Chaulage de nos pommiers   61 comments

.

Le chaulage des arbres fruitiers est une technique ancienne

.

badigeon-arbres-6.

mais jusqu’à présent, je n’avais pas essayé de l’utiliser,

allez savoir pourquoi.

.

mastic-arbres.

Mais avant cela,

j’ai été effrayée de voir, il y a quelques jours, de gros trous, de la taille de deux doigts,

sur le tronc d’un des pommiers en cordon.

Je ne sais pas d’où ça venait.

On n’est plus censé combler les trous des arbres d’après les magazines de jardinage  (plus la mode?)

mais j’ai tout de même bouché ces trous avec du mastic à greffer, cela ne peut pas faire de mal.

Le pied de l’arbre est très abîmé. J’ai brossé les écorces avec une brosse métallique pour revenir sur la parte saine.

.

badigeon1badigeon2.

Place au chaulage, ensuite.

J’ai acheté du badigeon prêt à l’emploi qu’il a fallu tout de même diluer

car il était beaucoup trop pâteux pour s’étaler au pinceau.

Le pot m’a permis de traiter nos cinq pommiers.

.

Le chaulage détruit les champignons ainsi que les oeufs et larves d’insectes qui s’installent sous les écorces.

Or  ces arbres âgés présentaient des écorces qui se décollaient partiellement et se fissuraient.

.

Voilà donc un petit travail utile à faire en janvier au jardin

par beau temps et en dehors des périodes de gel,

ce qui était justement le cas de la journée du 18 janvier 2014.

.

Cela tombait bien, non?

.

Publicités

Publié 19 janvier 2014 par Leodamgan dans Entretien au potager

Tag(s) associé(s) : , ,

61 réponses à “Chaulage de nos pommiers

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Docteur Es pom ?

  2. C’est notre notre François Pommier (François Premier) bon ok je sors ,c’est nul. 😀

  3. pomme-pomme-pomme…. pomme !!! comme disait Beethoven :-))

  4. C’est étrange, les arbres vivent et pansent leur blessures comme nous en fait.
    Bises

  5. oui , mais la chaux c’est toxique non Mo ? tu vois je me pose aussi des questions …

    • Oui, c’est toxique. Le badigeon ressemble à de la crème fraiche un peu liquide mais il ne faut pas s’y laisser prendre. 😎
      A part ça, la chaux s’applique avec un large pinceau comme de la peinture (qui est toxique aussi, d’ailleurs…). 😉

  6. Sur ce je vais bercer ma pomme dans mon chaud pieu 😉
    bonne soirée

  7. C’est exactement ce que j’ai fait cet après midi!Bises!

  8. Nous avons un pommier très très vieux dans notre nouveau jardin et après une superbe floraison, il a perdu quasiment toutes ses pommes… Bref, on a brossé aussi l’écorce abimée, ramasser les avortons et les jeunes pommes toutes véreuses, couper les branches les plus atteintes…. et chauler. Mais nous l’avons fait à l’automne. C’est pas grave dit Mme Es-pomme ?

    • Non, pas grave… Il y avait urgence, apparemment! Il faudrait traiter contre les vermines aussi, peut-être. Je vais faire ça préventivement en février/mars.

      • Et contre les vermines, tu utilises quoi ?

        • Je traite surtout en hiver en dehors des périodes de gel. Des huiles blanches sur les écorces (sans pesticides, ça étouffe les oeufs et les larves) et la bouillie bordelaise préventivement surtout sur les pêchers contre la cloque et autres champignons.
          En cours de végétation, je ne traite plus, sauf quand les jeunes tiges et feuilles de pommiers sont recouvertes en juin d’un manchon de pucerons noirs. Contre ces pucerons noirs, j’utilise une solution de savon noir (une cuillère à soupe pour 3 litres d’eau) que je pulvérise. Ca les colle et les rend indigestes pour les fourmis qui les élèvent. Et je ne les revois plus avant l’année suivante. Faut bien rincer le pulvérisateur après.

  9. Je ne savais pas comment on chaulait, le mal est réparé!

  10. Il y a un côté artistique dans cette technique. Je parle du résultat final.
    Quand à la conjugaison, je me demande…
    Je chaule ?
    Tu chaules ?
    Il, elle chaule ?
    Nous chaulons ?
    Vous chaulez ?
    Ils, elles chaulent ?

    • Bravo! Vous avez tout bon.
      Vous n’avez pas confondu avec la conjugaison de ce pauvre verbe « chaloir » qui ne s’utilise plus de nos jours qu’à la 3ème personne du présent de l’indicatif.

  11. Décoratif :

  12. C’est ce que je demande à mon cher et tendre de faire… le chaulage… Je vais tenter de m’y mettre ! J’ai un pommier qui ne donne plus grand chose mais qui accueille à 1 m 50 un pic-vert (je pense) qui a fait un énorme trou bien rond dans l’arbre. Je serais bien tentée de le faire couper… (l’arbre, pas le pic-vert) d’ailleurs, ce dernier s’est envolé vers d’autres cieux… Par contre, j’ai autre pommier qui est devenu immense, qui donne beaucoup – il va falloir que je le taille celui-là, ça va être le moment je pense ! Et que je l’habille pour l’hiver cré vind’j’hiou !

  13. Un mot que je ne connaissais pas « chaulage »…Les jeux de mots ayant été fait je ne ferai aucun commentaire sur le sujet… sinon comme d’habitude bon courage…
    Merci pour le com. chez moi je vais donc acheter une clef de plus de 60 Go certainement demain après-midi … Gros bisous et j’espère à très bientôt

  14. Bon, je ne me sens pas concernée, je crains que cette technique ne concerne pas les cocotiers!

  15. Cela fait très longtemps que je n’ai entendu ni lu le mot chaulage. Merci.

  16. j’ai un seul pommier qu’il faut que je fasse aussi depuis le temps

  17. Je dois aussi nettoyer le tronc d’un vieux pommier et j’avais acheté un produit pour enduire le tronc , demain je vais aller voir c’est quel produit exactement , de toute façon il va pleuvoir toute la semaine alors je ne pourrais le faire maintenant .
    Mais si on veut avoir quelques bonnes pommes mieux vaut le faire ;
    Bises

  18. Bonjour.
    Rien de tel pour affaiblir ou tuer un arbre: chauler toute l’écorce…
    Juste quelques revisions en botanique.
    -En hiver, l’arbre crée de la photosynthèse par l’écorce.
    – En hiver, l’arbre a besoin de respirer par l’écorce.
    Les ravageurs primaires de l’arbre que sont les bactéries et les champignons vivant dans toutes plaies mécaniques ou naturelles sont protégés, notamment, des intempéries, par le chaulage…
    Pour poursuivre la liste noire, la taille des arbres fruitiers ( toujours draconnienne) permet de réduire plus de moitié la longévité des sujets et permet la profileration d’une multitude de ravageurs à travers les plaies, même cicatrisées…
    Etc, etc, etc…
    Si javais un peu plus de temps, je pourrais encore et encore réduire à néant des données accumulées depuis des siècles et des siècles toutes aussi aberrantes les unes que les autres…
    Un conseil ? Mulchez, mulchez et mulchez encore… ce que fait Mère Nature constamment… et vous serez surpris par les résultats. ..
    Bien naturellement votre

    Guy Chevereau

    • Merci pour cet avis,  »fruit  » du vécu je pense… Qui va à l’encontre d’une majorité de fiches, conseils et expérience des anciens et qui bouscule les usages mais il faut savoir remettre en cause en effet. Nous avons ces arbres depuis des dizaines d’années, et c’est la première fois que j’essaye ce traitement d’hiver, je verrai donc le résultat in situ.
      Je suis adepte des traitements doux en général, hormis la bouillie bordelaise. (j’ai donc abandonné l’espoir d’avoir certains légumes comme les poireaux ou les choux, les traitements doux se montrant insuffisants face aux ravageurs divers et variés).
      Nous n’avons que quelques arbres fruitiers (pommiers essentiellement, pruniers et pêchers), et réussite absolue : plusieurs variétés de figuiers très productifs (obligatoirement taillés pour cause d’encombrement dû à leur vigueur excessive) qui sont un délice pour des dizaines d’étourneaux à qui il faut céder plus de la moitié de la récolte, mais c’est le prix de la nature.
      Un vieux jardinier quand jetais gosse me disait : 1/3 pour la nature, 1/3 pour les oiseaux, et 1/3 pour l’homme…et ça ne fait pas 4 tiers!
      Merci à vous.

  19. En tout cas sur ces réflexions technico-spirituelles, l’appel du 18 janvier a été entendu…. pour avoir des pommiers biens gaulés….

  20. Ca tombait bien oui! Et que vos pommiers aient la pêche 😉

    C’est chaud l’âge, faut chauler.

  21. j’ai vu de ces troncs blancs..je pensais que c’était pour faire joli!!! j’ai pas d’arbres fruitiers au jardin. gros bisous Mo. cathy

  22. Intéressant tous ces avis de jardiniers …mais on ne sait plus à quel « saint » se vouer ,
    « on chaule ou on chaule pas « ? Telle est la question !
    Belle journée à tous .

  23. ps: j’ai « re-souscrit » à ton blog car je n’avais plus connaissance des nouveaux billets
    .Un coup de vent malencontreux avait dû me chasser.

  24. Ca m’est arrivé aussi avec un de mes correspondants. Il y a des fuites dans les souscriptions… 😎

  25. J’ai souvent vu en Gréce, en Crête , ailleurs encore dans le sud de l’Europe ces arbres aux troncs badigeonnés de blanc. J’en ignorais la raison et pensais naïvement que c’était « pour faire beau » 🙂

    Merci de l’info
    Bien cordialement
    PS : Merci des visites fidèles

  26. Je n’entretiens pas d’arbres fruitiers, mais ce billet est très instructif.

  27. Grosse discussion sur le chaulage !!!!
    Je trouve beaux les troncs ainsi blanchis et ne pensais pas que ce traitement pouvait se révéler nocif pour l’arbre. Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s