même esprit je décidais ensuite de prendre les trains de nuit pour économiser le couchage.

A la gare de ce patelin.. je pris mon biffeton pour Andalsnes ( y a un petit rond sur le A mais bon..) courage.. fuyons ..

Ce sont mes seuls souvenirs de la Suède:

un drapeau bleu frappé d’une croix jaune..

les gens qui sortent tôt des bureaux et qui vont désherber et nettoyer dans les jardins publics..

un pays sans pain et sans pinard..

Grosse culotte rouge

et une énorme paire de miches dans une culotte rouge..

des fesses au teint scandinave grâce à Oil of Olaz?

(publicité gratuite pour autant que ce produit existe toujours..)..

.

 

Publicités

Publié 26 décembre 2014 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc, Scandinavie

Tag(s) associé(s) : , , ,

56 réponses à “La fraicheur du teint scandinave

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Haaaaaaaaaa ! excellent texte ponctué comme d’hab d’humour !
    Merci Marc et Mo
    Et bonne fin d’année 😉

    J'aime

  2. Souvenirs, souvenirs et joli texte.
    En Suède le vin est rare mais on trouve du cidre, même du normand ! Il faut dire que nous sommes cousins avec les vikings…
    Bonne fin d’année. C&B

    J'aime

  3. Desopilant … J’adore. Merci ❤️

    J'aime

  4. Et moi de sourire en coin… Excellent ! Une fois de plus ! Bises à vous 2 🙂

    J'aime

  5. La ville avec le plus vieux pont, c’est Tronheim. Dans la maison en Norvège de ma famille anglaise à 50km de Tronheim, il est vrai qu’il fallait mettre des couvertures aux fenêtres pour pouvoir dormir. Pendant un mois nous avions mangé, même au petit déjeuner, des truites et des saumons que nous pêchions au jour le jour. Pas de viande, ni de vin. Un chasseur d’élans nous emmenait parfois en ballade, et disait un seul mot durant la journée, du genre « houmph ». Comme le monsieur anglais disait lui « hum », et pas grand chose de plus…

    J'aime

    • Ah là là… Marc s’excuse : ou il a l’alzheimer ou il été trop marqué par la culotte rouge. 😳
      Il voulait parler du plus long pont de pierre de Suède et non du plus vieux… En cherchant sur internet, il a retrouvé : c’est Karlstad.
      Pour l’instant, dans le récit de ses pérégrinations, il en est encore à la Suède et n’ ira qu’ensuite en Norvège mais en attendant, il m’a chargé de dire que la Norvège est un pays magnifique où il a rencontré des gens formidables et dont il a gardé de bien meilleurs souvenirs que de la Suède.

      J'aime

  6. hiihiihihiihi

    J'aime

  7. Un texte culotté qui fait le ménage.

    Tu était donc aspirant aspirateur !!! Sue aide.

    J'aime

  8. Mort de rire !!!

    J'aime

  9. Oh, la frêle sirène d’Andersen transformée en lanceuse de poids soviétique, à l’accent germanique en prime 🙂
    C’est excellent, j’espère que l’on peut en rire à présent, surtout de la culotte de la demoiselle…
    Les voyages forment la jeunesse, parfois à de coups de nuits fort laborieuses….
    Merci, Marc, j’ai adoré

    J'aime

  10. Excellent!! j’ai toujours été fascinée par ce pays et j’envisageai d’y faire un tour un de ces jours, maintenant je vais y réfléchir à deux fois Hi,Hi.!!!!

    J'aime

  11. Je suis très contente d’être venue, rien que ce sleep rouge, il me met en émoi. Nan mais je déconne j’adore ton texte, j’ai ri comme une baleine.

    J'aime

  12. Depuis, Birgit est devenu mec, non? Ahahahaha!

    J'aime

  13. Les rêves sont toujours différents de la réalité . Marc a des dons de conteur , j’ai bien ri avec la culotte rouge .
    Bises

    J'aime

  14. les suédoises en ont fait fantasmer hein et…..pas toujours à bon escient mais il faut bien que jeunesse se passe …….c’est le métier ( d’homme ! ) qui rentre aurait dit mon grand-père ! bonne fin d’année à vous deux !

    J'aime

  15. Le cinéma nordique est excellent, avec un humour particulier. Et certaines de leurs séries sont devenues quasi cultes comme The Killing, Millenium, Real Humans…

    J'aime

  16. En fait Marc aurait pu tout aussi bien mettre le cap plein sud jusqu’à Durban, puisqu’un produit cosmétique peut faire voyager et même dans des directions insoupçonnées .La marque Oil of Olay est née en Afrique du Sud en 1949. créée par un monsieur Wulff.
    La stratégie internationale était l’adaptation du nom de la marque à chaque pays. Ainsi, en Australie, c’est Oil of Ulan, en France, Italie, Allemagne, c’est Oil of Olaz, en Grande-Bretagne et Irlande, c’est oil of Ulay.
    C’est seulement en 2003 qu’elle est devenue une des marques du groupe Procter&Gamble, rapportant plus de 1 milliard de dollars par an. Ce qui peut laisser penser à autant de culotte aux couleurs de l’arc en ciel de l’internationale cosmétique.

    J'aime

  17. C’est la culotte de la Mère Noël ?

    J'aime

  18. salut les ami(e)s,
    marre des turpitudes d’Overblog très certainement attiré par l’odeur du pognon (pubs à gogo), nous migrons ici http://cafardages2.canalblog.com/ en espérant que l’aventure puisse continuer longtemps. Vous pouvez donc modifier vos liens si vous le souhaitez et vous réabonner, si vous le souhaitez également afin de nous suivre pour de nouvelles aventures. Les Caphys sont plus déterminés que jamais à garder le cap ! On vous embrasse toutes et tous en vous souhaitant, par avance, une excellente année 2015 !

    J'aime

  19. Pingback: ♥♪♫Coup de cœur♪♫♥ | Juliette

  20. Beaucoup de retard à rattraper, mais je vais lire, les voyages sont vivifiants…
    Bises à vous deux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :