Le gravelot à collier interrompu qui niche sur la plage   42 comments

 

.

au beau milieu des vacanciers

sur la plage de Kerminihy

n’a pas intérêt à être cardiaque.

 .

 

.Gravelot au nid (5)

.

Les gens bronzent à moins de 10 mètres autour de lui

et il couve!

.

Gravelot au nid (2)

.

une bonne âme a fait un tipi improvisé avec quelques bouts de bois

en guise de protection et de repère

.

Oeuf de gravelot

.

car l’oiseau pond à même le sable sans construire de nid

et les oeufs sont peu visibles

.

Le gravelou comme beaucoup d’autres oiseaux,
s’éloigne de son nid en faisant mine d’être blessé
(on l’a vu faire)
 lorsqu’un prédateur éventuel s’approche.
Il va avoir du boulot cet été, le pauvre!
.
Il y a de belles photos du gravelot sur oiseaux.net
.
http://www.oiseaux.net/oiseaux/gravelot.a.collier.interrompu.html

.

mais leur reproduction
 est soumise à autorisation
 
.
C’est un nicheur rare en France (1500 couples),
et en déclin en Europe.

.

  Gravelot9 (1)
 
.
A l’entrée des accès à la plage, des écriteaux incitent à la prudence.
.
Chien1
Cependant, en ce qui concerne les chiens,
qui sont censés être tenus en laisse,
pratiquement personne ne respecte cette consigne.
.
Nous avons alerté la ligue de protection des oiseaux
qui doit faire poser un grillage de protection
par les gardes départementaux.
.

(mais nous ne sommes pas encore retournés voir…).

 

 

 
 
Publicités

Publié 27 juin 2014 par Leodamgan dans Etel, Faune sauvage

Tag(s) associé(s) : , , , ,

42 réponses à “Le gravelot à collier interrompu qui niche sur la plage

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. C’est dommage … franchement il suffirait un peu d’effort de certains qui se pensent que tout est permis ..

  2. J’avais déjà vu ces panneaux d’avertissement mais jamais de nids. Etonnant que cette proximité des baigneurs ne fassent pas abandonner le nid par ces oiseaux…

  3. Cela craint en effet, il y a tellement de gens qui ne respectent rien pas même la nature qui nous apporte tant.

  4. Par ici, il y a une espèce de mouette qui pond ses oeufs en en juillet-août sur les bancs de sable qui sortent du fleuve quand les eaux sont basses. Et les oeufs sont parfaitement identiques à ceux-ci, et sont invisibles sur le sable.
    J’avoue que quand on était gosse, les bancs de sable proche des villages étaient notre terrain de chasse …et on mangeait ces oeufs qui étaient alors si bons. Ben oui, quoi. (Il y a toujours pleins d’oiseaux jusqu’à maintenant)

  5. je suis allée écouter son chant sur ton lien Mo !
    Normal qu’ils soient en voie de disparition ces petits nerveux s’ils vivent sur des plages conquises par l’homme et ne pondent que 2 fois par an 6 œufs maximum …Quelle endurance, quel instinct de survie …

    Chez nous ce sont entre autres les marmottes que les touristes estivaux emmerdent ( nous avons vu une fois un abruti envoyer son chien dans un terrier pour déloger la pauvre bébête , nous avons pourri le maitre ! ) ainsi que les loups, les chamois, les bouquetins …mais aussi les autochtones avec leurs quads !
    bon j’arrête sinon je vais dériver …
    ; )

  6. Pas facile la coexistence pacifique ! Il faudrait seulement que chacun y mette du sien .
    Savoir tenir son chien en laisse et aussi que les humains ne s’approprient pas tout le territoire…

  7. Merci, Mo, j’ai beaucoup appris sur cet oiseau dont j’ignorais l’existence… Il faut vraiment les protéger car la bêtise humaine, ainsi que le manque de respect sont redoutables… Tu vois, tu ne vis pas « égoïstement » 🙂

  8. On en apprend tous les jours chez vous ! Merci 🙂

  9. Il couve pendant combien de temps? C’est quand même un oiseau flemmard, puisqu’il ne fait même pas de nid!

  10. Cuicui est reblogué pour la peine!

  11. Je vois qu’il existe une grande variété de nichoirs pour oiseaux à installer dans son jardin (ou à fabriquer soi même).
    Chez nous, en ville nous voyons encore parfois une ou deux hirondelles qui s’installent sous les volets roulants des fenêtres de l’immeuble. C’est risqué pour elles ce genre d’emplacement pour un nid…
    En Chine, des hirondelles empêchent un large projet immobilier :

    • C’est surprenant. Les Chinois n’ont pas une réputation d’écolos.
      On a vu pas mal non plus dans le nichage surprenant : des mésanges qui avaient niché dans une pompe. C’était dans la cour d’une auberge à St-Dié sur Loire. Le nid était à un mètre du sol.

  12. Incroyable, un oiseau qui se fiche des dates de vacances des humains !

  13. C’est incroyable ce gravelot couvant sur la plage à la vue de tout le monde .
    Si certains ne vont pas aller le déranger , d’autres ne vont pas hésiter à le faire fuir histoire de s’amuser .
    Bises

    • En fait, on est allés voir ce matin. Les gardes avaient entouré le périmètre de piquets et d’un cordage ainsi que de pancartes explicatives, mais la zone a été, semble-t-il, recouverte par une marée plus forte que les précédentes et on ne voyait plus l’oiseau ni son nid. Par contre, il y avait des algues toutes fraiches. Alors, on pense que les oeufs ont été emportés par les vagues…

  14. Et dire que c’est comme ça que les normand sont allés conquérir l’Angleterre: avec des coquilles d’œufs!

  15. .
    Nid de corbeaux design
    .

  16. (Apparemment j’ai un problème de lien, pour retrouver cet article rechercher : Le recyclage des cintres au Japon – Bits and Bobs

    A Tokyo, les corbeaux ont des difficultés à trouver des morceaux de bois pour faire leurs nids. Aussi, ils ont fait preuve d’adaptation et ont donc pris l’habitude de voler les cintres des japonais qui font sécher leur linge sur leurs balcons pour remplacer les matériaux naturels.

    • Pas mal… J’ai vu également des matériaux modernes comme des lanières de plastique dans les nids installés sous le rebord de notre cabane de jardin, et même une vieille chaussette (qui devait moelleusement servir de moquette).

  17. dis donc, c’est pas la plage à poil et sans plumes celle là ?

  18. Stoïque le gravelot de nicher ainsi, je ne connaissais pas.

  19. Il faudrait avoir des statistiques de comptage de ces oiseaux à cet endroit, pour voir si la population reste stable (ou non).

    • La LPO locale que nous avons contactée travaille peut-être là-dessus mais je ne sais pas dans quelle mesure. Nous n’avons pas voulu être indiscrets.
      Toutefois, cette espèce de gravelot serait en voie de disparition.

  20. Certains vacanciers arrivent avec leurs gros sabots sur les plages sans penser qu’ils marchent sur des œufs. Ils se croient tous les droits, et c’est malheureux. Heureusement, d’autres sont plus respectueux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s