Le pigeon et les pigeons.   41 comments

.

C’était hier :

.

IMG_5355

.

Alors que planche sciant,  sur la pelouse estoit..

Un pigeon  peu farouche se posa près de moy.

L’intrigant volatile  m’approcha si près  que je  crus

qu’il vouloit de ma part  un gratte-gratte en signe de bienvenue….

Tourna autour de moi … dodelinant le cou

Sans  une roucoulade ou le moindre crou-crou..

J’aperçus sur chaque patte une  bague serrée

Indiquant  sans détour  que l’oiseau  domestiqué,

Sans  doute las d’une course trop longue  ou bien surestimée,

 Avait choisi  ce  havre pour  s’y reposer..

Toujours claudiquant,  fit le tour du bassin  picorant par ici.. picorant par là son attitude était claire.. de ma part   de  l’aide était en quête ..

Allant même  vouloir entrer dans nos appartements par la porte  entre-ouverte..

Emus par tant de peine et sa fatigue extrême..

nous lui portâmes  bol d’eau et une poignée de graines..

Il but  bien prestement et pour nous faire honneur avala quelques graines  sans mettre trop d’ardeur..

Puis s’immobilisa .. et se recroquevillant s’apprêta à dormir d’un sommeil  reposant..

Mon inquiétude fut grande.  Le retrouverai-je matin?

Un greffier  malveillant fera-t-il son festin?

 

Ce matin  aux premières lueurs ma pensée fut pour lui ..  Le trouverai-je mourant ou raidi dans la mort..

Bien vite je suis sorti afin de voir dehors..

Notre hôte était parti.. avait repris  son vol

Sans doute ragaillardi par  nos graines et  son bol..

 

Pas ingrat pour un sou .. et pour  nous remercier

Ce gentil voyageur, une petite table basse avait décoré..

 

Moralité:  c’est dans la merde que l’on reconnait ses amis…

.

Marc

 

Publicités

Publié 8 mai 2013 par Leodamgan dans Faune domestique

Tag(s) associé(s) : , , ,

41 réponses à “Le pigeon et les pigeons.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Superbe ! Quelle belle histoire racontée avec tant d’humour !

  2. Excellent, j’adore!!

  3. et qui se révèle exacte,
    bravo Marc

  4. Très drôle, ce poétique récit et sa fin qui l’est moins!

  5. En fait, ce matin, le pigeon était toujours là mais on ne l’avait pas vu. On s’en est aperçu en début d’après-midi, alors on lui a remis des graines et de l’eau. On ne sait pas ce qu’il a. Il reste debout sans pratiquement bouger. Et quand il bouge, c’est en marchant, pas en volant. Il ne dit rien non plus alors que plein de pigeons roucoulent comme des fous dans le voisinage.
    En tout cas, je suis bonne pour repeindre la petite table basse de la terrasse : c’est rongé!…

  6. il portait sûrement un message urgent !!!!!!!!!! forte récompense à celui qui me trouve, ah ah !

  7. ici ils se reporduisent beaucoup trop et deviennent un danger

  8. jolie histoire très bien écrite mais dont la fin risque d’être tristounettte à lire ta réponse précédente!

  9. Sacré pigeon !
    Et pourquoi dit on : ¨être le pigeon de quelqu’un ???

    j’aime bien les pigeons et leurs petits cacas blanchâtres qui tombent sur nos têtes …

  10. En fait c’est un pigeon bagnard, il suffit de lui enlever le boulet et de lui greffer quelques cellules photovoltaïques et hop!

  11. C’est une nouvelle fable , la morale est amusante et fort juste .
    Bravo Marc !
    Bizzz à tous les deux

  12. Une belle histoire, il ne lui manquait que la parole .. je me demandais si ils étaient répertoriés avec leur numéro ? pensant que c’était
    peut être une identité.
    Bises à vous deux.

  13. C’est bien écrit, bien raconté et le pigeon est vivant , tant pis pour la petite table.
    Bises

  14. sympa, il a remercié quand même…on en voit pas des pigeons par ici, que des tourterelles. gros bisous Mo. cathy

  15. En fait j’ai lu ou vu un truc sur l’orientation des pigeons: ils mémorisent la carte Google mais là tout est inondé alors il a aperçu le jardin de Mo et Marc qu’il connaissait bien et il s’est dit qu’en attendant la décrue, il se taperait bien la cloche dans cet endroit hospitalier….
    Ça tombait bien d’ailleurs, comme ils n’avaient pas eu le temps de tout nettoyer il y avait plein de bonnes choses à grignoter.
    Bon je vous laisser œuvrer.

  16. Tiens Mo , c’est un film de René Laloux ( celui de la planète sauvage ) qui n’a aucun rapport avec ton billet , mais plutôt avec le mien ! comme il est pas mal je te le colle , je pense que ça te plaira même si c’est triste , car il est réaliste 😦

  17. Nous sommes d’une façon ou d’une autre « le pigeon » de l’autre. Bonne journée

  18. Une fois en randonnée, j’ai trouvé quelques plumes et une bague numérotée encore accrochée à un bout de patte.

  19. parfaitement racontée et la merde, qu’est elle devenue ?

    • Rincée au jet. Maintenant, il faut poncer la table et repeindre.
      Le caca de pigeon est hyper-corrosif. Je suis surprise d’ailleurs que personne n’ait encore breveté son utilisation pour le décapage des vieilles peintures. Il y a sûrement une fortune à se faire, là.

  20. J’ADORE ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s