Comment transformer son jardin en jungle.   33 comments

.

.

Facile.

.

Il suffit de partir 15 jours pendant un été pourri.

.

1rocaille1

.

C’est la croissance désordonnée garantie.

Le fouillis végétal de la 4ème photo (en bas à droite)

cache un muret de clôture

.

2sculpture1

.

devant lequel, en juin encore, on voyait ce montage.

.

3sable1

.

Dans les galets et le sable,

les mauvaises herbes s’étalent impudemment.

.

4sable2.

Mais j’aurai leur peau

dès qu’il cessera de pleuvoir.

.

5sous-noyer1

6sous-noyer2

.

On ne passe plus dans les allées.

Sur la dernière photo en bas à droite

.

7rosiersb

.

c’était une allée bordant des rosiers

le mois dernier.

.

8potager1

.

Le potager n’est pas épargné,

pourquoi l’aurait-il été?

.

.9clotures

Quant aux clôtures…

Les allées sont envahies,

l’herbe pousse au delà du raisonnable

et les feuilles de bambou humides

jouent les peaux de banane sous nos pas.

.

C’est encore loin, l’été?

.

Publicités

Publié 8 juillet 2012 par Leodamgan dans Aménagement et entretien au jardin d'ornement

Tag(s) associé(s) : , ,

33 réponses à “Comment transformer son jardin en jungle.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Hou la la la quand le chat n’est pas là , les souris dansent
    Quand Mo et Marc sont à la plage , les fleurs , légumineuses et herbes folles s’en donnent à coeur joie .
    Les ciseaux et sécateurs ne vont pas chômer dès que le soleil reviendra !
    Bon courage . Bizzzz à tous les deux .

    J'aime

  2. Preums !!!
    faudra vous habiller en Jane et Tarzan Mo et Marc …

    J'aime

  3. Deuze , aouahhhhhhhhhhhhhhhh …
    Je préfère 100 fois un jardin jungle à un jardin trop ordonné …

    J'aime

  4. l’ordre dans le désordre c’est bien aussi ! et puis j’aimerais bien avoir la même « jungle » ! bisous du soir !

    J'aime

  5. Rhooooooooooooo, toujours à se plaindre… S’il n’avait pas plu, la végétation ne serait pas aussi luxuriante et vous seriez malheureux de n’avoir rien à faire. Je me trompe ?

    J'aime

  6. On y trouve des bêtes féroces ?

    J'aime

  7. Quand on a un jardin,
    – on ne peut pas partir au printemps, car il y a tout à installer,
    – on ne peut pas partir en été car il y a tout à entretenir, sarcler, desherber
    – on ne peut pas partir en automne car tout est encore à récolter…
    Reste l’hiver, mais l’hiver on recommence à faire des plans sur ce qu’on fera au jardin au printemps suivant, puis l’été, et l’automne… une autre façon de voyager dans le temps !

    J'aime

  8. Et bien je pense que la jungle a un certain charme pourtant !

    Bisous

    J'aime

    • Je vais garder la jungle sauf dans les allées car il y a trop de plantes qui cherchent à nous faire des crocs-en-jambe quand on y circule.
      Ah si, quand même : j’enlève les mauvaises herbes car je veux une jungle faite de jolies plantes cultivées et non de sauvageonnes. Chuis snob! 😉

      J'aime

  9. Dites donc c’est la jungle par chez-vous 😉

    J'aime

  10. Votre jungle est très charmant…..veuillez regarder ici:http://francofielen.wordpress.com/2012/07/10/meli-melo-jardinage/Amitiés-Agnès

    J'aime

  11. C’est bien de laisser un peu à la nature la possibilité de reprendre ses droits quelques temps. C’est souvent l’occasion de faire des découvertes sensationnelles, et de redécouvrir son jardin sous un aspect qu’on ne l’avais pas laissé prendre. Ca donne de nouvelles idées, suggère de nouvelles associations, mises en forme. et ça oblige à prendre des chemins détournés. Du coup ça ouvre de nouveaux horizons.

    Et ça nourrit les limaces!

    J'aime

  12. Je laisse effectivement une grande place au hasard dans le jardin, mais avec un rien de maquillage car il ne suffit pas de laisser un jardin à l’abandon pour obtenir des associations réussies à tous les coups.

    Mes limaces sont obèses…

    J'aime

  13. Un jardin de toute beauté !
    Merci d’avoir géré les comptes pour les écrivains en herbe 🙂

    J'aime

  14. Elle me plaît beaucoup cette jungle 🙂 Lorsque j’étais en Afrique, j’avais quitté mon « jardin » pendant deux mois, durant la saison des pluies (juillet/août). Et là, c’était vraiment la jungle. Et tout a disparu en octobre (hors arrosage).

    J'aime

  15. Au vu des photos, il s’agit plus d’une jungle que d’un jardin. Entretenant régulièrement de magnifiques jardins, j’ai l’habitude de voir à quelle vitesse poussent certains végétaux mais ici en 15 jours, c’est impressionnant. Il serait intéressant de savoir le nombre de jours nécessaire pour remettre en état ces espaces extérieurs 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :