La préhistoire de notre jardin   18 comments

.

avant la construction de la maison en 1980.

.

.

Le terrain acheté n’était pas clos

entre les nous et et les voisins de droite et de gauche.

.

Un marronnier poussait juste à cheval sur une limite.

.

.

Il a fallu le faire couper.

.

.

Un abri de jardin se trouvait là.

Nous l’avons conservé,

il est toujours là.

.

.

Un autre abri jardin,

plus petit,

se trouvait à un autre endroit.

.

.

Nous l’avons démonté

puis remonté

à côté du plus grand.

.

.

Le fond du terrain donne sur un sentier.

La porte en métal est toujours là (repeinte)

et le grillage est colonisé maintenant par du lierre.

Cette partie du terrain sera le potager.

.

.

Il y avait de quoi faire pour la clôture.

C’est à peine si je reconnais l’endroit à présent.

.

.

Le vieux poirier qui domine le trou de construction de la maison

est toujours là 30 ans après.

.

En 1982 et 1983,

nous n’avons guère chômé.

.

.

Après avoir construit les murs de clôture

(800 parpaings de ciment posés),

nous avons « moulé » des allées en ciment

pour circuler dans le jardin.

.

.

Les allées ont été essayées et approuvées

par le chat qui nous avait à l’époque :

Raspoutine,

qui s’était installé d’autorité chez nous.

.

La petite maison à l’arrière plan

est un petit bungalow qui se trouvait sur le terrain

et que nous avons conservé.

Comme il n’est pas bien joli,

nous l’avons camouflé en partie

par une pergola et une estrade bordée par une barrière.

.

.

Sous le vieux poirier,

nous avons entamé le creusement

d’un bassin à poissons rouges

(totalement refait récemment).

.

.

Et c’est parti pour transformer le jardin en jungle

(comme j’aime).

.

.

Le terrain étant en pente,

nous avons fait un potager en terrasses

bordées de murets.

Qu’est-ce que c’était propre à l’époque!

Le sol a bien bougé depuis

et a provoqué des fissures dans les murets.

.


.

Et c’est parti pour le potager!.

.

.

La culture jardinière me démangeait déjà,

semble-t-il.

Il n’ y a rien de nostalgique dans cet article.

C’est le hasard de classement de photos et diapositives qui m’a amenée à parler de cela.

Après tout, je décris au fil de l’eau mes activités jardinières,

mais n’ai jamais évoqué la genèse de ce jardin.

.

Cette lacune est comblée à présent.

.

Publicités

Publié 8 juillet 2011 par Leodamgan dans Aménagement et entretien au jardin d'ornement

Tag(s) associé(s) : ,

18 réponses à “La préhistoire de notre jardin

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Hé ben… Que d’évolutions ! Chouette…
    Bonne soirée.
    .

    J'aime

  2. Donc l’arbre de la connaissance était un poirier….

    Merci d’avoir rajouter la genèse à votre bible

    J'aime

  3. Quel changement et combien d’heures de labeur… Je n’imaginais pas le jardin du début
    Superbe évolution et comme j’aime votre petite jungle.
    Je remarque que Raspoutine était très concentré sous le poirier, aimait-il les poire 😉 ou les petits oiseaux qui chantaient ?.

    Bises à vous deux

    J'aime

  4. je crois que nous apprécions tous nos anciennes photos qui témoignent du travail accompli. C’était moins évident avant le numérique car cela revenait très cher. Nous nous étions mis aux diapos mais elles ont été très mal conservées.
    J’aime le tronc du vieux poirier. Garde-le le plus longtemps possible.

    J'aime

  5. belle évolution ! c’est toujours émouvant de revoir les vieilles photos !

    J'aime

  6. en effet vous l’avez bien dompté ce jardin qui était vraiment sauvage , même destroyed sur les très vieilles photos !
    🙂 bravissimi !!!

    J'aime

  7. Les anciennes images sont hallucinantes. Il y a eu de quoi s’occuper. Maintenant il faut vendre et racheter une maison bien délabrée au milieu d’un terrain en friche 🙂 🙂

    J'aime

  8. Magnifique boulot!

    J'aime

  9. Toute une vie à deux pour pour un résultat merveilleux !

    J'aime

  10. Que d’heures de travail passées dans ce jardin, mais quand on a la passion…

    J'aime

  11. mais en combien d’années ce boulot a été réalisé ? parce que le côté zen était absolument inexistant même en noir et blanc !

    J'aime

    • La maison s’est construite en 80 et on a emménagé (dans les plâtres humides) en 81. Les photos en couleur ont été prises en 82 et 83. Par la suite on a fait des travaux d’agrandissement dans la maison, du bricolage intérieur et extérieur plus ou moins important et des travaux d’entretien. C’est en 2009 que nous avons refait le bassin et la rocaille dans un style « zen ». Bref, depuis 30 ans, on n’arrête pas!

      J'aime

  12. c’est bien de pouvoir constater cette évolution du jardin, quand je pense qu’en 1980, je n’aurais jamais eu idée d’y installer un hamac!
    et rien que de savoir que maintenant, je vais pouvoir y planter ma tente! ça me fait quelque chôse.
    (sans oublier le barbecue… mon meuble télé avec un écran plasma solaire 120cm … blabla blabla ……)

    J'aime

  13. Vous brodez et exagérez un peu l’histoire, j’en suis persuadé. En 1980, les photos couleurs existaient déjà. De nombreux portraits de Valery Giscard d’Estaing et même de Georges Pompidou datant d’avant cette époque n’étaient plus en noir et blanc. A vous lire, on pourrait croire que la photo couleur a été inventée en 1982 après l’arrivée de François Mitterrand. Je dis halte à l’intox, stop au mensonge banalisé, non au lavage de cerveau orienté.
    😈

    J'aime

    • Je vais tout vous expliquer. Platement et humblement. Je suis sûre que vous comprendrez.

      En 80, nous nous sommes pris de passion pour le développement et le tirage de photos. Nous avions l’agrandisseur et tout ce qu’il fallait pour ce faire. Seulement si le développement et le tirage de photos en noir et blanc ne nécessite pas de savoir-faire particulier, il n’en est pas de même pour le travail en couleur: par exemple, la température des bains de développement et tirage doit être respectée au demi-degré près… De plus, les produits pour la couleur étaient nettement plus chers (il n’y avait pas photo). Or, nous étions plutôt fauchés avec la construction de la maison.

      Je reconnais que la qualité des photos du terrain n’est pas géniale. Nous avons fait en noir et blanc de meilleures photos, tout de même, mais surtout de portraits et de paysages de montagne.

      Cependant, par la suite, nous avons cessé de faire des photos en noir et blanc de paysages, car cela donnait une sorte de fouillis grisâtre, et avons, comme tout le monde, donné nos photos et diapositives couleurs à développer par des professionnels. Ceci étant, je trouve que les diapositives se dégradent avec le temps ou alors c’est le scanner qui est est moyen ou encore c’est moi qui embellis le passé?

      Bonne soirée de dimanche à vous,
      Mo

      J'aime

  14. ah quel pointilleux ce Bistroman, à force d’écouter des propos de comptoirs, il n’a plus confiance!!!!
    les photos en noir & blanc donnent un côté nostalique à ce billet, elles pourraient être exposées au même titre que celles d’Etel vielles de 150 ans. 30 ans de travail pour rendre votre environnement tel que vous le désirez aujourd’hui c’est une belle mission et je suppose que cela ne va pas s’arrêter là, quoi qu’avec les années la terre paraît plus basse!merci de nous faire partager votre passion et votre savoir faire, je constate que vos travaux de juillet seront les mêmes pour nous mais en août et plus, (les mûres ici se récoltent début septembre)pour les prune ce sera vite fait, cette année il n’y en a pas.

    J'aime

  15. Ces photos en noir et blanc ont même coté fantasmagorique , surtout la troisième …J’aperçois une forme humaine derrière la fenêtre !
    j’aime beaucoup ! je ne l’avais pas vue il y a quelques jours ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :