Stockholm   52 comments

Mon boss m’ayant offert un voyage en Europe,

. Stockholm1

.

. alors que j’étais stagiaire de la fac dans une grande compagnie aérienne, j’avais opté pour la Scandinavie.

Il faut préciser que les voyages, les avantages pour les employés de compagnie aérienne, c’est en effet un billet moins cher, s’il y a de la place.. C’est-à-dire que vous arrivez avec votre air le plus.. le plus je ne sais quoi..  au comptoir d’enregistrement..

.

et là on vous dit si c’est bon ou c’est pas bon.. Si c’est bon, on monte en dernier en se présentant à l’équipage.. si c’est pas bon, on attend le vol suivant.. qui peut être dans la journée ou le lendemain, ou.. .

.

Muni de mon billet à tarif réduit, je m’étais présenté à Orly.. où après un poireau interminable.. on me dit que c’était râpé.. Mais que peut-être, au Bourget.. Bref, je me suis retrouvé sur le dernier vol de la compagnie SAS, départ du Bourget.. sur Caravelle, eh oui, c’est pas d’aujourd’hui.. C’était, de surcroît, mon baptême de l’air. .

.

Avion quasiment vide.. sièges moelleux.. tout allait au mieux quand un trou d’air fit voler  mon poulet aux petits pois sur le giron.. décorant mon futal d’une énorme tache.. à un endroit où le stewart hésita à m’aider à frotter..

.

Mon voisin de l’autre côté de l’allée, engagea la conversation. C’était un ingénieur, de chez un gros pétrolier totalement français, qui se rendait en réunion. . Arrivés à Arlanda, il était tard mais il faisait encore jour.. le car nous amena au centre de Stockholm et nous lâcha « demerdenzi.. »… Nous avons erré, mon compagnon et moi, à la recherche d’un lieu pour dormir..

.

Finalement nous avons dégoté une piaule sur le Strand dans un hôtel bien loin de la moyenne de dépense quotidienne prévue, mais nécessité faisant loi.. .

Chacun a donc gagné sa carrée, l’ingénieur proposant que l’on se retrouve pour déjeuner ensemble le lendemain midi..  eh oui, il avait une idée derrière la tête.. mais.. J’ai donc glandouillé.. visité.. bayé..  toute la matinée.. et à l’heure dite.. au lieu dit.. j’ai retrouvé mon sémillant cinquantenaire.. derrière un superbe steak frites à la groseille arrosé d’un jus de cassis.

Durant le repas, il prit son courage à deux mains.. et m’exposa sa requête.. il voulait aller voir un film porno.. à l’époque, on disait  « film suédois » .. film de cul.. je crois que l’appellation X est venue plus tard.. quant à l’appellation « film de boules », c’est encore plus récent. .

N’étant pas opposé à cette découverte artistique relativement nouvelle.. Linda Lovelace n’ayant pas encore fait les beaux jours des affiches parisiennes.. pas plus que Brigitte Lahaie, j’acceptai.

Il faut dire que je fus frappé de voir ces magazines suédois remplis de combinaisons hommes/femmes, à disposition dans les boutiques..

Quand j’entrai acheter une pellicule photo, le gamin de douze ou treize ans qui me servit feuilletait nonchalamment ce type de revue..

Il y avait sur ce sujet une grande différence avec Paris, même si mai 68 avait commencé à agir..

.

Nous avons donc choisi un film au pif, le titre en suédois ne nous disant rien.. et dans cette salle qui sentait le moisi et le désinfectant.. nous avons regardé s’ébattre de jeunes nymphettes et de jeunes éphèbes.. j’avoue que je ne me souviens plus de grand-chose… sauf que j’en avais eu rapidement marre.. que j’étais pressé de rentrer à l’hôtel.. le quartier où nous étions m’inspirant médiocrement confiance.. .

.

Le lendemain matin, au petit déjeuner de l’hôtel, je retrouvai mon compagnon de débauche qui rentrait sur Paris.. moi, je mettais le cap sur Lillehammer..

entre croissant et jus d’orange, il me lâcha à mi-voix :

 

« pour les revues.. pas la peine de prendre en couleurs.. en noir et blanc, on voit aussi bien.. et c’est moins cher ». . .

.808450-baiser-pablo-picasso-1969

 

.

. Eh oui.. Vu mon âge et le sien.. ce brave homme doit être quelque part dans la grande prairie du grand Manitou..

Attention les squaws.. Taureau matant est là..

Ce fut mon premier contact avec la terre des Vikings.. et la suite me permet de dire :

.

« Ce ne fut qu’un début ».

. Marc 1969

.

Publicités

Publié 21 décembre 2014 par Leodamgan dans Non classé, Prose à Marc, Scandinavie

Tag(s) associé(s) : ,

52 réponses à “Stockholm

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Aujourd’hui tu ferais la même chose dans les mêmes conditions ?

    J'aime

  2. Volà un sacré voyage « educatif » !

    J'aime

  3. beau voyage

    J'aime

  4. excellent !!! de l’humour comme on aime ! Bizzz Mo

    J'aime

  5. Oh ben mince alors moi qui te croyais pur comme un enfant de coeur! Mdr
    Joyeux Noël à vous deux et je l’espère à bientôt, demain nous faisons route pour le Pas de Calais, retour samedi sur les rotules je pense.
    Bises

    J'aime

  6. C’était un conte de Noël ? Je me suis trompée de date…
    Le genre d 1er contact à ne pas oublier, je pense aux petits pois bien sûr !
    Bon Noël à tous les deux, bises Catherine

    J'aime

  7. Il y aura donc une suite à ces palpitantes aventures que j’ai adoré, par leur ton décalé et si drôle. Pas mal appris, aussi, surtout « film de boules »… et oui, j’ai des sacrées lacunes 🙂

    J'aime

  8. Quelle manière vraiment originale de découvrir la Suède 😉 le steak à la groseille arrosé de jus de cassis lui me donne l’eau à la bouche …

    J'aime

  9. Notre voyage en Scandinavie ne prévoyait pas de cinéma.
    J’ai des amis qui ont participé à un voyage où l’un des leurs, leur a imposé dans le car une cassette porno. personne n’a osé protester.

    J'aime

  10. Je ne connais pas la Suède mais c’est toi Mo qui y est allée ou Marc, je me mélange les pinceaux !!!!!

    J'aime

    • C’est Marc tout seul qui est allé en Suède en 1969. Et c’est lui qui a rédigé ce billet de souvenirs sur papier. Je n’ai fait que le saisir au clavier.
      Cependant c’est moi qui tape les réponses aux commentaires (après l’avoir consulté tout de même…) 😉

      Aimé par 1 personne

  11. Mince alors:

    – Brigitte Lahaie,
    – 1969,
    – Suède,
    – Film de boules.
    – Superbe steak frites à la groseille arrosé d’un jus de cassis.

    A part le steak frites, je me rends compte que j’ai vraiment une vie de me*de!

    J'aime

  12. Ça alors, je n’imaginais pas la Suède comme ça! Je suppose que si tu en as eu assez du film, c’est parce que tu ne comprenais pas le suédois…

    J'aime

  13. Marc raconte toujours bien ses souvenirs et on apprend beaucoup de choses et les expressions .
    Joyeuses fêtes de fin d’année .

    J'aime

  14. C’était le début du jardinage!
    Bises à vous deux

    J'aime

  15. Je n’ai pas lu : je n’ai pas 21 ans 🙂
    Joyeuses fêtes de fin d’année à vous

    J'aime

  16. Vivement la suite 😇.

    J'aime

  17. En ce temps-là, tout venait du froid… y compris les coups d’chaud !!

    J'aime

  18. Très, très amusant. On comprend pourquoi la salle sentait le désinfectant. J’ai fait une fois un voyage en caravelle avec des anglais, qui n’ont pas arrêté de débiner l’avion parce qu’il était français. A mon avis, c’était une des dernières caravelles sur un parcours à bas prix, mais mes souvenirs sont flous.

    J'aime

    • Pourtant, dixit Marc, le caravelle fut un des derniers modèles d’avion capables de planer en cas de panne de moteurs. Lors des essais, on avait fait planer un de ces avions sur 200 Km entre Dijon et Paris. Les avions actuels planent comme des cailloux.

      J'aime

  19. Quand j’étais petit, il y avait l’expression « se pignoler l’arquebuse » 🙂 🙂

    J'aime

  20. Les voyages forment la jeunesse (la genèse?). Éternellement jeune donc, le tout est de ne pas … perdre le nord.

    J'aime

  21. Et de bonnes fêtes de Noël à vous 🙂

    J'aime

  22. Joyeux Noël

    J'aime

  23. J’aimerais connaitre le grand nord, mais j’ai un peu peur d’un accueil glacial. En tout cas j’ai un peu voyagé avec tes récits. Merci.

    J'aime

  24. Je me suis bien amusée et reconnaît là son humour dans l’art de raconter les histoires…
    Bises à vous deux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :