Acclimater des plantes de dunes chez soi.   41 comments

.

Nous essayons de récupérer quelques échantillons de plantes

lors de nos balades.

.

.0plantes-de-dunes-0

Je les replante dans un coin du jardin

aménagé avec du sable et des galets.

.

Voici d’abord celles dont la transplantation  a réussi

——————————————————————–

.

Sur les photos qui suivent,

la partie gauche représente la plante dans son milieu d’origine,

la partie droite la plante installée chez nous.

.

1ajoncs-des-dunes

.

Les ajoncs ont été semés chez nous à partir de graines récupérées sur des ajoncs bretons.

.

2euphorbes-des-dunes

.

Ces euphorbes prolifèrent dans le sable

et supportent très bien la transplantation.

Elles sont même en train de se multiplier beaucoup (un peu trop?).

.

3giroflee-des-dunes

.

Ces giroflées des sables se portent bien, mais n’ont pas encore fleuri chez nous.

.

4mousse-des-dunes

*

.

Cette espèce de « mousse » qui ressemble un peu à du sedum qui serait très ras nous est inconnu.

Cette plante prolifère dans les dunes et prend des reflets dorés en automne.

Chez nous, elle est plus verte.

Cependant, l’échantillon prélevé a considérablement grossi et commence à se propager

(comme on le voit en bas à droite de la photo).

.

Hélas, tout n’a pas réussi.

———————————-

Nous ne recommencerons pas ces essais là,

même si ces plantes ont l’air de se propager abondamment dans leur milieu d’origine.

.

5fleurs-de-dunes-1

.

-1-   Un curieux petit arbrisseau qui a la particularité de porter à la fois des fleurs et des fruits.

-2-  Une variété d’hélichrysum dont on aurait pu penser qu’il reprendrait facilement.

-3-  Un liseron (il vaudrait peut-être mieux que j’essaie de récupérer des graines une autre fois).

-4- Un panicaut des sables (dont même les très petits exemplaires semblent avoir des racines interminables…).

.

Enfin, il y a certaines plantes que je n’ai  pas encore essayé de récupérer.

———————————————————————————————-

.

6fleurs-de-dunes-2

.

-1-  Une curieuse « herbe » portant des petits fruits d’un rouge très vif.

-2- un pavot jaune (je récupèrerai des graines).

-3- Une potentille blanche.

-4- un géranium (c’est un sauvage ou un cultivé évadé? En tout cas, on en voit des champs entiers dans les dunes!).

.

7flore-de-dunes

.

Voici pour vous donner une idée de certaines dunes

 en début  septembre.

.

Publicités

Publié 28 novembre 2011 par Leodamgan dans Flore sauvage

Tag(s) associé(s) : , ,

41 réponses à “Acclimater des plantes de dunes chez soi.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Je cherche la contrepétrie dans le titre…

  2. Qui de vous 2 fait le bruit des vagues ?

  3. Superbe, j’adore !! Surtout les euphorbes et le panicaut des sables qui semble ciselé…
    .

  4. Mater de chez soi des clientes d’une pâle ?

  5. Avez-vous déjà essayé de planter un blockhaus dans votre jardin ? Je crois que c’est la période idéale pour les boutures.
    🙄

  6. Et des boutures de coquillages Mo ?
    ça devrait prendre et vous pourriez vous régaler au printemps …
    http://img10.hostingpics.net/pics/859529Dionee_Coquillage_18_08_10_640x480.jpg

  7. C’est encore une belle réussite de vos mains vertes !!!

  8. Mon épouse a fait des essais de repiquages de plantes de montagne dans des jardinières sur un balcon. Pas terrible le résultat 😦

  9. J’ai une affection particulière pour les immortelles des sables qui sentent le curry, mais je l’ai déjà dit.
    Vous arriveriez à faire pousser un baobab au milieu de votre jardin s’il restait encore un peu de place… 🙂

  10. Des plantes vraiment intéressantes ! Maintenant, il ne reste plus qu’à acclimater les dunes chez vous 🙂

  11. Il y en a qui sont très belles effectivement. J’ai tenté l’experience quelques fois mais sans succès, je crois qu’il me manquait de sable.Bise

  12. Bel écosystéme que les dunes, mais tellement fragile!!!

    Quelquues belles dunes encore sur notre côte belge, certaines transformées en réserves naturelles, et ainsi plus ou moins protégées, principalment des investisseurs de la construction (un mal belge, la constructivite). Les dunes d’Oostduinkerke restent splendides, même si les étendues de dunes ont diminués depuis mon enfance – y ai vécu une année (on pouvait s’y promener vers l’intérieur des terres pendant une demi-heure sans voir une construction, ni même la mer par ailleurs … d’une art on a construit… et je suis un pe plus grand aussi depuis mes 8 ans). Y suis retourné il y a peu (fin septelmbre, et ai pris qques photos – idée de billet!!).

    Je vous soupçonne aussi d’habiter entre l’amazonie, un continent perdu et le jardin d’Eden.

    Ca foisonne chez vous!!! Ca foisonne …

    Si vous aimez la littérature qui parle de « jardins », je vous conseillerais ce roman extraordinaire (d’enfance et de magie) … « un univers peuplé de jardins, de licornes, de lutins et de sirènes d’eau douce… » Ce bouquin est « La chronique du Cygne », de Paul Willems, auteur et dramaturge belge flamand d’expression française (et fils de Marie Gevers, autre auteure belge d’importance) que l’on pourra qualifier de symboliste.

    C’est fou où ce qu’une descente au jardin nous entraîne … Y reviendrai, le blog de l’Ornitho sera « jardins » ce mois de décembre !!!

    • Extrait et référence du bouquin sur le blog cette semaine :).

    • Je ne connais pas ce livre. Je vais voir si je le trouve à la médiathèque.
      Je crois que les plantes doivent se tenir mutuellement chaud chez nous, elle sont si nombreuses. En plus, le jardin est entouré de haies qui coupent le vent.
      Nous aimons les dunes, nous allons retourner les voir en décembre.
      J’ai connu les côtes belges, près de la frontière quand j’étais étudiante à Lille. J’aimais bien les plages car il y avait des grands pare-vent en toile et des chaises longues qu’on pouvait louer pour un coût modique et profiter ainsi pleinement du soleil sans avoir le vent toujours un peu frais. Pas bêtes, les Belges!

  13. Ben c’est bizarre, je te croyais en vacances car je ne recevais plus rien de ton blog, et finalement , je viens jeter un oeil est tu es là, c’est génial.

    Bisous

  14. Je découvre encore de jolies plantes par ici …certaines que je connaissais de vue mais dont j’ignorais le nom . Bizzz

  15. pour ce qui est du panicaut, je nommais ça des chardons, tu vois comme on peut se tromper !
    je sais qu’ici les sources sont bonnes et les idées germent bien.

  16. Tu as des mains de fées… C’est incroyable (pour moi) tout ce que tu arrives à planter dans ton jardin… J’adore.
    Bises à vous deux.

  17. Rentrée hier de ma semaine bordelaise, je découvre toutes ces jolies plantes de dunes ! une belle réussite encore ! bisous

    • Je ne sais pas si tu as vu de jolies fleurs à Bordeaux, mais tu as peut-être apprécié de bons crus? Nous avons fait un tour en Bourgogne il y a quelque temps et en plus, la région est jolie!
      Bises,
      Mo

  18. Bonjour à tous
    Je découvre ces échanges avec 2 ans de retard, et ça m’ennuie de jouer un peu les rabat-joie, mais je m’étonne que personne ne s’inquiète de tous ces prélèvements dans un milieu dunaire qu’un des commentateurs qualifie cependant de « fragile ». Etes-vous sûrs que certains de ces végétaux ne sont pas protégés (je pense en particulier au Panicaut) ? Bien sûr, il ne s’agit que de quelques brins ou de quelques graines… sauf qu’un seul message sur un blog suffit à faire naître x vocations, qui elles-mêmes, etc.
    Est-ce qu’une petite mise au point sur ce sujet ne serait pas bienvenue ?
    PS : vous trouverez les noms de toutes ces plantes dans le très bel ouvrage « Dunes d’Armorique – De la Vendée au Cotentin » que vous pouvez même feuilleter ici : http://www.leclub-biotope.com/flipbooks/produits/dunes_armorique/

    • Oui, vous avez raison.. il faut fustiger..
      ceux qui passent à cheval sur les talus de la dune, voire carrément sur la plage..
      ceux en vélo.. ceux en quad.. les gens qui lâchent leur chien et le laissent divaguer là où des oiseaux protégés nichent au sol..
      qui le laissent déféquer sur la plage..
      ceux qui par milliers ont piétiné la zone dunaire pour contourner les gendarmes et aller voir le TK Bremen
      après son échouement.
      Oui, il faut nous fustiger.. nous avons ramassé 4 ou 5 petites plantes entre les gravillons du parking avant l’arrivée des vacanciers de l’été..
      bien sur elles auraient été roulées et piétinées.. mais sur leur parking..
      là.. elles sont dans un endroit plus calme..moins fréquenté.. et manifestement..elles s’y plaisent…!!
      Nous pensons être bien respectueux de la zone dunaire comme nous le fûmes en montagne, ne nous écartant jamais des GR pour photographier des fleurs

      mais vous avez raison..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s