Les hostas ne sont pas si sensibles à la sécheresse, mais peuvent générer du spleen.   28 comments

.

En ce printemps record de sécheresse

.

 hostas-2011-1

.

je suis étonnée de voir la bonne tenue de ma collection de hostas

plantée à l’ombre, certes, mais jamais arrosée.

Il y a là des variétés que j’ai achetées en 2008,

censées résister aux gastéropodes gloutons.

.

Hosta Wide Brim

.

Wide brim,

.

Hosta sieboldiana elegans

.

Sieboldana elegans,

.

Hosta ondulata variegata

.

Ondulata variégata,

.

Hosta Francee

.

Francee,

.

Nous avions déjà d’autres hostas,

près de notre ancien bassin (mare plutôt),

qui faisait de régal des gastéropodes grands et petits,

avec ou sans coquilles,

.

hostas2008-2

.

et faisaient de leur feuillage une fine dentelle

qui aurait fait honneur à Calais.

Il faut dire que le massif  de hostas était planté si près de l’eau,

qu’il introduisait des racines directement dans l’eau

et utilisait le bassin comme une sorte de pot à réserve d’eau géant.

.

hostas-2011-2

.

Ce sont des hostas plantaginea grandiflora.

.

Après notre reconstruction complète,

les hostas sont plantés en terrain sec

et n’ont pas été arrosés depuis deux ans.

En guise de paillis,

j’ai utilisé du sable et de vieilles aiguilles de conifère.

 La « pelouse » à côté, non arrosée non plus, acquiert une teinte jaune intéressante

mais les hostas gardent toute leur verte fraicheur.

.

Intéressant, non?

.

Cependant, à la fin du mois d’août,

Marc est gagné par le spleen.

.

hostas-2008

.

Ce sont des hostas en fleurs.
Leur floraison éveille en moi des souvenirs douloureux de l’enfance.. comme
quand je voyais les colchiques..

.
C’est la fin de l’été.. la rentrée.. les feuilles mortes.. les marrons..

les galoches dans les feuilles.. la blouse grise .. l’odeur de la craie.. de l’encre

.

Ouvrez votre Bled page 38…

.

le soleil n’est plus le même.. déjà plus bas sur l’horizon..plus pâle..

et l’humidité du matin me rappelle ces levers tôt à la caserne d’Orange où le soleil
rouge illuminait le Ventoux et où les platanes lâchaient leurs feuilles
qui couraient sur les pointes au vent du nord.. en bruissant sur le
bitume.. faites les abords..travaux d’intérêt collectif.. les corvées..

.
Je n’aime pas les hostas en fleurs.. je n’aime pas l’automne..
on se remet en laine..les jours sont longs et va tarder le temps où les
merles du matin vont recommencer à siffler dans l’espoir non vain de
séduire une gonzesse…

.
Oui.. je n’aime pas les hostas en fleurs..

.

Monique en a planté .. plein..

des variétés qui résistent à cette sécheresse.. va savoir.. des verts.. des verts clairs .. des panachés..

et même des bleus..

.

D’habitude les limaces et les escargots se délectent de ces feuilles tendres comme un coeur de laitue Nadine..

là.. rien.. sont où ces gastéropodes?.. dans quelle contrée de rêve ont ils migré..

.

Misére,

on va avoir des fleurs sur les hostas….

.

Marc.

.

Publicités

Publié 4 juin 2011 par Leodamgan dans Concentré de culture jardinière, hostas, Prose à Marc

Tag(s) associé(s) : , , ,

28 réponses à “Les hostas ne sont pas si sensibles à la sécheresse, mais peuvent générer du spleen.

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Oh dis donc, les gastéropodes sont armés de mitrailleuses vers chez toi… Sinon, vu d’ici j’aime beaucoup le Francee et son petit côté charnu…
    Bonne soirée à toi.
    .

    J'aime

  2. Je n’ai jamais fait latin (ou si peu), pouvez-vous m’éclairer ? Grandiflora signifie-t-il grande fleur ? Quant au Bled, je me sens bien trop urbain aujourd’hui pour envisager d’y retourner.
    Bon dimanche sous la pluie enfin revenue

    J'aime

    • Moi non plus je n’ai jamais fait de latin. Le peu que je connais est relatif aux plantes. Eh oui, certains pratiquent le latin de cuisine, moi c’est le latin de jardin.
      Oui grandiflora veut dire « à grandes fleurs ».
      On a eu de ces orages, cette nuit!… Superbes.
      Bon dimanche à vous.

      J'aime

  3. J’en reviens pas des ravages que peuvent faire les escargots, ca décape dis donc.

    On voit peu de textes de Marc et j’avoue être sensible à son écriture !

    bisous

    J'aime

    • Il suffit d’être en milieu humide pour transporter d’enthousiasme et affûter l’appétit de ces charmantes bébêtes!
      Bises,
      Mo

      J'aime

    • Merci pour cet amical commentaire, .. c’est gentil . je n’ai toutefois pas l’ambition de se faire retourner dans leur tombe les Dard ou autres Grangier… ou plus proche
      notre bon Cavanna…
      Marc

      J'aime

      • Ah, me voilà dans la possibilité de féliciter directement Marc pour ses textes! Beaucoup de sensualité dans les mots qui nous plongent aussitôt dans des souvenirs d’enfance.
        Merci à vous deux!

        J'aime

  4. J’aime bien les petites fleurs blanches… mais à la lecture des écrits de Marc, je vais y réfléchir ;-)…
    La Ondulata Variégata me plaît bien…
    Dans mon bled l’orage était fort, il est passé, ouf, aujourd’hui le soleil est venu taquiner les fenêtres, sinon j’ai regardé mon bled page 38, il est questions des adjectifs composés…mais pas floraux…;-)
    Bises à vous deux

    J'aime

  5. Mais que vois-je ?
    certaines plantes n’ont pas leurs racines en terre mais dans un misérable peau de plastique!
    Blasphème!!! Honte! oui honte Mo!
    je vais de ce pas, le signaler à la L.P.P.N. (ligue de protection des plantes nomades)

    En effet selon l’article 34 de la convention des plantes,
    toutes plantes peut réclamer un droit de racine et surtout, les pots doivent être en terre car le plastique, c’est du pétrole!

    Et oui ma petite dame, et le pétrole, c’est pour les voitures pas pour les plantes.

    Déja que le pétrole coute chers alors si c’est pour y loger des plantes qui ne foutent absolument rien de leurs journées à part se la couler douce dans un jardin.

    Ah non alors!

    J'aime

    • sous la colère, vous avez remarqué amis lecteurs et lectrices, que j’ai noté peau alors que je voulais écrire pot.

      Ceci était une faute de frappe mais en y pensant, je pense que cette enveloppe de plastique peut être considéré comme la peau de la plante.

      Donc il n’y a pas d’erreur de ma part (d’ailleurs, c’était fait exprès alors !).

      J'aime

  6. En plus, j’ai simulé la colère, je suis quand même un bon acteur non ?

    J'aime

    • Cher Roger,
      N’hésites pas à te confier à moi. Fais-moi confiance, dis-moi tout : aurais-tu fumé la moquette, croyant que c’était de bonnes plantes naturelles, bio même?
      Si ce n’est pas le cas, tu es en effet, un excellent acteur et je t’applaudis vigoureusement des deux mains (car avec une seule main, on n’entend pas grand chose).
      Afin de te rassurer, je peux t’informer que les pots en plastique ne sont qu’un moyen de transport des plantes nomades et que ces dernières plongent maintenant voluptueusement leurs racines dans le vrai sol nourricier de Gaïa, notre mère la terre.
      Merci d’être passé ici, Roger.
      Passe une bonne soirée,
      Mo

      J'aime

      • je crois que Roger n’a pas besoin de fumer pour être dans cet état Mo , c’est naturel !

        J'aime

      • Chère Mo,
        non, je ne fume rien du tout, d’ailleurs il ne vaut mieux sinon ça pourrait être pire, imaginez-vous un instant Obélix tomber dans la marmite de potion magique ?!

        Certains comme Juliette, pense que c’est un état naturel et bien non!

        Tout ceci n’est que mascarade! et oui les amis,
        une comédie dramatique en plusieurs actes!
        Shakespeare, de Cervantès sortez de ce corps!

        (silence)

        Roger: qu’oui-je au loin ?! Une vache qui rumine dans son champs pestiféré et nourrie de farines animales ?
        La vache: quick quick (bruit d’une vache qui rumine)
        Roger: Ventredieu, qu’entends-je ? Tu propagande une enseigne alimentaire rapide ?
        La vache: quick quick quick (bruit d’une vache qui rumine encore)
        Roger: Mais c’est qu’elle me répond l’éfrontée.
        A moi José Bové, mon fidèle compagnon, sus à l’ennemi!…

        J'aime

  7. Tout va bien, il n’y aura pas de rentrée des classes, ni de rentrée au boulot. Parler de la fin du mois d’août début juin, c’est pas un peu tendancieux ? 🙂
    En tous cas les plantes n’ont pas le spleen, elles suivent les saisons.

    J'aime

  8. Les escargots et limaces sont tous partis dans le sud où il est tombé des cordes !

    J'aime

  9. C’était la neuvième édition des rendez-vous aux jardins ce weekend, ici c’est toute l’année que vous nous ouvrez les portes du votre,
    et nous faite partager vos connaissances. Bonne semaine à vous deux

    J'aime

  10. Dans mon jardin partagé au 93 rue de Crimée , les hostas nous ont sauvés . Le jardin est très très ombragé, la terre inexistante, mais ces sympathiques plantes ont relevé le défi, et elles ont prospéré malgré ces conditions extrêmes ; je les adore !

    J'aime

    belladonnachichi
  11. Moi qui cherchais désespérément des plantes qui se plaisent à l’ombre et sans arrosage… merci pour l’info, et vive les hostas !

    J'aime

    • Tu peux mettre des fougères à feuillage persistant aussi à l’ombre au sec. Et il y a aussi des geraniums vivaces à feuillage persistant qui fleurissent à l’ombre en terrain très sec (geraniums macrorrhizums). J’ai mis ça, c’est impeccable.

      J'aime

  12. bonne soirée

    en douceur 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :