Enregistrer ses balades par GPS   42 comments

.

Ca fait des souvenirs.

Et puis ça permet de savoir combien on a fait de Km et en combien de temps.

.

IMG_7741

.

C’est un petit appareil de  5cm sur 3 et de 1cm d’épaisseur.

On le met en route au début de la balade et on l’arrête à la fin.

Ensuite, quand on est rentré,  on le branche sur son PC

Et il nous raconte tout.

.

2013-09-07 _02 carte (1)

.

Il place le trajet parcouru sur une carte,

donne l’heure de début et de fin de la balade,

(et nous évite de faire la soustraction en donnant directement la durée du trajet),

la distance parcourue, bien sûr

et en prime, la latitude et la longitude pour ceux qui y tiennent absolument.

.

2013-09-07 _02 carte (2)

.

On peut visualiser le parcours aussi sous photo satellite

.

2013-09-07 _02 carte (3)

.

avec des détails supplémentaires.

.

2013-09-07 _02 carte (4)

.

Si on fait des photos pendant le trajet, on peut les faire apparaitre sur le plan

en « réconciliant » ses photos et le plan.

Attention, les photos doivent avoir été prises dans l’intervalle de temps compris

entre le début et la fin de la balade pour être prises en compte par le logiciel

(on peut tricher, mais c’est pour les étudiants expérimentés).

Le logiciel positionne sur le parcours les photos ajoutées

en les représentant sous forme d’un petit appareil photo.

Ensuite, lorque l’on clique sur un des appareils photo, on fait apparaitre la ou les photos.

Cela marche aussi avec des fichiers vidéos si on a pris des films.

.

Carte gpz14

.

En plus, si on se promène dans des endroits connus de « Street View », on peut exploiter à postériori son parcours sous Google Earth.

.Kerhilio1 Kerhilio2 Kerminyi

.

Voici quelques endroits où nous nous baladons souvent

.

Il nous reste à voir comment partager les fichiers produits par le logiciel

avec des gens qui n’ont pas le logiciel…

.

On va peut-être y arriver?

.

Publicités

Publié 7 septembre 2013 par Leodamgan dans Ordinateurs et Internet

Tag(s) associé(s) : , ,

42 réponses à “Enregistrer ses balades par GPS

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pas mal !
    Et même très intéressant !
    Je vais regarder cela de près…

  2. Bon, il y a un léger décalage….
    enfin si vous perdez une photo, suite à un effacement intempestif,
    Vous pouvez essayer de demander à la NSA s’ils ont sauvegardé la dite photo
    Bon Dimanche avec le premier croissant 😉

  3. Un gadget qui peut vite devenir indispensable😉…tiens, j’aimerais bien en avoir un !

    Bon dimanche

  4. un peu compliqué tout ça

  5. Pour ceux qui n’ont pas le logiciel idoine, on peut fournir une trace GPS au format .kml (conversion possible avec le logiciel gratuit « ITN Converter » par exemple). Le format .kml est visible dans Google Earth, il suffit de double cliquer sur le fichier pour l’ouvrir ; à condition d’avoir google earth installé sur son PC bien sûr.
    bises de Micton’s

    • Je t’ai envoyé un Kml en PJ. Je n’ai pas utilisé de conversion, j’ai directement exporté ma trace en kml. Petit Pb : je ne vois pas le contenu des photos, seulement leur nom quand je l’ouvre avec Google Earth.
      Bon dimanche et bises à tous,
      Mo

  6. pas mal ce truc. gros bisous Mo. cathy

  7. Intéressant mais trop technique pour moi … ça va être sympa de partager vos balades .
    Bizzz à tous les deux .

  8. C’est un objet qui me serait utile pour éviter de m’égarer ;-), mais c’est pas un peu compliqué ? remarque avec tes explications j’arrive
    toujours à m’y retrouver, …
    Bises à vous deux

    • En fait, non, cela ne permet pas de s’orienter pendant la balade. C’est juste un enregistreur satellite de parcours et non un guide. La trace est exploitable à postériori quand la balade est terminée et qu’on connecte l’appareil sur son PC. Ou alors, il faut emmener un PC portable en balade aussi… 😉
      Bises,
      Mo

  9. c’est génial, mais j’y comprends pas grand chose Mo ! en fait vous avez passé de super vacances !!!

    • Salut Juliette!
      Ce n’est pas si compliqué que ça. Le bidule a un bouton arrêt/marche. On l’allume en démarrant sa balade et on l’éteint à la fin. Après on le branche sur son PC et c’est là qu’on voit les écrans dont j’ai mis la copie dans mon billet. Ce n’est pas plus compliqué que de faire un blog si on veut consulter la trace pour soi. Je me posais juste des questions sur le partage avec des gens qui n’ont pas l’appareil ni son logiciel.

  10. Plus qu’à noter les rêves qui nous y guident, sur ces chemins !!! Un bel outil, pratique pour « raconter » ensuite.

  11. Ce qui me gêne dans ce genre d’appareils, c’est qu’ils essaient toujours de nous empêcher de nous perdre. Alors que la perdition est une de nos plus grandes qualités. Je ne parle pas d’exploration ou de détournement mais de « total lose ».
    😎

    • Rassurez-vous, cet appareil ne guide en rien. Ce n’est qu’un enregistreur de parcours consultable à postériori sur PC (voir plus haut ma réponse à Pakita).
      Donc, vous avez tout délicieux loisir d’errer inlassablement jusqu’à votre totale perdition…
      😎

  12. J’ai acheté à Décath… une version plus basique qui affiche les calories; chacun son but 😉

  13. Très intéressant et combien coûte cet objet ?
    Bises

  14. Collecte de souvenirs sur clé usb, il faut vivre avec son temps 🙂

  15. ça m’énerverait très très vite. Mais si on sait le faire marcher aisément 🙂

    • Oh oui, c’est très facile de rentrer son parcours sur PC et de le reparcourir vrtuellement ensuite avec Google Earth.
      Le partage du parcours avec des gens qui n’ont pas l’appareil se fait aussi facilement, mais pour le partage du parcours enrichi des photos je n’ai pas réussi. Il faut partager les photos séparément.

  16. Il faut reconnaître que c’est ingénieux comme gadget mais je me demande si ces belles inventions comme aussi le GPS n’ôtent pas un peu de poésie au voyage….

  17. Je n’imaginais pas qu’un tel appareil existait et son fonctionnement paraît simple.

  18. C’est une amie qui en avait un qui nous en a donné l’idée.

  19. Mieux qu’un podomètre… mais en même temps, n’est ce pas se prendre soit même en filature ?

  20. En fait avec son smartphone on peut faire la même chose, et le transférer sur Openstreetmap.org visible pour tous dans le cadre d’un chemin de randonnée par exemple.
    C’est grâce à ces traces GPS qu’avec la collaboration de géographe les secours peuvent être apportés plus rapidement comme à Haïti lors du tremblement de terre.

    • Merci pour l’info, mais je n’utilise quasiment pas mon smartphone que je trouve finalement assez peu smart (un Nokia). Je vais regarder tout de même ce qu’on peut en faire On a un GPS Tom-Tom dans la voiture, mais il n’enregistre pas.
      Bonne soirée,
      Mo

  21. super intéressant cet article. Ca me fait sourire car je faisais des recherches pour un trajet LiveTrekker sur l’étang de Bolmon et je suis tombée sur ton site. Je travaille justement pour LiveTrekker. C’est une appli smartphone gratuite (oui, je sais, tu n’es pas fan de smartphone) mais l’avantage c’est que tu peux partager sur tous les sites (mail, facebook twitter sms ou même ajouter une carte à un site web) et surtout que tu n’as pas de traitement à faire pour ajouter les photos ou vidéos ;). Voila la fameuse balade faite sur l’étang de Bolmon pour vous donner une idée http://goo.gl/2ExFAj

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s