Fabrication de maquettes de bateau à l’île Maurice   48 comments

.

Il est certain qu’avec le temps qu’il fait

en ce moment en Bretagne, un temps vivifiant bien sûr…

.

Je préfère classer nos photos de l’île Maurice,

comme, par exemple,

celles de nos visites à des ateliers de fabrication de maquettes de bateaux.

.

maquettes1

.

On nous a montré tout le processus et tous les matériaux utilisés.

A partir de plans achetés,

ou de plans envoyés par des possesseurs de bateaux désireux d’avoir une reproduction de leur bien,

ou à la demande de musées…

comment se fait la mise en forme de la coque pour commencer.

.

Le bois est exotique, évidemment et pour certaines maquettes on ajoute un bardage en teck.

Certaines coques sont même passées à la résine pour éviter les craquelures.

.

maquettes2

.

On fait intervenir une quantité extraordinaire d’éléments qui sont eux-mêmes fabriqués individuellement :

même les parties métalliques (encadrements de sabords, décorations, etc…)

sont moulées en plomb sur place puis peintes à la peinture dorée.

Seuls les canons en laiton sont achetés à l’extérieur.

Les voiles de coton sont teintées avec du thé

.

maquettes3

.

Les éléments sont fixés sur l’armature avec un grand souci du détail.

.

maquettes4

.

Les artisans ne travaillent pas tous de la même façon.

Dans certains ateliers, c’est du travail à la chaine, par exemple :

des femmes montent les voiles à longueur de journée, tandis que des hommes poncent les coques,

etc….

.

Par contre dans le dernier que nous avons visité ils auraient davantage de responsabilités sur une même maquette

(si nous avons bien compris).

.

Ile Maurice

Ile Maurice

.

Certaines maquettes, comme celle du roi-soleil ci-dessus,

demandent 3 mois de travail.

.

maquettes6

.

Tout est fait pour l’acheteur, des emballages  » bagage cabine » sont prêts..

différentes tailles et  textures ( mousse rigide, souple, ..), 

les prix sont  variables, peu élevés au regard du travail et de la minutie  que cela requiert.

.

Ile Maurice

Ile Maurice

.

L’Abeille Bourbon ci-dessus est vendue un peu plus  d’un millier d’euros,

de plus, son expédition  dans une caisse idoine  pour la France revient à environ 300 euros.

Bien évidemment , tout ce commerce se fait  localement, mais également via internet. Si envie vous venait…

.

Une seule remarque, que nous formulâmes avec véhémence :

certaines maquettes de bateaux Français..  battaient pavillon britannique..

.

un affront impardonnable, 

mais sans doute dû à l’origine des visiteurs les plus nombreux…!!!

.

Le 31 du mois d’aout.. ( air connu..)

.

Publicités

Publié 22 décembre 2012 par Leodamgan dans Ile Maurice

Tag(s) associé(s) : , ,

48 réponses à “Fabrication de maquettes de bateau à l’île Maurice

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. En voyant les maquettes terminées, on n’imagine pas le travail considérable qu’elles ont nécessité.
    Bravo pour ce reportage très détaillé… !

    J'aime

  2. ha oui tu est revenue je me disais aussi

    J'aime

  3. Magnifique travail ! Avez vous craqué pour l’une d’elle ?
    Des bisous

    J'aime

  4. Merci pour cette très intéressante visite, bien illustrée .
    bizzz

    J'aime

  5. Mon beau frère Vénitien qui travaille sur un Vaporetto là bas Mo en faisait aussi à une époque de superbes pour sons seul plaisir. Il mettait des mois pour les fabriquer !
    Je ne vois pas l’air connu du 31 aout ???
    🙂 bonne soirée

    J'aime

    • Le trente et un du mois d’août
      Nous vîmes venir sous l’vent a nous,
      Le trente et un du mois d’août
      Nous vîmes venir sous l’vent a nous,
      Une frégate d’Angleterre
      Qui fendait la mer et les eaux,
      c’etais pour attaquer Bordeaux
      refrain
      Le capitaine, en un instant,
      Fait appeler son lieutenant
      Le capitaine, en un instant,
      Fait appeler son lieutenant :
      « Lieutenant, te sens-tu capable,
      Dis-moi, te sens-tu z’assez fort
      Pour prendre l’Anglais à son bord ?
      (au Refrain)

      Le lieutenant fier z’et hardi
      Lui répond : Capitaine,oui
      Le lieutenant fier z’et hardi
      Lui répond : Capitaine,oui
      Faites branl’bas à l’équipage
      Je vas z’hisser not’pavillon
      Qui rest’ra haut, nous le jurons.
      (au Refrain)

      Le maître donne un coup d’sifflet
      Pour faire monter les deux bordées
      Le maître donne un coup d’sifflet
      Pour faire monter les deux bordées
      Tout est paré pour l’abordage
      Hardis gabiers, fiers matelots
      Braves canonniers, mousses, petiots.
      (au Refrain)

      Vire lof pour lof en un instant nous l’attaquons par son avant
      Vire lof pour lof en un instant nous l’attaquons par son avant
      A coup de haches d’abordage
      De pique, de sabre, de mousquetons,
      nous l’avons mis a la raison
      (au Refrain)

      Que dira-t-on de lui tantot,
      En Angleterre et à Bordeaux,
      Que dira-t-on de lui tantot,
      En Angleterre et à Bordeaux,
      Qu’a laissé prendre son équipage
      Par un corsaire de six canons
      Lui qu’en avait trente et si bons ?
      (au Refrain)

      Buvons un coup, buvons-en deux
      A la santé des amoureux,
      Buvons un coup, buvons-en deux
      A la santé des amoureux,
      A la santé du Roi de France
      Et… pour le Roi d’Angleterre,
      Qui nous a déclaré la guerre !

      J'aime

  6. Oui, la visite de ces ateliers est très intéressante. Ils se sont vraiment appropriés un artisanat. La perfide Albion a encore frappé.

    J'aime

  7. Et Dieu sait que les Mauritiens n’aiment pas les anglais. Il leur préfèrent encore les « vieux » français (6000 environ sur l’île) qui possèdent pourtant une bonne partie du patrimoine industriel.

    J'aime

    • En tout cas, nous n’avons pas ressenti d’hostilité à notre égard.
      Ceux qui sont très mal vus, ce sont les Sud-africains (blancs, bien sûr) qui viennent s’installer là. Les Mauriciens leurs reprochent un comportement et une attitude arrogants envers eux.

      J'aime

      • Et ils claquent beaucoup dans les casinos. UN certains nombre de français mauriciens, au moment de l’indépendance, sont partis en Afrique du Sud et en Australie. Chaque Mauricien parlant au moins le français, l’anglais, et le créole mauricien. Et les français mauricien parlent entre eux une sorte de mélange des trois langues assez curieux. Ils apprennent le créole grâce aux mamas qui s’occupent d’eux. Ils se comprennent assez bien avec les vieux français de Louisiane qui sont totalement incompréhensibles pour nous. En revanche, il y a un net blocage avec la langue hindoue. Et comme les hindous (appelés « les malabars », ce qui n’est pas un terme péjoratif) parlent aussi un peu de tout.

        J'aime

  8. Un billet pas bateau. Quoiqu’on en dise 😉

    J'aime

  9. c’est un sacré travail, mais les maquettes sont ENORMES, bonne soirée Mo

    J'aime

  10. Un reportage intéressant, et Marc n’a pas trouvé de maquette ?
    Un beau voyage et les bateaux j’aime ça me fait rêver…
    Bises et de bonnes fêtes de noël à vous deux .

    J'aime

  11. Très intéressant et je ne connaissais pas les paroles en entier du 31 du mois d’août 😀

    J'aime

  12. Je participe… beau billet ! D)

    J'aime

  13. Et alors, qu’avez-vous rapporté? Moi, rien, parce que même si j’apprécie leur travail, je n’en suis pas fan!

    J'aime

  14. Superbe reportage. Je vais le montrer à mon François.
    1. Il adore les maquettes
    2. C’est un ancien navigant
    3. Nous travaillons dans le domaine maritime
    4. Je connais un des commandants du A. Bourbon (C.Claden) car il a participé à un des stages organisés par F pour un examen de radio maritime.
    5. ces maquettes sont magnifiques
    🙂

    J'aime

  15. Quel beau travail du photographe et le/les réalisateur(s) de ces maquettes formidables, très beau reportage…!!!!Agnès

    J'aime

  16. Mo et marc-Je vous souhaite un Joyeux Noël et une Nouvelle Année 2013 très heureuse..Merci pour toutes vos réactions intéressantes sur mon site-Agnès

    J'aime

  17. de très belles pièces !

    J'aime

  18. Ce sont de très belles maquettes qui demandent des heures de travail et cet artisanat a du succès, pas de chômage apparemment.
    Un très beau reportage en tout cas.
    Bises et Joyeux Noël

    J'aime

  19. Joyeux Noël

    J'aime

  20. somptueuse cette maquette du roi soleil ! Amitiés

    J'aime

  21. Superbes maquettes, mais quel boulot ! gros bisous à vous deux …Soe

    J'aime

  22. J’ai fait moi même deux maquettes le Ctty Star et le Saint-Jean Bastiste c’est des heures de boulot, mais quel satisfaction une fois fini, par contre c’est un vrai nid à poussière.

    J'aime

  23. Des oeuvres d’art à installer dans une vitrine ! Merci pour ton superbe reportage Mo.
    Bises.

    J'aime

  24. Merci de ton soutient, Bon dimanche, bise a+

    J'aime

  25. slt je sui artiste peintre je fai aussi les maquette des bateux voilier et moderne svp envoiyer moi quele que thecnique pour construiser les bateux svp

    J'aime

  26. svp je voudrais s’avoir comment je pourrais avoir votre numéro de téléphone..depuis 3 mois je recherche un voilier l’astrolabe environ 1m10 ou 1m20… je suis en France…mon mail…ixiaixia@hotmail.fr…merci pour votre réponse….mes sentiments les meilleurs

    J'aime

    mme fernandes correia annie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :