Meubler la bordure d’une très laide clôture en grillage…   53 comments

.

… sans trop boucher la lumière.

.

.1echinops-achillees

Evidemment, en été, ce fouillis végétal coloré

composé d’échinops, d’achillées et de coquelourdes

meuble assez bien le grillage.

.

.2echinops-achillees-hiver

Mais la vue est navrante en hiver.

.

Les parties aériennes des plantes fanées sont coupées à ras

et il ne reste que les souches en pleine terre.

.

Nous ne tenions pas à mettre un mur plein ni une haie épaisse car,

compte tenu de l’orientation de la clôture,

cela nous aurait fait trop d’ombre une bonne partie de la journée.

.

Voici donc notre projet:

.

3projet-cloture1

.

Le grillage restera en place

mais sera partiellement doublé par un claustra de bois

afin de rompre la monotonie

et atténuer la vue du voisinage sans trop boucher la lumière.

.

Les grands bacs gris camoufleront le vilain muret de parpaings.

Les bacs N° 1 et 3 contiendront des plantes aquatiques au feuillage caduc,

le bac N° 2, des bambous de petite taille au feuillage persistant.

.

.

Bac N°1  de gauche à droite:

.

Pesse d’eau (Hippuris vulgaris),  Thalia dealbata,  prêle (equisetum hyemale).

.

.

Bac N° 2:

.

à gauche : Sasa tessellata (1,5 m de haut, buissonnant aux feuilles retombantes et peu traçant)

à droite : Pléioblastus viridistriatus Vagans (60 cm de haut, feuillage jaune strié de vert, peu traçant).

.

.

Bac N° 3:

.

à gauche : Sagittaire (Sagittaria australis ‘Benni Silk Stocking’),

au centre : Acorus gramineus ‘Ogon’

à droite : « Plante à bougies » ( Orontium aquaticum)

.

Le sol sera mis de niveau sous les bacs, il y aura donc des retenues de terre

de part et d’autre par des bordures de bois (non figurées sur le dessin)

étant donné que le terrain est en pente.

Il y aura aussi une finition en bordure de l’allée de ciment.

Le sol devant les bacs sera recouvert de sable et de quelques galets.

Je pense mettre quelques plantes aussi (acanthes et euphorbes).

.

Les travaux sont prévus pour le printemps

mais d’ores et déjà nous allons pouvoir

retirer toutes les souches de plantes installées à cet endroit.

.

Une paille!

.

Publicités

Publié 17 janvier 2012 par Leodamgan dans Travaux de bricolage

Tag(s) associé(s) : , , ,

53 réponses à “Meubler la bordure d’une très laide clôture en grillage…

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Bravo ! « silence ça pousse » n’a qu’à bien se tenir ! bisous

  2. Vous êtes des petits génies tous les deux, c’est quand que le projet se réalise, bientôt?

    Bisous

  3. Quelle galère !!!
    🙂

  4. buona notte travailleurs de la nuit !!!
    🙂

  5. 🙂

  6. Et le voisinage de déprimer de ne plus pouvoir zieuter chez vous …

  7. Moi je l’aime bien ce grillage…

  8. Je parie que c’est Marc qui a fait le dessin.

  9. Vous êtes de dignes émules de Nicolas le jardinier ! Superbe ce dessin ! J’espère qu’on pourra profiter du reportage- photo des différentes étapes de l’oeuvre . Bizzzz

  10. Il se passe toujours quelque chose chez Mo et Marc…
    Le résultat final sera certainement à la hauteur…

  11. Heureuse prison …

  12. Vivement des photos du résultat.
    Bonne soirée.
    .

  13. Je ne me suis jamais autant passionnée pour un jardin 🙂

    • Ce qui m’étonne, c’est que vous trouviez toujours un coin à boucher, un truc à cacher… et tu dis que le terrain n’est pas si grand que ça, quand même!

      • On a encore quelques coins à boucher, si on veut.
        Pour la surface du terrain je te laisse juge : 843 m2 sur lesquels il y a notre maison (un peu moins de 100m2), une « petite maison » (50 m2 environ) qui était sur le terrain quand on a acheté et qu’on a gardée et dont on a transformé la véranda en serre, le reste servant à recevoir de la famille ou des amis et pour finir, la cabane jardin.
        C’est un terrain en longueur. Le fond du jardin est en potager, le milieu (entre les 2 maisons) est aménagé en bassin + pelouse + talus planté, le devant donnant sur rue est en rocaille + zone faisant dans le style méditerranéen (on n’a pas le climat, mais on tente les plantes).
        Voilà. On en fait vite le tour quand même…

  14. Pour déplacer des tonnes de terre, il faut embaucher Bistroman, c’est une solution.

  15. ouais, d’accord … j’ai compris… je planterai ma tente dans le jardin quand le projet sera fini.
    mais n’oubliez pas d’y ajouter un petit plant de tomates, j’aime surtout les petites pour l’apéritif,
    et aussi un petit arbre qui absorbe le surplus de soleil … ah! et pour mon café, c’est un sucre et un nuage de lait hein ?!
    … je dis ça, pour éviter l’incident diplomatique sinon je démonte la tente illico presto … 😉

  16. Vivement le printemps alors! Avec un si beau choix de plantes ça sera très joli le résultat.

  17. Tu as même des figuiers veinarde, j’adore l’odeur de cette plante. Bises

  18. Moi je suis dingue de figues vertes au sirop.

  19. Tu les cueilles vertes, tu les frottent sur un torchon, ensuite tu les met dans une casserole contenant 400g de sucre pour 1 kg de figues et 2 clous de girofle. Les couvrir avec 1 litre d’eau, laisser cuire 15 min à compter de l’ébullition. Arrêter le feu et recommencer la cuisson pour 5 min. 3 jours de suite jusqu’à ce que les figues deviennent lourdes et le sirop à point. Servir froid avec confiture de lait (maison) et un fromage genre provolone ou mozzarela fumé. Miam! J’adore ce dessert.

  20. Avec des figues vertes?
    Je connais cette technique pour confire les figues, mais on l’utilise avec des figues mûres (sans être trop molles). C’est surtout Marc qui aime ça. Il les fait confire jusqu’à ce qu’elles soient presque aussi dures que des bonbons. Une fois, même, on a renoncé à consommer un pot parce que le sirop avait pris en masse, il aurait fallu un marteau-piqueur 🙂
    Moi, ce que j’aime, ce sont les figues très mûres qui tournent en confiture presque toutes seules. Je fais la confiture avec la chair des figues après avoir enlevé toute la peau. Il ne faut presque pas ajouter de sucre dans ces conditions.
    Bref, marc et moi avons chacun nos techniques de confiture préférées.
    On va tester ta recette à la fin de l’été pour lui faire plaisir!

  21. Oui, faut que les figues soient bien vertes avant toute trace de maturation et le sirop doit rester liquide, la figue bien pleine. Et pour éviter qu’elle ne flétrisse, je prends une aiguille et je leur fais quelques piqûres avant la cuisson, ainsi le sirop va rentrer plus facilement. Delicius!
    C’est un dessert de chez moi la bas depuis des générations.

  22. Quelle recette alléchante !!!

  23. Malheureusement en montagne non, mais elles peuvent s’acheter , plutôt en Italie parce que chez nous elles valent la peau des fesses !

  24. Chez nous aussi, ce type de grillage coûte cher. J’ai une longue haie comme bordure/clôture et je la coupe régulièrement et en plus le fil pour la débroussailleuse ne coûte pas cher. A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s