Ode à Marcel   37 comments

.

.

« Tu t’appelles Martin,  pas vrai Marcel? » *

(texte sauvagement piqué chez Marc).

.

Ce siècle avait deux ans, Rome remplaçait Sparte
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte…
Et en ce jour maudit, en ce matin pluvieux…
Marcel poussa un cri…  »bordel je suis devenu vieux.. »
.
Il se leva d’un bond, se regarda furieux..
Confirmant d’un regard, s’apitoyant… anxieux…
Et  toi de mes exploits glorieux instrument
Mais d’un corps tout de glace inutile ornement…
.
Ai-je en une nuit subit grande mutation
Ou comme sur les sapins…boules sont décorations…
Oh sort cruel … injuste devenir…
Qui possède le remède pour me ragaillardir…
.
Devrais-je tout mon temps…
Observer ce symbole qui reste si pendant…
Eh oui mon cher Marcel, ton heure est arrivée
Des choses de la vie, être rasséréné…

 .
Heureux les purs esprits qu’aucune chair affole…
Ils risquent aucunement d’attraper la vérole…

.

* (La traversée de Paris)

.

Publicités

Publié 19 mai 2012 par Leodamgan dans Prose à Marc

Tag(s) associé(s) :

37 réponses à “Ode à Marcel

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Au XXème siècle d’avant, Jean-Paul remplaçait Sartre
    Aux rillettes dûment acquises pendant 24 heures en Sarthe

    J'aime

  2. Miracle, le « Avertissez-moi par email du suivi des commentaires », n’est plus coché à priori. Ouf !
    A mon avis, il n’était pas prêt à entrer dans la carrière de poète. S’agit-il d’un témoignage d’amour à Marcel Proust ? Il eut été ravi et aurait fait un compliment exagéré, comme il savait les faire.

    J'aime

  3. Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !

    J'aime

  4. Marcel faut pas avoir les boules
    Sinon tu vas perdre la boule
    Allez faut que ça roule
    Sinon tu donneras vite à manger aux poules …

    J'aime

  5. ça rappelle furieusement un chant de corps de garde qui se serait fait plus soft, excellent!

    J'aime

  6. Triste constat pour ce pauvre Marcel ! Bravo à Marc pour ce poème plein d’humour ! bisous

    J'aime

  7. Ouah, tu as bien raison de lui piquer les textes, c’est super et sniff, ca nous ramène à une triste réalité.

    Nous vieillissons aie…….

    Bisous

    J'aime

  8. Salut dominical à Mo , Marc et Marcel 😉

    J'aime

  9. 123RF, c’est le tour de taille de Marcel ?

    J'aime

  10. La vie sans sel, c’est la vie à Marcel.
    La vie sans teint, c’est la vie à Martin.

    Et quand la vie se lêve tôt, c’est la vie à l’ornitho.

    J'aime

  11. Pauvre Marcel…
    Il’avait plus qu’à se consoler avec dame Jeanne, celle qu’on appelait Marie
    et qui aspirait à la paix en fumant le calumet…

    J'aime

  12. « Le bonheur supprime la vieillesse. »
    de Franz Kafka

    J'aime

  13. c’est surement à cause du matin, pluvieux, 🙂

    J'aime

  14. si Marcel se tenait plus droit, tout remonterait dans l’ordre, sans nul doute !

    J'aime

  15. et les Marcels ! certains gars les portent bien …
    en voilà un noir pour Marc

    .

    .
    et un blanc pour toi Mo
    .

    .
    🙂

    J'aime

  16. si Marcel a les boules
    de ne plus s’en servir
    qu’il achète un viagra
    pour endiguer la houle

    J'aime

  17. Mes Marcels attendent d’étre mis en vitrine …

    J'aime

  18. ils sont en attente dans tes commentaires Mo 🙂

    J'aime

  19. 9à me fait penser à mon voisin retraité qui se promène dans son jardin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :